118 iles et d’innombrables atolls forment la Polynésie française. Chacune avec leurs spécificités, caractère et beauté propre. S’il faudrait une année entière pour toutes les découvrir, nous n’ avions qu’une dizaine de jours et il a fallut faire des choix (toujours difficiles) ! Pour cette destination de rêve, nous avons fait confiance au bateau mythique M/S Paul Gauguin, qui parcourt les archipels polynésiens depuis 1998 selon des itinéraires uniques. Une croisière pas comme les autres qu’on vous raconte dans notre article Tahiti, et pourquoi pas une croisière de rêve ?

 

 

___________________

 

QUELLES ILES CHOISIR EN POLYNÉSIE ET QUE FAIRE À TAHITI, HUAHINE, BORA BORA, MO’OREA, RANGIROA et FAKARAVA ?

 

 

 

Parce qu’on avait vraiment très peu de connaissances de la géographie de la Polynésie française avant de venir, on partage avec vous des infos pratiques pour organiser votre voyage à Tahiti et ses iles. On vous donne nos coups de cœurs et ressentis personnels sur les iles que nous avons pu visiter afin de vous aider à choisir au mieux les iles et archipels qui vous plairont pour votre voyage en Polynésie.

 

LES ARCHIPELS

Il y a 5 archipels en Polynésie Française, le plus connu, celui des iles de la Société. À l’est, on trouve celui des Tuamotu et des Gambiers. Plus au nord, celui des Marquises. Tout au sud, l’archipel des Australes. Ce qui est superbe en Polynésie, c’est qu’ils sont tous différents. Les iles de la Société sont composées d’ile dites « hautes » (c’est à dire avec des montagnes/pic rocheux) et entourées de lagons. Au Tuamotu, on y trouve plus que des iles « plates » et d’atolls. Les Marquises quant à elles sont des iles uniquement hautes et sans lagon, avec des falaises se plongeant dans l’océan Pacifique. Nous avons eu la chance d’en parcourir deux, la Société et les Tuamotu. Récit, ressentis et conseils pour en profiter au maximum. Attention les yeux! Pour nous, de la Métropole, la découverte de cette nature démesurée est un choc, mais dans le bon sens du terme!

 

Carte Polynésie Française

 

C’est parti pour le paradis!

_________________

 

ESCALE #1 : TAHITI EN 24H

Tahiti, Polynésie Française

On arrive forcément en Polynésie Française à Papeete (qui se prononce “pape-été”), la capitale qui se trouve sur l’ile principale, Tahiti.

Si vous entendez souvent dire que l’ile de Tahiti ne mérite pas de s’y attarder, on vous dit au contraire qu’elle mérite plus qu’un simple stop. Il faut quitter l’agitation de Papeete et partir se reposer du long vol dans un hôtel au bord de l’océan. Au Tahiti Pearl Beach resort, posé le long de la plus longue plage naturelle de l’ile, la plage de sable noire Lafayette d’1 km de long, on était bien à écouter le bruit des vagues. Il paraît que de mi août à mi octobre, on peut y voir les baleines dans la baie depuis sa chambre, mauvais timing ! Nous avions la vue sur Mo’orea pour nous réconforter !

 

Tahiti Pearl beach Resort, Papeete

 

Pearl beach Resort, Tahiti, Polynésie Française

 

Après un plouf dans la piscine aussi chaude que l’air ou presque, on est parti découvrir la vallée isolée de Papenoo. À Tahiti, il faut vraiment rentrer dans les terres, pour se croire au cœur de Jurassik Park.

Le cœur de l’ile de Tahiti, sauvage, est une vraie merveille : végétation exubérante, vallée encaissée d’où coulent des cascades vertigineuses et puis, le mont Orohena, point culminant de toute la Polynésie du haut de ses 2241m, le volcan à l’origine de la création de l’ile, il y a quelques millions d’années.

Pour explorer ses paysages de toute beauté, il faut être accompagné d’un guide et à bord d’un 4X4. Nous étions deux petits groupes avec Léonie et Henriette, qui nous ont emmenés dans la montagne, jusqu’au cœur du cratère, la caldeira. Au détour de légendes, anecdotes, explications sur la flore luxuriante, chansons au ukulele, on a passé un bon moment ! Si c’était à refaire, on opterait pour une journée randonnée pour s’approcher au plus près des cascades, mais avec 80% d’humidité et 11h de décalage horaire, on a préféré un premier jour plus « soft ».

 

Vallée de Papeeno avec Marama Tours, Tahiti

 

Cascade, Tahiti, Polynésie Française

 

Vallée de Papeeno, Tahiti

 

Vallée de Papeeno, Tahiti, Polynésie Française

 

Le soir, on vous recommande d’aller manger aux roulottes, une institution à Tahiti. À partir de 18h, chaque jour, des petits stands ambulants (sorte de food trucks) s’installent Place Vaiete ou un peu partout sur les parking à l’extérieur de la ville. Les gens s’y retrouvent, de manière conviviale, autour d’un bon poisson frais ou de snacks asiatiques. L’occasion de faire comme les locaux ! (Plus typique, c’est aussi plus économique que de diner dans les restaurants des hôtels).

Au retour de notre croisière, on s’est empressés d’aller au grand marché de Papeete , une véritable institution ici. Il grouille de vie du petit matin en fin d’après midi C’est une véritable palette de la vie quotidienne polynésienne. On y trouve de tout sur ses 7000m2 d’étalages! Fruits et légumes frais mais aussi pas mal d’artisanat et de producteurs locaux qui vendent le célèbre monoï mais huile de coco, couronnes de fleurs, panier, vanille, etc. C’est le cœur battant de la ville de Papeete, un rdv authentique à ne pas manquer.

 

Marché Papeete, Tahiti

 

INFOS PRATIQUE | Tahiti 

Où dormir à Tahiti ?

  • Tahiti Pearl Beach Resort Chambres doubles à partir de 215€ / Plus d’infos et réservations : www.tahitipearlbeach.pf

 

Où manger à Tahiti ?

  • Aux roulottes, place Vaiete, à partir de 18h. Poisson cru à la tahitienne 1500 CFP (12.5€)

 

Que faire à Tahiti ?

  • Safari 4X4 pour découvrir la vallée de Papeeno avec Marama Tours.

> plusieurs options possibles : en demi ou journée complète ou aussi des tours entiers de l’ile etc

Tarifs : 57€ pp pour la demi journée (9h30-13h environ)

Plus d’infos et réservations : www.maramatours.com

 

  • Le grand marché de Papeete:

Tous les jours dès 5h du matin jusqu’à 18h  proche des quais des bateaux de croisières.

(sauf le dimanche de 3h à 9h du matin !).

 

Avec davantage de temps, on aurait aimé:

  • Faire le tour de l’ile et de la presqu’ile, en louant une voiture (120km environ).
  • Observer les célèbres vagues de Teahupo’o, hautes de plus de 10 mètres, connues des surfeurs du monde entier comme l’un des plus dangereux spots de surf du monde, mais voilà il y a un peu de distance et il aurait fallu louer une voiture pour s’y rendre, on manquait de temps pour faire le tour complet de l’ile (120km)
  • Une belle rando pour aller au plus près des Casacades
  • Écouter le trou du souffleur, une grotte sous marine dans laquelle s’engouffre l’océan et produit un geyser et un souffle au bruit impressionnant parait-il.

 

Bref, Tahiti est l’ile la plus grande, variée et peuplée, elle mérite donc qu’on s’y attarde un peu. Attention à ne pas y rechercher ni les lagons ni les plages de sable blanc, sinon ça sera la déception ! Mais la Polynésie n’est pas que ce cliché de carte postale et de ce coté ci, vous aurez tout ce qu’il faut dans les autres iles, promis.

 

 

ESCALE #2: HUAHINE, L’AUTHENTIQUE

Huahine, Polynésie

 

Petite ile de l’archipel de la Société, tout le monde se connait à Huahine (L’ile verte). Ici, on ressent tout de suite l’authenticité. Les gens vivent en majorité de la terre et le paysage est très sauvage et préservé. Dans cet écrin luxuriant, on y a rencontré Poérava, une vraie perle polynésienne (d’ailleurs c’est la traduction de son prénom). Avec une énergie débordante et l’envie de nous faire passer un bon moment sur son ile, on l’a écouté avec plaisir nous raconter des brèves historiques, mêlées à des anecdotes.

Fleurs, fruits, légumes, tout semblent pousser dans cet éden. On apprend à casser notre première coco, à tresser un panier, faire une couronne de princesse avec les hibiscus, sans oublier un petit cours de danse tahitienne. Pas évident le déhanché et la grâce qui leur semblent tout naturel ! Pour nous, c’est une autre affaire ! Avec Poé, on a partagé une journée très conviviale. On s’est régalé chez elle autour d’un repas aux saveurs des iles, sans doute notre plus belle rencontre! Je ne suis pas prête d’oublier le goût divin de sa sauce poisson à la vanille et sa joie de vivre, son énergie débordante.

Merci Poé pour ces beaux moments !

 

Ferme Perlière, Huahine

 

Polynésie

 

 

Huahine, Polynésie

 

Tour avec Poé, Huahine

 

Tour avec Poé, Huahine

 

Lagon Huahine

 

INFOS PRATIQUE | Huahine

 

Que faire à Huanine ?

  • Poé Island Tour: 9000 CFP soit 75€ environ pp pour la journée avec le repas (excellent).

> Une excursion A NE PAS MANQUER! Très complète, elle permet de voir tous les sites touristiques de l’ile en 4×4 (ferme perlière, plantation de vanille, anguilles sacrées, marae) mais surtout de rencontrer Poé et sa famille, un beau partage, une immersion dans la culture polynésienne.

Plus d’info & réservation: www.poeislandtour.com

Poe Island Tour, Huahine

 

  • Où dormir à Huahine ? 

On aurait bien testé le Relais Mahana, niché au creux de la baie d’Avea, au sud ouest de « Huahine-Iti », la petie île sauvage. Avec une trentaine de bungalows traditionnel (toit de palme), on s’y serait bien vu!

Chambres double à partir de 200€

Plus d’infos et réservations: Le Relais Mahana

 

  • Pourquoi visiter Huahine ? 

Huahine est l’ile authentique, encore préservée du tourisme en grand nombre. Un bon choix pour s’immerser dans la culture polynésienne et vivre au rythme apaisant des iles.

 

 

 

 

ESCALE #3: TAHA’A (motu Mahana)

Tahaa, Polynésie

 

Après une nuit de navigation, nous ouvrons nos rideaux ce matin là sur le grand bleu et des nuages plus que menaçants. Mais après la pluie, le beau temps! Ça n’a jamais été aussi vrai qu’en Polynésie à la saison des pluies! Une fois l’ondée passée, on aperçoit les nuances turquoises du lagon à l’approche, des dauphins nagent avec allégresse et narguent le bateau. Notre regard est happé par une montagne perçant le ciel, pas de doute, c’est Bora Bora, la perle du Pacifique. Ce n’est pas notre destination, nous avons mis le cap sur Taha’a et plus précisément sur le Motu Mahana, un ilot paradisiaque bercé par les eaux turquoises du lagon. Notre journée sera rythmée par l’alternance des baignades en palmes masque et tuba avec les sorties en kayak. Nous sommes comme plongés dans un aquarium naturel, l’eau est d’une clarté époustouflante!

Attention, ce Motu est privatisé pour les guests du M/S Paul Gauguin. Nous n’avons pas visité Taha’a, une ile qui nous aurait pourtant beaucoup plus, calme, sereine et abritant des plantations de vanille. On la surnomme d’ailleurs « l’ile Vanille » et il se dit que c’est la meilleure du monde ! On nous a aussi parlé d’un hôtel sur pilotis pas mal du tout.

Tahaa

 

Motu Mahana, Tahaa, PolynésieMaillot de bain Protest 

 

 

ESCALE #4: BORA BORA, L’INCONTOURNABLE

Bora Bora, French Polynesia

 

Nous l’attendions avec impatience. L’ apercevoir au loin, accoudés à notre balcon flottant, nous a fait un peu patienter. Il faut dire que son point culminant, le Mont Otemanu, ne passe pas inaperçu avec ses 727m sortant de la mer ! Peu d’endroits dans le monde peuvent se vanter de faire fantasmer tous les hommes et de mettre des paillettes dans les yeux comme le fait Bora Bora ! On a vite compris pourquoi on la surnomme la Perle du Pacifique, elle est visuellement si parfaite. À l’approche en bateau, on entre dans la carte postale. Depuis le pont, c’est le choc des couleurs, il se dit qu’il y aurait 14 nuances de bleu dans le lagon de Bora ! Impossible d’en décrocher notre regard, nous sommes subjugués et n’avons qu’une hâte, plonger dans le grand bain ! Ça tombe plutôt bien car la majorité des activités de Bora sont aquatiques.

 

Bora Bora, Requins Pointe Noire

 

Hop, on prend palmes, masque et tuba pour rejoindre Tai, sur le quai Vaitape, qui nous emmène à la rencontre des requins de récif et des raies. Un safari époustouflant, où nous nous retrouvons encerclés de pointe noire, une espèce de requins inoffensive. Ça fait son effet!Le balai des raies pastenagues n’est pas mal non plus. Même si on passe tous un excellent moment, on ne peut s’empêcher de s’interroger sur la durabilité de ces excursions durant lesquelles les animaux sauvages sont nourris à répétition. On espère que la pédagogie prendra bientôt le relais sur le show. Tai scrute les profondeurs du lagon, il nous cherche une raie manta. Il y parviendra quelques minutes plus tard et ce fut un moment magique. Max et moi avons pu nager une dizaine de minutes avec elle. En respectant nos distances, nous ne l’avons pas fait fuir. Quelle grâce dans son attitude, et dire qu’il y a quelques années j’en avais peur ! C’est qu’une raie manta ça peut facilement faire 8 m d’envergure!! Mais c’est en allant à leur rencontre, en nageant avec elles que mes appréhensions ont disparu.

 

Bora Bora, Polynésie Française

 

Raie Manta, Bora Bora, Polynésie Française

 

Bora Bora, Polynésie Française

 

À Bora Bora, le bateau reste au mouillage deux nuits, l’occasion d’en profiter pour s’offrir une excursion pour le coucher du soleil. Nous resterons finalement sur l’eau, mais ne changerons que de navire. On monte à bord de l’Okeanos Pearl. Un catamaran un peu particulier puisqu’il a troqué ses voiles pour un toit en panneaux solaires. Fonctionnant entièrement à l’énergie solaire, une première en Polynésie, cette embarcation nous a fait vivre deux heures de tranquillité sans les nuisances d’un moteur classique. Une initiative belle et classe à la fois.

 

Pearl beach Resort, Bora Bora, Polynésie FrançaiseRobe Billabong

Okeanos Pearl / Bateau énergie solaire

 

Bora Bora Pearl Beach Resort, Pilotis

 

INFOS PRATIQUES | Bora Bora

 

Que faire à Bora Bora ?

Une ile très touristique, sûrement la plus développée au niveau touristique de l’archipel de la Société sinon de la Polynésie entière (hôtels à profusion notamment). L’avantage de la croisière,c’est que l’on y passe 2 jours, il est donc possible d’en profiter et de bien l’explorer. D’ailleurs, il y en aura pour tous les goûts à Bora: excursions en 4X4, en quad, jet ski, saut en parachute et bien d’autres encore. On a entendu dire que les activités terrestres valent moins la peine sur cette ile, mais nous n’avons pas pu vérifier par nous-même.

Nous avons donc testé:

  • Safari lagon raies/requins avec Moana Tour, plusieurs options et combiné chez eux, nous avons opté pour le Romantic Tour (pas de romance, mais seulement un plus petit bateau avec moins de passagers)

TARIF 8000 CFP pp  pour une demi journée (70€ environ)

Plus d’infos et réservations: www.moanaadventuretours.com

 

  • Sunset cruise à bord de l’Okeanos Pearl / Bateau énergie solaire

Au départ du Pearl Beach Resort sur le Motu Tevairoa ( un hôtel sur pilotis à Bora Bora)

Tarif: 13500 CFP (113€) pp pour 2 heures avec boissons incluses (vin, bière, soft)

(attention depuis le bateau Paul Gauguin, il faut prendre un taxi du quai Vaitape jusqu’à l’hôtel, comptez 25 euros à l’aller, 50€ au retour en tarif de nuit. Le stop marche aussi^^)

Numéros utiles sur Bora Bora et notamment contacts de taxi 😉

Pourquoi visiter Bora Bora? 

Pour la carte postale et si on a les moyens de s’offrir une nuit en pilotis avec vue, sinon l’ile est très touristique, chère, et moins authentique.

 

 

 

 

ESCALE #5: Les TUAMOTU (Rangiroa & Fakarava)

 

  • RANGIROA

Le navire prend le large et met le cap sur l’archipel voisin, les Tuamotu, le plus vaste de Polynésie.

Les Tuamotu n’ont rien à voir avec les iles de la Société. Âgés de plus de 25 millions d’années, le relief a disparu, enfoui dans la mer, et il ne reste aujourd’hui sur les 20 000 km2 au total, que 775 émergés! Des ilots et iles plates entourés d’atolls gigantesques.

 Bref, le paysage change de manière radicale avec les premiers jours de la croisière, les iles plus jeunes de la Société (2-5 millions d’années) à la végétation luxuriantes et aux montagnes.

Aux Tuamotu, on y vient pour la tranquillité qu’offre les micro iles, la culture de perles noires mais surtout pour la plongée sous marine! Véritable Eden marin connu dans le monde entier.

Rangiroa est le plus grand atoll de l’archipel avec un lagon intérieur de 80km de long sur 20 de large, on vous assure qu’on se croirait dans l’océan! Plus de 700 espèces de poissons y ont été recensées, il y a de quoi se faire plaisir en plongée avec un peu de chance! Pour nous, la visibilité en snorkeling n’était pas la meilleure, mais on a pu capter le potentiel!

Le temps d’escale ne nous a pas permis de faire plus qu’un snorkeling dans l’aquarium naturel et une balade à pied rapide du quai jusqu’à l’hôtel Kia Ora pour prendre quelques photos.

Il parait qu’on peut y voir régulièrement des dauphins dansant dans les vagues de la passe de Tiputa, certains ilots sont de sable rose, Rangiroa aurait aussi des vignes et du miel. Pour nous il faudra revenir 😀

 

Meilleur spot de plongée, Rangiroa, Polynésie Française

 

Snorkeling, Rangiroa, Polynésie Française

 

Rangiroa, Polynésie Française

 

Hotel Kia Ora, Rangiroa, Polynésie Française

 

Kia Ora, Rangiroa, Polynésie Française

 

  • FAKARAVA

Le lendemain, nous avons une journée entière pour profiter de Fakarava, 2ème atoll par sa superficie (le lagon mesure 1121 km2 alors que la surface émergée ne fait que 16km2!!). Fakarava c’est l’ancienne capitale des Tuamotus et c’est aussi une réserve de Biosphère classée par l’Unesco. Il n’y a pas meilleur moyen d’y débuter une journée que par une plongée matinale (8h). J’en prends juste plein la vue avec des coraux colorés qui me rappellent un peu la Grande barrière d’Australie. La faune marine est intense, et si nous ne voyons pas de raies manta (ce qui est assez courant en général) on “tombera” sur un banc de bébés requins pointes noires, je n’en avais jamais vu autant et de si petite taille! En prenant le temps de regarder les coraux, je détecte un poulpe, le champion du camouflage! Ils sont bluffants! Poissons balistes et napoléon sont bien présents, qu’est-ce que c’est beau et relaxant de nager à leur coté.

J’aimerais me transformer en sirène pour passer des journées entières dans l’eau, il faut dire que l’eau est très chaude à cette époque de l’année (30°C environ) et la frileuse que je suis est bien!).

Remis de mes émotions, on décide de louer des vélos sur le quai où nous dépose la navette du paquebot. On est au village de Rotoava, l’ile compte moins de 1000 habitants. À peine débarqués, aussitôt détendus! Qu’est-ce que c’est paisible ! Les belles plages ne manquent pas, et nous nous attelons à notre tâche favorite: tressage de cocotier, atelier couronnes de fleurs, cassage de noix de coco.

Nous avons trouvé notre petit paradis le temps de quelques heures!

 

Fakarava, Polynésie Française

 

Fakarava, Polynésie Française

 

Location Vélo, Fakarava, Polynésie Française

 

Plage le long de la route, Fakarava, Polynésie FrançaiseMaillot de bain Billabong 

Chérie Coco, Fakarava, Polynésie Française

 

Vélo, Fakarava, Polynésie Française

 

INFOS PRATIQUES | Tuamotu

 

Que faire à Fakarava?

  • Location de vélo à l’heure sur le quai: 3h: 3000 CFP pour deux vélos (environ 25€)
  • Plongée sous marine: pensez à réserver dès l’embarquement le premier jour de la croisière pour avoir un spot de plongée dispo avec l’équipe du bateau. Départ depuis la marina du Paul Gauguin. Tarif: 120$ la plongée (si jamais vous n’avez pas de places, pas de panique, il y a plusieurs centre de plongée sur l’ile).

 

Où manger à Fakarava?

On nous a recommandé le Requin Dormeur, le restaurant de plage de l’hôtel Havaiki pour son cadre exceptionnel: deux tables posées dans le lagon.

 

Pourquoi venir au Tuamotu? 

Clairement pour la plongée sous marine. Même si les iles sont accueillantes, nous n’irions pas aussi loin pour voir juste cocotiers et eaux turquoise (sauf si vous rechercher vraiment un coin plus isolé et beaucoup moins touristique). Il y a en effet beaucoup moins à voir sur terre par rapport aux iles hautes de la Société. Pour les amateurs de plongée, ça vaut le détour!

 

 

 

ESCALE #6: MO’OREA

Moorea

 

Dernière ile, Moorea, ne dit-on pas le meilleur pour la fin..? Retour dans les iles de la Société et pas des moindres. Une ile haute superbe, formée par une éruption volcanique il y a quelques 2 millions d’années et sculptée par le temps depuis. Ici, plus qu’ailleurs, on a adoré la proximité entre le lagon et la montagne, on passe d’un univers à l’autre en un claquement de doigt. À Mo’orea, on a jamais aimé autant le kayak que pour partir dans le lagon, voir et se baigner avec les raies et le requins dans une eau limpide et chaude. Sur la plage des Tipaniers, on a bien apprécié notre poisson cru à la tahitienne avec la vue sur les cocotiers et l’eau turquoise. Partis en 4X4, on s’est régalé au lycée agricole de l’ile avec la dégustation des confitures artisanales à base de fruits exotiques et les glaces naturelles. On s’est ensuite émerveillés devant la vue sur les deux baies au belvédère, on a sué comme jamais à grimper la Magic mountain et le col des 3 cocotiers.

Mo’orea nous a donné des ailes, on aurait tout fait là bas, c’est tellement grandiose qu’on est obligé d’aimer !

En tout cas, vous l’avez compris, on serait bien resté là, avec un bungalow près de la plage, une coco dans la main droite, un ananas dans la gauche! (c’est l’ile des ananas, il y a de nombreuses plantations).

 

Montagne Magique, Moorea, Polynésie FrançaiseCombi short Protest

Moorea, Polynésie Française

 

Rando du col des 3 cocotiers, Moorea, Polynésie FrançaiseSac Flipside Trek Lowepro 

Moorea, Polynésie Française

 

Tipanier, Moorea, Polynésie Française

 

Moorea, Polynésie Française

 

plage du tipanier, Moorea, Polynésie Française

 

Centre des tortues, Moorea, Polynésie Française

 

Moorea, Polynésie Française

 

Mo’orea fut un coup de coeur parmi les coups de coeur ! (Est-il en fait possible de ne pas craquer pour toutes les iles de Polynésie ?).

Superbe, c’est aussi celle où on a eu l’impression qu’il y avait le plus de choses à faire. La mairie a fait un gros travail pour répertorier et baliser de nombreux sentiers de randonnée pédestre et en VTT. Il y en a pour tous les niveaux et c’est très bien fait. Le lagon est encore une fois magnifique et appelle aux balade en kayak, paddle et à la plongée. Sur l’ensemble de la croisière, c’est la premier moment où on a ressentis une frustration à repartir après deux jours. Une excuse pour revenir mais ça tombe bien car Mo’orea ne se trouve qu’à une petite trentaine de bateau de Tahiti. C’est là que les habitants de Papeete viennent passer leur week end et vacances. Pratique.

 

INFOS PRATIQUES | Mo’orea

 

Que faire à Mo’orea?

  • De la randonnée! À pied, à vélo, à Mo’orea il faut se balader pour profiter des points de vues grandioses. Le balisage est excellent. Vous pouvez y aller seuls ou alors accompagné d’un guide. Ce que nous avons fait avec Michel de Rando Pacific avec la rando du col des 3 cocotiers qui vaut la sueur (avec 80% d’humidité, c’est dur de marcher…). Une manière d’en apprendre plus sur l’ile. Il propose aussi du canyoning et de la Via Corda. Bon à savoir, Michel organise des sorties sur Mo’orea et à Tahiti.

Tarif rando à la demi journée: 5250 CFP pp (environ 45€)

Plus d’infos et réservations:  www.randopacific.com

  • Excursion Tour de l’ile en 4X4 avec un guide polynésien: l’opportunité de visiter les principaux points d’intérêts de l’ile, comme le belvédère, les baies Cook et Opunohu, le lycée agricole, l’usine de jus de fruits et boisson Rotui (une institution sur l’ile mais elle était fermée le jour de notre excursion, malheur!), on a tout de même traversé les plantations d’ananas. Ils proposent des tours en jet ski, en quad, des pique nique sur motu, bref il y a de quoi faire sur leur site

Plus d’infos et réservations: www.mooreamahanatours.com

  • Louer un kayak ou un paddle aux Tipaniers: à ne pas manquer, pour aller voir les requins et les raies. La plage est très belle, ça ne coûte pas cher (pour une fois^^) et on peut déjeuner sur place avec une vue à tomber. C’est aussi un petit hôtel** avec bungalow, une adresse qu’on note pour la prochaine fois.

Tarif: 1000 CFP (8€) pour la location à l’heure d’un kayak simple ou double

  • Visiter le centre de protection des tortues marine (: c’est une association à but éducatif qui est hébergée au sein de l’hôtel Intercontinental, c’est petit mais on peut participer à une visite guidée (qu’on a raté). 14h en semaine et 16h le week end. Les tortues blessées sont soignées et relâchées dans le lagon. Cela nous a tout de même gêné que cette association se trouve juste à coté du bassin de 3 dauphins maintenus en captivité pour le plaisir des touristes voulant nager avec eux et leur faire un bisou. On ne s’est pas attardé.

 

  • et aussi de la plongée sous marine, se balader en haut de la Magic mountain (sentier goudronné) possibilité de louer un scooter pour explorer à son propre rythme et bien d’autres choses encore.

 

Pourquoi venir à Mo’orea? 

C’est l’ile la plus accessible depuis Tahiti, 30 min en bateau ferry circulant toute la journée, pourquoi s’en priver?Pour les marcheurs et sportifs, on peut pleinement profiter de la montagne et forêt à Mo’orea. Et le lagon est aussi magnifique!

 

Si nous pouvions retourner en Polynésie, nous rêverions de visiter Maupiti, qu’on nous a présenté comme un petit Bora, passer du temps à Mo’orea mais aussi les Marquises qui doivent être époustouflantes. Nous ferions davantage de plongée sous marine et on ferait de la va’a, la pirogue traditionnelle polynésienne, c’est quand même bête d’en avoir fait à Cannes mais jamais en Polynésie !!

En tout cas, on compte bien y retourner un jour pour casser des cocos, continuer à tresser des couronnes, apprendre à mieux se déhancher et manger encore des salades tahitiennes de poisson cru. Délice…

Pour nos yeux et notre coeur, il s’est passé tellement de choses en Polynésie. Des sensations et des sentiments forts, ce qui explique la difficulté du retour. La couleur des lagons restera gravée en nous, et puis tout ce que nous avons pu voir sous l’eau également. Sans oublier le sourire et l’hospitalité des Polynésiens.Ils portent le soleil en eux.

De belles raisons de revenir… un jour !

 

 


 

CAHIER PRATIQUE | POLYNÉSIE

Retrouvez tous nos conseils dans l’article de blog ci-dessous:

Préparer son voyage en Polynésie Française, nos conseils pratiques

 


 

Alors envie de partir à Tahiti, là maintenant tout de suite?

 


Nous avons découvert les iles de Polynésie à bord du M/S Paul Gauguin dans le cadre d’un partenariat avec Voyage de Légende, nous sommes cependant totalement libres du contenu de nos articles, en espérant que cet article vous aura été utile pour organiser vos vacances à Tahiti et ses iles! N’hésitez pas à partager avec nous vos expériences en Polynésie en commentaire 😉 

 

A très vite pour de nouvelles aventures, 

Instagram | Facebook Snapchat | Twitter

Elisa & Max

POLYNÉSIE & TAHITI | NOTRE ITINÉRAIRE ET INCONTOURNABLES EN 12 JOURS (ILES DE LA SOCIÉTÉ & TUAMOTU)
5 (100%) 2 votes

Pin It on Pinterest

Shares