Même si Taipei n’est pas attirante au premier regard (grise, architecture un peu anarchique, vrombissement des scooters), c’est une ville trépidante mais à taille humaine qui peut se visiter très facilement avec un excellent service de transports en commun (bus et métro).

C’est en flânant de quartiers en quartiers, en passant du moderne à l’historique avec parfois de l’insolite, que l’on peut saisir l’âme de la ville et tomber sous son charme.

Nous étions les premiers étonnés à nous y plaire ! Taipei est multi-facettes: culturelle avec des temples et des musées incontournables, arty & design, le paradis du shopping avec des boutiques tendances ou complètement décalées, mais aussi très agréable avec de la nature très proche ( des sentiers pour se balader avec des très belles vues sur la skyline). Bref, 3-4 jours ne sont clairement pas de trop pour visiter Taipei.

 

 

 

______________

QUE VOIR ET QUE FAIRE A TAIPEI ET AUTOUR?

NOS SITES INCONTOURNABLES & SORTIES INSOLITES

 

 

 

 

JOUR 1 | Temples, Tour 101 et Quartiers Stylés

Pour notre première journée dans la capitale nous sommes allés rechercher de la sérénité en nous plongeant dans la religion taoïste. Avec des centaines de temples à travers la ville, certains plus connus (comme le Temple Longshan) que d’autres, nous avons voulu un peu de calme et choisi le temple Bao An (Dalongdong Baoan Temple).

Un peu à l’écart des visites touristiques, encore davantage tôt le matin, il est richement orné en hommage au dieu de la Médecine  et grâce à des restaurations d’une grande fresque historique, fut récompensé par l’Unesco. A 8h, on y entend les oiseaux chanter, observe les quelques croyants en communion avec leur divinité. Tout est tellement différent de nos pratiques religieuses que l’on observe avec attention et curiosité les rites. Dans le jardin de l’autre coté de la rue, des adeptes du Tai chi prennent la pose.

 

Temple Bao An, Taipei

 

Visiter Taipei, temple Bao An

 

Il faut flâner dans les ruelles pour apprécier la ville, alors en sortant du temple, on s’est promené dans le quartier une petite heure jusqu’au petit café tout mignon et tendance, Man Bao (près du metro Shuanglian) tenu par deux femmes adorables. C’est minuscule, mais on arrive par chance en dehors de l’heure de pointe du déjeuner, on peut s’assoir et manger un bao, un petit pain traditionnel, qu’elles proposent en formule d’hamburgers originaux. Un régal. Toutes les petites rues adjacentes sont charmantes, barbier, fleuriste, ateliers et…garagistes à l’ancienne ! Le mix est assez improbable et ça nous plait!

 

Se balader dans Taipei

 

Man Bao café, Taipei

 

Man Bao Cafe Taipei

 

Taipei

 

En prenant le métro à coté, station Shuanglian ou Zhongshan (ligne rouge), on rejoint en quelques minutes la Tour 101, fierté de toute une nation. Du haut de ses 509m, c’est un bijou architectural, symbole de la ville, qui fut pendant longtemps la plus haute tour du monde (aujourd’hui rien ne rivalise avec la Burj Khalifa de Dubai et ses 828m…). Monter à son observatoire avec son ascenseur ultra rapide est une expérience en soi, mais la vue de là haut reste le meilleur moment de la visite. Avec mon vertige, je ne fais pas tant la maligne… (Comptez 600 TWD – 17€ environ).

 

Tour 101, Taipei

 

Vue depuis la Tour 101

 

Taiwan Tour 101

 

La voir d’en bas est aussi très agréable et on vous recommande de vous promener dans le parc d’à coté, le Songshan park et le mémorial Sun Yat Sen pour un peu de détente au bord des bassins. En traversant le boulevard, on a rejoint un autre endroit qui nous a beaucoup plu, le Songshan Cultural & Creative Park. L’histoire d’une ancienne manufacture de tabac immense construite en 1937, fermée en 1998 et reconvertie en 2011 en lieu d’expositions d’arts et culturelles, avec son lot de cafés et boutiques design. L’architecture du bâtiment est très belle avec des vitres quasi omniprésentes, un jardin verdoyant et on aperçoit même la tour 101.

Il y a un autre lieu du même genre (mais en version ancienne usine d’alcool et sake ): Huashan 1914 Creative park, dommage on a pas eu le temps de le visiter.

 

Songshan Cultural & Creative Park

 

Songshan Cultural & Creative Park

 

Lieu stylé Taipei: Songshan Cultural & Creative Park

 

Songshan Cultural & Creative Park, Taipei

 

On termine l’après midi en grimpant à Elephant Mountain, le spot incontournable pour voir le coucher du soleil avec une vue à couper le souffle sur la skyline de Taipei. Il faut se rendre à Xiangshan Trail, le sentier permettant de grimper là haut. Nos mollets s’en souviennent, c’est raide mais rapide et puis une fois en haut, on oublie tout par la magie du panorama. Petit conseil, si vous verrez de nombreuses personnes faire la queue pour immortaliser un moment sur un rocher dominant la ville, on vous recommande plutôt de continuer à grimper le chemin, les vues n’en deviennent que meilleures et plus au calme pour passer un chouette moment. Lorsque la nuit tombe et que tout s’illumine c’est encore plus magique!

En redescendant, on teste (juste en bas des escalier) une boisson bien typique de Taiwan, l’A-Yue, une sorte de gelée naturelle obtenu grâce à un figuier poussant sur l’île. Très appréciée des locaux, on s’est régalé avec la version aux fruits de la passion.

 

Elephant Mountain, Taiwan

 

Meilleure Vue à Taipei: Elephant Mountain

 

Pour diner, on file chez Din Tai Fung, la success story taïwanaise des raviolis vapeurs (xiao long bao). C’est à ne pas manquer mais mieux vaut réserver ou y aller tard, à 21h pour faire le dernier service et n’attendre qu’une trentaine de minutes une table! Avec 10 enseignes à Taipei et une centaine au niveau mondial, Din Tai Fung régale l’univers avec ses petites bouchées vapeurs farcies à la viande, au poisson ou aux légumes. C’est un délice (mention spéciale pour ceux au porc et au chocolat pour le dessert) et si on avait pu, on y serait allé à tous les repas!

 

Din Tai Fung, Taipei

 

 

 


JOUR 2 | Dihua Street, Ximen et Marchés de Nuit

Pour cette deuxième journée, on se promène de quartier historique en quartier insolite à la découverte de l’ambiance de Taipei. On commence par Dihua Street, une rue ancienne très célèbre de la capitale qui abrite les échoppes d’herboristeries traditionnelles chinoises. On y trouve de tout et davantage encore! D’ailleurs, on reste souvent perplexe devant les étalages et il n’est pas évident de se comprendre avec les commerçants pour deviner qu’est-ce qu’ils vendent! Méduse, champignons géants, algues, plantes séchées et puis du Wuyuzi (oeufs de poisson noir) à tous les coins de rues. Ce met nous intrigue, on nous explique que c’est l’équivalent de la poutargue méditerranéenne, on ne connait pas et cela ne nous aide guère!! Merci à ce blog pour les détails. Dihua Street, c’est aussi l’occasion de faire une dégustation de thé. La boutique et salon de thé South Street Delight est bien agréable. Et puis à coté, on a aimé les boutiques (Design&Life Project, EarthingWay, In bloom) de la rue perpendiculaire, Nanjing West road.

 

Dihua Street Taipei

 

Thé, Dihua Street Taipei

 

Taipei coté Arty

 

On poursuit notre balade et rejoignons le quartier très différent de Chi-men Ting (Ximending). Changement d’atmosphère radical qui résume bien Taipei, entre tradition et modernité. Ximen rappelle les boulevards de Tokyo vers Shibuya, avec ses néons publicitaires, ses boutiques par milliers et cafés atypiques. Toutes les grandes enseignes sont là, c’est un peu moins notre truc mais sympa pour faire du shopping. On peut aussi y trouver des restaurants décalés à la mode japonaise comme Modern toilet.

 

Chi-men Ting (Ximen)

 

En prenant le métro station Ximen, arrêtez vous au Mémorial de Tchang Kai Check, le premier président de la république de Chine (le nom officiel de Taiwan) qui a gouverné pendant 25 ans. Résultat un mausolée monumental à l’architecture octogonale où tout a été calculé dans les moindre détails, avec une esplanade qui nous fait sentir minuscule. De là on peut marcher à pied dans le quartier aux alentours de la station Dongmen. Boutiques en tout genre, petits cafés, on y est tombé par hasard et on a bien aimé l’atmosphère. On y a testé le Angels Café à la déco végétale très sympa, et le Come True, un café créatif très original.

 

Mémorial de Tchang Kai Check

 

Angel Café Taipei

 

Rue Taipei

 

Si vous avez encore un peu de temps, on vous recommande le petit quartier perché: Treasure Hill: à pied depuis la station Gongguang un village d’artistes vivant en communauté, en prônant un mode de vie alternatif et respectueux de l’environnement! Il y a même un petit hotel/hostel, un endroit insolite et alternatif pour y passer une nuit!

 

Street Art Taipei

 

Treasure Hill, Taipei

 

Treasure Hill, Quartier des Artistes, Taipei

 

Pour finir la journée, nous découvrons les célèbres marchés de nuit et leurs rues animées. On a testé le plus connu et le plus grand, celui de Shilin qui nous a paru trop commercial. La foule qui s’y empresse est suffocante et les stands de street food ne nous guère convaincus. Il faut dire que nous ne sommes pas des aventuriers dès qu’il s’agit de nos estomacs et eu de choses nous faisaient envie. On a retenté notre chance avec un plus petit à coté de la station Gongguan (ligne verte), Shuiyuan Market et là par contre, on s’est régalé! Impossible de vous raconter ce que l’on a mangé mais il y en avait pour tous les goûts!

 

Street food Taipei

 

Marchés de nuit, Taipei

 

La nuit à Taiwan

 

 


JOUR 3 | Yangmingshan National Park

Pour cette journée, on part à la campagne et à la nature, qui à Taipei n’est jamais très loin! Le parc national de Yangmingshan est accessible en transports en commun, et en 1h environ, c’est un autre monde qui s’offre à nous. Attention le parc est très grand et on recommande fortement d’avoir une voiture (ou un scooter) pour y circuler et voir les différents points d’intérêt, surtout si l’on veut faire un peu de randonnée et ne pas se limiter aux sources de Beito qui elles, sont très bien desservies par le métro. On vous avoue que ce lieu, Beito, nous a plutôt déçu. Tout y est très construit, même les sources publiques sont très aménagées. On cherchait quelque chose de plus naturel. Bref, on s’arrête quelques minutes au bassin d’eau turquoise bouillonnant à 90°C au fond, on jette un oeil à la belle bibliothèque en bois au milieu du jardin et on part!

Nous voulions faire la randonnée du mont Qixing mais la météo pas dégagée du tout ne nous aurait pas vraiment permis d’avoir une vue, alors on n’est pas monté. Jessica en parle avec détail dans son blog. On a préféré trouver une source chaude en pleine nature pour se relaxer et nous réchauffer. Pour avoir des indications sur cette source, envoyez nous un message, on vous donnera plus d’infos… 😀

 

Beito, Yangmingshan National Park, taipei

 

Yangmingshan National Park

 

Yangmingshan National Park

 

 

Sources d'eau chaude près de Taipei, Yangmingshan National Park

 

 

 


JOUR 4 | Ce que nous aurions fait avec plus de temps

  • Musée national du Palais: ouvert de 8h30 à 18h30 en cas de mauvais temps, une sortie à ne pas manquer : le musée abrite la plus grande collection d’art chinois au monde, 5 000 ans de civilisation chinoise y sont conservés, rien que ça.
  • Maokong pour découvrir les plantations de thé en ville avec de très belles vues! Un téléphérique permet de monter là haut depuis la station Taipei Zoo.
  • Lin An-tai ancestral house: station Yuanshan, ouvert de 9 h à 16h : maison traditionnelle construite il y a plus de 160 ans selon les règles du Feng Shui.
  • Faire du vélo le long de la rivière.
  • Et tellement de choses encore…
  • Pour réserver une visite guidée ou booker une excursion à Taipei et alentours.

 

 

 

Bonnes Adresses

INFOS PRATIQUES ET BONNES ADRESSES | Taipei

 

 

  • Où dormir à Taipei ?

Toutes les gammes d’hébergements sont possibles dans la capitale, de l’auberge de jeunesse très sympa à l’hôtel le plus luxueux et moderne. Sans oublier des établissements plein d’historique.

 

Cho Hotel Taipei

Le CHO HOTEL: petit hôtel, davantage un hostel proposant également des chambres privées, concept et déco soignés, bien situé dans le quartier de Ximending. Attention de ne pas booker une chambre sans fenêtre (c’est assez courant à Taiwan…). Pas de petit déjeuner.

 

Mudan House Taipei

La MUDAN HOUSE: une guest house agréable avec petit déjeuner cuisiné par la tante de la famille.

 

Grand Hotel Taipei

Le GRAND HOTEL: le symbole de la ville, construit en 1952, c’est l’hôtel- palais des Officiels en visite à Taipei. Moins adapté à un séjour en couple et également isolé du centre-ville ce qui complique les choses pour visiter la ville. Si vous n’y dormez pas, ça vaut le détour d’aller le voir.

 

>> Voici une sélection d’autres hôtels disponibles à Taipei.

 

 

  • Où manger à Taipei ?

Entre les innombrables restaurants, cantines de rues, marchés de nuits et cafés bistro tendance, il y a l’embarras du choix à Taipei! Voici quelques adresses testées.

L’incontournable Din Tai Fung: l’as des raviolis vapeurs farcis (xiaolongbao) . 10 restaurants rien qu’à Taipei. Celui au pied de la Tour 101 est très grand, vu l’attente et le succès du lieu, mieux vaut réserver si vous le pouvez.

Le tendance café Man Bao: pour manger un burger à la façon taïwanaise. Très bon et les propriétaires sont adorables. Attention c’est tout petit à l’intérieur.

L’insolite Come True Café/Water to Africa: un café créatif où chaque plat est une réalisation artistique (ou presque!). Le café y a l’air excellent (on ne boit pas de cafés, mais ça donnait cette impression). Tout était bon.

Pour la déco: Angels Café: des plantes et encore des plantes dans ce petit café sympa.

Marché de nuit: Shilin Night Market, ou Shinyuan market , des 16/17h, les échoppes chauffent! Il y en a pour tous les styles.

 

  • Comment circuler à Taipei ?

Un métro ultra efficace, simple, facile et agréable à utiliser qui permet d’aller presque partout. Il suffit d’acheter une easycard (carte magnétique rechargeable) sur laquelle vous chargez le crédit que vous souhaitez. (trajet moyen: 16 TWD – 45 centimes). Double affichage en anglais systématique. Un service de bus très complet (grâce à google map, mode « transports en commun », on trouve les numéros à prendre.

Combiner le métro avec des balades à pied pour pouvoir en voir le maximum. Contrairement à Tokyo par exemple, Taipei est à taille humaine, se balader dans ses ruelles est la meilleure manière de découvrir et s’imprégner de l’ambiance.

Il y a aussi des vélos en libre service (sur le même modèle que les Velib).

Des taxis jaunes partout! et même Uber.

 

 


 

Qui connait Taipei?

Partagez vos bonnes adresses en commentaire 🙂

 


Nous avons découvert Taipei dans le cadre d’un reportage photo et vidéo pour la compagnie Air France et le guide de voyage Travel by Air France.

Des Bises, 

Elisa & Max

Facebook – Instagram – Twitter – Youtube

TAIWAN | VISITER TAIPEI ET SES ALENTOURS EN 3 JOURS
5 (100%) 3 votes

Pin It on Pinterest

Shares