Les Bahamas, nous en avions un doux souvenir lors de notre première visite en 2017 avec un séjour dans les Exumas et Long island. Si nous ne pensions pas nous rebaigner si rapidement dans ses plages idylliques, c’est un voyage à Miami qui a précipité notre retour au paradis. La proximité était trop tentante pour résister !

Dans cet article de blog, on vous plonge dans les eaux claires de Cat island (non, non vous ne trouverez pas des chats partout sur l’île, haha, son nom vient d’un célèbre pirate…). Une île tout simplement faite pour s’éloigner de tout et se retrouver dans un décor de carte postale, loin du tourisme de masse. On vous raconte, notre vie au bord de la plage, ce qui est à voir et à faire sur Cat island mais vous donnons aussi notre budget détaillé pour un séjour sur l’île Cat aux Bahamas.

 

Maintenant, oubliez les soucis, ralentissez le rythme et profitez de l’environnement sublime de l’île. Il est temps de se déconnecter et de suivre leur credo à la ligne, pour mieux se ressourcer :

« No keys, no shoes, no news »

 

 

 

______________

CAT ISLAND, LE PETIT PARADIS DES BAHAMAS

 

Carte Cat Island, Bestjobers Blog

 


 

Située au nord de Long island, sa voisine Cat island lui ressemble, mais comme chaque île des Bahamas (16 destinations au total), elle a sa propre identité et caractère. Grande comme à peine quatre fois Paris intra-muros, l’île Cat compte seulement un peu plus de 1500 habitants. Ici, il n’y aura ni embouteillage, ni difficulté pour trouver une plage déserte pour y poser sa serviette ! La vie à Cat island est très tranquille et encore plus en novembre avant le rush des fêtes de fin d’année.

 

Bienvenue au Greenwood beach Resort, Cat Island, Bahamas

Parmi la dizaine de petits hôtels présents sur l’île, nous posons nos valises au Greenwood beach resort, et ce n’est pas franchement par hasard. Repris en gestion depuis 2015 par Pauline et Antoine, un couple de Français très sympathique, tout deux passionnés de sports nautiques et épanouis dans cette vie de Robinson, nous rêvions de farniente, de tranquillité mais aussi d’un brin d’aventure… On a visé juste.

 

Pauline et Antoine, Greenwood Beach, Cat IslandPauline et Antoine, Greenwood Beach Resort

 

Installés dans un de leurs 16 bungalows colorés, littéralement à deux pas d’une sublime plage de sable rosé, vierge et longue de 12km, nous avons trouvé notre petit paradis pour la semaine. Ici on ne s’embarrasse pas d’une clef puisqu’il est inutile de fermer notre cabine, tout est basé sur la confiance. Pas de téléphone, ni de wifi et encore moins de télé dans les chambres. On est là pour le calme, la nature et l’ambiance intimiste. Le soir, on se régale en toute simplicité de la cuisine bahaméenne, influencée par de nombreuses cultures (Caraïbe, Afrique, Amérique…).

Ne vous attendez pas à un établissement fastueux, aux chichis superflus. A Greenwood, le luxe est clairement ailleurs. A commencer par la localisation elle-même, en pleine nature, en bord de mer avec plusieurs kilomètres de littoral sauvage pour nous tout seuls ! Ne cherchez pas les voisins, vous ne devriez pas être dérangés ici ! C’est aussi l’accueil sincère qui nous plait et nous fait sentir comme à la maison (en mieux) en un clin d’oeil. On ne va pas se mentir, pouvoir parler en français avec Pauline et Antoine est bien appréciable. Mais au delà de la facilité des échanges, on a aimé discuter de leur nouvelle vie dans cette île aux airs de bout du monde. Ces deux là vivent une sacrée expérience (dont on vous reparlera)!

 

Greenwood Beach Resort, Cat island, Bahamas

 

Greenwood Beach Resort, Cat island, Bahamas

 

Greenwood Beach Resort, Cat island, Bahamas

 

Greenwood Beach Resort, Cat island, Bahamas

 

Greenwood Beach Resort, Cat island, Bahamas

 

Greenwood Beach Resort, Cat island, Bahamas

 

Greenwood Beach Resort, Cat island, Bahamas

 

Greenwood Beach Resort, Cat island, Bahamas

 

Bahamas, Cat Island

 

Bahamas, Maillot Billabong

 

Bahamas, Cat Island

 

Lever de soleil aux Bahamas

 

 

Plongée et Kite Surf au Greenwood Beach Resort avec Antoine et Pauline

S’il est facile de s’imaginer une semaine entre hamac et transat, il sera dommage de ne pas s’adonner aux activités nombreuses présentes à l’hôtel. Que ce soit les joies de la plongée bouteille (centre de plongée directement sur place, Pauline et Antoine sont tous les 2 instructeurs de plongée), les plaisirs d’une sortie en kayak et pourquoi pas, même de s’initier au kitesurf en profitant des vents stables et constants de l’ile avec Antoine (oui il est aussi prof de kite! Et même magicien… enfin on ne vous en dit pas plus… vous verrez sur place).

 

Plongée, Cat island, Bahamas

 

Plongée, Cat island, Bahamas

 

Plongée, Cat island, Bahamas

 

Kite Surf, Cat island, Bahamas

 

Antoine, Kite Surf, Bahamas

 

Kite Surf, Cat island, Bahamas

 

Bahamas

 

 

 

Que faire et que voir à Cat Island, Bahamas ?

Cat island réserve aussi de jolies surprises à qui prend le temps de l’explorer…

Cat Island, Bahamas

 

 

PLAGE DU SHANNA’S COVE

Au volant de notre voiture de location, que nous n’avons pas ménagé sur les chemins de terre, nous avons parcouru l’île de long en large et croyez nous, elle n’est pas si petite ! Après deux bonnes heures de conduite sur l’unique route, nous rejoignons tout d’abord la pointe nord. Coté ouest, la plage du Shanna’s cove (un autre hôtel tenu cette fois-ci par Frank et Gaby, un couple d’Allemands) nous en met plein la vue. On dira qu’elle se mérite après un chemin plutôt hasardeux et caillouteux. La palette de couleurs offerte par l’océan est l’oeuvre du plus grand peintre ! C’est magnifique.

 

Plage Shanna's Cove, Cat Island, Bahamas

 

 

ORANGE CREEK

En reprenant la route depuis le nord, petit stop à Orange Creek, la couleur de l’eau est super chouette!

Orange Creek, Cat Island

 

 

OCEAN DREAM BEACH 

En redescendant plus au sud, on traverse coté Est au niveau de Smith’s bay pour voir la très sauvage plage de l’Ocean Dream resort, ce jour là le vent est levé, les vagues sont parfaites. On dirait l’Australie !

Ocean Dream Beach, Cat Island, Bahamas

 

 

MONT ALVERNIA

Une fois passée l’aéroport de New Bight, on prend un peu de hauteur en « grimpant » sur le toit des Bahamas, le Mont Alvernia à 63m ! Pas de risque d’avoir le mal des montagnes ici ! Le décor vaut le détour avec une vue dégagée sur toute l’île, aucune construction en vue, Cat island est un bel écrin de nature. Un instant, on se croit dans les îles grecques au pied du mini monastère, l’Hermitage, construit par un moine franciscain dans les années 1940. Dépaysant aux Bahamas.

 

Mont Alvernia, Cat Island, Bahamas

 

Mont Alvernia, Cat Island, Bahamas

 

Mont Alvernia, Cat Island, Bahamas

 

 

FISH FRY & ROLLEZZ

Pour déjeuner, il y a le Fish Fry, comme partout dans l’archipel. Des cahutes en bois de couleur, locaux et touristes se mélangent autour d’un bon poisson fraichement pêché. Lorsque nous y étions, tout était vraiment calme et l’ambiance bahaméenne n’était pas au rdv, mais sinon c’est un incontournable pour découvrir les traditions locales.

Nous sommes allés du coup au Rollezz pour manger un morceau dans un cadre plutôt sympathique, les pieds dans le sable. Tout le monde est tellement décontracté ici.

 

Fish Fry, Cat Island, Bahamas

 

Fish Fry, Cat Island

 

Chez Rollezz, Cat IslandRollezz, Cat Island

 

 

PRINCESS

Un peu plus bas, on pousse une porte qui ne paie pas de mine et on découvre le travail de Princess dans sa petite boutique de vannerie, l’artisanat typique des îles bahaméennes. Elle est douée la petite dame !

 

Princess, Cat Island

 

 

HAWKS NEST

De retour dans la pointe sud, on ne manque pas la marina d’Hawks Nest. Le coucher du soleil y est divin et le spectacle se passe aussi dans l’eau. Des dizaines de (petits) requins tournoient sous le ponton. C’est impressionnant !!

 

Hawks Nest, Cat Island, Bahamas

 

Hawks Nest, Cat Island, Bahamas

 

Hawks Nest Requins, Cat Island, Bahamas

 

 

TROU VERT de CAT ISLAND

Pour pimenter nos journées aux alentours du Greenwood, il y a aussi de belles sorties snorkeling à faire, une petite marche dans la brousse pour dénicher le trou bleu (ou vert plutôt! Demander le chemin à Antoine) ou encore déguster une salade de lambis (conch salad), le plat typique des Bahamas, au Pink Chicken. Une petite case en bois faites de quelques planches, posée au bord de l’eau. Le déjeuner n’a pas la même saveur avec une telle vue !

 

Trou vert de Cat Island, Bahams

 

Pink Chicken, Cat Island

 

Finalement nous n’avons eu qu’un regret, ne pas être resté plus longtemps !

 

 

 

INFOS PRATIQUES | Cat Island

  • Comment aller à Cat island ? 

C’est une destination pratique depuis Miami (et même New York) un beau combiné qu’on vous recommande.

EN AVION :

L’aéroport de Cat Island est New Bight (TBI) situé au centre de l’ile (environ 30/40min de Greenwood en voiture).

  • Des Vols directs depuis MIAMI (aéroport de Fort Lauderdale situé à 30 min de l’aéroport de Miami International en voiture/taxi) existent le lundi, mercredi, vendredi et samedi (ça peut changer) avec Makers Air pour Cat Island the Bight. Par contre ce n’est pas donné! Comptez 700/800$ pour un A/R, faites une simulation sur leur site. Cette compagnie effectue aussi des vols privés inter-îles, si vous êtes 4 personnes minimum, ça peut être intéressant. Demandez leur un devis.

 

Sinon, il faut rejoindre Nassau, la capitale des Bahamas (Vols directs depuis Miami, New York, Londres…)

  • Et prendre un vol direct quotidien (2 par jour) depuis Nassau avec la seule compagnie qui fait cette liaison: Western Air . Attention il faut bien prévoir du temps avec les compagnies locales qui ont souvent du retard… island time ! Nous avons même eu le droit à un vol annulé lors de notre départ de Cat Island, mais la compagnie a pris en charge la nuit/repas supplémentaire sur place. Comptez 200$ l’A/R par personne.

 

EN BATEAU :

Avec le courrier postal, le mail boat, pas le plus rapide, ni le plus confortable mais le plus authentique pour ceux qui ont le temps. Départ une fois par semaine depuis Nassau, comptez 40$ l’aller. Plus d’info: Caribya Boat.

 

 

  • Où louer une voiture à Cat island ?

Ici pas de bus public, pas vu un taxi, peu de passage pour du stop et tout de même des distances non négligeable pour rejoindre un hôtel ou un restaurant, louer une voiture est une bonne option pour avoir la liberté de mouvement.

Nous avons loué via Gilbert’s Inn, à 5 min de l’aéroport, un petit modèle pour 50$ par jour, ne nous demandez pas pour l’assurance… Ici c’est un peu à la roots et à la confiance ! Au total, nous avons réglé 224$ pour 4 jours (avec la TVA de 12% qui s’ajoute toujours aux prix affichés).

En réservant à l’avance, nous les avons fait appeler par un agent du « mini » aéroport à notre arrivée sur l’île et ils sont venus nous chercher quelques minutes plus tard.

Il est aussi possible de louer via votre hôtel pour une journée ou deux mais il faudra prendre un taxi pour rejoindre votre hébergement. Pour le Greenwood, c’est environ 60$ l’AR par personne…

 

 

  • Où dormir à Cat island ?

Avec dix hôtels répartis sur l’île, vous avez un peu le choix.

– On a choisi le Greenwood beach resort pour plusieurs raisons. Parce que contrairement à pas mal d’établissements aux Bahamas, il est accessible financièrement, 135$ la nuit (sans clim mais on déteste ça de toute façon). De plus, le restaurant est ouvert tous les soirs avec une cuisine simple mais tout fait maison. Aussi pour la plage superbe et la possibilité de plonger sur place avec Pauline et Antoine, tout deux instructeurs. C’est aussi le seul endroit de tout l’archipel pour apprendre le kite surf dans des conditions idéales, avec un vent constant. On y a passé 4 jours merveilleux. On aurait dû y passer une semaine entière pour pleinement se reposer.

– Tout au nord, on trouve le Shanna’s cove, tenu par Frank et Gaby Wolf, Allemands d’origine. Ils ont construit il y a une dizaine d’années leur petit établissement sur une des plus belles plages de Cat island. Bungalow en dur avec vue, la vie doit y être agréable ! Attention juste au chemin pour s’y rendre. Tout en terre et cailloux, une fois que vous y serez vous ne voudrez plus en bouger !

 

 

  • Où déjeuner/diner à Cat island ?

Chaque hôtel a son restaurant de plage, nous y étions à une période très calme et étions souvent seuls à table ! Il ne faut pas hésiter à téléphoner avant pour s’assurer de l’ouverture ou alors bien pousser les portes.

Ce qu’on a aimé c’est les petits « beach shack » pour boire une bière locale et manger une salade de conques, le plat national des Bahamas. Fait de quelques bouts de bois, chaises et coussins, mais avec les plus belles vues du monde ! Le Pink Chicken, chez Rolleez ne sont que quelques exemples pour une impression de bout de monde.

Au Greenwood, nous avons apprécié nos diners avec la cuisine simple et maison des cuisinières. Ils proposent une formule pension complète (petit déjeuner, déjeuner et diner) à 60$ par personne par jour, la demi-pension (petite déjeuner et diner) à 48$ par personne et par jour. Attention, il faut ajouter 12% de TVA et 15% pour le service.

 

 

  • Où sortir à Cat island ?

Pas de boites de nuit ici mais en haute saison, des concerts de musique locale, le Rake and Scrape sont souvent organisés dans les hôtels. Feux sur la plage, danse les pieds dans le sable. Souriez vous êtes aux Bahamas ! Dans tous les cas, c’est une île calme où il ne faut pas avoir envie de courir les bars à la mode le soir, ce n’est pas l’idée ici.

Au Greenwood, on a pu profiter de quelques tours de magie animé par Antoine, c’était bien sympa.

 

 

BUDGET

Notre budget pour deux personnes à Cat island 

 

  • Hébergement (HT) 4 nuits à 135$:  540$ + 22% de taxes (12% TVA et 11% Taxe de séjour): 665$
  • 4 jours demi pension à l’hotel à 48$ (HT) par personne: soit 384$ + 27% (12% TVA et 15% Service): 488$
  • Location de voiture (HT) 4 jours à 50$: 200$ + 12% TVA: 224$ + 30$ essence
  • Déjeuners: 150$ TTC (Comptez 10/15$ pour un sandwich ou salade)
  • Plongée (HT): une plongée chacun: 75$ x 2: 150$ + 12%TVA: 168$
  • Vol AR depuis Nassau avec Western Air: 210$ TTC par personne, soit 420$ pour nous deux.

 

TOTAL: 2145$ TTC pour 2 personnes soit 1072,5$ (environ 960€) par personne pour 5 jours/4 nuits tout compris depuis Nassau.

 

Attention, seulement une ou deux banques sur l’île, pensez à retirer à Nassau ou aux US avant d’arriver à Cat island, c’est plus sûr. Vous pouvez même retirer des dollars américains, ils sont acceptés de partout aux Bahamas (même taux de change que le dollar bahaméen).

BON PLAN pour vous éviter les frais bancaires et commissions taux de change à chaque retrait et paiement aux Bahamas, commandez gratuitement votre carte Revolut, ça a changé notre quotidien en voyage, depuis 2016! Attention, la CB n’est pas prise de partout aux Bahamas, c’est bien d’avoir un peu de cash!

 

 


>> Attention aux Sandflies !!

Situé coté Atlantique, le vent empêche généralement les flies de s’installer. Mais quand nous y étions, une journée sans un brin de vent nous a réservé une mauvaise surprise. Se faire « attaquer » par ces satanés petits moucherons. Ne vous faites pas avoir, à peine visible, on dirait qu’ils ne font pas de mal, mais c’est quelques heures, voir jours plus tard qu’on découvre oh combien ces boutons démangent.

Les soucis commencent dès qu’on les gratte. Malheureusement pas grand chose à faire, à part se couvrir le corps avec des habits longs et s’enduir les parties découvertes d’huile de bébé (type Johnson baby). Cela les empêche de se fixer sur la peau. Se méfier surtout au coucher et lever du soleil !

Une fois piqué, appliquer régulièrement de l’huile essentielle d’arbre à thé (tea tree) ou de l’alcool à 90°C et surtout ne pas gratter…

>> On précise que les sandflies peuvent se trouver partout aux Bahamas ( et d’en d’autres pays aussi d’ailleurs!), alors prévoyez le coup.

Sinon pas eu trop de moustiques en ce mois de Novembre 2019.

 

 

BAHAMAS: Objectif ZÉRO PLASTIQUE 

Chaque année, c’est plus de 8 millions de tonnes de plastique qui sont déversées en mer. Selon les estimations, il y aura davantage de plastique que de poissons dans les océans d’ici 2050.

L’archipel a décidé qu’à compter du 1er janvier 2020, l’utilisation et l’importation du plastique et du polystyrène à usage unique seront interdites. Adieu aux pailles, aux couverts, aux assiettes et sacs plastiques (alléluia). Une initiative qu’on a envie de saluer et surtout d’encourager. La lutte contre ce fléau ne sera pas simple mais nous avons tous notre rôle à jouer au quotidien, en disant non au plastique et en trouvant des alternatives (pas toujours évidente on vous l’accorde). L’office de tourisme prendra également des mesures pour interdire les lâchers de ballon, qui abîment les océans et la vie marine, intéressant mais concrètement nous ne savons pas comment cela peut se traduire.

Sur place, nous avons pu voir des initiatives très localisées pour faire participer l’ensemble de la population à la récupération des déchets plastiques déversés par la mer et présents sur les plages. Un début.

 

 

 

Le coin fashion: parce que vous nous demandez très souvent les références de nos tenues, on vous glisse les marques des principaux vêtements portées durant cette escapade.

Maillot de bain Elisa: Billabong WomenShort noir, pantalon rouille et hauts Elisa: RipCurl / Sac et Sandales Elisa: TOMS

 

 


Cat Island, Bahamas, Blog Voyage

 

Qui connait les Bahamas, et particulièrement l’île Cat ?

Partagez vos retours d’expérience en commentaire 🙂

 

 


 

Vous êtes sur Pinterest?  Pensez à épingler notre article pour le retrouver plus facilement 😉

 

Cat Island, Bahamas - Bestjobers Blog

 


Nous avons découvert Cat island en collaboration avec l‘office de tourisme des îles des Bahamas, en espérant que notre retour d’expérience vous aidera dans l’organisation de votre séjour aux Bahamas et dans le choix de votre île. 

 

Des Bises, 

Elisa & Max

Facebook – Instagram – Twitter – Youtube

Pin It on Pinterest

Shares