Deuxième plus grande ville du pays, Busan est une ville à ne pas manquer lors d’un voyage en Corée. Premier port du pays et parmi les plus grands au monde, ici on vit au rythme de la mer et à la plage toute l’année. Ville étendue et gigantesque, on vous recommande de passer 4 jours à Busan tellement il y a de choses à faire. Voici notre sélection de nos coups de cœurs et sites immanquables. Des plus belles plages en passant par les marchés traditionnels, sans oublier les quartiers sympas, les meilleures randonnées à faire et les activités insolites, suivez notre guide pour visiter Busan et savoir que faire.

Pour une idée d’itinéraire jour par jour, consultez notre article sur notre voyage en Corée

 

Carte Corée du Sud, Busan

 

1.BUSAN & SES PLAGES : Haeundae, Gwangalli & Songjeong 

 

Haeundae Beach : pour une ambiance chic & branchée

La plage d’Haeundae est un cocktail détonnant de sable fin, de gratte-ciel et de cafés, boutiques branchées ! Avec un petit air de Gold Coast australienne et de New York avec son immense pont et ses vues sur la skyline, on en prend plein la vue à Haeundae !  Nous nous y sommes sentis en vacances instantanément. Il ne nous a manqué que le maillot ! Il faut dire que nous ne pensions pas avoir si beau et chaud en novembre (20 degrés) ! C’est d’ici que débute le Blueline Park dont on vous parle dans le paragraphe 3 ci-dessous. Un conseil prévoyez une bonne demi-journée pour flâner et profiter du quartier. En été, vous y passerez sûrement plus de temps !

 

Haeundae Beach

 

 

 

Gwangalli Beach : repère des jeunes

Quand on arrive à Gwangalli, c’est un autre monde qui s’ouvre devant nous !  Jamais nous n’avions vu autant de cafés, restaurants et boutiques réunis. La plage est gigantesque et le soir/la nuit, elle est le repaire des jeunes voulant sortir et s’amuser. Vous l’avez compris, c’est un haut lieu où sortir le soir à Busan. Nous l’avons découverte de nuit pour assister au Drone Light Show et c’était spectaculaire (plus de détails dans le paragraphe 3 ci-dessous) ! Il se passe toujours quelque chose à Gwangalli, comme l’illumination du pont Gwangandaegyo que l’on voit depuis la plage. Chaque soir, c’est quelques 16 000 LED qui habillent de lumière les 7 km de ce pont emblématique à Busan ! C’est sur le même pont qu’a lieu également le festival de feux d’artifice de Busan en octobre.

 

 

Songjeong Beach: pour les surfeurs !

Une tout autre atmosphère règne à Songjeong ou peut-être est-ce aussi le fait d’y être passé un dimanche matin… Tout y est plus calme et c’est une vibe californienne qu’on retrouve ici car à Songjeong, on y vient pour surfer ! Ambiance décontractée, école de surf et food trucks servant le café chaud le matin. Des jolis cafés avec terrasses sur la mer invitent à prendre le temps et ralentir pour profiter de la vue ! Comme le Gemstone, duquel il est difficile de repartir !

 

 

Songjeong Beach

 

 

 

 

2. QUARTIERS-VILLAGES COLORES à ne pas manquer à Busan : Gamcheon & Huinnyeoul 

 

Village culturel de Gamcheon : destination touristique populaire à Busan

Située au sud du pays, la ville de Busan fut un lieu prisé par les réfugiés de la guerre de Corée fuyant le nord de la péninsule (1950-1953). Pour les loger, des baraques ont été construites à la hâte à flanc de collines un peu partout à Busan, créant de vrais labyrinthes. Peu à peu ces quartiers se sont vidés de leur population. Ils furent sauvés de l’abandon lorsque des artistes décidèrent d’y installer leurs ateliers, mais aussi de peindre les murs de couleurs. C’est ce qu’il s’est passé à Gamcheon notamment. Aujourd’hui, avec son caractère pittoresque, ses jolies maisons colorées, ses fresques murales, son hommage au Petit Prince (qui est partout dans le quartier) et ses multiples cafés et boutiques, le village culturel est devenu une attraction majeure à ne pas manquer à Busan. Attention le week-end il y a foule ! Des ateliers créatifs sont proposés, vous pouvez dormir sur place dans des guesthouses. Voici plus d’infos sur le site officiel du village de Gamcheon

 

Village culturel de Gamcheon

 

 

 

Village culturel de Huinnyeoul 

Dans le même esprit, le quartier de Huinnyeoul sur l’île de Yeongdo est aussi à voir. Ce village construit au bord de la mer offre des vues magnifiques. On y flâne, on s’y perd, on boit un café, on mange une glace, on fait un peu de shopping dans des boutiques de petits créateurs. Nous avons beaucoup apprécié Huinnyeoul d’autant plus que cela était proche de notre hôtel (cf. notre carnet d’adresses à la fin de cet article de blog). Attention à rester discret lors de votre promenade, des habitants résident dans ces quartiers et vous verrez d’ailleurs de nombreux panneaux vous incitant à respecter les lieux et ses locaux.

 

 

Village coloré, Busan

 

 

 

 

3. NOS ATTRACTIONS & ACTIVITES PREFEREES pour visiter Busan

 

Le Blueline Park pour une vue magnifique sur la mer & la plage de Haeundae

Une attraction fun et insolite à ne pas manquer à Busan. Nous avons adoré notre trajet à bord de ces capsules toutes mignonnes et plus colorées les unes que les autres. L’idée ? Le Blueline Park est une attraction touristique créée en 2020 suite au réaménagement d’une ancienne voie ferrée. Sur près de 2km, on peut embarquer soit à bord du « Beach Train », soit à bord d’une petite « Sky Capsule » qui semblera flotter doucement dans les airs, accrochée à un rail. À 2 ou à 4 personnes, on profite de vues magnifiques tout au long du parcours. Les pins, le bleu azur de la mer, les tours de Haeundae, c’est grandiose par une belle journée ensoleillée. Cette activité a beaucoup de succès alors pensez à réserver.

 

Blue Line Park, Busan

 

Blueline Park en pratique 

Adresse : monter à la station Mipo (à quelques mètres de Haeundae Beach) ou Cheongsapo Station (beaucoup moins de monde à celle-ci)

Tarifs : 35’000 w pour 2 pour un aller simple. Possible d’acheter un autre ticket pour le retour à la gare de départ, ou alors de prendre le Beach Train.

Plus d’info et réservations en ligne : www.bluelinepark.com (attention on vous conseille de réserver à l’avance en ligne ou d’y aller un jour de semaine dès l’ouverture le matin, il peut y avoir beaucoup de monde et tout peut être réservé à l’avance, vous n’aurez alors pas la possibilité de monter à bord)

 

 

Le M Drone Light Show Busan

Tous les samedis soir de l’année, la foule se réunit pour assister à une très chouette performance. Quelques 600 drones peignent le ciel au-dessus de la plage de Gwangalli. Un spectacle inédit pour nous ! Vraiment impressionnant et beau à la fois. Sur le thème de l’automne ce jour-là de novembre, nous regardons plusieurs tableaux lumineux se dessiner dans la nuit. Une dizaine de minutes qui passent en un éclair tant nous sommes captivés par le show !

Drone Show, Gwangalli Beach

 

Marvelous Drone Light Show en pratique

Adresse : peut être vu tout le long de la plage de Gwangalli. Il y a 2 zones d’observation présentes devant le centre culturel Suyeong et au début de la plage.

Tarifs : gratuit

Horaires/ durée : toute l’année les samedis soir, 19 et 21h d’octobre à février / 20 et 22h de mars à septembre.

 

 

Un cours de cuisine pour découvrir la gastronomie de Busan avec I love Hansik 

La gastronomie coréenne c’est quelque chose et la ville de Busan a de nombreuses spécialités culinaires à découvrir. Pour une expérience authentique et délicieuse, nous rejoignons la chef Lee Min Jung en cuisine (i love Hansik : j’aime la cuisine coréenne « han » = Corée). Ensemble nous préparons 3 mets. Le pajeon, un pancake salé aux légumes et fruits de mer. Une dinguerie ! 1er port de pêche de Corée, Busan est tournée vers la mer et cela se ressent aussi dans l’assiette. On poursuit avec le milmyeon, une soupe froide de nouilles bien typique et excellente lors des étés chauds et humides. On termine sur une note (très) sucrée avec le ssiat hotteok. Un beignet fourré de sucre, de noix diverses et graines toastées puis revenues dans du sirop de sucre de canne. Une bombe calorique que l’on trouve très souvent sur les marchés de rues en hiver. Un très chouette moment à cuisiner et à déguster. On repart avec les recettes, un diplôme et l’envie de refaire la même chose à la maison !

I love Hansik : cours de cuisine à Busan

 

 

cours de cuisine à Busan

 

I love Hansik : cours de cuisine à Busan

Adresse : Janggogae-ro, Nam-gu, Busan (proche du point de vue Uam-dong Urban Forest (cf. paragraphe 5)

Tarifs : 80$ par personne pour 2 heures de cours & dégustation

Bon à savoir : au-delà des cours de cuisine, ils proposent des food tour et des cérémonies du thé

Plus d’info et réservations en ligne : ilovehansik.com

 

 

 

4. LES PLUS BELLES RANDOS à faire à Busan : Igidae & Taejongdae coastal walks 

 

La marche côtière du géoparc Igidae-Oryukdo

Les Coréens apprécient la marche et à Busan ils sont gâtés avec de nombreux sentiers littoraux et des vues à couper le souffle. Parmi eux, le geotrail Igidae-Oryukdo, d’une longueur de près de 5km longeant la mer et les falaises. Nous l’avons commencé depuis Oryukdo. Ils ont construit une plateforme de verre pour avancer sur la mer, c’est sans grand intérêt mais il y a une belle vue sur les ilots. Une belle randonnée à ne pas sous-estimer. Ça monte, ça descend, c’est escarpé et très exposé. Prévoyez de l’eau en conséquence et de vous protéger contre le soleil.

 

La marche côtière du géoparc Igidae-Oryukdo

 

Départ : parking à Oryukdo Sunrise Park. Tout est très bien aménagé (comme partout en Corée), il n’y a qu’à suivre les panneaux jusqu’à arriver à Dongsaengmal devant le grand pont de Gwangan.

Prévoir : 2h30-3h pour les 5km, le double pour faire l’aller-retour (ou revenir en taxi/transport en commun)

 

 

Se promener dans le géoparc de Taejongdae

Sur la pointe sud de l’ile de Yeongdo (où nous logions) se trouve un autre géoparc avec des panoramas magnifiques sur la mer, les falaises et les forêts de pins noirs. Les paysages peuvent rappeler la Méditerranée. C’est superbe et avec une météo ensoleillée nous avons apprécié nous balader par ici. Une fois encore, les lieux sont aménagés et tout est bien organisé/encadré. Vous pouvez prendre un petit train (Taejongdae Danubi Train) qui vous transportera le long de la côte mais l’intérêt est plutôt de marcher et profiter des vues et du grand air 🙂 La balade est rythmée par des observatoires, plages, phare, grotte. Durant la période coloniale japonaise, cet endroit était utilisé comme forteresse militaire (par temps clair, on aperçoit l’île de Tsushima au Japon). Aujourd’hui, il est reconnu comme un site du patrimoine culturel coréen.

 

géoparc de Taejongdae, Busan

 

 

 

5. LES PANORAMAS pour photographier Busan

 

Beacon Fire Station sur la montagne Hwangnyeongsan 

Rien de mieux que de prendre de la hauteur pour en prendre plein la vue ! C’est notre credo, en arrivant dans une nouvelle ville. On aime se percher pour repérer les lieux. Busan est entourée de petites montagnes verdoyantes. Parmi elles, Hwangnyeongsan et son Beacon Fire Station est l’endroit parfait ! Au petit matin, le panorama à 360° est juste fabuleux. Les tours de la ville se mêlent à la nature et la mer. Plusieurs plateformes en bois ont été aménagées pour profiter au mieux des vues sur Busan. C’est un lieu populaire pour voir le coucher de soleil à Busan. Dommage que cela soit si éloigné car on y serait bien revenu au sunset en effet et pour voir la tombée de la nuit et la ville s’illuminer. Le nom du site trouve son origine dans l’histoire. C’est ici notamment que les Coréens surveillaient l’ennemi japonais. En cas d’approche et de possible attaque, des signaux étaient envoyés pour prévenir et riposter.

 

Beau point de vue à Busan: Hwangnyeongsan 

 

Accès : nous y sommes allés en voiture, ça grimpe ! Depuis notre hôtel sur l’ile de Yeongdo , il nous a bien fallu 45min (à une période sans bouchon). Attention à ne pas confondre avec la route menant à la tour des télécoms à côté. Ce site est interdit d’accès.

 

 

Uam-dong Urban Forest

Toujours perché, le petit parc d’Uam-dong Forest offre aussi des vues époustouflantes sur la ville. Nous sommes moins haut et au cœur de la ville. D’ici nous voyons une partie du port de Busan. En se promenant dans le quartier, le contraste est saisissant avec les gratte-ciels ultra modernes vu ailleurs. Ici nous trouvons un labyrinthe de petites maisons simples et anciennes. Face au développement fulgurant de la ville, on se demande combien de temps elles resteront encore debout. La particularité de ce point de vue, c’est la statue réplique du fameux Christ rédempteur de Rio. Plutôt insolite à trouver en Corée, à Busan. Nous avions aussi repéré ce spot pour faire une photo à la La La Land. Je m’explique, ils ont installé un panneau rétro lumineux imitant la lune. Pas de chance, le site était en travaux lors de notre passage et nous n’avons pas pu faire de photos.

 

Uam-dong Urban Forest, Busan

 

Le Christ de Busan, Corée du Sud

 

 

6. LES MARCHÉS DE RUES INCONTOURNABLES à Busan : Jagalchi & Gukje markets

 

Jagalchi, le plus grand marché aux poissons de Busan  

Les marchés de rues en Corée sont nombreux et très ancrés dans la culture locale. Busan n’est pas en reste avec plusieurs marchés traditionnels à ne pas manquer lors de votre séjour.  Commençons par Jagalchi Market, le plus grand marché aux poissons de la ville. Nous logions à quelques pas et c’était pratique pour être sur place tôt le matin. A l’intérieur et à l’extérieur, les marchands vendent les produits de la mer, vivants mais aussi beaucoup de poissons & algues séchés qui sont énormément consommés dans le pays en soupe et snacks.

 

 

 

Gukje Market & Bupyeong Kkangtong 

Très proche à pied de Jagalchi, le marché Gukje est le plus grand de tous, connu pour ses allées de produits alimentaires locaux mais aussi étrangers. A côté de BIFF square, une place célèbre pour ses salles de cinéma, ils forment le centre-ville où autrefois tout se passait niveau shopping.  Toutes les marchandises étrangères arrivant au port de Busan étaient vendues ensuite à Gukje. Désormais avec l’apparition de gros centres commerciaux (malls), cela a changé la donne. Pour le marché Gukje, il est préférable d’y aller à partir de midi car on y vient surtout pour la street food et plus tôt il n’y aura pas une grande activité. Les stands fument et les odeurs embaument les lieux ! Une des spécialités est l’eomuk (fish cake ou gâteau de poissons). Sous forme de brochettes, il y en a à tous les goûts, on a beaucoup apprécié ce snack local. Pour les becs sucrés, le ssiat hotteok sera réconfortant ! C’est les beignets fourrés de sucre et de noix/graines qu’on a eu l’occasion de cuisiner lors de notre cours (cf. paragraphe 3).  Proche de Gukje, on peut à venir à Bupyeong Kkangtong en soirée car c’est un des premiers marchés nocturnes permanent à s’être établi en Corée. Une fois encore, la street food est partout !

 

 

 

 

7. LES TEMPLES BOUDDHISTES à Busan

 

Vivre l’expérience du temple stay en Corée à Busan 

Le programme temple stay permet de s’initier au bouddhisme coréen en passant 1 journée ou 1 nuit dans un temple du pays et en participant à ses activités. Une immersion dans la vie monastique qui sera une expérience marquante d’un voyage en Corée. Le programme compte 150 temples inscrits à travers le pays. Situés dans les montagnes, dans des endroits privilégiés au calme, c’est la garantie d’une parenthèse zen. A Busan, le temple Beomeosa est plus adapté car ils y parlent anglais. N’ayant pas réservé assez en avance, il n’y avait plus de place. Nous nous sommes rendus au temple Naewonjeongsa avec une guide car il faut y parler /comprendre le coréen. Proche de la ville mais suffisamment en retrait pour s’éloigner de l’agitation. Voyageant avec la petite Lily, 8 mois, nous avons aménagé le programme en ne passant qu’une demi-journée sur place (le silence requis, les prières, inclinaisons très matinales et méditation n’étaient pas forcément compatibles). Balades dans la forêt de bambous, visite du temple, atelier créatif, participation au repas (végétarien) en silence, à un temps de prières, nous terminons la journée en sonnant chacun à son tour la grande cloche du temple.

Vivre le Temple Stay en Corée du Sud

 

Temple stay Corée en pratique

Site web avec tous les temples inscrits : pensez à réserver longuement à l’avance

Tarifs : entre 50 000 et 70 000 wons en fonction du temple (pour 1 nuit sur place)

Vous voyagez en famille ? Renseignez-vous sur les temples acceptant les enfants et leurs conditions.

 

 

Visiter le temple Haedong Yonggungsa

Habituellement nichés dans les montagnes, peu de temples coréens se trouvent au bord de la mer. C’est le cas de celui d’Haedong Yonggungsa accroché à la falaise. La visite de ce temple au lever du soleil est un doux souvenir de notre voyage à Busan. Le site est magnifique et encore calme à ce moment de la journée (hormis le jour du premier de l’an où les Coréens viennent nombreux assister au premier lever de soleil de l’année) !

 

temple Haedong Yonggungsa

 

 

 

8.LES CAFES SYMPAS à Busan : Jeonpo & Brown Hands 

La rue des cafés Jeonpo 

Le quartier de Jeonpo, autrefois spécialisé dans la fabrication de fournitures industrielles, est un bon endroit pour se balader et boire un café à Busan. Dans le prolongement de la rue de Seomyeon et de son quartier commercial très fréquenté, on y trouve plusieurs magasins reconvertis en cafés atypiques et sympas. Au-delà des cafés, de plus en en plus de restaurants servant des spécialités étrangères ont aussi ouverts. N’y allez pas le matin car comme la majorité des cafés en Corée, ils n’ouvrent pas avant 10, voir plutôt 11h du matin. Privilégiez l’après-midi et le soir pour plus d’activité sachant qu’ils ferment tard (vers 22h). Les cafés en Corée sont les lieux où l’on mange des pâtisseries et gâteaux. Ne les cherchez pas à la carte des restaurants traditionnels !

 

 

 

 

Boire un café dans un ancien hôpital : Brown Hands Baekje 

En face de la gare, le Brown Hands café est un lieu unique logé dans un ancien hôpital datant de 1922. La déco à l’intérieur semble dans son jus mais le style est là. L’histoire de ce bâtiment historique est plutôt mouvementée et on peut dire qu’il aura vécu 1001 vies ! D’un hôpital à un commissariat de police, en passant par un resto chinois, une salle de mariage ou encore le siège d’un consulat ! Parfait pour une pause avant de reprendre le train KTX.

Brown Hands Baekje

 

_______________________

Busan a été une étape clef lors de notre séjour en Corée. Une ville agréable à visiter avec son climat plus doux en automne, ses jolies plages et quartiers animés. Sa gastronomie variée, ses quartiers culturels et ses nombreuses attractions et cafés. Une ville vibrante en plein développement aussi qui saura vous surprendre !

_______________________

 

 

 

NOS CONSEILS POUR VISITER BUSAN 

 

  • Comment venir à Busan ?

Depuis Séoul, Busan est très bien connectée en train rapide. Les KTX (TGV coréens) sont très fréquents. Pour le tarif, comptez une quarantaine d’euros par personne pour 3h environ de trajet. À noter pour l’anecdote, qu’il s’agit de nos anciens TGV, alors ils devraient vous être familiers. Pour réserver, c’est facile sur le site Letskorail.com avec une version en anglais. Pour un voyage un jour de week-end et vacances, il faut mieux réserver à l’avance. Sinon en semaine, vous pouvez même acheter sur place à la gare de Séoul.

 

  • Où dormir à Busan ?

Nous avons séjourné à l’hôtel Lavalse sur l’ile de Yeongdo. Avec une localisation centrale pour explorer la ville, un joli rooftop et un bon rapport qualité prix, nous étions contents de notre choix. Tout proche à pied, le Momos Coffee ravira les amateurs de café. Ils ont gagné récemment le prix du meilleur barista en Corée

Hotel La Valse à Busan, Corée du Sud

Attention, la ville étant très étendue, il est important de réfléchir à son hébergement. Si vous voulez profiter des plages, il faut séjourner sur place car sinon les temps de trajets seront trop élevés par exemple.

 >> Plus d’hébergements disponibles à Busan

 

  • Comment se déplacer à Busan ?

Le métro de Busan est bien étendu et dessert de nombreux sites de la ville. Un trajet vous coûtera 1150 wons/personne et trajet dans le secteur 1. A savoir que le taxi en Corée est pratique avec des prix raisonnables.

 

  • Combien de jours pour visiter Busan ?

On vous recommande de consacrer a minima 4 jours à la ville de Busan qui est étendue. Il ne faut pas sous-estimer les temps de trajet pour rejoindre les différents points d’intérêt. Il est aussi important de réfléchir son itinéraire en amont pour optimiser les déplacements et gagner du temps. Pour un programme jour par jour, vous pouvez lire notre article global sur notre voyage en Corée du Sud.

 

  • Où manger à Busan ?

Nous avons répertorié nos adresses sur notre carte Mapstr. Téléchargez l’appli, c’est gratuit et très pratique pour centraliser ses adresses et consultez celles des autres.

Tout proche de l’hôtel, il y a le café/resto Onez qui sert une grande variété de bières, des burgers et autres (pratique quand l’on veut varier de la nourriture traditionnelle).

 

  • Où sortir et boire un verre le soir à Busan ?

Les plages de Gwangalli et Haeundae sont des bonnes options où il y de la vie nocturne.

 

 

 

 

 

Qui utilise Pinterest parmi vous ?

Pensez à épingler notre article pour le retrouver plus facilement et n’oubliez pas de vous abonner à notre compte pour pleins de contenus inédits 😉

 

À bientôt les voyageurs ! Et n’hésitez pas à nous laisser un commentaire ci-dessous si l’article vous a plu et si vous avez des questions 😉

Elisa & Max

InstagramTik TokFacebook – PinterestYoutube

*Ce voyage à Busan a été réalisé en collaboration commerciale rémunérée avec l’office de tourisme de la Corée du Sud pour faire connaitre la Corée en France. Nous restons libres de nos appréciations et pour la rédaction de cet article de blog.

 

 

 

Rate this post

Pin It on Pinterest

Shares