Pour notre troisième fois dans la province du Sud Tyrol, nous sommes partis quelques jours explorer les belles montagnes des Dolomites en été, à la toute fin juin. Après un premier road trip de rêve en automne avec les grands classiques et un deuxième séjour plus hors sentier battus toujours en octobre, nous découvrons ces beaux paysages sous un tout autre jour, en version estivale. Prairies fleuries, bétail dans les alpages, marmottes qui prennent le soleil. On vous partage ces quelques jours de rando à pied et en VTT électrique du côté de la montagne de Plose (Bressanone), puis dans la vallée Val Badia et au coeur du parc naturel Fannes-Sennes-Braies. De quoi vous donner des idées de belles balades à faire dans les Dolomites en été, que vous soyez à deux ou avec des enfants.

 

_______________________

IDÉES RANDOS DANS LES DOLOMITES EN ÉTÉ  

 

Pour bien commencer, 2 minutes en vidéo pour vous mettre dans l’ambiance :

 

Carte Sud Tyrol Dolomites

Carte Sud Tyrol Bestjobers 2021

Télécharger la Carte des Bestjobers

 

 

JOURS 1-2 | Arrivée au Sud Tyrol et découverte du massif de Plose 

Plose, Dolomites

 

Dormir dans l’alpage, au Rossalm à 2180m d’altitude 

Après 8h de route depuis Lyon, via le tunnel du Mont Blanc, nous voilà à Bressanone/Brixen. Nos jambes ont plus que hâte de se dégourdir dans les belles montagnes et pâturages du Sud Tyrol ! Une province d’Italie qu’on chérit particulièrement pour y être venus à deux reprises en octobre et début novembre pour profiter des spectaculaires couleurs automnales. Nous retrouvons ces sommets qui nous avaient tant manqué et ces villages pittoresques coiffés de leur église baroque. La carte postale passe en mode estival.

Nous commençons par explorer le massif de Plose, à côté de la ville de Bressanone / Brixen (tout est en bilingue italien-allemand au Sud Tyrol). La voiture garée sur le parking des télécabines, les degrés se perdent à mesure que nous gagnons en altitude. En arrivant à 2000m, le bon air de l’alpage nous accueillent. C’est à pied, sac sur le dos, que nous rejoignons notre hébergement pour cette première nuit. Au son des cloches des vaches, nous parcourons une courte marche de 45 minutes sur le plateau ensoleillé pour arriver au Rossalm. Plus confort qu’un refuge, un hôtel de montagne très cosy avec une vue à couper le souffle sur les montagnes Odle di Funes et le Sass de Putia. Après une journée sur la route, cet endroit est le paradis !! Ne faites pas comme nous, n’oubliez pas vos maillots de bain pour le bain chaud extérieur… On se contentera d’un sauna suivi de l’apéro sur les chaises longues face aux montagnes avant de diner tôt pour être opérationnel le lendemain à l’aube.

 

Plose Dolomites

 

Vue sur les Dolomites depuis Plose

 

Rossalm, Plose

 

Plose Dolomites

 

Infos pratiques Rossalm

Perché sur le plateau de Plose, à deux pas de Bressanone, Rossalm est le lieu cosy pour explorer à pied, en VTT, en couple ou avec des enfants. Pas de voiture là-haut, de l’espace pour respirer.

Tarif:  1 nuit: 105€ par personne incluant petit déjeuner et le diner très copieux dans une chambre tout confort. Accès au bain chaud et sauna. Réserver avant 18H la veille pour le lendemain, pour avoir le pique nique local et sans emballage plastique à transporter dans leur fameuse « Kraxe », 62€ pour 2.

Plus d’infos et réservation:  www.rossalm.com (attention, il faut obligatoirement réserver en amont pour y dormir, toutes les infos sur le resto, les chambres, la Kraxe sont sur le site)

Y aller: pour s’éviter les 1000m de dénivelé, on prend les télécabines depuis le parking gratuit Plose Seilbahnen, via della Funivia, 17, 39042 Bressanone (9-17h/18h en fonction de la saison), ouvertes de fin mai au 1er novembre, 15€ A/R par adulte. Toutes les infos sur leur site

Autre idée hébergement: Dans le même secteur, nous avons repéré la Schatzerhütte, un chalet traditionnel dans un cadre idyllique, pour une prochaine fois 🙂

 

 

 

Partir pour une mission lever de soleil au Mont Gabler et randonner sur la montagne Plose

Après une nuit bien trop courte, le réveil à 3h40 pique… Nous sommes un peu fous mais pour assister au lever de soleil depuis le mont Gabler à 2576m un 30 juin, il faut s’y prendre tôt ! À la lueur de la frontale, nous suivons le sentier qui passe derrière le lodge, impossible de se tromper, on prend la direction de la montée. En 1h30 à peine, nous arrivons en haut et découvrons la mignonne cabane Gablerhütte. Les premiers rayons du soleil illuminent le massif Odle et nous en prenons plein la vue ! Quand on voit la beauté du spectacle, on se dit que c’est tout de même incroyable d’être les seuls courageux à avoir bravé un réveil aux aurores. Ça en valait plus que la peine.

Une fois une bonne séance de photos passée, nous découvrons le délicieux petit déjeuner que l’équipe du Rossalm nous a concoctés. Bien rangé dans une « cagette » en bois à l’ancienne (kraxe), nous nous régalons des bons produits locaux et de la ferme. L’air est trop frais ce matin pour le déguster dehors, nous nous mettrons à l’abris dans la hutte, avant de reprendre le sentier pour une belle boucle panoramique. À 7h, la journée ne fait que commencer et c’est aussi l’avantage de se lever tôt, on peut faire plein de choses sans se presser ! Direction Wackerer Alm, Schatzerhütte, Berghotel Schlemmer, tout le long du chemin 14, la balade est très belle et sans difficulté particulière. On s’émerveille des vues magnifiques, des prairies fleuries, du calme des alpages et d’une rencontre fortuite avec les marmottes. On profite d’une sieste à l’ombre des sapins avant de reprendre la télécabine dans l’autre sens, juste à temps avant l’arrivée de l’orage !

 

Vue dpuis le Monte Gabler, Dolomites

 

Cabane Mont Gabler, Plose

 

Gabler Biwak

 

Pique Nique Rossalm, Plose

 

Bébé marmotte Dolomites

 

Pose, Sud Tyrol

 

Plose Sud Tyrol

 

 

Infos pratiques Mont Gabler et rando 

À l’arrivée aux télécabines, prenez la carte et guide pratique de Plose pour avoir tous les sentiers balisés, les noms des refuges présents sur l’itinéraire et toutes les infos utiles. TOUT est très bien fait, pas de panique. Plose est plus connus des locaux que des visiteurs internationaux, on a aimé le côté moins fréquenté (nous n’étions que fin juin).

Bilan de notre journée de marche: pratiquement 20 km dans l’alpage mais avec très peu de dénivelé, un sentier large, sans  difficulté et une vue de dingue tout le long !

NB: ce coin est super en famille, il y a même un sentier accessible en poussette, un sentier avec des attractions pour les enfants (la WoodyWalk 5km de boucle avec seulement 100m de dénivelé), des infrastructures top en bois (abris, bains de soleil, sculptures, bateau etc) et cerise sur le gâteau, des points d’eau potable partout (pas besoin de se trimballer des litres d’eau, d’ailleurs n’oubliez pas votre gourde!). En savoir plus ici: Plose.org.

VTT: il y a aussi des sentiers dédiés au VTT

 

 

 

Vivre une expérience de haut vol à l’hôtel Forestis 

Alors que le déluge arrive sur les hauteurs, nous pénétrons dans un antre de luxe et de bien être. Nous passons la soirée et la nuit dans le nouvel hôtel Forestis (ouvert à l’été 2020). Situé en aval de la montagne Plose, nous voyons le Rossalm depuis notre fenêtre. Face à nous, toujours cette vue extraordinaire sur le massif Odle. Nous avons la surprise d’un surclassement dans une de leur deux suites les plus exclusives, la Penthouse, nichée tout en haut d’une des tours de bois. Avec de telles prestations, parlons plutôt d’un palace forestier pour la nuit. On vous fait visiter ! 200m2, en duplex avec coin cuisine assorti d’un mini bar et d’une cave à vin à discrétion. Un salon avec cheminée et vue panoramique incroyable qui nous laisse rêveur ! On poursuit sur le même étage avec une salle de bain magnifique donnant l’impression d’un bain de forêt, pour terminer avec un dressing deux fois plus grand que chez nous et d’une chambre juste exceptionnelle. Toute vitrée, nous sommes aux premières loges d’un spectacle vivant et saisissant.  La nature et les montagnes des Dolomites jouent leur plus belle représentation pour notre grand bonheur. Des matériaux nobles, un design minimal, l’apaisement est immédiat.

Le meilleur est pourtant à venir, à l’étage. Un toit terrasse offrant une piscine chauffée et un sauna privatif nous attend. Les mots nous manquent et ce n’est pas tout. Pour nous remettre de ce lever de soleil plus que matinal et des heures de marche, nous profitons d’un parcours sauna, hammam et piscine dans leur espace spa de 1500m2 où l’on savoure chaque instant. Dans ce coin du monde, le rituel du sauna est très ancré, avec des cabanes dans la forêt, des températures et des odeurs différentes, j’adore. Détendus, nous passons côté restaurant pour un diner parfait. Histoire de compenser les excès de la veille, nous optons pour une formule plus légère qu’ils appellent Detox menu. Une succession de plats végétariens, colorés et savoureusement maîtrisés. Le chef saura vous faire aimer betterave, céleri et autres légumes de saison. Comment vous dire qu’une nuit fut bien trop courte pour apprécier chaque minute et m2 dans cette bulle loin de tout soucis. Une parenthèse d’exception dans notre voyage.

 

Hotel Forestis Dolomites, Penthouse Piscine sur le toit

 

Forestis Dolomites

 

Chambre avec vue, Dolomites, Forestis

 

Spa Forestis Dolomites

 

Bain froid Dolomites, Hotel Boutique

 

Restaurant Forestis Dolomites

 

Dolomites sous les étoiles

 

Infos pratiques Forestis

Face aux Dolomites, à côté de Palmschoss, un boutique hôtel d’exception pour se chouchouter et tout oublier.

Tarif:  différents type de chambres disponibles, premiers prix dans la standard de 35m2 à partir de 400€ la nuit avec petit déjeuner, compter 80€ par personne pour le diner gastronomique. La Penthouse coûte 2000€ la nuit avec petit déjeuner. En haute saison estivale, les prix sont plus chers.

Ouverture: toute l’année sauf une fermeture mi novembre pour 2/3 semaines.

Plus d’infos et réservation:  www.forestis.it

 

 

 

 

 


JOURS 3-4-5 | Randonnée en VTT et à pied dans le Val Badia

 

Explorer les alpages et le plateau de Pralongia en VTT 

Nous quittons le secteur de Bressanone pour explorer une vallée que nous ne connaissons pas encore, l’Alta Badia, où la langue et traditions ladines sont très présentes. Le ladin est une langue romane, parlée par environ 30 000 personnes dans le Sud Tyrol (aussi en Suisse dans le canton des Grisons). Elle fait partie des plus rares d’Europe. Après une heure et demi de route à travers villages et montagnes, nous retrouvons nos guides Richard & Valentine et nos vélos sur le parking de Capanna Alpina. Un point stratégique, d’où partent nombreux sentiers de rando.  Nous sommes à la frontière avec la Vénétie où nous irons ensuite pour continuer notre séjour dans les Dolomites.

C’est une balade tranquille que nous propose Richard aujourd’hui. Il faut dire qu’avec des VTT électriques de cette qualité, tout paraitrait un jeu d’enfant ! Ils avancent presque tout seuls avec 4 modes d’assistance. Nous partons dans les pâturages d’Armentara et le plateau de Pralongia où nous apprécions les prairies couvertes de fleurs de montagne. Jaune, bleu, rose, la palette champêtre est superbe ! Comme toujours, nous rêvons devant les petites cabanes de bergers où nous aimerions un jour nous retirer et déconnecter pour des semaines entières, dans l’aura des montagnes.

Pour le déjeuner, nous nous installons sur la grande terrasse du refuge Bioch, à l’arrivée d’un télésiège (du même nom). Avec toutes les infrastructures de ski, on imagine comme ce coin doit être prisé pour les sports d’hiver. En été, fin juin, l’alpage est plus calme. Nous nous régalons de spécialités de la région : pâtes, petites tourtes fourrées et gros gâteaux typiques (Strudel aux pommes, Sachertorte au chocolat et bien d’autres). Le paradis des gourmands est ici, c’est une adresse bien réputée dans le secteur ! Après cette pause plus qu’appréciée, nous enfourchons nos vélos pour nous promener dans les environs. Les sentiers ne manquent pas.

Nous nous installons en fin d’après midi au refuge Pralongia, malheureusement tout en travaux lors de notre séjour (mais mieux pour les prochains visiteurs). Après un diner typique de spécialités pas forcément légères (menu encore très copieux avec 3 ou 4 plats), nous passons une douce nuit en altitude. La lumière décidera de ne pas nous gâter, ni coucher ni lever de soleil alors nous nous mettons au repos ! Pour redescendre, nous empruntons un autre chemin en direction de San Cassiano pour faire une boucle, le sentier est magnifique ! Nous nous sentons petits face à la grandeur des montagnes.

 

Plateau de Pralongia, Dolomites

 

Plateau de Pralongia, Alta Badia

 

Guide VTT Dolomites

 

VTT, Plateau de Pralongia

 

Refuge Bioch, Alta Badiaa

 

Plateau de Pralongia, Alta Badia

 

Vtt dans les Dolomites

 

Infos pratiques VTT- Plateau de Pralongia

Il est possible de faire du VTT un peu partout dans les Dolomites, cela n’est qu’un exemple de sentier, très accessible.

Où louer un vélo en Alta Badia: chez DolomiteBike , notre vélo coûtait 65€/jour. Ils peuvent organiser le dépôt et retrait des vélos à l’endroit de votre choix pour composer vos randos en toute liberté.

Besoin d’un guide? vous pouvez contacter DolomiteBiking Voici les coordonnées de Richard  Tel: +39 345 8430374 – info@dolomitebiking.com. Vous pourrez décider d’un itinéraire ensemble. Ce que nous avons fait est tout à fait accessible seuls mais avoir un guide permet aussi d’en apprendre davantage sur la culture, faune et flore locale.

Où déjeuner? Une adresse à retenir pour déguster des spécialités ladines, tyroliennes et méditerranéennes dans un cadre agréable face aux montagnes: Refuge Bioch. C’est facilement accessible à pied car le sentier est large depuis San Cassiano. Les parents peuvent même venir avec une poussette depuis les remontées du Piz Sorega (30min), Piz La Ila (60min), Col Alto (60min).

Où dormir? Le refuge Pralongia est sympa, le plus haut du coin à 2157m, avec une vue à 360° sur les Dolomites. Pour une chambre double spacieuse avec un balcon, petit déjeuner et diner inclus, il faut compter 92€ par personne. Attention, il ferme à la fin septembre !

 

 

 

Partir en rando dans le parc naturel Fanes-Sennes-Braies et nuit en refuge 

A ce stade de notre séjour, nos mollets sont bien échauffés, nous prenons petit à petit le rythme d’un séjour actif en montagne ! Après avoir déposés les vélos sur le parking de Capanna Alpina à l’équipe de Dolomites Bike, nous profitons de revoir notre voiture pour changer d’habits avant une nouvelle nuit en refuge du côté de Fanes cette fois-ci. Nous faisons connaissance avec Karin, notre guide pour la journée. Pétillante, super sympa, elle parle 6 langues (et bientôt plus puisqu’elle apprend le russe et le norvégien !). On passe un très chouette moment en sa compagnie et cela permet de passer plus facilement la forte montée du début de la rando ! Pendant presque 1h, sous la chaleur, nous crapahutons pour atteindre la vallée glaciaire, puis le refuge de Gran Fanes et enfin Fanes. S’il est annoncé 2h40, nous en mettrons facilement 5 ! Pauses photos, observation des marmottes, câlins aux chevaux et ânes en chemin obligent 🙂

Nous déjeunons au refuge de Lavarella au coeur du parc naturel Fanes-Sennes-Braies. Le spot est sublime, je me répète mais je n’ai plus les adjectifs !  Entourés des vaches dans les pâtures, les transats et grandes tables en bois exposés plein sud nous font de l’oeil. Les amateurs de bières artisanales apprécieront car ils brassent ici depuis 2019 leur propre bière. C’est d’ailleurs, la micro brasserie la plus haute d’Europe à 2050m d’altitude ! On se régalera pour notre part de leur biramisu, célèbre recette du tiramisu revisité à la bière. Dommage que le refuge était déjà complet lors de la préparation de notre séjour, nous dormirons donc à 5 minutes à pied au refuge de Fanes, très bien aussi cependant. Nous y avons passé une nuit paisible, où nous avons vraiment apprécié le cadre naturel magique des alentours, avec les marmottes comme voisines ! Le lac Vert est de toute beauté (Lé Vert en ladin).  Dormir en montagne, loin du bruit, de l’agitation et de tout superflu nous a permis de vraiment nous ressourcer. Cela fait un bien fou. Autant vous dire que nous ne voulions plus redescendre de notre montagne.

 

Parc naturel Fanes-Sennes-Braies

 

parc naturel Fanes-Sennes-Braies

 

Guide de Montagne en Français, Dolomite

 

Lé Vert, Lac Vert Dolomites

 

Refuge de Fanes, Dolomites

 

Fleurs Dolomites

 

Plateau de Fanes, Dolomites

 

parc naturel Fanes-Sennes-Braies

 

Plateau de Fanes

 

Dolomites, Sud Tyrol

 

Infos pratiques rando Fanes-Sennes-Braies

Un des hotspots des Dolomites, un parc naturel magnifique et très grand. Entrée gratuite dans le parc, plusieurs points d’accès, nous avons commencer notre rando depuis le parking Capanna Alpina (5€ par jour, ne prend pas la CB).

Rando:  afficher 2h40 pour rejoindre le refuge de Fanes depuis le parking de Capanna Alpina en contre bas, vous pouvez facilement compter plus 🙂 Plusieurs sentiers très bien balisés, très fréquentés en plein été, pas de risque de se perdre !

Envie de louer les services d’un guide local? Karin était top, voici ses coordonnées  karin.pizzinini@rolmail.net +39 340 1268806

Refuge de Lavarella: très bonne adresse pour déjeuner, prendre un verre (à l’improviste), diner et dormir (sur réservation et en avance !). Tarif: 52€ par personne pour la nuit avec petit déjeuner + prix du diner à la carte. Plus d’info et réservation lavarella.it   Attention ouverture de mi juin à mi octobre.

Refuge de Fanes: autre très bonne option juste à côté, à 5 min à pied. 75€ par personne pour une nuit en chambre double avec lavabo (douche/WC à partager), diner et petit déjeuner inclus. Plus d’infos et réservation:  www.rifugiofanes.com . Pour compléter la déconnection, le wifi n’était accessible que durant certaines heures:-)

 

 

Peu importe le nombre de fois que l’on visite les Dolomites, à chaque voyage, l’émerveillement est identique. Un sentiment indicible, une beauté qui semble irréelle et toujours la même euphorie en côtoyant ces montagnes majestueuses. En seulement quelques jours, l’énergie de ces sommets nous a gagnés. Voyager dans le Sud Tyrol est un dépaysement fort sans aller très loin. Des paysages dignes des parcs américains, canadiens ou d’Amérique latine, tout en restant en Europe. Vivement la prochaine !

 

 

 

Qu’attendez-vous pour y aller ?  

N’hésitez pas à aimer, partager et commenter cet article. Si vous connaissez les Dolomites, pensez à partager vos belles adresses et bons plans en commentaire. Votre expérience peut servir aux autres lecteurs également 😉

 

 

POUR ALLER PLUS LOIN: :

ROAD TRIP DOLOMITES

Le Sud Tyrol et Les Dolomites hors sentiers battus

 


 

N’oubliez pas d’épingler l’article sur Pinterest pour le retrouver plus facilement et n’hésitez pas à vous abonner à notre compte Bestjobers 😉

 

Dolomites en été

 

 


Notre voyage a été réalisé en collaboration avec l’équipe du Tourisme du Sud Tyrol. Nous restons libres de nos propos et contenu. Nous espérons vous aider à organiser vos prochaines vacances dans les Dolomites avec nos conseils. 

 

À très bientôt pour d’autres aventures,

Elisa & Max

Facebook – InstagramPinterest– Twitter – Youtube

 

Pin It on Pinterest

Shares