Il y a des expériences comme ça qui font rêver. Voir des macaques se prélasser dans des sources d’eaux chaudes en plein hiver au Japon en faisait partie. Après avoir vu de telles scènes plutôt insolites dans des reportages du National Geographic ou écouté le récit d’amis, nous ne pouvions pas passer à coté du Snow Monkey Park lors de notre voyage au Japon en février.

Pour observer ces fameux singes, il nous a fallu faire un grand détour depuis Tokyo et consacrer 2 jours plutôt fatigants rien qu’à cette « expédition ». Etait-ce justifié ou était-ce un caprice ?

Nous partageons notre expérience, dressons un bilan de cette visite au Jigokudani Monkey park et vous donnons toutes les informations pratiques nécessaires si vous vouliez vous aussi voir les macaques japonais prendre leur bain.

 

 

____________________

OU ET COMMENT VOIR LES SINGES DANS LA NEIGE et SOURCES CHAUDES AU JAPON?

 

Ou voir les singes au Japon?

 

Tout d’abord, un peu d’histoire pour comprendre l’origine de ce lieu, désormais bien connu des touristes du monde entier. En 1964, Sogo Hara fonde le parc aux singes de Jigokudani pour protéger les macaques locaux. Ces derniers vivent dans cette région depuis longtemps, mais avec le développement des sports d’hiver et la construction des remontées mécaniques, il y a une soixantaine d’années, leur habitat se réduit drastiquement. Les singes se sont alors rapprochés de Jigokudani et par la même occasion, des humains. En se retrouvant à proximité de fermes, ils se mirent à voler les pommes des agriculteurs. Ces derniers, énervés, finirent par obtenir le droit de tuer les singes afin de protéger leurs récoltes. C’est alors que Sogo Hara a créé le Jigokudani Monkey Park pour sauver l’espèce. Mois après mois, il a placé des pommes dans une vallée proche, à côté d’une source thermale jusqu’à ce que les animaux prennent l’habitude d’y venir et de délaisser les terres agricoles qu’ils détruisaient. Il se dit que des pommes auraient fini par tomber dans l’eau et que des macaques se seraient mis à pêcher pour les récupérer. Depuis ils auraient pris goût aux vertus de l’eau chaude, de quoi faire passer les froides journées d’hiver moins péniblement !

C’est ainsi qu’une attraction touristique était née.

 

Aujourd’hui, le lieu est hautement populaire et heureusement que nos amis nous avaient prévenu car la déception aurait pu être grande. Pourtant aller les observer se mérite, il faut déjà pouvoir s’y rendre ! Dans la préfecture de Nagano, à coté de Yudanaka, loin de tout grand site touristique, la il faut faire un détour durant son voyage au Japon. Nichés dans une forêt, à laquelle on accède en marchant sur un chemin enneigé long de 2km, on se dit que cela va être magnifique, très sauvage et préservé…

 

Le chemin pour rejoindre le snow monkey park, Japon

 

La réalité est un peu différente. Le site a dû être aménagé pour les visiteurs, des câbles et tuyaux trainent ici et là au bord de la rivière. Ponts, escaliers, barrières entourent le petit bain en pierre où les macaques viennent éventuellement se baigner. La taille du bassin et du site en général surprend! C’est plutôt petit et surtout le personnel du parc nourrit les singes dès l’ouverture afin qu’ils viennent en masse faire le show. Ça c’est décevant. Même en y étant à la première heure, nous sommes aussi déjà nombreux… Après nous avons trouvé les gens très respectueux et assez silencieux.

On essaie de se concentrer sur les singes, et de ne pas trop regarder autour. Leurs mimiques humaines sont vraiment perturbantes ! Finalement on pourrait rester des heures à les observer se chamailler, se crêper le chignon (littéralement) et par chance se baigner ! Parce qu’il ne faisait pas froid le jour de notre visite, environ 8 degrés, la neige faisait défaut, ils ne ressentaient pas bien le besoin de se tremper dans le bain chaud (pour notre plus grand désespoir) ! Mais heureusement après des heures d’attente, quelque-uns finirent par se jeter à l’eau !

Midi sonna, la foule était à son maximum, il était temps de partir… Mitigés de l’expérience que nous venions de vivre. Très touristique, on est loin d’une rencontre sauvage. Alors que le Snow Monkey Park fut créé à la base pour protéger les singes des humains, le tourisme de masse a malheureusement changé la donne au fil des années.

Moins éthique et authentique que ce qu’on avait pu rêver c’est certain, mais nous étions tout de même heureux de les avoir vu évoluer et interagir pendant des heures, on ne regrette pas d’avoir fait le chemin. On ne s’en lasse pas de ces petites bêtes et Max a pris un millier de photos!

 

Les singes dans la neige au Japon

 

Les Singes dans les sources chaudes au Japon

 

Les singes japonais, Nagano

 

Singes du Japon

 

Macaques Rouges Japonais

 

Jigokudani Monkey park , Nagano, Japon

 

 

Si vous aussi vous décidiez de faire le détour pour aller les voir, voici nos conseils et ce que vous devez savoir pour préparer votre visite.

 

INFOS PRATIQUES | Voir les snow monkey au Japon

 

  • Où sont-ils ?

Les macaques se trouvent dans la préfecture de Nagano, à coté de Yudanaka, à 4h environ de Tokyo en train. Ils sont dans la région qu’on appelle les Alpes Japonaises. Il faut aller dans la forêt pour accéder au Snow Monkey Park (Jigokudani Yael-Koen)

 

  • Comment y aller ?

C’est là que ça se complique et qu’il faut s’armer de patience ! Nous avions sous estimé le trajet! Voici le chemin depuis TOKYO.

Il faut d’abord prendre un train rapide (équivalent au TGV) qu’on appelle Shinkansen. Se rendre à Tokyo station et prendre le Shinkansen s’arrêtant à Nagano. Compter 2 heures de trajet. Les départs du train sont très nombreux, 2, 3 voir plus par heure de la journée.

Une fois à la gare de Nagano, il faut sortir du hall et rejoindre la gare de Nagano Dentetsu (au sous -sol) c’est très bien indiqué. De cette gare, il faut acheter un ticket pour Yudanaka. Plusieurs choix de trains locaux, on vous recommande l’Express train qui met 50 min seulement et c’est direct sans changement. Une fois à Yudanaka, il faut prendre cette fois-ci un bus local pendant quelques minutes jusqu’au parking en bas. Il y a un guichet pour acheter les tickets du bus à la gare, c’est très touristique et tout est très bien indiqué pour voir les fameux « snow monkeys ». Ils ont l’habitude des touristes étrangers, pas de problème.  On vous précise qu’il y a plusieurs lignes de bus, jaune, bleu ou orange, au final prenez le premier que vous pouvez ça revient au même à quelque mètres de marche en plus ou en moins (arrêt ligne jaune « kanbayashi onsen bus stop » ou le bleu et orange « Snow monkey Park bus stop » . Une fois sorti du bus, vous y êtes presque!

Il vous reste maintenant à marcher 30/40 minutes en suivant les panneaux « snow monkey ». Sur la route goudronnée, puis sur un chemin forestier couvert de neige et verglas en hiver (prévoyez de bonnes chaussures, voir des crampons si c’est verglacé ce jour là)

Vous y êtes, payer l’entrée et c’est bon!

Cela peut paraitre une vraie expédition, c’est vrai que c’est un peu long, mais vous êtes au Japon, vous trouverez toutes les infos et les transports en commun marchent au top, ça se fait bien 😉

 

  • Quand y aller ?

Clairement c’est une expérience à apprécier l’hiver quand il y a de la neige et qu’il fait froid. Comme on vous disait, nous c’était le redoux, neige fondue, gadou. On regrette qu’il n’ait pas neigé, fait bien froid (0 degré ou moins).

Le Snow Monkey Park est ouvert de 9h à 16h, chaque jour, on vous recommande d’être pile à l’ouverture au guichet du parc, donc commencez votre ascension dès 8h30 en bas, depuis l’arrêt de bus.

 

  • Combien coûte le déplacement depuis Tokyo? (en février 2019)

Shinkansen Tokyo-Nagano: 8000 yens (environ 63€)

Nagano Dentetsu – Yudanaka train: 1260 yens (environ 10€)

Bus local Yudanaka – Snow Monkey/ Kanbayashi Onsen : 310 yen (environ 2,5€)

Entrée Snow Monkey Park: 800 yen par adulte (environ 6€)

>> BON PLAN: il existe un pass à 3500 yen vous permettant d’économiser 440 yen (3,5€), c’est pas énorme mais c’est toujours ça! Il faut l’acheter le jour de votre voyage au guichet de la gare de Nagano Dentetsu, il est valable 2 jours et comprends: train/bus de Nagano à Yudanaka + ticket de bus local de yudanaka à Kanbayashi onsen + entrée snow monkey park. Pas possible de le réserver en avance

Bref, comptez 100€ par personne depuis Tokyo l’aller simple.

 

  • Quelques conseils pratiques pour votre visite au Snow Monkey Park

– Prévoir des habits chauds et des bottes de neige, le chemin pourra être très glissant! Et puis sur place, vous aurez vite froid à ne pas bouger et à les regarder.

– Ne pas apporter de nourriture ni de sacs plastiques : cela peut attirer les singes… ! Il y a des cafés sur le chemin comme le Enza Café, vous pourrez manger là bas après.

– Animaux domestiques interdits

– Niveau matos photo, nous avions le 70-200mm, même si les singes sont proches, le zoom est très pratique pour faire de beaux portraits 😉

 

Et vous ça vous tente de venir voir les singes au Japon?

Et n’hésitez pas à partager votre expérience en commentaire si vous l’avez déjà fait 😉

 


Des Bises, 

Elisa & Max

Facebook – Instagram – Twitter – Youtube

 

Rate this post

Pin It on Pinterest

Shares