Troisième voyage en Inde en 4 ans, un pays qui nous appelle encore et encore.  L’Inde nous plait, nous bouscule aussi dans nos habitudes et modes de pensée. On y va pour ses couleurs, son patrimoine historique et architectural incroyable, ses gens, sa nourriture et aussi sa nature et ses paysages très variés du Nord au Sud. Derrière un apparent chaos s’y cache une autre manière de vivre, loin du stress occidental.

Après les incontournables palais de maharadjas du Rajasthan, la douceur des cocotiers du Kerala, nous voilà maintenant dans le centre de l’Inde, dans une région préservée du tourisme de masse, le Madhya Pradesh. Nous vous embarquons pour une aventure mémorable, tantôt dans les pas d’Indiana Jones tantôt sur les traces du tigre du Bengale. Le sous continent indien réserve de bien belles surprises à qui s’y aventure et le Madhya Pradesh en est incontestablement une.

 

Comme pour le Kerala, notre itinéraire sur-mesure au Madhya Pradesh fut concocté par notre amie française Éleonore, de l’agence Carnet de Voyages India.  installée en Inde depuis plus de 5 ans, nous avions fait sa connaissance durant notre passage à Jaipur en 2016 lors d’un tour en vélo dans la ville avec Cyclin’ Jaïpur. (toutes les infos à la fin du blog post).

 

Préparez-vous à un périple magnifique à la découverte de temples millénaires, de forts et de palais de Gwalior à Khajurao en passant par la belle Orchhâ ! La nature des parcs nationaux de Bandhavgarh et de Kanha ne peut pas laisser insensible ! À la recherche du majestueux tigre, dans un environnement encore intact, nous étions dans notre élément ! On vous raconte tout ici sur le blog!

 

 

 

_______________________

NOTRE ITINERAIRE 12 JOURS EN INDE CENTRALE

LES TRESORS DU MADHYA PRADESH

 

 

Madhya Pradesh Bestjobers en Inde

 


  « Le Madhya Pradesh en pratique » 

  • NOTRE VOYAGE:   12 jours sur place : mars 2020
  • OÙ ? Inde Centrale, entre Rajasthan et Vallée du Gange
  • QUAND Y ALLER ?  De novembre à mai. Eviter absolument la période de la mousson (juin à septembre).Les mois d’avril et surtout mai sont déjà bien chaud
  • COMBIEN DE TEMPS Y ALLER ?   12 jours minimum pour le tour que nous avons fait en accéléré car nous connaissions déjà le Taj Mahal par exemple, Eléonore propose un circuit plus complet sur 14 jours. (cf détails en fin d’article).
  • COMMENT Y ALLER ? Nous avons volé avec la compagnie aérienne Gulf Air que nous avons découverte durant ce voyage. Gulf Air propose de nombreuses connexions quotidiennes vers l’Inde depuis le Royaume du Bahreïn que nous avons visité en mode escale à l’aller, sans frais supplémentaire. Les prix sont souvent très intéressants, -500€ pour un A/R Paris-Delhi ou Mumbai.

 

  • DÉCALAGE HORAIRE: +3h30 en horaire été, +4h30 en horaire hiver
  • BUDGET: l’Inde reste une destination très accessible pour tous les voyageurs, tout dépend de son mode de voyage (backpackers, en famille, luxe). On vous parle plus en détail du budget de notre circuit Madhya Pradesh toute à la fin de cet article.
  • MONNAIE: Roupies indienne (INR) 1€ = 83 INR (en mars 2020). Attention aux commissions que vous paierez à votre banque pour chaque retrait, sauf si vous avez par exemple une carte Revolut comme nous (retrait sans frais jusqu’à 200€/mois, pas de frais supplémentaire carte bleue pour les paiements en CB à l’étranger).

 

  • VISA: Obligatoire pour les ressortissants français. Plus besoin d’aller à l’ambassade pour un simple séjour tourisme de quelques jours,  il y a désormais l‘e-visa, 40 USD (soit environ 36€/ pp). La procédure se fait en ligne via ce site en anglais, cela peut paraitre un peu fastidieux (formulaire en anglais, documents à fournir dans un format bien précis notamment). Une fois reçu par email, votre e-Visa touristique vous permettra de partir autant de fois que souhaité en voyage touristique en Inde (max 90 jrs sur place à chaque fois) pour une durée d’un an. Une fois le paiement fait en ligne, vous recevez la confirmation sous 72h par email. Imprimez votre autorisation pour la présenter aux officiers de l’immigration le jour de votre arrivée. Attention, comme toujours, votre passeport doit avoir encore au minimum 6 mois de validité.

Si vous ne vous sentez pas de faire les démarches seuls (en anglais, pas le temps, peur des erreurs en remplissant votre formulaire sur le site indien officiel, sachez que vous pouvez faire votre demande de visa pour l’Inde avec VisaMundi. Ils proposent un service client en français afin d’accompagner les futurs voyageurs en Inde dans leurs demandes de visa. Nous avons testé pour ce voyage au Madhya Pradesh. Le formulaire à remplir est entièrement en français, puis il faut leur envoyer par mail séparé les documents nécessaires scannées (passeport, photo d’identité), ils gèrent ensuite la conformité des formats demandés par le gouvernement indien, pas besoin de se tracasser. En moins de 72h, nous avions reçu la confirmation de e-visa à imprimer dans notre boite mail. Rien à redire dans le service, d’autant plus que le service client est réactif par email si vous avez des questions. Il faut compter 79€ par personne pour le traitement complet de votre demande de e-Visa.

 

  • VACCINS: pas d’obligatoire mais en fonction de vos plans de voyages, on vous recommande l’hépatite A, la rage (pas mal de chiens errants)
  • TEL/INTERNET: l’idéal est d’acheter une carte SIM avec de la data internet , elles sont en vente un peu partout. Le problème, c’est qu’on peut vous demander une adresse fixe en Inde ça peut être un peu compliqué, on avait eu le cas au Rajasthan… Eléonore de Carnet de Voyages India s’en occupe et fournit à ses clients une carte Sim inclus dans son package de bienvenue, bien pratique pour pouvoir rester en contact durant tout le voyage notamment  !
  • COURANT: on trouve souvent des prises compatibles dans les hôtels, on a pas eu besoin d’adaptateur.
  • SÉCURITÉ: nous nous sommes sentis très bien dans le Madhya Pradesh, les gens y ont été souriants et accueillants, on est loin du tourisme de masse.
  • ASSURANCE VOYAGE & RAPATRIEMENT Pour voyager en toute sérénité en Inde, on vous recommande de souscrire une assurance voyage pour la durée de votre séjour en Inde.  Un réflex pour nous à chaque destination et finalement un petit budget supplémentaire qui pourra vous faire économiser gros ! Nous utilisons en fonction ACS et leur formule Globe Partner ou encore  Chapka assurances qui est un peu plus chère mais offrant de meilleures garanties.

 

  • POURQUOI Y ALLER ? Le Madhya Pradesh est un Etat finalement épargné par le tourisme de masse, on s’y est senti très bien et nous avons adoré le mix culture/patrimoine avec une nature sublime et intacte dans les parcs nationaux tout droit sortis du Livre de la Jungle. A privilégier pour partir en safari tigre, car les réserves y sont bien gérées, notamment Kanha qui est un vrai modèle de préservation au niveau du pays.

 


 

 

Voici notre itinéraire détaillé de 12 jours dans le Madhya Pradesh 

(Vous pouvez cliquer directement sur l’étape qui vous intéresse ou alors faites dérouler pour lire l’article au complet.)

 

Carte Madhya Pradesh, Inde by Bestjobers

JOURS 01 & 02 | DECOUVERTE DE DELHI

que voir a new delhi?

 

Quartier Street Art, New Delhi, Inde

Malgré tout ce qu’on peut entendre de Delhi, mégalopole polluée, étouffante, fatigante, il est possible d’y passer quelques jours très agréables, entre incontournables et insolite.

Retrouvez tous nos conseils pour visiter Delhi au début de notre article de blog, 15 jours au Rajasthan

 

INFOS PRATIQUES | DELHI

Delhi est une ville gigantesque, avec les sites touristiques éparpillés un peu partout. D’où l’importance de bien planifier les visites.

  • Où dormir à Delhi?

The Manor Boutique hotel, New Delhi

On a testé The Manor, un boutique hôtel contemporain, à l’inspiration minimale venue du Japon, très reposant ! Avec un restaurant gastronomique, le IN Q et un salon de thé, on a tout ce qu’il faut sur place pour le soir ou le déjeuner.

TARIFS  offres intéressantes sur le site Booking.com (à partir de 75€)

 Trouver d’autres hébergements disponibles à Delhi

 

  • Où manger à Delhi? 

– À Hauz Khas village. Un quartier qu’on a adoré, dans la tendance du moment!

– Au restaurant IN Q de notre hôtel The Manor!

Q Restaurant, The Manor New Delhi

 

 

 

 

JOUR 03 | AGRA & LE CELEBRE TAJ MAHAL (250km – 4.5h de route)

conseil photo taj mahal

Comment résister à la beauté d’une des 7 merveilles du monde ? Lorsque le Taj Mahal nous est apparu pour la première fois, nous en avions les yeux qui pétillaient! Le symbole de l’Inde, son monument le plus visité, c’est à ne pas manquer ! Que ce voyage commence fort !

Parce qu’il peut être assez difficile de gérer avec la foule à l’intérieur, nous vous conseillons de visiter le Taj Mahal au lever de soleil suivant, après une nuit sur place. Comme nous l’avions déjà visité lors de notre première fois en Inde, en 2016, nous ne nous y sommes pas arrêtés de nouveau cette fois-ci, par contre on vous avait rédigé sur le blog, un article avec nos conseils pour réussir votre visite et vos photos au Taj Mahal .

Cette année, nous avons fait coordonner nos dates de séjour avec le Festival Holi que nous avons fêté à Mathura/Vrindavan, à 1h30 d’Agra au lieu de repasser au Taj Mahal une nouvelle fois.

 

 

 

JOUR 04 | GWALIOR  (120km – 3h de route)

Fort de Gwalior, Madhya Pradesh, Inde

 

LE TRAIN EN INDE

Nous quittons l’Etat de l’Uttar Pradesh et entrons finalement dans le Madhya Pradesh, c’est plus précisément par le train que nous arrivons à Gwalior. Une expérience que nous voulions absolument vivre en Inde ! Pourquoi? Tout simplement parce que voyager en train en Inde est une aventure en soi ! Y cotoyer les autres passagers, certains jouent, d’autres mangent, tandis que d’autres dorment sur les lits couchettes ou regardent le paysage défiler à travers la fenêtre. Un vrai microcosme intéressant à intégrer le temps de quelques heures ou plus. Nous l’avons pris de Mathura à Gwalior, où un nouveau chauffeur nous a retrouvé pour notre voyage dans le Madhya Pradesh.

 

Train en Inde

 

Train Agra Gwalior, Inde

 

Portrait de Train, Inde

 

 

BIENVENUE À GWALIOR

Ce n’est pas la beauté qui frappe en premier les yeux du nouveau venu à Gwalior. Tout semble bondé, pollué et agité. Plus de 2 millions d’habitants vivent ici, ce n’est pas un village !  Le soleil s’est déjà couché à l’horizon et nous gagnons notre havre de paix pour la nuit. Situé dans un grand jardin, bordé de temples familiaux et de cénotaphes, l’endroit a des allures de palais des 1001 nuits. Deo Bagh est une propriété familiale riche en histoire, qui a été en partie reconvertie en hôtel et géré par le groupe Neemrana. Leur concept? Reconvertir des bâtisses historiques en hôtel. Et le résultat est plutôt réussi. Diner au coeur du jardin est bien agréable, je me prends pour une princesse ici et les plats sont un vrai délice ! C’est là bas que j’ai goûté le meilleur dhal de ma vie (spécialité à base de lentilles) !

 

Deo Bagh, Gwalior Inde

 

Deo Bagh, Neemrana, Gwalior

 

C’est le lendemain matin que nous découvrons réellement pourquoi Gwalior mérite une étape, son fort, un des plus anciens du pays et réputé à son âge d’or comme le plus impénétrable ! Perché sur une colline, à plus de centaine de haut, encerclée d’une solide muraille, la forteresse de Gwalior n’est pas sans nous rappeler celle d’Amber au Rajasthan, avec sa rampe et sa grande porte pour laisser passer les éléphants des Maharajas de l’époque. Nous contemplons l’agitation de la nouvelle ville en contrebas et réalisons les prouesses architecturales de l’endroit. C’est cela qu’on aime en Inde, le patrimoine historique est incroyable.

Le fort de Gwalior offre un vrai voyage dans le passé.

Depuis le 15e siècle, 110 rois de 6 dynasties différentes s’y sont succédés. Tout mériterait le coup d’oeil entre ses temples et ses nombreux palais à l’intérieur, en sachant que l’enceinte du fort fait 3km2, il faut cependant se rendre à l’évidence: nous ne pourrons pas tout voir en une demi-journée !

Nous nous sommes attardés dans le palais principal, le Chitra Mandir (palais peint), un magnifique exemple d’architecture hindou et moghole avec des carreaux bleus ornant sa façade. Une visite passionnante où nous buvons les paroles de notre guide alors qu’il nous mène d’étages en sous sol.

Entre cours et balcons aux arabesques, nous nous imaginons dans une fable des 1001 nuits lors d’un spectacle de danse qui battrait son plein, sous des airs de flute traditionnelle et par le jeu des miroirs et des rideaux de velours. Le décors est très onirique mais notre guide brisera nos rêves quelques minutes plus tard en nous évoquant la reconversion de ce magnifique palais au temps des Moghols: une prison ! Les salons de danse des reines devinrent des salles de pendaison, ce n’est plus la même ambiance !

 

Le Fort de Gwalior, Inde

 

Gwalior, Blog Voyage

 

Gwalior, Inde

 

Le palais d’en face est moins prestigieux, mais renferme aussi de jolis détails d’architecture. Perchés entre deux tours, nous écoutons le grabuge des perruches vertes dans les arbres et observons les petits Suisses gesticuler au sol (des Tamias, un peu comme des petits écureuils).

 

Gwalior, Bestjobers

 

Lorsque nous ressortons de l’enceinte de la forteresse, nous nous émerveillons devant une autre curiosité, un groupement d’immenses statues excavées dans la falaise du fort. Certaines nous font face du haut de leur vingtaine de mètres de hauteur, on se sent encore une fois bien insignifiant ! Si l’on peut penser à des représentations de buddha, pas du tout, il s’agit de saints du jaïnisme (une religion née vers le 10e siècle comptant 10 millions de fidèles à travers le monde, la majorité en Inde).

Ebahis devant la beauté de ces géants, nous profitons de ce moment seuls dans une ambiance unique.

 

Murs sculptés, Gwalior, Inde

 

Gwalior, Sculptures dans les falaises

 

 

INFOS PRATIQUES | GWALIOR 

  • Où dormir à Gwalior?

Hotel Deo Bagh, Neemrana, Gwalior

On a testé Deo bagh du groupe Neemrana , au concept intéressant: ils reconvertissent des monuments historiques en hôtels. Au coeur d’un immense jardin, on y était très bien, surtout que la cuisine y est délicieuse !

TARIF  à partir de 70€

 Trouver d‘autres hébergements disponibles à Gwalior

 

 

 

JOURS 05-06 | ORCHHA  (140km – 3h de route)

Orchha, Inde

 

1er JOUR

Après une matinée à explorer la forteresse de Gwalior, nous reprenons la route avec notre nouveau chauffeur pour rejoindre la belle Orchhâ. Heureux de ne pas conduire, décidément il faut avoir les codes propres à ce pays !  Cela serait trop dangereux de gérer le klaxo, mais aussi de slalomer entre les vaches, les boeufs et les chèvres se baladant sur la route, les camions surchargés et les gens. Même sans conduire, cela est fatigant !

À plus nous voyageons vers le Sud, à plus les températures se réchauffent, ce n’est pas pour nous déplaire ! Orchhâ nous accueille par une belle après midi, à 30°C, nous nous installons dans notre hôtel de princes et princesses, décidément cela devient une habitude ici ! Le style est pourtant bien différent de Gwalior. Nous sommes ce soir dans un véritable palais de la ville, le Sheesh Mahal, reconverti en partie en hôtel par le gouvernement. C’est assez fou et pourtant très accessible en terme de budget !

Pour terminer cette magnifique journée en beauté, rien de mieux que de regarder le soleil se coucher derrière les chattrias avec la rivière Betwa au premier plan (Photo ci-dessus). Seul le concert de klaxons sur le petit pont vient un peu perturber ce moment grandiose. Et oui, nous sommes en Inde, il ne faut pas l’oublier!

Avant de rentrer dans notre palais, nous passons par le marché en ville. Le soleil est couché et c’est un peu la fin malheureusement.

 

Orchha, Inde, Blog Voyage

 

Chaque soir un spectacle son et lumières est proposé sur les façades du palais accolé à l’hôtel. Une heure durant, nous est contée l’histoire d’Orchhâ au temps de l’empire Moghol sous la dynastie des Bundelas. Même si nous comprenons l’anglais, nous devons bien avouer avoir décrochés au bout de 15 minutes sous le flot de paroles, mais aussi sous l’effet de la fatigue, et sûrement par le manque de repère historique… Je ne sais pas mais on ne le recommande pas forcément et encore moins avec des enfants qui devraient faire preuve de beaucoup de patience pour rester une heure assis… Avec des danseurs et comédiens cela serait certainement plus intéractif et agréable à regarder.

 

Spectacle sons et lumières, Orchha

 

2ème JOUR

Réveil très matinal pour un départ à l’aube avec Manohar notre guide local à Orchhâ. Nous enfourchons des vélos et partons tous les trois dans la pénombre et le calme des ruelles encore endormies. Manohar nous emmène dans son endroit fétiche pour observer le soleil se lever au dessus de la rivière Betwa. De notre coté, nous n’avons qu’une chose en tête, nous rapprocher des palais, temples et cénotaphes proches de notre hôtel. Nous nous promenons à vélo sur les chemins bordés de champs de blé et contemplons ici et là ce patrimoine endormi qui fait toute la magie d’Orchhâ.

Des airs indéniables de Birmanie (d’après les photos qu’on a pu en voir !).

Cette balade nous procure un sentiment très spécial. Alors que les temples encore en activité se réveillent en musique et prières au loin, nous sommes là, seuls au monde à regarder les paons défiler sur les murets, les singes se chamailler dans les arbres, les oiseaux virevolter et à écouter le son apaisant de la rivière en contrebas. Si seulement, nous pouvions arrêter le temps, mais le soleil continue sa course dans le ciel et la réalité nous rattrape !

 

Orchha, Inde

 

Découvrir Orchha à vélo, Inde

 

Inde, Orchha

 

Les Temples d'Orchha, Inde

 

Orchha, Madhya Pradesh

 

Des canots-rafts nous attendent au bureau de Manohar, vite on se change pour enfiler une tenue qui ne craindra pas d’être mouillée. On prend les sacs étanches pour le matériel, une pagaie chacun, on enfile un casque et c’est parti pour une descente sur la rivière Betwa ! Les petits rapides nous donnent quelques sensations et nous trempent de la tête au pied ! Cela ne nous empêche pas d’apprécier la beauté de la vue depuis l’eau et encore moins de nous régaler avec les délices locaux lors d’un en-cas bien mérité installer sur les rochers ! Le plus drôle restera le moment du retour où le raft sera embarqué sur le toit d’un rickshaw, petit mais costaud!

 

Kayak de Rivière, Orchha, Inde

 

Rafting en Inde, Orchha

 

Orchha, Rafting

 

La journée se continuera à arpenter les escaliers des palais et temples d’Orchhâ, ils sont si grands, si nombreux, qu’il faut trouver de la ressource pour les visiter et les arpenter ! Je resterai choquée personnellement de la taille des marches… Un bon exercice pour vos mollets, surtout avec la chaleur !  Orchhâ dispose vraiment d’un héritage rare avec plus d’une cinquantaine de monuments historiques répertoriés et classés. C’est pourquoi passer deux jours sur place n’est pas de trop pour apprécier la ville.

 

Palais d'Orchha, Inde

 

Orchha, Madhya Pradesh, Inde

 

Orchha, Peinture

 

C’est aussi à Orchhâ que nous rencontrons des familles indiennes bien sympathiques qui nous accueillent pour un déjeuner en toute simplicité dans leur homestay. Dans un petit hameau d’Orchhâ, tout le monde se connait, nous parlons poterie avec le potier. La technique qu’il utilise est ancienne, pas de tour automatisé ou quoi. Ici, il fait tourner un disque de bois sur le sol, à la manière d’une toupie, et en y plaçant l’argile en son centre, il peut la travailler sous l’action du mouvement circulaire. Je pense qu’il nous faudrait une sacrée initiation pour nous en sortir ! Les femmes, elles, maîtrisent la peinture avec l’argile, leurs dessins traditionnels sont très jolis.

 

Homestay, Orchha

 

Atelier Potier, Orchha

 

Potier, Orchha, Inde

 

Que de bons moments passés dans cette charmante ville d’Orchhâ, un beau coup de coeur !

 

 

INFOS PRATIQUES | ORCHHA

  • Où dormir à Orchhâ?

Hotel Orchha, Inde

On a dormi dans un hôtel assez particulier, puisqu’il s’agit du palais Sheesh Mahal lui-même (un des plus imposant d’Orchhâ) reconverti sur une petite partie en hôtel ! Nous précisons que cet établissement est géré par le gouvernement, le service laisse un peu à désirer mais rien que pour le kiffe d’être au coeur du palais, ça vaut le coup! Il est aussi très bien placé, proche des principaux sites, et quand on compare au reste de l’offre sur place, c’est aussi le plus sympa !

TARIF  à partir de 40€

 Chercher d’autres hébergements disponibles à Orchhâ

 

 

 

 

JOUR 07 | KHAJURAHO & SES TEMPLES EROTIQUES  (200km – 4h30 de route)

Temples de Khajuraho, Inde

 

Nous prenons la route aujourd’hui pour Khajurâho, et ce n’est pas une partie de plaisir ! Des nids de poule partout et beaucoup de circulation rendent le trajet bien crevant. On sera bien soulagé de nous installer à notre hôtel au calme, le Temple View du groupe Lalit, quelques heures plus tard ! Avec vue sur les temples, pour nous ça sera repos, piscine et nuit récupératrice !

Au petit matin, nous sommes les premiers devant la grille du site, pour l’ouverture à 6h30. Khajurâho est le site le plus connu de notre voyage, avec des temples datant du 10 au 13e siècles, inscrits au patrimoine mondial de l’humanité. Mais qu’ont-ils de particulier ? Il ne nous faut pas longtemps pour nous en apercevoir ! Déjà le site conserve une certaine magie lorsque les premiers rayons du jour viennent illuminer les sculptures magnifiquement préservées. En y regardant de plus près, on y découvre des poses improbables du Kamasutra. Sur les 22 restants des 85 construits à l’origine, y sont en fait, dépeintes des scènes de la vie indienne de l’époque, avec de nombreuses références aux animaux sacrés et aux divinités hindoues. Certaines scènes peuvent surprendre et c’est ce que les visiteurs du monde entier viennent voir ! Insolite et surprenant ! !

 

 

Temples de Khajuraho, Kamasutra, Inde

 

Temples de Khajuraho, Inde

Avec toutes ces images en tête, nous quittons Khajurâho et mettons le cap vers la jungle ! Départ pour le parc national de Bandhavgarh !

 

INFOS PRATIQUES | KHAJURAHO

  • Où dormir à Khajurâho?

Hotel Lalit Khajuraho

Nous sommes restés à l‘hôtel Temple View Lalit, tout proche des temples, nous avons pu y aller en 15 minutes à pied au petit matin, bien appréciable. C’est un établissement de catégorie luxe, avec une piscine et un très bon service. Par contre on le trouve tout de même un peu cher par rapport aux autres du secteur et pour l’Inde.

TARIF à partir de 150€

>> Trouver d‘autres hébergements disponibles à Khajurâho 

 

 

 

 

JOURS 08-09 | PARC NATIONAL DE BANDHAVGARH   (230km – 5h de route)

Bandhavgarh, Parc National

 

 Nous avons cinq bonnes heures de route  ce matin pour rejoindre la forêt de Bandhavgarh, avec une première sortie d’observation à 15h, pas le temps de trainer !

Peu à peu le paysage change, la ville laisse place à la nature, qui se fait un peu plus présente à chaque kilomètre. L’équipe du Kings’ lodge nous accueille avec enthousiasme et nous sommes enchantés de rester ici pour les deux prochaines nuits. La propriété est superbe, notre chambre en hauteur est très bien décorée, on se croit dans un safari africain. On souligne et on encourage les efforts du lodge dans sa lutte contre le plastique. Une gourde réutilisable en acier inoxydable nous est donnée à chacun et des réservoirs d’eau filtrée nous permettent de nous approvisionner durant tout notre séjour. Tri des déchets, compostage, jardin bio sur place, vraiment, cela fait plaisir à voir en Inde. Après un déjeuner délicieux, nous partons plein d’excitation pour une première sortie safari de fin d’après midi. Le soir, le diner est servi et partagé avec les autres visiteurs sur une grande table conviviale.

 

KIng's Lodge, Bandhavgarh National Park

 

Bandhavgarh, King's Lodge

 

C’est notre première rencontre avec la jungle indienne, nous n’avions peu d’images en tête, pour être honnête, ce n’est malheureusement pas cette nature sublime qui nous vient en premier à l’esprit lorsqu’on évoque l’Inde ! Et pourtant, ces grandes forêts de sal, ces bambous et ces lianes où se cachent les singes langur sont bien réels !

Mais si on vient jusqu’à Bandhavgarh, c’est pour le grand félin, le parc est d’ailleurs surnommé la Mecque pour l’observation des tigres !

Je pense qu’on a pu le vérifier et valider cette appellation ! Avec des observations nombreuses à chaque sortie, nous avons été témoins de très belles scènes de vie sauvage. Des tigres, oui, plusieurs dont la belle femelle Solo et ses trois jeunes tigresses faisant la sieste en famille, un moment fort !

A Bandhavgarh, on rencontre aussi une belle variété d’autres espèces sauvages, comme les gaurs (vaches sauvages), un jungle cat (je cherche encore le nom correct en français?), beaucoup d’oiseaux, des familles de cerfs, des singes langur par centaine et j’en passe. C’est beau !

Ecouter les bruits de la jungle sont devenus ma passion. A l’approche d’un super prédateur, les singes et les sambar (sorte de biche) poussent des cris d’alerte. La nature est bien faite car les alarmes ne sont pas les mêmes pour un tigre ou pour un léopard par exemple. Passionnant et très excitant !

Dans la zone 1 (Tala), nous nous sommes pris pour Indiana Jones à la découverte non pas d’un temple perdu mais d’une statue de Vishnu abandonnée au milieu des lianes. Quelle atmosphère surtout qu’au retour à la Jeep, les alarmes de forêt indiquaient avec insistance la présence d’un léopard et d’un tigre. La forêt y est si dense que la majorité du temps nous ne pouvons qu’entendre et les imaginer. Ces magnifiques félins savent rester discrets…

 

>> Pour connaître nos conseils pour organiser un safari tigre en Inde nous vous invitons à consulter notre article dédié: où voir les tigres en Inde?

 

Bandhavgarh, réserve Naturelle en Inde

 

Paon, Inde

 

Statue de Vishnu, Bandhavgarh

 

Où voir des tigres en Inde? Bandhavgarh National Park

 

Tiger reserve en Inde, BandhavgarhMohan, notre chauffeur dans la réserve de Bandhavgarh

Bambi en Inde

 

 

INFOS PRATIQUES | BANDHAVGARH

  • Où dormir dans le parc national de Bandhavgarh?

King's Lodge Bandhavgarh, Inde

Comme vous l’avez compris plus haut, on a adoré notre séjour au Kings Lodge du groupe Pugdundee safaris. Rien à redire sur cet établissement, on s’y sent bien, on y mange très bien et on ne veut plus en partir ! Seul bémol ou accident de parcours, un jus de pastèque peut être pas très frais nous a barbouillés un moment ! Attention à ne jamais pas baisser la garde, peu importe le standing de l’hôtel…

TARIF à partir de 250€ (très cher par rapport aux autres hôtels existants proches du parc de Bandhavgarh, mais l’expérience y était superbe, alors c’est un arbitrage à faire. Du même groupe et standing, il y a le Tree House Hideaway, il s’agit de cabanes dans les arbres, c’était notre premier choix, mais il n’y avait plus de dispo à nos dates.

Pour trouver d’autres hébergements disponibles et moins chers à coté du parc de Bandhavgarh

 

 

 

JOURS 10-11 | PARC NATIONAL DE KANHA   (120km – 4h de route)

Kanha National Park, Inde

 

Nous poursuivons notre quête du tigre du Bengale et partons maintenant dans le parc de Kanha, plus de deux fois la superficie de Bandhavgarh.

Parcourir Kanha c’est un peu comme pénétrer dans le fameux roman de Rudyard Kipling, le Livre de la Jungle.

La forêt est plus dense, rendant l’observation un peu plus délicate par endroit. La végétation est sublime, des banyans, des forêts de bambous, sont le terrain de jeux des singes langur, des paons et des centaines d’autres espèces qui peuplent le parc national. Les paysages sont sublimes, tantôt exotiques, tantôt familiers contre toute attente. A un moment on se serait cru dans une allée de Fontainebleau (véridique) ! Si nous venons tous dans l’espoir d’y apercevoir le tigre, il ne faut pas en oublier de s’émerveiller par les beautés et les mystères de la jungle, qui sont nombreux à Kanha. Notre instinct est en éveil durant nos longues heures d’observation, il faut être attentif aux messagers de la forêt et parfois c’est les rugissements d’une tigresse qui nous fait trembler ! Un bruit sourd, puissant qui est plutôt rare à entendre !

Des effluves de menthe sauvage nous enveloppent dans certaines portions de la forêt. Cet endroit est vraiment un régal pour les sens.

 

À Kanha, on trouve aussi une jolie espèce qui a frôlé l’extinction mais qui est maintenant rétabli et en grand nombre, le barasingha (cerf des marais). On ne se lasse pas de les observer, tout comme les singes langur, qui sont indéniablement attachants!  Au détour d’un chemin, on croise le regard d’un chacal doré ou d’un faon. Il y en a qui se cache dans ces fourrés et c’est la surprise à chaque virage.

 

 

Parc National de Kanha, Inde

 

Safari Tigre en Inde

 

Parc National de Kanha, Inde

 

Parc National de Kanha, Inde

 

Parc National de Kanha, Inde

 

Parc National de Kanha, Inde

 

Reserve de Tigre en Inde, Kanah

 

Pour notre séjour, nous nous installons dans un lodge paraissant sortit d’un film d’Indiana Jones, l’Asteya resort Kanha. Un ancien hôtel racheté par le nouveau groupe Asteya et qu’ils remettent au goût du jour. Comme à Bandhavgarh, on aime la gentillesse du personnel, toujours à l’écoute et adorable. Le chef cuisto a par exemple modifié tous ses plans pour nous proposer des plats nous faisant davantage plaisir. Quand on est un peu barbouillé, c’est un vrai luxe de pouvoir adapter ses repas. Les soirées, nous profitons de diners romantiques à la lueur des bougies d’extérieur sur le ponton près de l’étang ou sur leur plateforme surélevée dans la forêt, la petite touche féérique. Et que dire de la vibrante danse traditionnelle de la tribu Baigas qui nous en a mis plein les yeux autour du feu le dernier soir. On se serait cru dans RDV en Terres Inconnues !

 

Asteya resort Kanha, Inde

 

RATNA SINGH

À Kanha, nous avons le plaisir de rencontrer une femme indienne au parcours exceptionnel, Ratna Singh. Première femme guide nature (park ranger) qualifiée du pays, elle a fait preuve de détermination et d’une grande volonté pour aller à l’encontre des codes de la société indienne. Elle n’a pas voulu rêver sa vie, mais vivre ses rêves, à savoir travailler dans la jungle, à observer les animaux sauvages. Parce que son parcours est très inspirant, nous l’avons interviewée, retrouvez le portrait de cette femme engagée.

La présence féminine est quelque chose que nous avons apprécié dans la réserve de Kanha, nous étions avec Ratna mais aussi Madhuri, une jeune femme de 22 ans que Ratna a formé au métier. Au volant du 4×4, Madhuri avait une approche plus douce dans sa recherche de tigre. Au fil des sorties, nous croisions des autres véhicules avec à leur bord d’autres femmes guides et chauffeurs. Chose non banale dans un pays comme l’Inde.

 

Ratna, Guide Naturaliste en Inde

 

>> Comme pour Bandhavgarh, nous vous invitons à retrouver plus d’information sur la partie safari tigre de notre voyage en Inde en consultant notre article spécifique: Où voir les tigres en Inde?

 

 

INFOS PRATIQUES | KANHA

  • Où dormir dans le parc national de Kanha?

Asteya resort Kanha, Inde

A Kanha, nous sommes restés du coté un peu moins touristique et avons séjourné à l’hôtel Asteya Resort Kanha. A taille humaine, isolé, nous étions au calme et très bien accueillis.

 Pour trouver d’autres lodges disponibles à coté du parc de Kanha

 

 

 

JOUR 12 | RETOUR EN FRANCE VIA JABALPUR puis MUMBAI   (200km – 4h30 de route)

Ce matin, c’est le coeur lourd qu’on s’apprête à quitter la jungle. Son univers, son ambiance, ses animaux, sa beauté, nous ont conquis. Je me serais bien imaginé rester ici aux cotés de Ratna et Madhuri à chercher les tigres…mais voilà alors que la pandémie du Covid-19 frappe le monde, nous devons écourter notre voyage et rentrer sans tarder en France. Nous devions continuer avec une cure ayurvédique dans le Kerala comme nous avions pu le tester en 2018, mais ce ne sera que partie remise.

Nous rejoignons l’aéroport régional de Jabalpur,qui est le plus proche de la réserve de Kanha, de là nous prenons une connexion pour Mumbai et de là nous envolons vers Paris, via le Bahreïn avec Gulf Air comme à l’aller.

Des souvenirs, des images et des sons pleins la tête, la force du tigre dans l’esprit, nous rentrons nous confiner à la maison à Lyon. Tellement reconnaissant d’avoir vécu de si belles aventures au plus près d’une faune sauvage libre et protégée.

 

 

 

________________

 

 

Comment choisir entre Rajasthan, Madhya Pradesh ou Kerala?

Chaque Etat mérite d’être découvert, Eleonore propose d’ailleurs des extensions avec vols internes pour combiner plusieurs régions. 

Rajasthan / Madhya Pradesh:  Le premier est beaucoup plus connu, touristique et celui qu’on découvre en général lors d’une première fois en Inde. Madhya Pradesh et Rajasthan ont en commun les forts, temples et palais de maharadjas. Le Rajasthan nous a paru plus « rude » en terme d’expériences voyageurs, même si on fut conquis par la ville bleue de Jodhpur, la sublime Udaipur au bord du lac, la ville rose de Jaipur. Le Madhya Pradesh au contraire, nous est apparu plus accessible, moins de monde, moins de touristes, plus de nature avec l’exploration des parcs nationaux qui nous ont donné une vraie bouffée d’oxygène à notre voyage ! Si vous êtes un amoureux de nature, que vous aimez voir les animaux sauvages libres dans leur habitat naturel, alors on vous conseille le Madhya Pradesh. Voir les tigres fut un moment magique et marquant pour nous deux. Vous pouvez aussi les voir à Ranthambore au Rajasthan, mais le parc n’offre pas le même décors naturel, il y a plus d’affluence.

Kerala: difficilement comparable, le Kerala reste la destination plus « reposante », au coeur d’une nature luxuriante. Plages, plantations de thé, cascades majestueuses, cocotiers par milliers, la culture y est différente, la langue aussi, tout comme la nourriture. C’est un autre voyage et cela peut être top de le combiner avec le Madhya Pradesh si le temps et le budget vous le permettrent.

 

 

 

CARNET DE VOYAGE INDIA

Une agence de voyage à taille humaine pour un séjour sur-mesure en INDE:

L’inde est une destination qui fait malheureusement souvent peur ! Certes, le dépaysement culturel est fort, et ce n’est pas forcément de tout repos ! Si beaucoup décident pour des raisons de budget, de voyager en sac à dos en se déplaçant en bus et en train, il est clair qu’un voyage en Inde avec une voiture et chauffeur privé ne sera pas la même chose! Cette dernière solution, plus coûteuse certes (mais qui reste très accessible en Inde) est la plus confortable pour visiter l’Inde (et la plus sûre aussi).

Passer par une agence qui s’occupera de tout est très assurant, mais également très pratique. On vous recommande les yeux fermés Eléonore qui, comme on vous le disait au début de cet article, vit expatriée en Inde depuis plus de 5 ans. Après avoir monté Cyclin Jaipur (tour de vélo à Jaipur), elle est allé plus loin en créant son agence Le Carnet de Voyages India.

Ce qu’on apprécie, c’est qu’ Eléonore aime dégoter les adresses qui feront la différence et les rencontres qui marqueront votre voyage. C’est sa petite agence, tout est sur mesure, elle va s’adapter à vos envies et budget… En tant que Française, elle sait ce qu’on vient chercher en Inde et elle connait le pays et ses coutumes. Durant le voyage, on peut la contacter librement grâce à une carte Sim 4G qu’elle nous remet en début de séjour. Elle pense à tout 🙂

A titre indicatif, au niveau du budget, pour le circuit complet de 14jours, elle le propose à partir de 1450€ /personne sur une base de 2 personnes, ce qui inclus: Hébergements dans des hotels/homestays de catégorie standard, les repas mentionnés au programme, activités & visites, le véhicule privé avec chauffeur anglophone, conciergerie francophone disponible 24/,7, une carte SIM 4G locale pour être joignable et pouvoir communiquer sur place, un carnet de voyage.
>> Pour info, au delà du Rajasthan, du Madhya Pradesh, du Kerala, Eleonore propose aussi de visiter d’autres Etats comme l’Uttar Pradesh, l’Uttrakhand au nord mais aussi le Tamil Nadu, le Maharastra, Goa et le Karnataka.
Contactez-la de notre part pour une demande de devis: 
(PS: si vous lui faites organiser votre voyage en Inde, donnez lui bien le code BestjobersIndia pour recevoir un petit cadeau surprise)

 

 


N’oubliez pas d’épingler l’article sur Pinterest pour le retrouver plus facilement 😉

12 jours au coeur de l'Inde entre temples et tigres

 


C’est Eléonore de Carnet de Voyages qui a organisé notre voyage dans le Madhya Pradesh, pour le projet plus spécifique des tigres, nous remercions Chapka Assurances pour leur soutien. Comme à notre habitude,  nous sommes libres de partager avec vous nos ressentis et conseils, en espérant que cela puisse vous donner envie de visiter l’Inde un jour. 

 

 

A très vite pour de nouvelles aventures,

Elisa & Max

Facebook – Instagram – Twitter – Youtube

Pin It on Pinterest

Shares