Avec la levée des restrictions sanitaires en Angleterre et l’arrivée du printemps, on s’est dit que c’était le bon moment pour (re) visiter Londres ! Ce n’était pas notre première fois dans la capitale britannique, Max y a même vécu pendant un an après ses études. Alors que faire pour 3 jours à Londres ? Nous vous proposons un itinéraire détaillé ici sur le blog jour par jour. Un programme que nous avons réfléchi pour optimiser les temps de transport et distance à pied. Retrouvez quelques incontournables lors d’un voyage londonien comme l’emblématique Big Ben ou le magnifique Tower Bridge. Mais pour ce long week-end à Londres, nous vous donnons surtout des idées de sorties insolites à faire pour profiter de la ville de manière originale et hors des sentiers battus. Un Londres résolument vert et coloré de manière générale. On espère bien vous surprendre avec ces choses atypiques à voir à Londres et vous donner envie d’aller en voyage Outre Manche !

 

 

____________________

Visiter Londres, notre programme en 3 jours

 

Londres, Bestjobers Blog

 

 

SOMMAIRE

(Vous pouvez cliquer directement sur la partie/jour de votre choix pour y accéder ou faire dérouler pour lire l’article au complet.)

Londres, nos infos pratiques:

 

Notre programme détaillé jour par jour

 

Récap de nos adresses

 

 

 


LONDRES : nos infos pratiques et conseils  

Avant de se lancer dans notre programme, un topo infos pratique. Nous sommes partis 3 jours à Londres, du 30 mars au 2 avril 2022 (départ le matin)

  • COMMENT ALLER A LONDRES ?

Allez à Londres en Train Eurostar, nos conseils

Plusieurs possibilités en fonction de votre lieu d’habitation, envie et besoins. Nous avons déjà testé l’avion, le bateau (dans le passé) et l’Eurostar cette fois-ci et à chacun ses avantages et inconvénients !

  • En avion: souvent le plus rapide mais attention les aéroports sont loins du centre ville. Il y a Londres Gatwick et Londres Heathrow. Il faut aussi payer une navette pour rejoindre ensuite le centre ville. Pour comparer et réserver vos billets pour Londres sans frais cachés ni pub, rdv sur le comparateur Ulysse.
  • En train: l’Eurostar relie Paris à Londres en moins de 2h30min, Lille à Londres en moins d’1h30 et Bruxelles à Londres en 2h. Pour réduire l’empreinte carbone de son voyage, arriver directement en centre ville et économiser le temps et le coût du transfert aéroport. On vous conseille de réserver à l’avance pour avoir des prix avantageux. Attention avec les nouvelles formalités liées au Brexit (contrôle passeport), les jours d’affluence peuvent provoquer des retards des trains. Bon à savoir: suite à un accord entre la SNCF et l’Eurostar, le chef de bord peut vous tamponner votre billet pour vous permettre de changer votre correspondance sans frais. C’est ce qui nous est arrivé pour rentrer à Lyon, 1h de retard, TGV manqué, on a pris le suivant sans frais. Depuis Lyon, il faut compter 2h pour monter à Paris, changer de gare pour passer de gare de Lyon à gare du Nord puis 2h15 d’Eurostar pour arriver à la gare St Pancras. Pour ceux qui ont l’appréhension du tunnel sous la Manche, pas d’angoisse, cela est rapide (30 minutes environ) et on ne s’en rend même pas compte au final !
  • En bateau: pour voyager avec son propre véhicule au Royaume Uni, le ferry est très pratique, si vous envisagez un road trip par exemple. Nous l’avions testé une fois. Plusieurs compagnies réalisent les traversée de Calais à Douvres en 1h30 environ. On ne vous recommande cependant pas vraiment d’aller à Londres en voiture, elle vous embêtera plus qu’autre chose sur place. Nous avions même eu la mauvaise surprise de la retrouver à la fourrière et de devoir payer la modique somme de 400€ pour pouvoir la récupérer… Comparer et réserver votre billet de ferry pour l’Angleterre en toute sérénité.

 

  • COMBIEN DE TEMPS POUR VISITER LONDRES ?

Impossible de vouloir tout voir et faire à Londres en un séjour ! Pour une première fois, 3-4 jours nous semblent bien. Il est important de bien préparer son séjour en avance pour gérer au mieux son temps sur place et son budget. Cet article vous propose un programme pour 3 jours pleins à Londres sans (trop) courir. Inspiration et gain de temps.

  • À QUELLE SAISON VISITER LONDRES ?

Grande capitale, Londres bouge toute l’année et c’est toujours une bonne idée d’y aller. Cependant, on vous recommande particulièrement le printemps. A la fin mars pour la floraison des cerisiers et magnolias (cela peut varier d’1-2 semaines selon les années) ou aussi fin avril/début mai pour les glycines en fleurs. L’automne doit y être magnifique aussi ! A Noël avec l’ambiance et les illuminations des fêtes de fin d’année. Bref, c’est toujours une bonne période. Pour info, il y a une heure en moins par rapport à l’heure de Paris.

  • RESTRICTIONS SANITAIRES ET POINT BREXIT 

Actuellement (printemps 2022) toutes les restrictions liées au Covid ont été levées. Il n’y a plus besoin de remplir un formulaire voyageur, ni de réaliser un test PCR ou antigénique avant départ, ni de quarantaine à l’arrivée. Attention, tout cela peut évoluer rapidement, il faut donc être vigilant et consulter les infos officielles.

Attention, le Royaume Uni ne fait plus partie de l’Union Européenne. Il faut donc un passeport pour entrer sur le territoire et visiter Londres (notamment). La carte d’identité n’est plus suffisante. Parce que cette question est beaucoup revenue, et bien non, vous n’obtiendrez pas un tampon dans votre passeport à votre arrivée !

 

  • LES TRANSPORTS EN COMMUN À LONDRES

Prendre le bus à Londres

La ville est étendue, même si l’on a fait une quinzaine de km à pied par jour, emprunter les transports à commun est indispensable pour se déplacer rapidement et gagner du temps. Acheter une Oyster card est le moyen le moins cher et le plus simple de se déplacer à Londres. Pour un séjour de courte durée de 2 ou 3 jours, on vous recommande d’opter pour le système « pay as you go » c’est à dire selon votre utilisation. Vous pouvez acheter votre carte magnétique Visitor Oyster Card en avance ou dans un guichet des transports en commun à votre arrivée à l’aéroport ou à la gare St Pancras (5£) . Vous décidez ensuite d’un montant de crédit pour charger votre carte Oyster (que vous pourrez recharger durant votre séjour si nécessaire). La carte va calculer de manière automatique le plafond pour que vous payiez le meilleur tarif. En effet, un plafond maximum de dépenses est fixé (en fonction de la zone). Une fois atteint, vous utilisez gratuitement et en illimité les transports londoniens, jusqu’au jour suivant où le compteur repart ! Malin. Pour notre séjour, nous avons mis 30£ chacun sur notre carte magnétique Oyster card. Il faut bien veiller à valider à l’entrée et à la sortie des portiques pour que le système calcule exactement votre consommation (une pénalité s’applique si vous oubliez..). Attention cela ne vaut pas pour les bus, où l’on valide qu’à la montée à bord. À votre départ, au guichet, il est possible de se faire rembourser votre carte Oyster et de récupérer le crédit restant dessus le cas échéant. Pour nous, il nous restait 1£80 chacun après les 3 jours pleins sur place. Si vous faites un aller/retour à l’aéroport, cela vous coûtera plus cher d’où l’avantage aussi de prendre l’Eurostar.

Si vous restez plusieurs jours, comme une semaine entière, le système d’abonnement à la semaine peut être plus économique.

Cela paraît compliqué mais au final ça ne l’est pas tant que ça. Il faut juste étudier en fonction des zones géographiques que vous voulez visiter, de votre durée de séjour et de votre rythme d’utilisation. Sachez que vous pouvez aussi utiliser votre smartphone via Google Pay ou encore une CB pour payer les transports, veillez juste à avoir une carte sans frais bancaire à l’étranger !

Prendre le bus à Londres: en vous aidant de Google maps, rentrez votre itinéraire, l’appli vous donnera la liste des bus possibles à proximité. Une fois à l’arrêt des bus, pensez à faire un signe au chauffeur lors de son approche, il ne s’arrête pas forcément sinon ! Voyager dans les bus à double étage, en se plaçant tout en haut à l’avant, est un kiffe. On observe la ville d’en haut et c’est plus chouette que le métro. Maintenant aux heures de pointe, c’est à éviter… ça sera forcément plus lent !

 

  • PAYER À LONDRES 

Vous êtes à l’étranger, vous payez en livres sterling. Votre banque classique vous chargera des commissions pour l’usage de votre CB (à vérifier avant le départ). Afin d’éviter cela nous utilisons une carte Revolut. Nous la rechargeons depuis notre compte courant connecté et payons sans frais ni commissions toutes nos dépenses à l’étranger. Il suffit d’avoir du wifi et de remettre de l’argent dessus comme bon nous semble.

En 3 jours, nous n’avons jamais retiré d’argent liquide. Tout a été payé en CB. On a été surpris du nombre d’établissements qui n’accepte d’ailleurs que le paiement en CB. Pas en cash. Restos, cafés etc. Avec la pandémie Covid cela a dû accélérer cette pratique.

 

  • OÙ DORMIR À LONDRES ?

L’hébergement représente une part importante de son budget pour un voyage à Londres. En fonction de votre séjour, à deux, en famille, entre amis, vous ne choisirez pas la même option. A deux, l’hôtel est souvent le plus recherché. Comparez et trouvez votre hôtel au meilleur prix et emplacement à Londres. RDV en fin d’article pour notre choix d’hôtel coup de coeur pour ce séjour, le Tree House. 

En famille ou entre amis, la location d’un appartement sera souvent la meilleure option. Vous pouvez en chercher un sur Abritel notamment ou encore opter pour de l’échange de maison avec HomeExchange pour une solution encore plus économique. Nous avons testé la formule à plusieurs reprises, on vous parle de l’expérience ici  et d’ailleurs, profitez de notre code parrainage « elisamax-9c040 » pour gagner 250 guest points lors de votre inscription 🙂

  • QUE FAIRE À LONDRES ?

Vous recherchez des choses à faire durant votre séjour à Londres? Voici une sélection d’activités Il y en a pour tous les goûts et budgets, que vous soyez deux ou en famille/entre amis.

Si vous avez prévu de visiter plusieurs attractions, musées et sites emblématiques de la capitale anglaise, il peut être intéressant d’opter pour un Pass Touristique afin d’économiser du temps (coupe file) et de l’argent durant votre séjour à Londres. Il en existe plusieurs, mais citons les 2 plus complets qui vous correspondront en fonction de vos besoins-durée de séjour-envie.

Le London Pass

Il vous donne accès à plus de 80 attractions dans la ville. La formule est selon la durée, il faut choisir 1, 2, 3, 6 ou 10 jours. Il donne un accès prioritaire à certains musées. Top si vous pensez faire a minima 3 attractions, musées et sites payants/jour.

Commandez votre London Pass en avance.

Le Go London Explorer Pass

Celui-ci permet de choisir le nombre d’attractions souhaité en fonction d’une liste d’une soixantaine de possibilités. Prix du pass en fonction du nombre d’attractions choisi (entre 2 et 7). Validité de 60 jours pour aller à votre rythme. Pas besoin de tout condenser en 1 ou 2 jours pour économiser. A la différence du London Pass, le Go Lond Explorer Pass inclut le London Eye, l’aquarium Sea Life et Madame Tussaud.

Commandez votre Go London Explorer Pass à l’avance (il peut mettre être annulé gratuitement si vous changez d’avis).

 

Voir une comédie musicale à Londres est un grand classique inoubliable. On vous recommande la célèbre Le Roi Lion. Vous pouvez commander en avance vos billets sur Ceetiz pour être sûr d’avoir une place à la date de votre choix.

 

  • BUDGET VOYAGE A LONDRES 

 On ne vous apprend rien en vous disant que Londres est une ville très chère. Voici un récap de nos dépenses principales à titre d’information:

Billets Eurostar: 100€/p  AR Paris-Londres (meilleur tarif avec réservation en avance ) | Oyster Card : 40€/p pour le séjour |  Hôtel : 375€/nuit | Restaurant : 120€/ jour environ pour nous deux | Activités : nous n’avons pas fait de visites payantes à part les jardins de Kew (24€/p). Pour une première visite, étudiez les Pass Touristiques, cités ci-dessus.

 

  • QUEL GUIDE POUR ORGANISER SON VOYAGE A LONDRES ?

Il existe beaucoup de guides touristiques disponibles sur la capitale britannique comme le Lonely Planet ou encore les guides Vert Michelin… mais tous restent assez classiques. Nous avons utilisé pour notre part le Guide Londres Out of the Box qui est plus particulièrement fait pour visiter le Grand Londres, ses quartiers comme Shoreditch, Brixton ou Battersea. Avec ces infos et adresses pour faire comme les Londoniens. Vous avez aussi un guide/carnet de voyage encore plus original de chez Hachette: Londres par Zoe de las Cases

 

 

 


 

 JOUR 1 | Camden – Primrose Hill – Soho – Covent Garden

Fraichement débarqués avec l’Eurostar tôt le matin (-1h avec le décalage horaire à l’arrivée), nous déposons nos affaires à notre hôtel idéalement situé en plein centre ville. C’est parti pour une première journée dans quelques uns des sites phares de la ville.

 

 

1. Camden Town (prévoir 2/3h avec déjeuner)

Longtemps connu comme le quartier punk et gothique de Londres, Camden Town est parmi les secteurs incontournables de la ville. Max y a habité et clairement le coin a beaucoup changé. On déambule entre fresques de street art, marchés de rues et stands de street food.  C’est ici qu’Amy Winehouse avait ses habitudes. Aujourd’hui c’est en graph’ et en sculpture qu’on l’aperçoit. Les fans de vintage (notamment) se feront plaisir à Camden Market, un véritable labyrinthe de petites boutiques construit le long du canal et dans les anciennes écuries (Regent’s canal). Autrefois, au début du 19°siècle, c’était un carrefour très important pour le transport de marchandises entre le centre de Londres et le nord de l’Angleterre.

Pour manger, il y a l’embarras du choix avec des food courts de partout ! Par beau temps, le (nouveau) côté Camden Market « Hawley Wharf » doit être hyper sympa avec rooftops et/ou la possibilité de manger le long du canal. Citons aussi Buck street market, construit à partir de 88 conteneurs recyclés. C’est le tout premier centre de ce type engagé pour le développement durable à Londres. On y trouve des produits écologiques et éthique comme le café, mais aussi pas mal de restaurants veggie et vegan. Avec toutes cette offre culinaire venant du monde entier, il sera dur de choisir ! On a fini par manger un burger, mais pas n’importe lesquels, ceux de chez Honest ! De la viande d’approvisionnement local (une option veggie aussi) et des bières artisanales. Très bon ! Vous en trouverez plusieurs à Londres. Attention, celui de Camden est minuscule !

 

Street Art Camden Town, Londres

 

Que faire à Camden Town ?

 

Camden Town, nos conseils

 

Honest Burger Londres

 

Où dormir à Londres dans le quartier de Camden ? Réserver votre hébergement maintenant 

 

2. Primrose Hill / Regents park (1 à 3 h)

Pour une pause au vert et plus au calme, depuis Camden Town, on remonte à pied le long du Regents canal. C’est une toute autre ambiance. Des kayaks se promènent sur l’eau, tout est paisible. On rejoint Primrose hill et du haut de cette butte, on domine toute la ville. Après une pause sur un banc ou sous un arbre pour une sieste, on redescend en traversant Regents park. Un des parcs les plus prisés de la capitale. On respire, flâne entre les pruniers et cerisiers en fleurs avant de poursuivre la balade en ville.

 

Camden - Regent's Canal

 

Primrose Hill Park, Camden Town

 

Regent's Park Londres

 

Regent's Park - Londres

 

Où dormir dans le quartier de Primrose Hill, voir la sélection d’hôtels.

 

3. Soho / Neals yard / Covent garden (1/2 journée)

Soho, historiquement le quartier des rockers et des sex shops, s’est bien assagit. Il reste très festif avec des pubs restos ouverts jusqu’à tard. La rue piétonne Carnaby street est aujourd’hui bordée de boutiques de designers connus. On se laisse porter et tombons sur le Kingly court pour prendre un verre dans un cadre haut en couleurs. Fontaine d’eau potable en libre service, ruches sur les toits, abris pour oiseaux et insectes. À Carnaby, ils font aussi leur part pour l’environnement.

En une dizaine de minutes, on traverse la très jolie et intimiste ruelle, Neals yard. On aimerait pouvoir boire 10 cafés et thés par heure pour tester tous les chouettes cafés !! À quelques pas, on découvre Seven Dials Market avec ses stands de créateurs indépendants et (encore) un food court ! Franchement il n’y a pas assez de repas dans une journée pour tester tous ces coins délicieux de la ville.  D’autant plus que ce n’est pas fini, Covent Garden est au coin de la rue. Encore plus de boutiques et des restaurants, cette fois-ci des enseignes plus connues.

 

Soho, Londres

 

Soho, Londres

 

Soho, Londres

 

Covent Gardens, Londres

 

Où dormir dans le quartier de SOHO ? Comparer et trouver votre hébergement à votre budget.

 

4. Mayfair / Diner dans une église ou dans un restaurant intimiste et zéro déchet (soirée)

MERCATO MAYFAIR

Pour le diner dans ce secteur proche de notre hôtel, on a testé un soir le food court Mercato Mayfair pour boire un verre et diner dans une église (réhabilitée) ! Insolite ! Les stands sont super bons. Dim sums et bao pour terminer avec les exquises glaces italiennes Badiani. Du sous-sol qui abrite une cave à vin (et un speakeasy- bar caché) à la terrasse sous le clocher de l’église, tout est canon dans ce lieu atypique ! Il y du monde même en semaine.

 

food court Mercato Mayfair

 

RESTAURANT NATIVE @Browns

Autre adresse pour diner dans un tout autre style, le Native @browns. Restaurant éthique, proposant une cuisine sophistiquée faite uniquement de produits de saison. Approvisionnement en circuit court et herbes aromatiques du jardin. C’est un endroit cosy, un brin caché derrière une boutique de chaussures. Attention cependant à ne pas venir ici avec un gros appétit. C’est plutôt une découverte culinaire en mode dégustation. Les cocktails avaient l’air divins, mais tout cela a un prix 🙂

 

Restaurant Native @browns

 

 

 

 


 JOUR 2 | Sky Garden – St Katherine Docks – Tower Bridge – Shoreditch 

1. Sky Garden et environs: Chapelle St Dunstan in the East (prévoir 2h)

SKY GARDEN

Inauguré au début de l’année 2015, le Sky Garden est devenu un incontournable avec une vue incroyable sur toute la ville de Londres. Un des meilleurs panorama de la capitale le tout dans un cadre luxuriant. En plus, la bonne nouvelle ? C’est gratuit ! Il faut cependant réserver son créneau horaire en ligne avant votre voyage. Attention le moment du sunset est prisé et mieux vaut s’y prendre plusieurs jours (plutôt semaines) en amont de votre week end à Londres. Des bars branchés et restaurants chics vous attendent en haut, au 35e étage.

ASTUCE: vous  pouvez  réserver une table pour boire un verre /diner at the top dans un des établissements de la Sky Garden, comme ça vous même si tous les créneaux visiteurs sont pris, vous pourrez y aller. Faites le tout de même en avance, les places restent limitées.

Si comme nous, vous n’avez pas réservé votre ticket à l’avance, allez-y à l’ouverture vers 10h, ils peuvent accepter un quota de « walk-ins » , autrement dit des visiteurs sans résa. Sur place, vous remplirez en ligne un formulaire avec vos numéros de passeport pour pouvoir entrer. Par contre à notre descente vers 11h, c’était fini, ils n’acceptaient plus que les gens avec leur réservation faite à l’avance.

 

Sky Garden, Londres

 

Sky Garden, Londres

 

Londres au vert

 

Green London

 

ALTERNATIVE  : GARDEN AT 120

Littéralement à deux pas, la tour Garden at 120 vous offrira une autre vue superbe sur la ville. Quoique un peu moins haute, vous aurez néanmoins le « cornichon » droit en face, vous savez cette tour iconique de la City !  Beaucoup moins de monde prend le temps de venir sur ce rooftop mais cela vous prendra un quart, passez y jeter un oeil.

Nous n’avons pas eu le temps de passer au Barbican conservatory  autre lieu très green, situé cette fois, au nord de la cathédrale Saint Paul

 

Garden at 120, Londres

 

Jardin sur les toits Londres

 

ÉGLISE St Dustan in the East

À ne pas manquer juste à côté: un jardin dans une ancienne chapelle: St Dustan in the East . On l’a aperçu depuis le balcon de la SkyGarden. Pour une atmosphère paisible, loin du tumulte d’une métropole, nous avons poussé le portail de ce petit jardin pas comme les autres. Et pour cause, ici se trouvait autrefois une église. Le clocher est encore debout. Arbres en fleurs, lierre rampant, un lieu atypique et magique qui nous a énormément plu ! Idéal pour une pause et reprendre des forces !

Chapelle St Dunstan in the East

 

 

 

2. St Katherine Docks (pause déjeuner)

On continue notre balade en direction d’un autre petit endroit magique, loin de la cohue londonienne. Et pourtant les St Katherine Docks sont à quelques mètres de deux sites emblématiques de la ville:  la Tower of London et le Tower Bridge. Perdez vous le long des quais, empruntez les ruelles et cherchez les plus belles vues sur le pont le plus connu de Londres ! Cette petite marina au calme est le lieu parfait pour déjeuner « like a local » avec vue sur les bateaux. Cela tombe bien on a un café parfait, le White Mulberries. Que vous y alliez pour boire un café, bruncher, déjeuner ou manger un gâteau, vous apprécierez l’ambiance décontractée du lieu. On s’est assis face à la marina et on a observé les gens qui passent. Si vous y allez, ne manquez pas de goûter les Banana Bread maison qu’ils agrémentent de fruits et autres petits plaisirs ! C’est très gourmand. On vous aura prévenu !

 

St Katherine Docks

 

 

 

3. Tower Bridge / Borough Market (1 à 3h environ)

Il est si prêt qu’on ne pouvait pas manquer de le traverser ! Je le répète ce n’était pas notre première fois à Londres, alors on l’avait déjà visité de l’intérieur mais pour les photos c’est toujours un must ! Nous y sommes d’ailleurs revenus pour le coucher du soleil et nous n’avons pas été déçus ! En poussant un peu plus loin, les Borough market sont aussi à voir. Il compte parmi les plus grands et anciens marchés alimentaires du monde. Nous les avions déjà vu par le passé donc pas de stop cette fois -ci.

 

Tower Bridge Londres

 

Tower Bridge Londres

 

A voir aussi dans les environs: 

Un peu plus haut le long de la Tamise, le musée de la Tate Modern pour les amateurs d’art contemporain. L’accès aux expos permanentes est gratuit. Il faut juste commander un ticket sur place via un QR code à l’entrée du musée. Pas de panique des agents sont là si besoin d’aide:-)  Une fois à la Tate, traversez le Millenium bridge pour vous retrouver pile en face d’un autre site incontournable: la majestueuse cathédrale St Paul’s. Vous pouvez réserver votre ticket coupe-file ici pour votre visite. Car oui, le musée de la Tate est gratuit mais la cathédrale est payante…

 

 

 

4. Shoreditch  / Bricklane / Old Spitafields Markets  (1/2 journée)

 

SHOREDITCH & BRICKLANE

Une première pour nous à Shoreditch, ce quartier qui a complètement changé de visage au fil des siècles. Temple de l’industrie textile au 17e siècle, il devient ensuite un coin mal famé, pauvre et synonyme de prostitution. Dans les années 1990, des artistes s’installent dans des entrepôts vides, tout comme des jeunes entrepreneurs de start up informatiques. Bars, boites et cafés ont suivi. Aujourd’hui, c’est le quartier hipster à la mode. Un entre deux entre la City et l’Est de Londres. On regrette de ne pas avoir booké une visite guidée pour explorer au mieux ce petit Brooklyn anglais et ne rien manquer des oeuvres street art (Banksy, Space Invader, Roa et bien d’autres ont marqué les murs).

Vous pouvez réservez une visite guidée en français ici: Street Art Shoreditch en français.

 

Quartier Street Art Londres

 

Ou voir du Street Art à Londres: Shoreditch

 

Street Art Londres

Alternative Street Art

Shoreditch reste un grand classique pour les amoureux de street art (comme Camden Town d’ailleurs), mais si vous avez un peu plus de temps à Londres on vous recommande de visiter Brixton au sud et Hackney Wick au nord pour plus de graffs et découvrir des quartiers alternatifs!

 

 

OLD SPITAFIELDS MARKETS

Nous avons manqué de temps et sommes arrivés trop tard pour parcourir le marché couvert Old Spitafields Market. Bars, cafés, salons de thé, nombreux stands de street food, c’est devenu un coin très branché et à la mode ! À 17h en semaine par contre, tous les stands repliaient leurs marchandises, trop tard pour le shopping ! Dommage car on peut parait-il y trouver des créateurs indépendants, pas mal de marques engagées dans le zéro déchet et sans plastique. Mais le photomaton, lui, marchait toujours, haha!

 

Photomaton Londres

 

Old Spitafields Markets

 

Pour boire un verre et/ou diner à quelques pas de ce quartier

Le Culpeper Rooftop Garden: jardin avec une jolie vue et abritant les herbes aromatiques et légumes utilisés par le restaurant. Une adresse pour visiter un « Green London ». Circuit court et démarche éco-responsable.

C’est aussi un joli petit hôtel indépendant avec 5 chambres, à partir de 120£ (140€ environ). La localisation est moins centrale mais le lieu a l’air top !


 JOUR 3 | Notting Hill – Kew Garden – Sunset à Big Ben 

 

1. Notting Hill pour voir la vie en couleurs (prévoir 1/2 journée)

Certainement le quartier le plus coloré de toute la ville. Chaque rue (ou presque) est belle à photographier et il fait bon si promener. De préférence en semaine et tôt le matin pour éviter l’affluence à certains endroits. Voici quelques rues et sites à ne pas manquer durant votre balade à Notting Hill. On commence par une des plus connues, Lancaster road (tout proche de l’arrêt de métro Ladbroke Grove). À quelques pas, au contraire on trouve la plus discrète St Lukes’s Mews. On se croit dans un film mais de « vrais » gens habitent ici. Il est donc important de s’en souvenir lorsqu’on fait ses photos et de respecter la tranquillité du voisinage. À côté, Westbourne Park Road avec d’autres maisons pastel à tomber ! Un peu plus loin, nous sommes tombés sur une jolie petite impasse tranquille, Colville Houses. Et puis à Notting Hill, on y vient pour Portobello Road qui est le marché aux puces le plus célèbre de Londres. Le mieux est de se laisser porter et d’entrer dans les magasins qui vous tentent. Si vous en voulez encore, à côté de Portobello Road, vous trouverez d’autres jolies façades pastel, avec les Chepstow Villas. Pour de belles portes colorées, rdv dans la rue Stanley gardens.

Il y a aussi le pink Flatiron building, un peu en retrait, au calme. Quel bonheur de s’installer quelques minutes au soleil sur le banc de la petite place devant le bistrot Julie’s.  Le temps file à Notting Hill !  Adapter votre programme en fonction.  On devra y retourner car on a raté le pub le plus connu du coin, le Churchill Arms qui est toujours très fleuri apparemment.

 

Les rues colorées de Notting Hill

 

Rues colorées Notting Hill Londres

 

Notting Hill, Londres

 

Lancaster Road Notting Hill

 

Portobello Market, Notting Hill, Londres

 

 

2. Tab x Tab (pause brunch/déjeuner)

Sur les recommandations de notre copain d’instagram, @Alex on the Road , nous sommes allés à Tab x Tab pour une pause bien méritée après toutes ces rues arpentées de fond en combles ! Un café où on s’est régalé. Ils ont ce petit truc savoureux en plus qui fait la différence ! Les oeufs à la florentine (avec des épinards) sont à tombés, tout comme l’incontournable avocado toast et son dressing citron vert/coriandre, une tuerie ! Sans oublier les délicieuses Pink Madeleines, so girly :-). Durant les week end, cela peut être très complet, en semaine, vous aurez moins de difficultés pour les dispo.

 

Bonne Adresse Notting Hill: Tab x Tab

 

Alternative

Ce quartier regorge d’adresses sympas et yummy. Il y a aussi le café Eggbreak ou encore Farm Girls (que vous retrouvez aussi dans d’autres quartiers). Rien que d’écrire ces lignes, je salive !

 

 

 

3. Kew Gardens (1/2 journée)

Un gros coup de coeur que ces jardins botaniques royaux ! Ils se méritent car ils sont un peu loin du centre ville (au sud ouest, compter une heure de métro).  En y allant dans la foulée de Notting Hill, on coupe déjà un peu le temps dans les transports, malin :-). Fondés en 1759, ces jardins et serres abritent une des plus grandes collections de plantes du monde. Plus de 30 000 espèces de végétaux différents y sont répertoriés. C’est simple, vous ferez un tour du monde en restant à Londres. Franchement, c’est magnifique et cela vaut les 19£ pour l’entrée. La Palm house (serre des palmiers) nous a mis des étoiles dans les yeux. Pouvoir se promener sur ses passerelles en fer forgé, tout en étant comme enveloppé de végétation, c’est magique. Pour un sentiment d’apaisement, il faut visiter les jardins à la floraison des sakuras (cerisiers du Japon). À la fin mars, nous avons été chanceux, ils étaient encore très beaux dans le parc. Avec au loin la pagode chinoise se dressant sous nos yeux, nous nous croyons transportés en Asie !  Les jardins de Kew Gardens s’étendent sur plus de 120 hectares, prévoyez du temps. Une journée ne serait pas de trop pour profiter de chaque serre, coins et recoins. C’est très mignon aussi autour de la station de métro, comme l’impression d’arriver dans un petit village anglais, il y a quelques cafés qui avaient l’air très sympas.

 

Kew Gardens Londres

 

Kew Gardens Londres

 

Londres au vert, Green London

 

Jardin botanique, Londres

 

Kew Gardens Londres

 

Cerisiers en fleur, Londres

 

Kew

 

Alternative / autre parc à voir 

Nous aurions beaucoup aimé avoir le temps de passer à Richmond park pour avoir peut être la chance d’apercevoir un cerf sauvage. Cet autre jardin royal est un peu plus au sud de Kew Gardens. Il y a trop de choses à voir et à faire en Londres. En 3 jours, ce n’est pas jouable, il faut revenir encore et encore:-)

 

 

4. Westminster / Big Ben  (sunset)

En passant devant en métro sur le chemin du retour à l’hôtel, impossible de ne pas s’arrêter pour photographier la star de Londres, Big Ben. Un site d’autant plus fantastique pour le coucher du soleil. Après des années de travaux (pas totalement terminés d’ailleurs), le plus célèbre clocher du monde est de nouveau visible, à découvert. Il y a foule dans ce quartier et c’est un contraste avec le calme des jardins de Kew mais qu’importe ! On joue avec les fameuses cabines téléphoniques rouges pour cette photo « so cliché « 🙂 Et puis on profite de la golden hour pour traverser le pont et en prendre plein les yeux.

 

Londres Bestjobers

 

Spot photo 

>> Big ben spot photo

 

 

 

  JOUR 4 | Retour à la maison 

Avant de sauter dans l’Eurostar, on teste au pied de notre hôtel un café pour le moins atypique…En sous terrain, on y accède comme on irait prendre le métro …ou aller aux toilettes publiques ! Car oui, The Attendant Fitzrovia se situe dans d’anciens WC de la ville. Les urinoirs de l’époque sont encore là mais rassurez-vous tout a été nettoyé  ! Le (petit) coin est minuscule et on vous conseille d’y aller à l’ouverture le week end (9h) car il n’y aura pas assez de place pour tout le monde (pas de réservation possible). Tout y était excellent et avec un très bon rapport qualité/prix pour Londres. Les smoothies sont un délice, tout comme le granola maison. Nous ne sommes pas des connaisseurs de café, mais ils torréfient eux-mêmes leurs grains et ils sont très appréciés à Londres.

 

Café insolite Londres dans les toilettes publiques

 

Insolite Londres

 

Il faut se rendre à l’évidence notre séjour à Londres touche à sa fin… Des souvenirs plein la tête et des cartes mémoire saturées, nous retraversons la Manche avec qu’une hâte, revenir ! On espère vous avoir donné envie de venir visiter Londres ou alors de revenir si vous connaissiez déjà ! Peut-être vous a t-on surpris également avec certains sites et choses à faire ? Si cet article vous a été utile, laissez-nous un petit commentaire, cela fait toujours plaisir 🙂

Avec davantage de temps à Londres, on aurait aimé (pour n’en citer que quelques uns):

  • Visiter Brixton au sud et Hackney Wick au nord pour le Street Art
  • Explorer le parc Richmond pour chercher les daims sauvages (comme à Dublin !)
  • Refaire la jolie balade le long de Southbank sous le London Eye. Les vues sont chouettes.
  • Visiter des art gallery et retourner dans des musées incontournables comme le V&A à South Kensington
  • Flâner à South Kensington (le chic quartier français)
  • Se promener à Camden Passage

 

 

 

Recap de nos adresses londoniennes 

Où dormir à Londres? 

NOTRE HÔTEL :

Etant partis en amoureux à Londres, nous avons privilégié l’hôtel. Nous avons testé le Tree House, situé tout proche d’Oxford Circus, donc au coeur de la capitale. Cet emplacement était vraiment idéal pour rayonner de partout à Londres. Nous avons très souvent pris le bus et en une vingtaine de minutes nous étions arrivés. Le Tree House hôtel est très cosy, avec une déco soignée et des chambres spacieuses. En dormant au 10e étage, nous avions la sensation d’être blottis dans une belle cabane (de luxe) au centre ville. Dès l’arrivée pour le check in à la réception située au 15e étage, on en prend plein la vue ! Depuis la fenêtre de la chambre, c’était superbe aussi.  Les deux restaurants, bars et cafés de l’hôtel (the Nest et Madera) offrent également une expérience pour un petit déjeuner perché ou un verre le soir. Tout ce confort a forcément un prix et ne conviendra pas à tous les budgets.

 

Tree House Hotels, Londres

 

Boutique Hotel Londres

 

Hotel Insolite Londres

 

Plus d’infos et réservation Tree House Hotel 

Voir d’autres hôtels disponibles à Londres 

Autre recommandation :

Pour un séjour en famille, pour plusieurs jours, pensez à la location d’appartement ou même à l’échange de maison qui ne doit pas forcément être réciproque grâce à la formule HomeExchange.

On vous rappelle notre code parrainage « elisamax-9c040 » vous permettant de gagner 250 guest points à l’inscription.

 

 

Où bruncher, boire un café, diner à Londres: nos bonnes adresses 

Comme pour tous nos voyages depuis quelques temps, nous avons pris l’habitude de les répertorier sur MAPSTR, une appli gratuite à télécharger où vous pouvez vous abonner à notre carte du monde. Vous êtes déjà plus de 7000 à nous y avoir rejoint. Vous pourrez également créer votre carte personnelle et y enregistrer toutes vos adresses testées en voyage/dans votre ville. C’est vraiment super pratique car concentre tout au même endroit.

logo Mapstr(À télécharger sur votre téléphone. Une application très pratique où nous regroupons toutes nos bonnes adresses (Restos/Cafés/…) à travers le monde)

Végétariens et vegan, soyez rassurés il y a 1001 options pour vous à Londres et cela ne sera pas difficile de trouver de bonnes adresses ! Voici une sélection trouvée sur le magazine Vogue

 

 


Qui utilise Pinterest parmi vous?

Pensez à épingler notre article pour le retrouver plus facilement et n’oubliez pas de vous abonner à notre compte 😉

 

Que faire à Londres? Bestjobers Blog

 


Merci à notre partenaire Visit Britain pour sa confiance sur ce projet. Nous avons été libres de notre programme et de nos contenus, comme à notre habitude.

 

À bientôt!

Elisa & Max

Facebook – InstagramTik Tok – Pinterest – Twitter – Youtube

 

PS: n’hésitez pas à nous envoyer un commentaire si un lien ne fonctionnait plus afin que nous mettions à jour l’article, merci pour votre aide

PS 2: cet article contient des liens affiliés, c’est-à-dire que si vous réservez via ces liens, nous toucherons une petite commission. Cependant cela ne changera en rien le prix pour vous. C’est une manière de nous aider à maintenir notre blog et on vous remercie d’avance.

4.4/5 - (7 votes)

Pin It on Pinterest

Shares