Après nos quelques jours dans le Sud Tyrol dans le Val Badia, nous découvrons juste à côté, Cortina d’Ampezzo. Une ville colorée de 6000 âmes, nichée dans la vallée ensoleillée d’Ampezzo et entourée par quelques uns des sommets les plus emblématiques des Dolomites. Un massif montagneux classé à l’Unesco depuis 2009 pour leur monumentale beauté et unicité. Dans ce décor de rêve et très privilégié, Cortina fut une des premières destinations alpines à s’ouvrir au tourisme au XIXe siècle. Elle reste aujourd’hui la station de montagne la plus connue d’Italie. Ville sportive de premier plan, il s’y passe toujours quelque chose et cela toute l’année. Un point de chute central pour rayonner sur tout un secteur des Dolomites (Tre Cime,5 Torri, Lago di Sorapis, Tofane et bien d’autres!). Récit de nos 3 jours à explorer Cortina et ses alentours, avec à la clef, nos conseils et bonnes adresses pour voir le meilleur de cette partie des Dolomites. Que faire à Cortina? Chaussez les chaussures de rando, on est parti !

 

_______________________

VISITER CORTINA: QUE FAIRE ET QUE VOIR EN 3 JOURS ?

 

Carte Cortina Dolomites Bestjobers

Télécharger la carte des Bestjobers

 

 

 

Découvrir Cortina, Reine des Dolomites 

Une ville de caractère au coeur des Dolomites 

Ecrin de nature protégé par les montagnes, Cortina était autrefois une terre de fermiers et paysans. A 2h de Venise, elle appartenait à la Sérénissime, avant d’être annexée par l’Empire austro-hongrois durant 400 ans. Cortina deviendra italienne après la fin de la première Guerre Mondiale. C’est à partir de cette époque qu’elle change de visage, s’ouvre au monde et se développe fortement au niveau touristique.  On la surnomme la Reine des Dolomites. De son histoire mouvementée et position géographique, Cortina s’est forgée une identité propre, avec un mélange singulier de traditions locales et de styles de vie. En 1956, elle accueille les premiers JO d’hiver retranscrits en live à la télé, un événement lui donnant une exposition internationale. Dans les années 1960, la Dolce Vita bat son plein. Cortina devient un haut lieu de rencontre de la haute société. Acteurs, artistes s’y retrouvent. Brigitte Bardot y avait notamment ses habitudes. Nombreux réalisateurs de cinéma choisissent le cadre idyllique de la station pour leurs films, plus récemment, la maison Prada y présenta sa dernière collection hiver. Le centre ville mérite une jolie balade. Boutiques de luxe côtoient les hôtels d’époque, bâtisses traditionnelles et colorées. Vous ne pourrez pas manquer son clocher impressionnant (qui devait être aussi haut que celui de Venise). Pour profiter de l’ambiance de la ville, on vous recommande d’aller boire l’aperitivo, une tradition que les Italiens honorent de 18 à 19/20h, où les verres de Spritz Aperol s’accompagnent de petits plats à grignoter.  Nous avons fait dans les classiques en s’installant à la terrasse de l’Hôtel Cortina, une valeur sûre.

 

Cortina d'Ampezzo, Dolomites

 

Cortina d'Ampezzo, Dolomites

 

 

 

San Brite, un restaurant d’exception à Cortina 

La cuisine de Cortina et des Dolomites en général, est un savoureux mélange d’Italie et du Tyrol, les spécialités sont nombreuses. Avec une nature généreuse pour composer, les chefs restaurateurs excellent dans leur art culinaire. Ne soyez pas étonnés de trouver de nombreuses tables étoilées, Cortina plaira aux gourmets ! Pour notre soirée en « ville » nous réservons une des rares tables du San Brite. Un restaurant intimiste, avec une vue magnifique sur les montagnes, proposant une expérience à part. Riccardo Gaspari s’est donné la mission d’honorer le travail et mémoire de ses grand-parents et parents, à la ferme familiale, en devenant chef. Sa cuisine est une célébration de sa Terre d’origine. Ses plats sont une invitation à une promenade en forêt. L’odeur des bois est amenée au coeur de l’assiette, créant une surprenante expérience pour le palais. Ambiance montagne rustique chic, service très attentionné, sens du détail, tout est parfait et exceptionnel. Les plats nous étonnent les uns après les autres, en faisant honneur aux bons produits de la ferme et de Mère Nature. Atypique, on entre dans l’univers du chef.

 

Restaurant Gastronomique Cortina, Dolomites

 

Infos pratiques San Brite 

Un restaurant de quelques tables seulement, 1 étoile Michelin

Ouvert du lundi au dimanche (fermé le mercredi)

Menu: Il existe différents menus, comptez dans les 90€ pour 5 plats et dessert. Accords mets et vins: 40€. Possibilité de commander à la carte (à titre indicatif: pasta : 25€ / viande-poisson: 35€)

Plus d’infos et réservation: www.sanbrite.it

Bon à savoir: Riccardo propose des déjeuners/diners en plein air en forêt, à 2000m d’altitude où il cuisine dans la nature, c’est le concept de la Brite Mobile, pour 4 à 10 personnes. Parfait pour célébrer une occasion spéciale. La famille vend aussi ses fromages et produits laitiers à la ferme, c’est le Piccolo Brite.  Ils tiennent aussi un agritourisme El brite de Larieto, où vous pourrez assister à la traite des vaches (en fonction de l’heure).

.

 


Où dormir à Cortina? 

Pour notre séjour, nous avons passé 1 nuit à l’agritourisme JägerHaus, une très chouette option pour être au plus proche de la ville tout en étant au calme et dans la nature. Au pied des montagnes, à 4 min en voiture du centre de Cortina, on était très bien ! La ferme de la famille Ghedina est à côté, la partie restaurant et maison d’hôtes a été construite en 2015. Dans un style traditionnel de montagne et chaleureux, nous passons un agréable séjour reposant. C’est également l’occasion de déguster les saveurs locales avec les bons produits de la ferme.

 

Agritourisme JägerHaus, Cortina

 

Infos pratiques Jägerhaus

Hôtel*** agritourisme – Via Cadin di Sotto 24, 32043 Cortina dʼAmpezzo

Tarifs: 140€ la chambre double avec petit déjeuner. Possibilité de diner sur place à la carte.

Plus d’infos et réservation: www.agriturismojagerhaus.it

 

 

 

 

 


Randonner à Gores de Federa, nuit à Malga Federa et Lago di Federa

Le sentier Gores de Federa

Après une matinée à prendre notre temps, nous partons direction Campo (à côté du lac Pianozes) pour garer la voiture et partir à pied en itinérance pour les 2 prochaines nuits. Notre sac est optimisé pour ne prendre que le stricte minimum et s’éviter de transporter un poids inutile. Nous commençons à monter sur la route en suivant la direction Gores de Federa. Parce que monter et marcher sur une route goudronnée a peu d’intérêt, la commune a créé un sentier en pleine forêt et à travers les gorges de Federa. Il permet de longer la rivière et les cascades pour rejoindre en 1h30 environ l’alpage Malga Federa. Le cadre est rafraichissant et enchanteur. Bruit de l’eau, traverser de ponts en bois, jolies orchidées de montagne, vues dégagées sur Cortina. Une courte partie du sentier devient plus « aventurier » avec un bref passage dit de via ferrata avec un câble à tenir et des prises pour les pieds. Rien de compliqué on vous rassure, mais si vous êtes avec de jeunes enfants, sachez que vous pouvez contourner cette section. Nous arrivons ensuite dans les verts pâturages de Malga Federa. Accueillis par les troupeaux de vaches et d’ânes de la ferme, nous sommes heureux d’arriver et de contempler une vue superbe sur les montagnes alentours.

 

Gores de Federa, Dolomites

 

Gores de Federa, Cortina

 

Gorges de Federa Dolomites

 

Gores de Federa

 

Infos pratiques Gores de Federa 

Départ depuis le lac de Pianozes, parking Campo di Sotto. Accessible en 5min de voiture ou avec la ligne 2 du bus depuis Cortina

3,5km pour monter, dénivelé+ 480m pour rejoindre la ferme d’alpage Malga Federa (qui est aussi accessible via la route en service de transfert en jeep)

Cette balade est courte, parfaite en famille, peut se faire en A/R à la 1/2 – journée, ou bien être prolongée par la montée au lac Federa 250m plus haut et retour au parking ou alors en itinérance à la cool comme nous en partant avec un pique-nique.

 

 

 

Dormir à l’agritourisme Malga Federa

Malga Federa est une ferme d’alpage située à 1816m, au pied de Becco di Mezzodi. (Malga pouvant être traduit par « ferme alpine »). Traditionnellement, c’était l’endroit où les bergers gardaient les animaux en pâture l’été. Et puis peu à peu le tourisme a pris de l’importance. Lieu de ravitaillement des randonneurs, auberge, gîte d’étape. Malga Federa fait partie (comme le JägerHaus à Cortina) des adresses agri-touristiques d’Italie (agriturismo), ce qui signifie qu’on loge chez l’habitant, et qu’on y mange des produits de la ferme et typiques du secteur. Une bonne manière de goûter aux spécialités locales et d’avoir une expérience authentique. Ne parlant pas italien cependant, la communication sera succincte en se limitant aux bases en anglais. La météo se gâte lors de notre randonnée à Malga Federa, nous ne pourrons même pas aller rendre visite aux ânes ni profiter du soleil en terrasse. Une fin de journée que se passera tranquillement dans notre petite chambre à écouter la pluie tomber, avant de diner et de nous coucher tôt pour prendre des forces pour l’aventure du lendemain.

 

Malga Federa, Cortina

 

Infos pratiques Malga Federa

Un gîte de montagne à la ferme, agritourisme. Quelques petites chambres simples avec deux lits séparés, une douche et WC. Une salle restaurant pour le diner et petit déjeuner. Idéal pour une nuit d’étape.

Tarif: 55€ par personne avec petit déjeuner + diner à la carte en supplément

Ouverture: vérifiez les mois d’ouverture sur leur site

Plus d’infos et réservation www.malgafedera.eu

 

 

 

Lever de soleil au Lago Federa

Il est 4h30 quand notre réveil sonne. Sans trainer, nous nous préparons pour atteindre, avant le lever de soleil,  le lac Federa situé à une trentaine de minutes de marche. On emprunte l’unique sentier qui monte depuis la ferme, en suivant la direction du refuge Croda da Lago, situé au bord du lac, à 2046m. Le silence est total, étrangement aucun randonneur du refuge n’a daigné se lever aux aurores pour le spectacle. Nous longeons le lac pour passer sur la rive d’en face et décidons de crapahuter sur les roches pour voir le soleil se lever derrière les sommets au loin. Le lac est parfaitement immobile nous offrant un reflet presque irréel ! Un instant magique seuls dans cette nature époustouflante. Peu à peu le refuge s’éveille et s’active, nous y prenons un bon thé et capuccino en terrasse face aux montagnes avant d’attaquer une superbe journée de rando.

 

Lago Federa, Cortina

 

Lever de soleil Lago Federa

 

Lago Federa Dolomites

 

Lago Federa, Dolomites, Cortina

 

Croda da Lago, Lago Federa, Dolomites, Cortina

 

Dolomites Blog Voyage

 

 

Infos pratiques Lago Federa

Situé sur les hauteurs de l’alpage Malga Federa, il faut compter 200+ de dénivelé et 30 minutes de marche depuis la ferme. Nous voulions le voir au lever du soleil.

Refuge Croda da Lago: à côté du lac. Il est possible de réserver un lit en dortoir pour être sur place, par contre le confort est plus rudimentaire qu’au Malga Federa. C’est plus ce qu’on imagine quand on parle d’un refuge de montagne. Dortoir, douche chaude en supplément. Il faut réserver assez en avance pour l’été car il est sur un circuit de randonnée très emprunté. Comptez 75€ par personne pour la nuit, la douche, le diner et petit déjeuner. Le + : le Sauna et bain froid en exterieur avec vue de folie!! Plus d’info et réservation: www.crodadalago.it

En automne, lorsque les mélèzes sont teintés d’oranges, le site doit être encore plus exceptionnel, par contre le refuge sera fermé.

 

 

 

 


Explorer le secteur des 5 Torri 

En marche du lac Federa aux Cinque Torri, via Passo Giau

Au lieu de tout redescendre à notre voiture garée sur le parking de Campo di Sotto, rouler une trentaine de minutes jusqu’au parking Cinque Torri Piazzale R et monter avec le télésiège directement au refuge Scoiattoli, nous partons à pied pour profiter pleinement de ce paradis de la randonnée que sont les Dolomites ! Avec 400km de sentiers balisés, il y a de quoi faire ! On se rend vite compte que c’est tout simplement en marchant qu’on s’imprègne au maximum de l’énergie de cet endroit grandiose.  On oublie la voiture, le bruit de la « civilisation » et on respire le bon air des montagnes.

Du refuge Croda da Lago, nous partons sur le sentier 434 dans le sens de la montée, il n’y en a qu’un, on arrive à un panorama fort sympathique à 360° à Forcella Ambrizola. De là nous continuons sur le sentier qui descend, le numéro 436 en direction de Passo Giau. Nous passerons voir le lago delle Baste (un court détour) qui nous rappelle les pozzines de Corse. Il faudra revenir dans quelques centaines d’années pour avoir le même phénomène (le lac glaciaire s’évapore et ne laisse que quelques vases d’eau au milieu d’une verte prairie). Un pique nique plus tard, on poursuit dans ce paysage tout ouvert, où les immenses rocs des Dolomites nous entourent. Quand on arrive au Mont Forcella Giau, à 2360m, la vue s’ouvre sur l’autre côté. Nous découvrons la suite du programme. Une descente bien raide dans les rochers pour remonter légèrement au Passo Giau, un des célèbres cols des Dolomites, prisé (entre autres) par les motards et cyclistes. La neige persiste en contrebas, les marmottes sifflent nerveusement à l’approche de nos pas (mais surtout des chiens d’autres promeneurs, gardez-les bien en laisse), nous croisons quelques vaches curieuses puis gagnons la terrasse du Passo Giau pour boire un verre bien mérité. A ce moment, les mollets se font sentir… Nous reprenons le chemin avec la belle montagne Ra Gusela en face de nous (cela peut faire l’occasion d’un détour pour aller à son pied), nous bifurquons sur le sentier 443 désormais pour la dernière « ligne droite » vers les Cinque Torri. Cette ultime étape est finalement la plus dure, elle ne dure qu’1h30 mais la fatigue et le sentier plus escarpé nous donnent l’impression de ne pas en voir le bout !

 

Rando Dolomites

 

Rando Dolomites, Blog Voyage

 

Chapelle Passo Giau, Dolomites

 

Passo Giau Dolomites

 

Passo Giau, Blog

 

Coucher de Soleil Dolomites

Infos pratiques Rando 5 Torri depuis Lac Federa

15 km parcourus – 734 m de dénivelé – Temps effectif de marche 4H30 (merci l’appli Strava pour les détails !)

Nous sommes partis à 8h30 du refuge Croda da Lago et sommes arrivés à 17h30 au Scoiattoli en incluant les pauses pique nique, sieste, verre en terrasses à Passau Giau, photos etc !

Quelques passages plus délicats mais sinon très accessible, juste un peu long si on a pas l’habitude de marcher.

En s’organisant autrement, il est possible de raccourcir la rando, en se garant à Passo Giau par exemple.

Une nuit au refuge Scoiattoli en face des majestueuses Cinque Torri

Je me rappellerai toujours de l’émotion d’arriver dans ce beau refuge après une journée de marche ! Je vous assure qu’on l’apprécie bien davantage qu’en montant en télésiège 🙂 Quel endroit extraordinaire !! Un des points de vues les plus dingues de la région avec ces rochers parmi les plus célèbres des Dolomites. En dormant au Scoiattoli, on ne peut pas être plus près ! (ne pas confondre avec le rifugio 5 torri qui est lui en contre bas et sans la vue). Scoiattoli signifie « écureuils » en italien, en référence à la mythique association d’escalade de Cortina. La terrasse tout en vitre est impressionnante, la vue à 360°nous laisse ko. On rêve déjà du coucher du soleil et de se réveiller ici face aux 5 torri !

En attendant on s’installe tranquillement dans notre chambre (n°4) et avons le plaisir de découvrir que la vue depuis la fenêtre est juste à tomber par terre ! C’est une chambre avec 5 lits (à étage) que nous avons privatisé. A notre grand étonnement, le refuge n’affiche pas complet en ce début juillet. C’est juste royal. Nous partageons douche et WC dans le couloir. Au moment de passer à table, on ne peut qu’apprécier la qualité des prestations des refuges des Dolomites. La cuisine est fait maison et honore les spécialités locales, savoureux mélanges de cuisine italienne et tyrolienne. Durant votre séjour attendez vous à manger beaucoup de Casunzei saupoudrés de parmesan (raviolis fourrés à la betterave ou aux épinards, à la ricotta, miel, les recettes varient) et de Canederli (Knödel en allemand), une sorte de boulettes de mie de pain fourrés aux épinards, speck ou fromages (ok dit comme ça ça vend pas du rêve, mais Max adore lui). Polenta, Apfel strudel et Sachertorte aussi. C’est bien typique et chaque refuge a sa recette. On se régale et toujours avec vue s’il vous plait. Un coucher de soleil plus tard et nous tombons dans les bras de Morphée. Le réveil à 5h est plus facile que les jours précédents, il suffit de regarder par la fenêtre pour en prendre plein la vue!

 

Refuge Scoiattoli

 

Refuge Scoiattoli Cinque Torri avec vue

 

Cinque Torri Dolomites Blog

 

Cinque Torri Dolomites Blog

 

Infos pratiques Rifugio Scoiattoli

Un refuge de montagne à 2250m d’altitude avec vue directe sur les 5 Torri. Une expérience mémorable. Rustique mais chouette.

Tarifs: plusieurs possibilités:

Chambre privée: 80€ par personne pour un lit dans les chambres privées de 2, 4 ou 5 places. Si vous êtes 2 et que vous prenez la chambre n°5 avec 4 lits, vous pouvez réserver en ligne et vous paierez 80 x 2 + 15€ x 2 lits inoccupés soit 190€. Si vous êtes 4 amis à réserver la chambre, vous paierez 80 x 4, soit 320€ au total. C’est clair ? Nous avons mis un moment à comprendre leur système.

Dortoir 8-10 lits: 75€ par personne, vous dormez avec d’autres randonneurs.

Sont inclus dans le prix: un lit fait, douche chaude, serviette de toilette, bon et copieux diner, petit déjeuner. (boisson en extra).

Notre conseil: on vous recommande de réserver en avance pour avoir la chambre numéro 4 ou 5 qui ont une vue de fou !! Si vous êtes que 2, la chambre 5 n’a que 4 lits (ça vous coûtera moins cher à privatiser).

Bain chaud: attention, uniquement en hiver et il faut le réserver longtemps en avance en le spécifiant lors de votre réservation. Coût extra de 180€ avec 1 bouteille de champagne (il le privatise  qu’une fois par jour et peut accueillir 6 personnes, si on a bien compris).

Ouverture: saison été: mi-juin/fin septembre | saison hiver: mi novembre à avril

Accessible: à pied (différents sentiers et accès) en télésiège (5 Torri, vérifiez les horaires-comptez 13€ l’aller simple) ou même en voiture (hors mois d’août car la route fermée). On ne peut que vous encourager à y aller à pied pour l’expérience.

Plus d’infos et réservation: www.rifugioscoiattoli.it

Via ferrata Averau, déjeuner refuge Averau et redescente 

D’après nos recherches, la première via ferrata serait née en Autriche en 1869. Elles se sont développées dans les Dolomites durant la première Guerre Mondiale pour transporter les vivres des soldats et les armes. Sans faire une via ferrata, vous trouverez dans le coin de nombreuses explications et références sur le temps de la guerre. A côté du refuge Scoiatolli, il y a notamment des traces de ce passé.

Le secteur de Cortina compte pas moins d’une trentaine de via ferratas, ce qui en fait une destination incontournable pour en pratiquer. Pour ceux qui ne sont pas familiers avec le concept, il s’agit d’un parcours à travers la montagne, équipé de câbles métalliques, d’échelles, passerelles ou ponts suspendus parfois. Pour y accéder il faut bien sûr avoir l’équipement qu’on peut louer facilement dans une boutique de sport de Cortina ou alors prendre les services d’un guide, comme nous avons fait avec Alberto, qui s’est occupé de tout. Par cette belle matinée de juillet, il nous a rejoint au refuge Scoiattoli avec le matériel et nous sommes partis en marchant sur la zone de départ.  Il y en a de tout niveaux à Cortina, la ferrata Averau est classée facile. Si elle ne présente pas de difficulté technique et qu’elle est très courte, il faut être conscient de l’exposition au vide ! Ce n’est pas pour les personnes sujettes au vertige… Au final sur ce parcours, nous sommes « câblés » que sur une courte section, le reste se fait à pied en mode AR pour grimper au sommet de l’Averau à 2649 m. Pour tous les niveaux, faire une via ferrata (ou plusieurs), c’est vraiment l’activité sympa à faire lors d’un voyage à Cortina !

A la fin de la via ferrata, on prend un bon déjeuner au refuge Averau, récemment rénové. Comme toujours la qualité ne déçoit pas ! Par contre attendez vous à patienter en plein coup de feu du midi en été. Il y a foule qui s’y arrête manger car ce coin est très fréquenté, notamment pour aller voir la vue depuis le refuge Nuvolau, le plus ancien refuge de Cortina. Nous n’y sommes pas allés, il était fermé pour rénovation et franchement le sentier ressemblait un peu à une autoroute pour randonneur le jour d’un chassé-croisé de vacance.

Nous redescendons à l’aide du télésiège 5 torri et Alberto se propose de nous ramener à Campo di Sotto pour récupérer notre voiture. Nous choisissons cette fois l’option rapide et facile, mais sachez qu’il est possible de redescendre et rejoindre ce parking à pied.

 

 

Via ferrata Averau, Cinque Torri

 

Via ferrata Averau

 

Alberto, Guide Via ferrata Averau

 

Via ferrata Averau

 

Via ferrata Averau

 

Via ferrata Averau

 

Infos pratiques Guide Via Ferrata

Vous pouvez contacter Alberto de Giuli, guide de haute montagne, pour vous organiser votre sortie via ferrata (sur celle-ci ou une autre, comme on vous disait, il y en a 30 !) Son tél: +39 338 999 6491. il travaille notamment pour la compagnie Cortina 360 qui proposent des guides pour l’escalade et autres activités de haute montagne.

 

 

Snake Road Dolomites

 

Et voilà notre étape à Cortina se referme, ce fut une très belle expérience que de vivre au plus près des sommets des Dolomites. Nous reviendrons avec plaisir car nous avons comme l’impression qu’il y avait encore beaucoup à voir et à faire dans le coin ! Et parce que nous sommes sympas, voici quelques autres idées de balade:

  • Monter au refuge du Lagazuoi avec les télécabines depuis Passo Falzarego et se promener sur les hauteurs
  • Monter au refuge de San Forca, (possible en télésiège depuis Rio Gere). Redescendre jusqu’au point de vue de Forcella Zumeles pour le coucher du soleil
  • Monter au Sommet de Tofana di Mezzo avec les télécabines de Freccia nel Cielo
  • Rando du lac Sorapis
  • Tournée des lacs Misurina, Dobbiaco, Landro, Lago di Braies
  • Cascades de Fanes du parc Fanes-Sennes-Braies

La liste est inépuisable..!

 

Ne manquez pas nos articles écrits sur la province voisine du Sud Tyrol: 

Randonnée en été de Plose à l’Alta Badia

Road trip de rêve aux Dolomites en automne 

Hors sentiers battus dans le Sud Tyrol 

 


 « Cortina en pratique »  

  • NOTRE VOYAGE:  3 jours / début juillet 2021 (en complément à un séjour côté Sud Tyrol)
  • COMMENT ALLER A CORTINA? Proche de Venise, Cortina est très bien connectée en bus express de l’aéroport Venice Marco Pola et de la gare de train Mestre. Il y a le  Cortina Express , la compagnie ATVO, ou encore Flixbus et Dolomitibus, plus d’info ici.
  • LOCATION DE VOITURE: une fois à Venise, comparez et louez une voiture pour explorer les Dolomites à votre rythme.
  • QUAND ALLER A CORTINA? en été, c’était superbe. Fin juin-début juillet, nous étions bien car pas encore trop d’affluence. Eviter le mois d’août qui est la plus haute saison, beaucoup de monde, refuges pris d’assaut etc etc. Octobre, les refuges sont fermés, l’expérience sera différente mais les belles couleurs de l’automne seront magiques, visez plutôt fin octobre si vous y aller pour ça. Hiver, pour skier ! Cortina est un paradis enneigé avec plein d’activité hiver au delà du ski.
  • SITE WEB METEO LOCALE: parce que le temps peut vite changer en montagne, nous étions souvent sur les chaines météo pour prévoir nos randos 3Bmeteo.com, Arpa.Veneto.it . De manière générale en été, les orages arrivent souvent dans la fin d’après midi, en partant tôt le matin, nous avions des conditions stables et arrivions aux refuges vers 16h.
  • OFFICE DE TOURISME Cortina: Corso Italia, 81, 32043 Cortina d’Ampezzo BL. +390436869086 . infopoint@cortinamarketing.it . On vous recommande de récupérer cartes, guide pratique à l’arrivée sur place pour organiser au mieux votre séjour.
  • CORTINA HIKING PASS:l’office de tourisme vend notamment des PASS pour les remontées mécaniques, un pass pour utiliser toutes les remontées et les bus urbains de Cortina, ça peut être intéressant, en fonction de vos envies et programme.
  • MES INDISPENSABLES DANS MON SAC: Destination de montagne, Cortina est dans la vallée à 1224m d’altitude, mais les Dolomites alentours sont entre 2000 et plus de 3000m. Il y aura des changements de températures importants et la météo peut vite varier en montagne. Nous nous sommes pas surchargés mais avons pris: une bonne paire de chaussures de rando, une paire de chaussures plus habillée pour le resto San Brite, un legging ou un pantalon et un short de rando, tee shirts techniques léger et à manches longues pour les sunrise et balade au sunset, une fine polaire, une doudoune légère qui prend pas de place, une veste imperméable type Gore Tex, une paire de lunette de soleil, casquette / chapeau / tours de cou. La marque Buff en fait des très bien car ultra légère et pliables, elles ne prennent pas de place. Ils sont aussi connus pour leur tours de cou. Crème solaire ! Un sac de randonnée pratique et léger pour fourrer tout le nécessaire pour partir 2 jours en marchant.

 

 


 

Qui est sur Pinterest?

Pensez à épingler notre article pour le retrouver plus facilement et n’oubliez pas de vous abonner à notre compte 😉

 

Que faire a Cortina Dolomites? Blog

 

 


Un superbe voyage réalisé en collaboration avec l’équipe de Cortina Marketing , on les remercie pour l’accueil et les belles expériences. Comme d’habitude, nous restons libres de notre contenu. 

 

Des Bises, 

Elisa & Max

Facebook – InstagramPinterest – Twitter – Youtube

Pin It on Pinterest

Shares