OMAN, une contrée d’Arabie encore inconnue de beaucoup de monde, mais un pays qui fait très certainement rêver dans le cercle des voyageurs dont nous faisons partie ! Cela faisait bien 3 bonnes années que nous voulions découvrir et visiter le sultanat d’Oman après en avoir entendu que de bons échos autour de nous. Le secret le mieux gardé du Moyen Orient ? OMAN est une destination montante qui ne restera pas secrète encore longtemps!

OMAN, c’est la garantie d’un voyage authentique qui fait du bien, au coeur d’un pays calme et accueillant où tout est tranquille. À peine arrivés qu’on si sent serein ! Vous saviez que le Forum Economique Mondial l’avait classé 4e pays le plus sûr et sécurisé du monde en 2017?

OMAN, c’est aussi une nature incroyable et presque encore vierge, avec des montagnes accidentées pointant à 3000m, des oasis luxuriantes dans des gorges d’ocre vertigineuses, des dunes de sable orangé à perte de vue et des plages désertes aux eaux turquoises. Tous les ingrédients pour un road trip fabuleux! Un territoire qui ravira autant les aventuriers, que les sportifs et même les amateurs de farniente à la plage.

Si notre découverte du sultanat d’Oman fut rapide car dans le cadre d’un projet initié par l’association Franco Omanaise et le ministère du tourisme omanais, nous avons été conquis par la beauté et le potentiel de la destination lors de notre road-trip. Nous sommes heureux de vous donner nos conseils pratiques pour organiser au mieux vos vacances à Oman. Car un séjour dans le sultanat doit se préparer et se planifier en avance pour ne pas passer à coté d’incontournables, il faut aussi gérer ses journées sur place pour ne pas avoir l’impression pour pouvoir voir et faire l’essentiel de la destination.

Notre road trip présenté sur le blog permet de voir les grands classiques en 1 semaine, avec un accent mis sur la nature. On ne vous cache pas que cela ne sera pas farniente, qu’ il y aura des km à parcourir (1200km environ), un parcours assez intense mais vous aurez un très bon aperçu de la beauté d’Oman! Et puis libre à vous de prolonger le séjour 🙂

 

 

 

_________________________________

Que faire et que voir à Oman en 1 semaine?

Notre itinéraire avec les essentiels à visiter

 

 

Oman, notre récit sur notre Blog Voyage

 

 


  « Oman en pratique »  

  • NOTRE VOYAGE:  6 jours sur place : début novembre 2018
  • OÙ ?  au Moyen Orient, à coté de Dubai & Abu Dhabi
  • SUPERFICIE:  environ 310 000km2 soit presque deux fois moins grand que la France (544 000 km2) | 80% de désert  | 17% montagnes  | 3000 km de côtes quasi vierges.
  • QUAND Y ALLER ?  le pays est étendu et il existe des micro climats sur certaines destinations du pays.

Novembre-Avril: c’est la haute saison, l’assurance d’avoir du soleil en plein hiver, avec des températures moins chaudes (moyenne 25°C mais beaucoup plus frais dans les montagnes ou le désert la nuit) Attention les prix sont deux fois plus élevés pour les hôtels notamment

Juin-Juillet-Aout: à éviter, il fait jusqu’à 50°C sur la côte nord du pays, la fournaise! Les Omanais fuient dans le sud (Dhorfar) pour la période de la mousson venant de l’Océan Indien, la pluie rend le climat plus soutenable.

Un conseil: y aller à la mi-septembre: Pour ceux ne craignant pas la chaleur, il fait encore chaud mais au alentours de 35/40 sur la côte, dans les montagnes il fait un petit 30°C très agréable pour nous Européens et les prix sont deux fois moins chers qu’en novembre !! ça peut valoir le coup!!

  • COMBIEN DE TEMPS Y ALLER ?  en 1 semaine bien organisée, on peut déjà voir de belles choses (on recommande au moins 8)  / 10-12j encore mieux  pour intégrer la partie sud de Salalah avec un vol interne d’une 1h pour y rester 2/3 nuits.
  • COMMENT Y ALLER ?  Avec Oman Air en vol direct depuis Paris (à partir de 400€ l’A/R) et vol interne pour Salalah, station balnéaire au sud.
  • AGENCE DE VOYAGE : Si vous souhaitez faire organiser votre voyage à Oman, une des plus importantes agences est Khimji’s House of Travel, ils nous ont notamment aidé dans la location du 4×4. Nous avons également rencontré sur place Martine, une Française très sympathique, expatriée en Oman depuis 7 ans. Ayant été guide de voyage toute sa vie, elle est tombée amoureuse d’Oman et a décidé de monter son agence réceptive avec un ami Omanais, Nabab. Ensemble, ils proposent du sur mesure allant du camping sauvage aux 5***** pour découvrir les beautés du pays.
  • DÉCALAGE HORAIRE:  +2h en horaire été, +3h en horaire hiver
  • BUDGET: Oman a encore relativement peu d’infrastructures et d’établissements touristiques, par exemple vous n’y trouverez pas de bus publiques, ni d’auberges de jeunesse sympas. C’est un voyage qui a un certain coût notamment à cause du caractère indispensable de la location d’une voiture ou d’un 4×4 et du peu de choix d’hébergements. Cependant, il existe des alternatives pour faire baisser la note. Partir légèrement hors saison, les prix diminuent de moitié (cf  » Quand y aller » ci-dessus). En mode sac à dos, il faut savoir que vous pouvez faire du couchsurfing (pas testé personnellement mais on a eu des témoignages de voyageurs pour lesquels cela s’étaient super bien passé! Notamment Olivia du blog Le Ptit Reporter). Enfin le bivouac/camping sauvage est autorisé dans tout le pays gratuitement (à condition de respecter la population locale comme partout et de ne pas laisser de déchets derrière soi). Donc on peut très bien imaginer partir à 2/3 potes dans un 4X4 avec une tente et l’équipement dans le coffre. Le matériel de camping peut aussi se louer sur place si on ne veut pas tout apporter…(Martine le propose par exemple, cf ci-dessus Agence de Voyage). Sinon oui les hôtels (toutes gammes confondues)  sont assez chers à Oman, surtout durant la haute saison où les prix flambent. Mais à coté de ça, on peut se nourrir dans des coffee shop/snacks pour quelques euros et l’essence coûtent 3 fois moins cher que chez nous. (nous avons fait 1 fois le plein du 4X4 de 140L pour 31 rials soit 70€ environ!). On a aussi vu des gens faire du stop même si on ne recommande pas vu les longues distances à parcourir parfois… ça peut être long d’arriver à destination! Bref, le pays est accessible!
  • MONNAIE: Rial omanais (OMR) 1 rial = 2,30€ (en novembre 2018)
  • MODE DE PAIEMENT: la CB est très répandue, mais mieux vaut toujours avoir un peu de cash sur soi, notamment dans les villages ou coin les plus reculés. Attention aux commissions que vous paierez à à votre banque pour chaque retrait, sauf si vous avez par exemple une carte Revolut comme nous (gratuit pour 200€/mois).
  • VISA: obligatoire et le prix dépend de la longueur du séjour. de 1 à 10j, il coûte 5 OMR soit environ 12€; de 11 à 30j, il faut compter 20 OMR soit environ 45€. La procédure se fait en ligne (e visa) via ce site officiel en anglais:, cela peut paraitre un peu fastidieux mais nous avons la traduction en français ici pour vous aider et puis en quelques minutes cela peut être fait. Attention, il faut en faire la demande en ligne 1 semaine minimum avant son départ pour Oman (il faut compter 12 à 72h pour avoir la confirmation par email). N’en faites pas la demande trop en amont de votre séjour car il n’est valide qu’1 mois à compter de sa validation par email!! (autrement dit, une fois obtenu par mail, vous avez donc un mois pour entrer dans le pays et faire votre voyage).  Votre passeport doit avoir encore un minimum de 6 mois de validité.
  • VACCINS: pas d’obligatoire
  • SANITAIRE:  boire l’eau en bouteille par précaution. Rien de spécial pour le reste
  • TEL/INTERNET: l’idéal est de se procurer une carte SIM avec de la data internet , elles sont en vente un peu partout. Pour 3Gb valable 30jours, il faut payer 7 rials, soit 16 €.
  • S’ORIENTER: attention, le GPS via google maps ne marche pas à Oman, le gouvernement a fait désactiver cette fonction, du coup il vous faut télécharger l’application maps.me puis la carte d’Oman et une fois sur place cela fonctionne très bien, sans avoir besoin d’être connecté à internet. Les routes sont d’excellentes qualité et toutes neuves, même en montagnes! C’est assez bluffant avec très souvent des 3 voies gratuites limitées à 120km/h (dans les plaines). Les directions sont simples à trouver en général. Pour info, les panneaux couleur marron sont ceux pour les signalétiques de points touristiques. Le 4X4 est obligatoire si vous voulez aller dans les montagnes de l’Hajar, ou conduire vous même dans le désert (en autonomie ou en suivant le groupe du camp choisi). Sinon une berline fera l’affaire amplement (village, accès aux wadis, la cote). Petit aparté sur l’orthographe des lieux et sites touristiques, cela peut être déroutant mais on trouve plusieurs orthographes pour un même endroit, les noms anglais sont traduits de l’arabe et on peut vite s’embrouiller. Ex: Djebel Shams et la même chose que Jebel Shams ou encore Jabal Shams. « Djebel » = la montagne en arabe. Misfat ou Misfah c’est pareil etc, etc.
  • COURANT: prises électriques comme en Angleterre (3 fiches), pensez à un adaptateur.
  • SÉCURITÉ: le sultanat d’Oman est dans le top 5 des pays les plus sûrs et sécurisés du monde d’après le classement du Forum Economique Mondial. L’insécurité est quelque chose qui n’existe quasiment pas, les Omanais sont très tolérants, accueillants et tranquilles. Un peuple très hospitalier, bienveillant et calme. (un séjour à Oman est reposant à tous points de vues!).
  • DRONE: il est interdit de faire voler un drone sans autorisation du gouvernement au préalable et ces dernières ne sont attribuées que pour des vols commerciaux, bref on le laisse à la maison ou il sera confisqué à l’arrivée (mais apparemment rendu au moment du départ).
  • POURQUOI Y ALLER ? Une nature exceptionnelle encore presque intacte, une diversité de paysages folle (montagnes arides, désert de sable, plages turquoise, oasis) et la gentillesse des gens. Cela fait du bien d’aller à Oman et dès l’arrivée à l’aéroport on comprend que ni le stress, ni l’agressivité ne font parties de leurs habitudes.
  • EN FAMILLE ? Un pays qui peut se visiter avec des enfants (attention à gérer la chaleur!!), on y a vu pas mal de familles avec des bébés, et d’autres avec des ados. Les wadis leur plairont, les piscines des hôtels de Mascate ou de Salalah au sud. Peu d’attraction en soi pour les enfants, c’est plus pour de la nature et du balnéaire.
  • BON A SAVOIR: les souks dans le pays ouvrent de 9h à 13h puis tout est très calme l’après midi, reprise à partir de 16h30-21h. Attention vendredi matin tout est fermé!
  • TENUE APPROPRIEE POUR UNE FEMME: tout dépend où vous êtes, pas de panique, il ne faut pas que cela soit un frein à venir à Oman!

– De manière générale: se couvrir les épaules et les genoux considérés comme des parties intimes ici. Un foulard peut faire l’affaire sur un débardeur, à ajuster en fonction des situations.Une jupe évasée en dessous des genoux ça marche. Eviter les décolletés, les habits moulants et les mini shorts!

– Dans les wadis: un petit short d’eau + maillot couvrant type lycra pour la baignade (ça protège du soleil et ça évite de mettre de la creme solaire qui n’est pas bonne du tout pour l’eau des wadis !!). Si vous n’avez pas et que vous ne voulez pas « investir », prenez un tee-shirt classique pour la baignade.

Pour ma part, j’ai amené pas mal de belles tuniques achetées chez Billabong, qui couvrent les bras et sont amples, sur un petit legging ça passe. Leurs robes longues évasives aussi. Sinon chez Uniqlo, j’adore cette marque car ils ont tout! C’est là bas que j’ai acheté la majorité de mes haut en matière très agréable, tout léger et parfaits pour les pays musulmans avec bras couverts jusqu’aux coudes, pas de décolleté, le sobre et basique à la japonaise.  Sinon à savoir qu’à Mascate, vous trouverez d’énormes Malls (centres commerciaux) avec notamment H&M et vous y trouverez forcément votre bonheur à petit prix.

Pour les hommes, sachez que dans les villages de montagnes, il faut aussi porter un pantalon tout comme les femmes, pas de short. Optez pour des chino, pantalon léger en lin parfait avec la chaleur.

  • NE PAS OUBLIER DANS SA VALISE: 

– une frontale (pour le camp dans le désert, pour la grotte du Wadi Bani Kahlid et si vous faites du bivouac)

– chaussures de randonnée (en fonction de votre programme mais même dans les wadis ça glisse!!)

– chaussures d’eau (à 5€ chez Décathlon par exemple, ça suffit) pour être à l’aise dans les wadis et ne pas avoir l’air ridicule en marchant sur les petits galets^^

– chapeau/casquette/crème solaire/ et foulard pour la poussière, le soleil et se couvrir si besoin pour la clim.

 

 


 

Road-trip Oman, Carte et itinéraire, Bestjobers Blog VoyagePour télécharger et imprimer la carte

 

Voici notre itinéraire d’une semaine à Oman, en détail, par point d’intérêt 

(Vous pouvez cliquer directement sur l’étape qui vous intéresse ou alors faites dérouler pour lire l’article au complet.)

 

 

Cet itinéraire est une boucle et peut donc très bien se faire dans un sens comme dans l’autre, tout dépendra de vos dates de voyage et de vos préférences, de la dispo des hôtels etc.

 

 

ARRIVEE A MASCATE & DECOUVERTE DE LA CAPITALE

L’aéroport de Mascate (Muscat en anglais) est flambant neuf, il vient d’être inauguré à notre arrivée début novembre 2018 et démontre bien la volonté d’investir dans des infrastructures de qualité pour développer le tourisme dans le pays. Après un vol de nuit avec Oman Air , on arrive au petit matin pas très frais! Pas de panique rien n’est brutal ici.Il ne nous faut en effet pas plus de quelques minutes pour réaliser que les Omanais sont accueillants. Nous n’avions pas imprimé notre visa mais l’officier de l’immigration prend le temps de regarder avec nous, beaucoup nous auraient envoyé baladé, ça commence bien:-)

 

Oman Air

 

Cette première journée nous paraitra intense avec notre niveau de fatigue mais pas le choix, nous n’avons peu de temps dans le pays alors nous filons à la Grande Mosquée du Sultan Qaboos avant qu’elle ne ferme ses portes (fermeture à 11h du matin et fermée le vendredi). Nous étions au Maroc à Fès et là bas les mosquées étaient interdites aux non-musulmans, nous étions donc contents de pouvoir visiter celle-ci, qui est impressionnante et très moderne. Le lustre central est juste hors norme, et pour cause c’est le plus grand chandelier du monde, tout serti d’or 24 carats!!  Ne manquez pas de baisser les yeux tout de même pour regarder également le tapis qui est le plus grand du monde confectionné d’une seule pièce à la main!

 

Attention à votre tenue qui doit être adaptée pour ce lieu de culte: les femmes doivent être couvertes de la tête aux pieds (pantalon et tee-shirt manches longues) avec un foulard en guise de voile, quant aux hommes pantalons obligatoires (pas de short). On laisse ses chaussures dans les casiers prévus. N’emportez pas de sac à dos, Max a du laisser son sac photo à l’entrée avec les vigiles.

 

Grande Mosquee, Mascate

 

Grande Mosquee, Mascate

 

Lustre, Grande Mosquee, Mascate

 

Pour le déjeuner, on a mangé à la terrasse du Kargeen , un restaurant au concept qu’on a adoré. Un buffet oui, mais très bien présenté avec des spécialités, une très jolie déco orientale, de l’encens qui parfume l’air, plusieurs ambiances pour boire un cocktail de fruit, fumer une chicha, manger une pizza, se retrouver entre amis. C’est l’adresse à la mode apparemment!

 

Restaurant Kargeen, Mascate, Oman

 

Pour le reste de la journée, on conduit jusqu’à Al Bustan, pour voir le palais du sultan (Al Alam), une architecture des plus futuristes! On ne peut pas y pénétrer mais c’est juste pour le voir depuis la grille.

A coté, le musée Fait Al Zubair, mais on n’a pas l’énergie!

On part ensuite en voiture vers Mutrah et la vieille ville, on longe la corniche, le soleil décline déjà et la lumière est dorée, l’ambiance est très chouette. Direction le souk qui se révélera un peu décevant pour nous. Tout semble un peu trop bric à brac, chaque étale vend la même chose, c’est un peu dommage mais encore une fois quand on vient de visiter le Maroc, cela fait un choc car là bas tout est à l’ancienne organisé par artisanat, on ne peut pas s’empêcher de comparer…

 

Palais du Sultant, Oman

 

Mascate, Oman

 

Le Souk de Mascate, Oman

 

Souk, Mascate, Oman

 

Le Souk de Mascate, Oman

 

On termine notre journée par un diner au balcon du restaurant Bait al Luban juste en face du marche au poisson de Mutrah, à coté des souks. L’occasion de découvrir les traditions omanaises et quelques spécialités culinaires du pays. Les épices, notamment la cardamome, sont partout, tout comme la rose.

 

Restaurant Bait al Luban, Mascate

 

Gros dodo à l’hôtel avant le départ du road trip tôt le matin suivant.

 

INFOS PRATIQUES | MASCATE

Mascate est une ville étendue, ont ait facilement 30/45 min d’un bout à l’autre, avoir une voiture pour découvrir ses différents sites et quartiers est plutôt indispensable.

 

  • Où dormir à Mascate?

L’offre hôtelière est dense dans la capitale du sultanat, allant de l’Ibis aux 5 étoiles luxe.

Crowne Plaza à Qurum: si le bâtiment en forme de paquebot est passé de mode, l’intérieur est chouette, l’hôtel est sur la plage avec une belle piscine avec vue. Spa, fitness, 3 resto et bars, il y a tout sur place. Les chambres sont simples et fonctionnelles. Mention spéciale pour le pdj.

Grand Millénium*****: classe, à 5min de la mosquée en voiture et à coté d’un centre commercial, mais loin de la plage. Chambres au top.

Kempinski *****: à coté de l’aéroport, pratique la veille du départ par exemple. Tout nouveau, il est très chic et soigné, au bord de la plage et une belle piscine. Restaurant très bien.

 

  • Où manger à Mascate?

– Kargeen 

– Bait al Luban à Mutrah près du souk.

 

 

 

 

LA COTE DE MASCATE A SUR (BIMMAH SINK HOLE, PLAGES, WADIS)

Temps de route: Mascate – Bimmah sinkhole: 1h30 – 130km  | Bimmah sinkhole – Wadi Shab: 20 min – 30km

Comme partout dans le pays, les routes sont flambant neuves et à plusieurs voies. On rejoint la ville balnéaire de Sur en 2h depuis Mascate et en chemin, plusieurs stop possibles en fonction de votre temps. Le Wadi Al Arbeieen tout d’abord peut être l’occasion d’un chouette arrêt, on peut même y faire du paddle.

 

 

Bimmah Sink hole

Très proche, il ne faut pas manquer une des curiosités naturelles d’Oman, le Bimmah sinkhole, un trou d’eau n’étant pas sans nous rappeler les cenotes du Yucatan . Dommage que le site ait été aménagé de manière si grossière (béton partout, aire de pique nique, jeu pour enfant, on se croit dans un parc urbain en pleine nature au milieu de nulle part, c’est assez saisissant!). A notre passage, il y avait foule et on ne s’y ait pas baigné, mais si vous arrivez tôt (ouverture à 8h de la grille), ça doit être assez magique, l’eau a une magnifique couleur! A hauteur de la ville de Fins, on prend la route parallèle, une piste rocailleuse, avec le 4×4 et on s’arrête de plage en plage, eau turquoise, désertes, c’est plutôt très canon! On ne trempera que nos pieds, l’eau est au moins à 27°C, le temps nous manque pour nous installer plus longtemps et puis nous on ne tient pas en place!

 

Bimmah Sink hole, Oman

 

 

Wadi Shab

On met le cap sur le wadi shab qui est un des plus connus d’Oman.

Pratique le petit food truck sur le parking de l’entrée pour manger pour moins de 5 euros à deux (burger poulet, hot dog, ce n’est pas de la grande cuisine mais ça dépanne), on paie 1 rial(2€) chacun pour traverser le wadi en bateau avec les locaux, c’est même pas deux minute mais à la nage ça serait plus compliqué avec nos sacs!

Une fois de l’autre côté commence l’aventure. On marche en remontant la gorge, le site est avant tout un lieu de culture et vous verrez de gros pipelines ici et là, attention où on met les pieds, mais très vite les bassins d’eau émeraude motivent à continuer. Ceci n’est que le début!

Après 40 minutes de marche, des piscines naturelles s’offrent à nous, le canyon semble se resserrer. Ne faites pas comme nous qui avont continuer à marcher sur les parois de droite en nous prenant pour des chèvres…! Le canyon continue encore et encore et finalement vous devrez faire demi tour pour vous mettre à l’eau! Bref une perte de temps car l’intérêt du site réside dans ces beaux bassins d’eaux cristallines.

On a qu’une envie c’est de s’y jeter et de partir explorer à pied et à la nage cet oasis qui fait un bien fou avec cette chaleur! Si cela n’est plus un secret, on vous recommande de ne pas manquer la caverne au fond (vous ne pourrez pas allez plus loin) qu’on accède à la nage et après un couloir d’une dizaine de mètres (juste la place pour le tête) en s’aidant des parois pour avancer doucement. Guidé par la lumière au fond, on arrive dans un joli spot avec une cascade, magique!

Si beaucoup de gens laissent leurs affaires sur un rocher (les gens ne volent pas à Oman) nous ne pouvions pas abandonner ainsi notre matériel photo, alors nous y sommes allés chacun à notre tour, on ne regrette pas! Le Wadi Shah est une jolie merveille de Dame Nature et on peut facilement y passer des heures, prévoyez du temps.

 

Wadi Shab, Oman

 

Wadi Shab, Oman, Blog Voyage

 

Wadi Shab, Oman

 

 

 

Wadi Tiwi

A quelques minutes, le Wadi Tiwi, différent, on y accède par une route qui devient de plus en plus étroite à mesure qu’on remonte le canyon. Il y a 9 villages à découvrir à flanc de falaises, mais j’avoue qu’il fallait être à l’aise avec le 4X4 et prier pour ne croiser personne, du coup on n’est pas allé loin! Mais ici, il y a peu de touristes (en tout cas quand nous y sommes passés), des locaux en train de pique-niquer nous ont invités à manger et boire un verre, une toute autre ambiance, très chouette et authentique! On aime!

 

Wadi Tiwi

 

On a dormi au Wadi Shab Resort, qui n’est vraiment pas top et cher, mais le seul dans ce coin et après une journée chargée, on ne veut qu’une chose, dormir, alors ça a fait l’affaire. Le point positif, il a l’accès direct à la plage.

 

 

 


POURQUOI NOUS AVONS DECIDE DE NE PAS FAIRE LA RESERVE AUX TORTUES

La réserve naturelle de Ras el Jinz au sud de Sur est un haut lieu de ponte de tortues marines. Vous savez comme on aime ces reptiles, forcément c’est un endroit que l’on aurait aimé visiter mais voilà si sur le papier tout semble dans les cordes: hôtel construit dans les codes de l’éco tourisme pour limiter l’impact sur les tortues, sorties encadrées et guidées la nuit pour observer les tortues pondre… Mais voilà, nous en avons pourtant entendu de très mauvais échos de la part d’amis bloggers comme Pauline de WorldElse et certains d’entre vous via Instagram. Parce qu’apparemment les débordements sont très fréquents durant les excursions nocturnes (selfies avec les animaux, utilisation du flash intempestif perturbant totalement les tortues dans leurs actes, mégots de cigarettes jetés dans le sable et bien d’autres horreurs), nous avons décidé de ne pas cautionner et de ne pas y aller.

Ce fut un choix difficile, car d’un coté nous voulions vérifier par nous même, mais d’un autre, nous ne voulions pas être prisonniers d’une telle situation. On s’est dit que nous avions fait le plein de tortues à Mayotte  qui est un endroit juste exceptionnel pour les observer et nager avec elles

En tout cas, c’est une étape très souvent proposée par les agences de voyage à Oman, on préférait vous prévenir.

Si vous souhaitez dormir dans ce coin tout de même, on a entendu que le Turtle Beach resort était pas mal.


 

 

 

LE WADI BANI KHALID & DESERT DU WAHIBA SANDS

Temps de route: Wadi Shab Resort – Wadi Bani Khalid= 2h45 – 185km   |  Wadi Bani Khalid – Al Wasil (point de rdv pour le camp bédouin) = 55 min – 50km

 

Wadi bani khalid

On reprend la route ce matin de bonne heure en direction tout d’abord d’un autre magnifique oasis très réputé à Oman, le Wadi Bani Khalid. Nous y sommes allés un vendredi (1er jour du week end ici) et peu avant midi, on ne pouvait pas plus mal tombés ! Ce wadi très facilement accessible en quelques pas est pris d’assaut par les locaux venant pique niquer en famille. Les touristes en haute saison s’y amassent, et forcément l’expérience est un peu moins magique ! Bref vous savez ce qu’il vous reste à faire, venir en semaine ou très tôt le matin ! On s’est rafraîchit dans une des piscines et on a filé vers le désert.

 

Wadi bani khalid

 

Wadi bani khalid

 

Wadi bani khalid

 

 

Désert Wahiba Sands

2/3 du sultanat est recouvert de désert, c’est donc un incontournable lors de votre voyage à Oman.Le Wahiba sands fait 12 000 km2, un sacré terrain de jeux ! Même si nous avons déjà eu la chance de dormir à plusieurs reprises à travers le monde dans le silence bien caractéristique des déserts (Australie, Jordanie, Dubai, Qatar, Inde), on doit bien vous avouer que toutes les expériences ne se valaient pas!!  Le Qatar et l’Inde (désert du Thar dans le Rajasthan) nous avaient pas mal déçu, par contre les dunes orangées du Wahiba Sands nous ont émerveillées. Cela tient non seulement à la beauté du site mais aussi à l’authenticité du camp bédouin. Nous avons voulu une nuit simple et rustique, et c’est au Nomadic Desert Camp qu’on l’a passée, c’était super! Le charme du vrai, pas d’électricité dans notre petite cahute en palme, on se douche à ciel ouvert à la lumière de la torche. La soirée se passe autour du feu de camp, installés sur les tapis à boire le thé et écouter les histoires de notre guide, les yeux plongés dans le ciel scintillant dont seuls les déserts ont le secret…

Pour la première fois, nous avons eu l’occasion de conduire dans les dunes avec notre 4×4 de location pour aller voir le coucher du soleil, une sacrée surprise qui ne fut pas forcément rassurante, il faut dire qu’on est plus habitués à la conduite sur neige ! C’est aussi ça la magie d’Oman, les gens sont très relax et vous font confiance, alors que partout dans le monde, on vous installera passivement à l’arrière. Une nouvelle aventure pour Max qui s’en est super bien sorti !

On regardera le plus beau spectacle, le soleil se coucher dans cette immensité, en goûtant une fois encore à l’hospitalité omanaise, autour d’un kawa (le café omanais) et des dattes apportés par notre guide bédouin. Et on recommencera seul cette fois, au petit matin, en grimpant sur les dunes à coté du camp. Des moments toujours magiques, en silence, où l’on ressent une certaine sérénité. On en repart apaisé et prêt pour de nouvelles aventures.

 

Nomadic Camp, Oman

 

Nomadic Camp, Désert Wahiba Sands, Oman

 

Désert Wahiba Sands

 

Désert Wahiba Sands

 

Désert Wahiba Sands

 

Désert Wahiba Sands

 

Désert Wahiba Sands

 

Désert Wahiba Sands

 

INFOS PRATIQUES | WAHIBA SANDS

Pour profiter pleinement d’une expérience dans le désert, il faut y dormir au moins une nuit au cœur d’un camp bédouin.

(A savoir qu’on peut s’y aventurer seuls à condition de savoir se servir d’une carte/ GPS pour s’orienter, avoir tout l’équipement de camping, de l’eau en quantité, le plein d’essence et de connaitre le désert et ses risques comme l’ensablement en cas de tempête! Bien dégonfler la pression des pneus pour adhérer au sable! Sinon ça reste un environnement hostile et inconnu).

 

  • Où dormir dans le désert du Wahiba Sand?

Nomadic desert camp : simple, rustique, authentique où l’échange est facile et convivial.

TARIF  70 OMR (160 €) pour une nuit en tente double avec diner, pdj et balade de 20 min à dos de dromadaire. Le transfert depuis le village d’Al Wasil aux portes du Wahiba sands est en plus et se réserve à l’avance.

 

Il existe des versions plus luxueuses également comme le Desert Night Camp ou encore le très exclusif camp nomade Hud Hud (et hors de prix) pour une expérience très unique.

Pour ceux qui voudraient apprendre la conduite sur sable et dans les dunes, c’est possible avec The Guide Oman, la seule agence à proposer des expéditions dans le désert orientées apprentissage avec des cours de conduite en situation. Une expérience qui peut être insolite en format 2jours / 2 nuits (des packages complets sont proposés avec tous les repas, cours, l’assistance technique, à condition de venir avec son 4X4 et son équipement de camping, sinon c’est plus cher en supplément).

 

 

  • Que faut-il apporter pour dormir le désert du Wahiba Sand?

Il fait très chaud la journée et froid la nuit (enfin seulement en hiver, pour nous début novembre pas eu besoin de pull encore).

Pensez à prendre: 1 serviette de bain microfibre si camp rustique, 1 frontale/torche, un pull/veste plus ou moins chaud en fonction du mois auquel vous voyagez à Oman, foulard pour se protéger ou du soleil ou du sable, chapeau/casquette, lunette de soleil, un spray anti moustique au cas où, crème solaire, chaussure légère.

 

 

 

 

LA VILLE DE NIZWA & VILLAGE DE MISFAH

Temps de route: Al Wasil village – Nizwa: 2h45m – 175km

Deux incontournables à Oman, mais pourtant deux endroits que nous avons soit survolés, soit complètement occultés. Ils peuvent faire l’occasion d’un stop en chemin pour les montagnes de l’Hajar, (encadré plus bas), ou après en redescendant de la montagne.

 

Nizwa

Nizwa est une ville importante dans le pays car elle en fut la capitale au VI et VIIe siècles, on y trouve deux des plus anciennes mosquées du monde. On y vient pour son souk, son fort et surtout pour son fameux marché aux bestiaux, problème celui-ci n’a lieu que le vendredi matin. Du coup, si cela vous intéresse, il faut structurer votre séjour à partir de cet élément. En sachant qu’après 9h, il ne se passe plus rien. Avec nos dates de voyage, il n’était pas possible d’en être, pour nous cet événement local n’était pas une priorité. C’est à chacun de voir ce qu’il souhaite faire à Oman.

Nizwa est aux portes des montagnes de Djebel Akhdar dont nous parlons ci-dessous. Si vous êtes tentés d’enchainer le passage du désert à Nizwa pour assister au marché attention, ce n’est pas possible, il y a trop de route. et rien ne sert de dormir dans un camp avec les bédouins pour en partir à l’aube… Le mieux est de réserver un endroit où dormir le jeudi soir à Nizwa, penser à réserver très en avance car peu d’offres d’hébergements mais beaucoup de demandes!

 

Misfah 

A 55km de Nizwa, Misfat al Abriyyin est un pittoresque village à flanc de montagne, reculé et où il fait bon flâner dans ses falaj, ce système d’irrigation datant de l’époque Perse. Il s’agit de petits canaux qui acheminent l’eau de la montagne aux villages et plantations. C’est très reposant de marcher sous les palmiers dattiers, orangers, manguiers et citronniers. Cette verdure fait du bien. Le village s’est ouvert au tourisme il y a finalement peu et il est important de se vêtir en conséquence pour ne pas importuner les locaux. Hommes et femmes doivent porter un pantalon (pas de short ni jupe courte) et avoir des manches plutôt longues également.

Depuis le village même, des sentiers de randonnée partent dans la montagne aride, il y a des circuits à la journée, en 2j, nous n’avions pas le temps et nous sommes juste allé nous promener un peu à l’extérieur, c’était magique le calme, le chant des oiseaux (rollier indien de couleur bleue), les palmiers en contrebas et nous perchés sur des gros rochers. Prenez bien de l’eau, un chapeau et des chaussures de marches si vous partez explorer la montagne! (le sentier est balisé un peu comme un GR chez nous).

A Misfat, si vous avez du temps, on vous recommande d’y passer une nuit pour vous reposer, explorer la montagne, nous avons par exemple mangé à Misfah Old House qui a aussi quelques chambres en homestay avec SDB partagée. On les a visité et c’est très bien.

Pour info, une boite local d’aventure propose tout un tas d’activités de la découverte culturelle du village à la balade à dos d’âne, des treks à la journée ou avec bivouac, c’est Canyon Adventures & Tours.

 

Misfah, Oman

 

Misfah, Oman

 

 

 

 

LES MONTAGNES DE DJEBEL AKHDAR / DJEBEL SHAMS

Temps de route: Nizwa – Djebel Akhdar : 1h30 – 75km

Ah les montagnes à Oman, franchement nous ne nous attendions pas à cela ! Déjà depuis le hublot au petit matin lors de notre arrivée c’était prometteur, mais conduire à Oman, c’est la garantie d’avoir pratiquement tous les jours des montagnes à l’horizon ou dans le rétro. Ciselées, accidentées, rocailleuses, les montagnes ne ressemblent pas à ce que nous connaissons. Le massif du Hajar occidental est particulièrement à voir à Oman, avec d’un coté Djebel Shams et de l’autre Djebel Akhdar, en sachant qu’en seulement 5 jours de road trip nous n’avons pas pu les faire les deux.

 

Djebel Akhdar & Alila Resort

Nous avons exploré celle du Jebel Akhdar. Rien que la route pour arriver à notre sublime hôtel (Alila) était une aventure en soi. Avant de commencer la montée de ce coté de la montagne, un barrage de police (comme une frontière à passer), on vérifie les papiers de notre véhicule et contrôle qu’on ait bien un 4X4, obligatoire pour aller là haut. Pas d’inquiétude, les routes à Oman sont d’excellente qualité (même dans les montagnes) mais ça grimpe fort et en épingle, on se croit dans le Tour de France! On passe vite de 500m au dessus du niveau de la mer à plus de 2000m d’altitude. A chaque virage, on perd 1/2 degrés et nos oreilles se bouchent !  Le paysage devient impressionnant, les canyons se forment, on monte monte pendant une bonne heure… on y va s’en trop savoir où cela va nous mener, mais nous sommes ébahis devant un tel environnement. Cela n’est que le début!

Une fois arrivé sur le plateau tout en haut, la route s’arrête et débouche sur le magnifique boutique hôtel, Alila Jabal Akhdar, qui se fond dans le décor, construit avec les pierres de la montagne. Nous y passerons la nuit la plus douce et exceptionnelle de ce séjour à Oman.

 

Hotel Alila Jabal Akhdar, Oman

 

Cet hôtel a TOUT: du charme avec une déco sobre & design mettant en valeur l’artisanat et la culture omanaise pour un résultat raffiné. Une politique environnementale durable qui fait du bien (paille en inox, lutte contre le plastique entre autres).  Un spot incroyable au bord du canyon vertigineux. Une cuisine savoureuse, un spa pour se faire chouchouter et tout oublier le temps d’un massage relaxant au possible. Une ambiance décontractée!

Alila est parfait en couple mais aussi en familles, puisque les enfants sont pris en charge toute la journée avec des activités super fun. Tout comme les adultes qui peuvent se réveiller en douceur avec une séance de yoga face au canyon, marcher ou partir en VTT.

Bref un de nos meilleurs hôtels testé à ce jour et le plus dur fut de n’y passer qu’une nuit…L’endroit est magique!

 

Hotel Alila Jabal Akhdar, Oman

 

Hotel Alila Jabal Akhdar, Oman

 

Hotel Alila Jabal Akhdar, Oman

 

Hotel Alila Jabal Akhdar, Oman

 

Hotel Alila Jabal Akhdar, Oman

 

Hotel Alila Jabal Akhdar, Oman

 

C’est aussi à Alila qu’on a eu une poussée d’adrénaline lorsqu’on s’est engagé sur une via ferrata assez époustouflante! Bien intégré dans la nature, le parcours offre des vues grandioses et je ne suis pas prête d’oublier le passage sur le fil, au dessus du vide! Ce fut un chouette moment avec Salam, notre guide.

 

Via Ferrata Alila Jabal Akhdar, Oman

 

Via Ferrata Alila Jabal Akhdar, Oman

 

En redescendant, on fait un stop au mythique Diana’s view point, juste à coté de l’hotel Anantara.

 

Diana's viewpoint, Oman

 

INFOS PRATIQUES | DJEBEL AKHDAR

Ceux qui ne feront que parcourir en voiture ces montagnes pourront être déçus. C’est sec, rocailleux, on est loin de l’image d’épinal de la montagne en Suisse par exemple ! Mais c’est ça qui fait justement son charme et intérêt car ça ne ressemble pas à ce que nous avons chez nous! Pour en profiter pleinement, une nuit (deux encore mieux mais c’est un budget).

 

  • Où dormir dans le Jabel Akhdar?

– Bien évidemment à l’Alila Jabal Akhdar ! C’est le plus isolé, le mieux placé pour sa tranquillité. On a l’impression qu’il est en train de se construire pas mal de projets hôteliers dans la région, notamment en contre bas à coté de l’Anantara resort, qui selon nous n’a rien à voir avec l’Alila. Massif, bétonné partout, beaucoup plus imposant et non intégré dans son environnement, il est moins cher mais l’expérience ne sera pas la même. Un conseil, mieux vaut économiser sur tous les autres hôtels, voir camper pour s’offrir au moins une nuit à Alila, ça restera un superbe souvenir.

TARIF Le luxe a un prix… En haute saison (octobre -avril), il sera difficile de trouver une chambre double à moins de 500€ cependant, notez que le PDJ et le diner pour 2 est inclus dans le prix, tout comme l’accès aux piscines, au fitness mais aussi aux activités proposées par l’hôtel comme la session de yoga en groupe le matin.

Par contre, bon à savoir, à la mi septembre alors qu’il fait un petit 30°C agréable dans les montagnes (beaucoup plus chaud en bas), le prix est quasiment divisé par 2!  ça vaut le coup d’y réfléchir.

PLUS D’INFO & RESERVATIONS  www.alilahotels.com 

 

Djebel Shams

Le regret de ne même pas avoir pu y conduire, mais nous étions à Oman dans le cadre d’un projet bien spécifique avec l’Amitié Franco-Omanaise, nous avions un timing précis et limité, des excuses pour revenir avec plus de temps, et on vous fait partager ce qu’on aurait aimé faire:-)

C’est sur ce massif qu’on trouve le point culminant du pays, à 3075m, des vues apparemment grandioses sur le plus grand canyon d’Arabie et le 2 plus grand du monde ( après le Grand Canyon des US bien sûr!). Une étape qui doit aussi émerveiller, sous réserve de prendre le temps d’y dormir également pour s’imprégner de l’environnement. Il existe 3 établissements pour y dormir et on peut également y planter sa tente pour un prix meilleur marché et pouvoir accéder aux commodités modernes comme la douche et les toilettes.

 

 

__________

 

 

Difficile de rentrer à Mascate après de telles aventures (2h30 de route), on a envie de rester là haut dans la montagne, mais voilà tout a une fin, on commence à le savoir! Au fond de nous, nous savons que nous reviendrons à Oman, il nous reste tellement de choses à voir par ici et ce pays a tout ce qu’on aime, bref ceci ne fut qu’un échauffement! Revenir avec un 4×4 avec la tente sur le toit, ça, ça nous plairait!

 


 

VOS QUESTIONS

Sur les réseaux sociaux, vous avez été nombreux à nous demander quel pays fallait-il choisir entre la Jordanie et le sultanat d’Oman. Sacrée question! Ces deux pays ont été des coups de coeur, chacun avec leurs merveilles! En Jordanie, il y a l’incroyable Petra et le sublime désert du Wadi Rum, mais à Oman vous en prendrez plein les yeux tout le temps, avec une impression que tout est encore possible et à découvrir. Un pays qui ravira les aventuriers pour une découverte en off road en 4×4 avec tente sur le toit!  On a aussi trouvé les Omanais plus accueillants et le pays plus agréable à visiter. Par contre si le sultanat a 5000 ans d’histoire, on a trouvé l’offre culturelle décevante.  Maintenant notre conseil: faites les deux, ils valent le détour chacun à leur manière!

 


 

Alors vous connaissiez Oman?

Prêts pour un road-trip?

 

 


Nous avons découvert Oman dans le cadre d’un projet avec l’Amitié Franco-Omanaise et avec le soutien du bureau du tourisme d’Oman. Comme toujours nous sommes libres de partager avec vous nos ressentis et conseils, en espérant que notre expérience puisse vous aider à planifier votre propre aventure à Oman.

 

Des bises,

Elisa & Max

OMAN | LES INCONTOURNABLES POUR UN ROAD TRIP D’UNE SEMAINE
4.8 (95.91%) 44 votes

Pin It on Pinterest

Shares