Durant nos différents voyages dans l’Est du Canada, un nom revenait souvent dans les discussions “Charlevoix”. Tous les superlatifs étaient bons pour nous parler de ce micro territoire du Québec. Il y avait un tel aura autour de cette destination qu’il fallait vraiment qu’on aille vérifier par nous même. Nous étions curieux!

Pour notre road trip automnal au Québec, nous ne disposions que d’une semaine, alors c’est clair qu’il fallait faire des choix et Charlevoix s’est imposé comme une évidence pour ce séjour au Canada.

On vous embarque pour un road trip de quelques jours dans Charlevoix au moment où les forêts revêtent leurs plus belles couleurs. Du 9 au 11 octobre 2017, l’automne bat son plein…

 

L'Automne en Charlevoix

Pour nous, Charlevoix est une étape incontournable pour des vacances au Québec, découvrez pourquoi…

>> Réservez vos billets d’avion pour le Québec au meilleur prix

 

 

______________

Que faire et que voir à Charlevoix, au Québec?

 

 

 

Charlevoix n’est pas une ville, Charlevoix est un territoire qui s’étend le long du fleuve Saint Laurent, du village de Baie Saint Paul, figurant parmi les capitales culturelles du Canada au village de Baie Sainte-Catherine, à l’embouchure du Fjord du Saguenay. La ville de Québec se trouve à une bonne heure en voiture.

Charlevoix c’est aussi un arrière pays et un massif montagneux. On y trouve des sommets à plus de 1000m, ce qui est la haute montagne pour le Québec 🙂

Parce que Charlevoix fut un coup de coeur au Canada, voici nos incontournables à faire dans la région.

 

 

1. EMBARQUER DANS LE TRAIN DE CHARLEVOIX

Train de Charlevoix

 

Le train est depuis longtemps notre moyen de transport préféré, personne n’a à conduire et chacun peut profiter de la vue par le fenêtre. Et parlons en de la vue quand on embarque dans le train de Charlevoix! Grandiose <3 Appartenant à un groupe privé (au co-fondateur du Cirque du Soleil), le train de Charlevoix relie la ville de Québec à Charlevoix depuis quelques années et c’est une bien jolie escapade et une idée week end sans voiture très sympathique à faire depuis Québec. Nous avons embarqué à Baie Saint Paul pour rejoindre le petit village de la Malbaie, avant de revenir sur nos pas, le tout en une demi journée.

Longeant le fleuve du Saint Laurent et blottie contre la montagne, on est aux premières loges du spectacle se déroulant par la fenêtre.

D’un coté, la marée est basse, de l’autre, la forêt se teinte de jaune et d’orange. La brume s’est levée et nous plonge dans une ambiance très mystique. Denis, notre guide à bord nous conseille de bien ouvrir les yeux. En quelques mois à bord du train, il a vu plus d’animaux sauvages qu’en toute sa vie de Québecois! Ours et biches traversant la voie, aigle survolant la côte, belugas nageant au alentours du Cap-aux-oies. Bien sûr cela n’est pas garantie, c’est la nature. Nous ne verrons pas grand chose à part des oiseaux, mais la magie opère tant la lumière est magnifique. La proximité avec le fleuve nous fascine, c’est une route autrement inaccessible. On ralentie le rythme et on profite du spectacle le long des rails.

 

Vue depuis le Train de Charlevoix

 

Train de Charlevoix, Québec

 

Highland Cattle, Québec

 

 

INFOS PRATIQUES | Train de Charlevoix

 

  • Comment voyager avec le Train de Charlevoix?

Flexible, vous pouvez choisir la gare de départ et d’arrivée. Les itinéraires préférés sont:

  • voyage dans sa globalité: de Québec à La Malbaie : à partir de 119$ AR pp
  • en partie: Québec à Baie Saint Paul: à partir de 74$ AR pp
  • comme nous de Baie Saint Paul à La Malbaie: à partir de 45$ AR pp

 

  • Quand voyager avec le Train de Charlevoix?

Attention, il n’opère que de juin à octobre et pas forcément tous les jours!!

Bien se renseigner sur leur site internet: www.traindecharlevoix.com

 

  • Notre conseil?

Privilégiez le départ tôt le matin pour éviter le monde et avoir les lumières rasantes du lever de soleil.

 

  • Services à bord:

Vous pouvez goûter à des spécialités locales à bord avec un service de bar et restauration. Plutôt en guise de snack (charcuteries, champignons, vins & cidres).

 

 

 

 

2. EXPLORER LE PARC NATIONAL DES HAUTES GORGES DE LA RIVIÈRE MALBAIE

Parc des Hautes Gorges, Québec

 

Difficile de se souvenir de son nom, mais croyez nous, vous n’oublierez pas de si tôt ses vues et paysages!

Le parc des Hautes Gorges est un véritable joyau de Dame Nature, avec des panoramas spectaculaires et une diversité de paysages impressionnante: vallées glacières, eaux vives, cascades, plateaux. Et puis aussi une faune sauvage (caribou, original, ours noir, cerf de Virginie et loup) et une végétation ( forêt de feuillus, forêt boréale et toundra alpine) remarquables.

Le parc est notamment connu pour héberger une des plus difficiles (et grandioses?) randonnées du Québec: l’Acropole des Draveurs.

On n’allait pas manquer ça! 800m de dénivelé positif puis négatif, 3 sommets à plus de 1000m et des vues spectaculaire sur le massif forestier, les lacs alpins, les monts environnants et la rivière Malbaie. La forêt est illuminée de jaune et d’orange. Une belle claque qui fait du bien après avoir gravi non stop pendant deux heures un sentier dans la forêt. En haut, c’est un autre monde, et on oublie les mollets qui piquent! On aurait pu y croiser des caribous qui sont friands de la végétation arctique alpine des sommets, mais il faut dire que le brouillard et la pluie nous ont rapidement balayées toutes chances, on ne voyait pas à 5 mètres alors que la journée avait été annoncée superbe et que quelques heures auparavant en bas, nous avions 20 degrés! Bref, il faut être équipé pour toute éventualité en montagne et savoir que l’on perd de 5 à 10 degrés avec le sommet quoi qu’il arrive.

 

Randonnée CharlevoixChaussures: Merrell + Teva

 

Acropole des Draveurs, Québec

 

Acropole des Draveurs, Randonnée Charlevoix, Québec

 

Le mauvais temps a précipité notre redescente, un peu fatigués une fois terminé, on s’est promené tranquillement aux alentours du barrage des Érables, l’occasion d’apprendre qui étaient les draveurs et de profiter de vues magiques sur l’autre flanc du massif depuis le belvédère.

 

Automne au Québec: Parc des Hautes Gorges

 

Parc Charlevoix, Hautes Gorges

 

INFOS PRATIQUES | Parc des hautes gorges

 

  • Combien coûte l’entrée du parc national des Hautes Gorges de la rivière Malbaie?

Attention le réseaux SEPAQ (uniquement dans la province du Québec) est différent de celui de Parks Canada. Les tarifs sont différents et les abonnements à l’année aussi.

Accès journée: 8.5$ pp

Attention, le parc a des horaires et jours d’ouverture. Il y a une barrière à l’entrée et sans le code d’accès vous ne pourrez pas vous y rendre.

L’office pour la billeterie ouvrait à 9h début octobre par exemple.

 

  • Combien de temps pour faire la randonnée de l’Acropole des Draveurs et conseils pratiques?

11.2 km de marche, prévoir de 4 à 6h en fonction de son niveau. On a mis un peu plus de 5h au total, en ne trainant pas à la montée, en faisant quelques photos en haut et en s’accordant une pause pique-nique au sommet.

La randonnée est classée difficile, le sentier est praticable de la mi-mai à la mi-octobre. Le départ se fait du camping du Pin Blanc.

Prendre 2l d’eau par personne car il n’y a pas de source d’eau potable sur le sentier (ajustez en fonction de la chaleur et de vos habitudes). Prenez aussi des choses à grignoter.

Prendre des habits techniques chauds pour le vent et le froid aux sommets (doudoune /polaire fines même en été).

 

  • Notre conseil pour visiter le parc national des Hautes Gorges de la rivière Malbaie?

Nous n’avions qu’une journée pour explorer ce parc mais on vous conseille, si comme nous vous vous sentez dans votre élément dans les grands espaces, de rester a minima une nuit dans l’enceinte du parc. Géré par la SEPAQ, le réseau des parcs nationaux du Québec, il y a des campings et hébergements en prêt à camper (tente Huttopia).

En dormant sur place, vous pourrez par exemple louer un canoé pour une promenade matinale. D’ailleurs, ils offrent dans la limite des embarcations disponibles une réduction de 50% sur la location. (voir condition sur place)

Faire d’autres randonnées et/ou profiter des activités de découvertes disponibles sur le site.

 

Si on avait eu plus de temps, nous aurions aussi explorer le parc voisin, le parc des Grands-Jardins ; qui doit être tout aussi exceptionnel comme expérience, notamment avec la rando du Mont du Lac des Cygnes.

Il y a aussi le circuit des 5 sommets de Charlevoix avec le défi de tous les gravir

 

Bon à savoir:

  • aucun réseau téléphonique, ni WIFI
  • après le week end de l’Action de Grâce (début octobre): l’ensemble des services du parc ferme: plus de navette, plus de location de canoé, plus d’activité, fermeture des camping…

 

 

3. OBSERVER LES OURS NOIRS AVEC UN GUIDE EXPÉRIMENTÉ

Voir des Ours Noirs au Québec

 

Il y aurait environ 50 000 ours noirs dans toute la province du Québec (3 fois la superficie de la France). Cependant, les chances d’en apercevoir un au détour d’une randonnée est (très) rare. Si l’animal est souvent redouté, il faut savoir qu’il est plutôt d’un tempérament paisible et peureux. Sa plus grande menace étant l’homme, qui le chasse et le trappe pour sa fourrure, il fera tout pour vous éviter sur son passage, notamment en se fiant à son odorat sur-développé. Un ours nous détecte à des km à la ronde et fuit avant même qu’on ait pu calculer quelque chose.

Pour pouvoir l’observer dans son milieu naturel (hors de tout zoo), nous sommes partis à la Pourvoirie du Pic Bois, à Saint Aimée des Lacs. Dans le cadre d’une excursion guidée, nous étions avec Denis en toute sécurité en haut d’un mirador et avons pu les voir à une distance de moins de 20 mètres.

On avait déjà fait une expérience de ce genre au Nouveau Brunswick en Juillet 2016, avec Richard et son incroyable histoire, rappelez-vous: Ce jour avec les Ours. On vous racontait aussi que pour ce genre d’activité Richard, ou Denis nourrissent les Ours pour les faire venir… On n’est pas forcement pour ces méthodes, mais quand on sait qu’au Canada, les chasseurs utilisent la même technique pour appâter les ours et ensuite les tuer, on relativise…

En parlant de chasse, on a été mal à l’aise de découvrir une fois sur place que cette pourvoirie propose aussi des permis de chasse à l’ours… On ne comprends pas comment d’un coté, on aime les observer et d’un autre, on accepte de les tuer…même si Denis nous a avoué ne pas le faire souvent (car la demande de chasse est de moins en moins fréquente: heureusement)  🙁  On reste mitigés sur cette expérience dans cette pourvoirie. C’est quand même pas très éthique de proposer les deux possibilités. 

Après, cette demi journée est aussi l’occasion d’en apprendre énormément sur l’ours noir, son comportement, son mode de reproduction. En se promenant dans son habitat, les forêts boréales du Québec, il est important de connaitre un minimum de choses à son égard. Denis en connait un rayon!

Il nous a notamment expliqué comment réagir si l’on surprend un ours dans le bois. Même si la bête est impressionnante, il faut garder son calme, s’arrêter face à lui, se faire grand et lui parler relativement fort pour lui dire de partir. Surtout ne JAMAIS lui tourner le dos et se mettre à courir, car l’animal se lancera à votre poursuite et vous donnera un coup de patte dans le dos, un geste pouvant être mortel!! Il faut aussi se méfier d’une maman ourse avec ses petits, qui sera sur la défensive. Il est alors très important de garder ses distances.

Voilà une leçon à retenir mais aussi dédramatiser et prendre conscience que voir un ours n’arrive pas tous les jours… Pour vous rassurer, ce mammifère est un glouton, mais ce n’est pas un carnassier avide de chair humaine! Il est plutôt un gros cueilleur et peut ainsi prendre jusqu’à 1kg par jour l’été en ne se gavant que de bleuets (myrtilles)! Incroyable!

 

BILAN: Comme on vous le disait plus haut, on reste partagés sur cette activité… À faire si vous rêvez absolument de voir un ours en liberté, mais sinon s’abstenir ou préférer le faire au Nouveau Brunswick, où le guide avait une histoire plus attachante et un lien unique avec les ours.

 

 

 

Ours Noir, Charlevoix

 

INFOS PRATIQUES

  • Où voir des ours en liberté?

Domaine le Pic Bois, à St Aimé des Lacs, à 1H30 de la ville de Québec, dans le massif de Charlevoix

L’excursion début à 11h30 et on vous conseille d’avoir pris un snack avant ou d’arriver avec des choses à grignoter.

 

  • Combien coûte l’observation de l’ours?

Sur réservation uniquement et en saison (été-début de l’automne avant l’hibernation pour l’hiver)

55$ pp pour environ 4 h d’activité (observation et discussions)

 

 

 

 

 

4.PARCOURIR LES ROUTES PANORAMIQUES: Route des Montagnes et Route du Fleuve

Automne Charlevoix

 

À Charlevoix, il n’y a pas besoin de faire grand chose pour être émerveillé. Seulement en conduisant, on en prend plein la vue!

Ne manquez pas les itinéraires touristiques fléchés. La route du Fleuve, via la Route 362, de Baie Saint Paul à La Malbaie, offre des vues superbes sur le Saint Laurent. C’est d’ailleurs une des plus belles routes panoramiques de toute l’Amérique du Nord! La Route des Montagnes, quant à elle, vous plonge au coeur des forêts et des vallées du massif. Quand l’automne bat son plein, c’est vraiment le spectacle à chaque virage!

 

 

5. VISITER L’ISLE AUX COUDRES

Nous n’avons pas eu assez de temps sur place à Charlevoix pour partir sur la petite Isle aux Coudres, et pourtant, on est sûr que c’est à faire, surtout si vous êtes gourmands:-) Découverte par l’explorateur Jacques Cartier en 1535, c’est l’abondance de Coudriers (arbre produisant une variété de noisettes) qui lui donna son nom.

Art de vivre, gastronomie, sentiers à pied ou à vélo, balades, festivals et joie de vivre sont au programme toute l’année.

En plus, le ferry pour s’y rendre est gratuit (le traversier). Sur l’ile, de nombreux producteurs ouvrent leurs portes. Vergers à profusion, du cidre, des petits bistrots et cafés, des chambres hôtes, bref de quoi passer un bon moment.

On retient pour la prochaine fois 🙂

 

 

 

 

Bonnes Adresses

NOTRE CARNET D’ADRESSES DANS CHARLEVOIX

 

 

Où dormir dans Charlevoix?

  • Repère Boréal: une adresse glamping à découvrir ici: (cliquez sur l’image)

Repère Boréal, Charlevoix, Québec

  • Le Germain: un hôtel spa contemporain en plein champs, niché au bord du fleuve pour une halte stylée et terroir: il était complet, on ira la prochaine fois!
  • Refuge du Cap: pas testé, mais cela avait l’air très paisible et chaleureux.

>> Trouvez plus d’hébergements disponibles à Charlevoix

Où manger dans Charlevoix?

  • Restaurant le Saint Pub – Microbrasserie Charlevoix: cuisine simple mais goûteuse, large sélection de bières artisanale
  • Ah la vache! Une adresse pour manger une bonne raclette et où l’on peut apporter son vin, nos copains voyageurs Audrey & Mickaël, de Refuse to Hibernate, ont approuvé
  • Mousse Café: pour une soupe, salade, sandwich fait maison. Un endroit pensé pour la famille avec jeux de société, ateliers créatifs pour parents et enfants. Insolite et convivial.

 

Shopping dans Charlevoix:

  • Il faut se promener sur la rue Saint Jean Baptiste, on y trouve pas mal de petites boutiques, producteurs et cafés.
  • Baie Saint Paul est une ville d’artistes, vous y trouverez de nombreuses galeries d’art.

 

Baie Saint Paul

 

Quel souvenir rapporter de Charlevoix?

  • Pour la grande frileuse que je suis (Elisa), pas d’hésitation! J’ai acheté une paire de mi bas en laine d’alpagas chez Alpagas Charlevoix. On peut même visiter la ferme (Aux Eboulements, juste à coté de Repère Boréal)

 

Comment aller à Charlevoix?

Le Massif de Charlevoix se trouve à 1h de la ville de Québec en voiture et à 3h de Montréal. En général on visite Charlevoix dans le cadre d’un road trip au Québec qu’on commence à Montréal, mais tout dépend de votre temps disponibles et envie. Pour ce séjour, on est arrivé à l’aéroport de Québec directement où on a loué une voiture.

>> Comparer et réservez vos vols au meilleur prix avec Skyscanner.fr

N’oubliez pas de voyager assurés au Canada

Au Canada comme dans tous pays hors Union Européenne, il faut veiller à souscrire une assurance voyage pour partir tranquille et être remboursés en cas de problème de santé sur place (ex: vous vous cassé une jambe en randonnée et devez être hospitalisé..). Il faut savoir qu’au Canada la santé coûte très CHER. On en a fait l’expérience à Montréal où Max a dû faire des analyses. La simple consultation en clinique vaut une centaine de dollars… Nous prenons à chaque séjour une assurance Globe Partner chez ACS Assurances et cela nous coûte qu’une vingtaine d’euros chacun pour 15jours à l’étranger par exemple (le prix dépend de la durée du séjour mais aussi de votre âge). Quelques euros en plus qui peuvent éviter bien des tracas.

 

 

 

 

Lors de notre road trip automnal au Québec, Charlevoix fut un vrai coup de coeur, on a adoré l’ambiance, la sympathie, l’accueil des gens, la beauté des paysages. Un seul problème, on est devenu accros et on pense qu’à une chose, revenir mais en hiver, puis en été, bref y retourner pour explorer toujours davantage et profiter de cette nature magnifique!!

 


On tient à remercier le tourisme de Charlevoix et Québec Original pour leur soutien et aide dans l’organisation de notre séjour sur place. On vous invite à consulter leurs sites pour une source d’information sur la région et province. 

 

A très vite pour de nouvelles aventures, 

Instagram | Facebook Snapchat | Twitter

Elisa & Max

 

CANADA | CHARLEVOIX, LA PLUS BELLE RÉGION POUR L’AUTOMNE AU QUÉBEC?
Rate this post

Pin It on Pinterest

Shares