Depuis un mois et demi,  nous sommes les heureux propriétaires d’un van, Markus, et on se dit qu’il est grand temps qu’on vous le présente plus en détail par ici. L’occasion de vous expliquer les raisons qui ont motivé cet achat et de vous raconter où et comment nous avons trouvé ce joli combi !

Certains d’entres vous ont pu se dire : « tiens eux aussi ont succombé à la folie #vanlife! » Et oui il faut dire que c’est une des grandes tendances du moment : tout quitter, pour vivre sur la route dans son fourgon aménagé. De plus en plus de gens en solo, ou en couple, osent l’aventure de la vie nomade à temps plein et c’est top ! Mais ce n’est pas vraiment notre démarche, enfin pas complètement.

 

 

Bestjobers Van

________________________

ACHETER UN VAN ET VOYAGER EN TOUTE LIBERTE | NOS MOTIVATIONS

 

 

Pour nous, l’amour de la vanlife a commencé il y a quelques années. Lors de mon PVT en Nouvelle Zélande, 2009/10, j’ai (Elisa) eu l’occasion de travailler pour une boite Kiwi plutôt cool, Jucy. Leur spécialité : la location de vans tout aménagés pour les touristes en quête de liberté et d’aventures.

Après 1 an passé dans ce pays, qui se visite vraiment facilement en van, je n’avais qu’une envie : en acheter un et prendre la route!

Mais voilà, j’aime quand même pas trop conduire et puis à mon retour, le « schéma classique » m’a rattrapé : il fallait que je trouve un boulot… que je gagne ma vie, tout mon entourage me le rappelait bien. Cette histoire s’est finie à Paris… dans un bureau ! Et dans la capitale, on a besoin de tout sauf d’un véhicule ! J’ai mis ce joli rêve dans un petit coin de ma tête et puis j’ai rencontré mon Max, et peu de temps après, un événement a changé notre vie : remporter le Best Job in the World en Australie en 2013. Cette opportunité folle nous a permis de vivre dans ce pays génial où la vanlife est « the way to go » ! On en a conduit un, puis deux et à chaque fois le même kiffe : se réveiller tous les jours devant un panorama nouveau, se laisser porter par nos envies, limiter les contraintes et vivre dehors. Le pied. Oui mais ça c’est vrai que c’est en Australie, il fait beau, c’est le fun !

 

Road-trip en Van WV dans l'Eure à 1 heure de ParisPetitbEURE, combi VW T2 loué en Juin 2017 pour un reportage photo avec Eure Tourisme

 

Au retour en France, l’élément déclencheur d’achat fut tout d’abord la location d’un combi VW T2 l’année dernière pour un reportage en Normandie, dans l’Eure. Vous vous rappelez, c’était #PetitbEURE (baptisé d’après vos propositions sur les réseaux sociaux). Un gros coup de cœur, on s’est rendu compte que voyager avec un véhicule pareil était totalement différent. Les gens se retournaient, nous souriaient, on était l’idole des enfants et des grands enfants, c’était vraiment sympa ! Et puis pouvoir dormir dedans, faire notre popote, c’était la belle vie, pas qu’en Australie en fait ! Même si oui quand il pleut et qu’il fait froid, le délire n’est légèrement pas le même !

Louer #PetitbEURE fut également l’occasion d’une rencontre, celle de son propriétaire, Bruno de chez Only Combi, une agence familiale de location de vans Volkswagen pour le loisir basée dans l’Eure (Normandie). Bruno est un passionné de ces engins et en creusant un peu, on découvre qu’à coté de la location, il en retape quelques uns chaque année pour les vendre à des particuliers. Ça l’occupe l’hiver quand le marché est à son plus bas… On est en juin quand on lui rend les clefs de PetitbEURE, il est débordé de boulot. Fin du rêve, mais l’idée d’en avoir un ne nous quitte plus une seconde… et lorsque le froid pointe le bout de son nez, on le rappelle pour discuter de notre envie d’achat, on se sent prêts !

 

Viens alors la question centrale : quel modèle choisir ??

Finalement, on répondra ensemble facilement à cette interrogation en prenant en compte plusieurs critères :

 

1/ Notre profil

Pas mécanos, pas fins connaisseurs, il fallait opter pour un modèle avec une mécanique basique et quelque chose de costaud, fiable.

 

2/ Notre projet

Pour nous le van ne serait pas notre « résidence principale ». Pour ceux qui nous suivent un peu, vous savez qu’on a acheté récemment un appartement à Lyon, un chez nous qui nous servira de « base de repli » entre deux voyages à l’autre bout du monde ou à coté.

Le van sera pour des voyages proches, en France, dans un premier temps et seulement quelques mois dans l’année. Entendez par là, pas besoin d’avoir un véhicule volumineux pour y mettre toute notre vie.

Le van est un « objet » plaisir et pour le chéri photographe, il était important qu’il soit cool pour les images ! Donc le vintage avant tout pour le look indémodable (et qui revient à la mode plus que jamais en fait) !

 

3/ Le choix d’un Volkswagen

Même si Fiat ou Bedford ont de très chouettes modèles (entre autres), on a craqué pour VW parce qu’ils sont mythiques, et surtout parce que la mécanique est relativement simple et qu’on peut trouver très facilement des pièces de rechange partout en Europe et dans le monde.

 

4/ Le budget

Et oui c’est quand même la base ! Acheter un van VW peut coûter assez cher en fonction des modèles. Il n’y a pas de prix fixes, tout dépend de l’état du véhicule, de son équipement etc. Mais disons que les T2 (années 70’s) valent facilement de 25 à 40 000€. Les modèles récents T6, genre California sont chouettes, mais tout équipés, sont hors de prix (60 000€ voire davantage) et puis ce n’est quand même pas la même chose de partir sur du neuf, comme dit dans le point 2/.

Bref, après une rapide analyse, nous opterons pour un VW T3, à savoir les modèles des années 80, parce qu’après tout c’est les meilleures années (héhé ça sent les trentenaires..!).

C’est vrai que les T3 sont plus accessibles financièrement aujourd’hui, on en trouve même à partir de 5000€ voir moins sur le Bon Coin mais ils ne sont pas forcement aménagés ou en mauvais état. Il y a un peu tous les prix et c’est la jungle ! Alors voilà… comment décerner l’arnaque? Comment faire confiance? Comment ne pas perdre son temps à éplucher les annonces…

 

5/ Le choix d’Only Combi

Avec notre vie à 100 à l’heure et toujours entre deux avions/trains, on a vite remarqué qu’on n’avait pas vraiment le temps de se lancer dans une chasse à la bonne affaire sur le net.

N’étant encore une fois pas des as de la mécanique et des voitures en général, nous risquions de ne pas poser les bonnes questions, de ne pas regarder les bonnes choses et surtout de perdre du temps à appeler, nous déplacer pour aller en voir et espérer avoir un coup de coeur.

Nous aurions aimé nous lancer dans son emménagement intérieur, mais encore une fois avec déjà un appart à rénover, un livre à lancer (NDLR #BestjobersBook sur l’Australie paru en mars en France) nous savions que nous n’aurions jamais fini pour la belle saison, d’autant plus que cela aurait été notre premier, donc on aurait tâtonné…

Bref, on a senti que cette histoire pourrait durer longtemps…

Nous avons donc choisi de faire confiance à un professionnel pour notre projet, en l’occurence Bruno de chez Only Combi.

 

Avant d’arriver au produit final, #MarkusLeMiniBus, Bruno est parti d’une carrosserie vide qu’il a entièrement retravaillée. Moteur, freins, peinture, sellerie, ameublement intérieur d’après un modèle Westfalia etc. Nous avons eu le choix de la couleur de la carrosserie, mais également des rideaux ou des sièges, forme des phares… tout fait sur mesure ou presque, c’est pas classe ça ?

Bien sûr, c’est un budget plus conséquent, on ne peut pas avoir le beurre, l’argent du beurre et la crémière (l’expression colle plutôt bien à la Normandie en plus où est immatriculé Markus) ! Pour un véhicule tout équipé comme le nôtre, refait à neuf, il faut compter une enveloppe de 20 000€.

En tout cas, on a pu le faire selon notre envie et on a vraiment aimé l’idée de pouvoir le customiser. On a ainsi décidé de lui ajouter une rehausse de toit pour pouvoir dormir à 4 et accessoirement de pouvoir nous tenir debout quand on cuisine et qu’on est posé ! (Ce n’est pas un détail, notre dos nous remercie déjà!).

C’est un moteur diesel, on n’est pas 100% sûr que c’était le bon choix, mais l’avenir le dira. Pour le moment, il consomme à peine du 8L/100 ce qui est assez agréable (pour le porte monnaie, pas pour l’odeur !). On est bien conscients que ce n’était pas le meilleur choix écologique (on attend la version du combi électrique dans quelques années)…

Voici donc les premières photos de #MarkusLeMiniBus tel qu’on l’a récupéré à Only Combi, au début du mois de mai. Depuis, on ne pense qu’à le rendre plus chaleureux, à lui donner notre touche personnelle pour qu’on se sente à la maison ! C’est plus important qu’on ne le pense et il suffit d’un rien (plaid, cactus, coussin, photos) pour qu’on s’y sente encore mieux ! De prochaines photos dans un second article sont à venir 🙂

 

Only Combi: Achat Combi Volkswagen T3

 

Van Volkswagen T3 Bicolor Vert

 

Combi T3 intérieur

 

Combi Volkswagen: Markus

 

Van T3

 

Van Bestjobers Markus

 

Aménagement intérieur combi T3 volkswagen en boisNotre seul accessoire la première semaine: un plaid/drap de plage/fouta… (bref multi usages) de chez Frendly Frenchy.

 

Markus le Minibus

 

Toit réhaussable combi T3

 


 

 

L’équipement de notre combi

Il était super important pour nous de pouvoir être:

 

1/ AUTONOMES, comprenez par là, de ne pas avoir à dormir tous les soirs dans des campings payants pour le raccorder au secteur et avoir de l’électricité.

Déjà parce qu’on trouve bien plus sympa de se trouver un petit spot dans la nature pour le dodo que d’être les uns à coté des autres au camping. Et puis aussi parce que Markus est finalement un outil de travail en quelque sorte. C’est notre nouveau compagnon durant nos reportages de ce printemps été 2018. Comme nous devons pouvoir travailler sur nos photos, videos et articles en cours de route, il fallait que l’on puisse brancher nos appareils électroniques et les recharger sans problème.

Nous avons donc ajouté une batterie auxiliaire Gel (en plus de la batterie moteur) qui se recharge quand on roule, mais aussi quand on ne roule pas (c’était très important pour nous pour ne pas avoir à conduire forcément tous les jours). Cela est possible grâce à l’installation d’un panneau solaire.

On a choisi un panneau solaire souple, très léger et très efficace qui a trouvé facilement sa place sur le toit de Markus. Nous avons ajouté également un convertisseur afin d’utiliser des articles en 220v avec une batterie 12V et donc pouvoir charger nos ordis, caméras etc.

Avec notre kit solaire et batterie auxiliaire, on est super contents, fini le stress de décharger la batterie principale et de tomber en panne, on peut vivre (et travailler) dans le van en toute liberté.

 

2/ SANS GAZ, pour la CUISINE EQUIPEE, on a fait le choix de ne pas faire d’installation fixe au gaz, on a préféré la simplicité avec un camping gaz amovible qui nous permet de cuisiner à l’extérieur s’il fait beau. Avec quelques petites cartouches de rechange dans le van, on ne s’encombre pas avec une grosse bouteille. Et puis, on se dit que pour l’homologation en VASP, ça sera plus simple, car moins de contraintes avec un tel système (pas d’aération obligatoire par exemple).

On a choisi un frigo à compression  (Cruise IndelB) haute performance mais qui a une très faible consommation, il est auto-alimenté par le panneau solaire, ce qui garanti encore notre auto-suffisance. (Ce modèle nous permet même d’avoir des glaçons, pas négligeable pour l’apéro avec la chaleur qui arrive !).

On a aussi fait installer un réservoir d’eau fixe de 60L pour pouvoir faire notre vaisselle et ne pas avoir à se préoccuper de faire le plein en eau trop souvent.

On l’a aussi fait équiper d’un store latéral pour qu’on puisse profiter au maximum durant les beaux jours, pour l’instant, nous ne l’avons pas encore utilisé, mais ça ne serait tarder !

On avait pas le temps de chercher une bonne table de camping et de jolies chaises, alors pour dépanner dans un premier temps, on s’est fourni à Décathlon pour pas cher, mais le look n’est pas là!

 

Les Cabines de Gouville-sur-Mer


L’aménagement de notre combi

 

Nous avons dû aménager rapidement notre Markus, car à peine récupéré, nous sommes partis sur les routes de France. Mais il était important pour nous de le rendre plus cosy, chaleureux afin de s’y sentir comme à la maison!

Finalement, il ne nous a pas fallu grand chose pour s’y sentir super bien. Un passage à Ikea pour acheter une carpet,quelques plantes vertes, un plaid, une étagère en bois, des boites de rangements pour la cuisine et des petits pots à suspendre pour organiser différents espaces et avoir toujours tout à portée de main et voilà le tour était joué! Quelques photos par ci par là et on était au top dans notre cocon:-)

Pour le couchage, en été, on avait nos sacs de couchage qu’on rangeait chaque jour sous la banquette lit. En automne, quand le temps s’est rafraîchit, on a opté pour une couette nuage de chez Tediber, la même qu’à l’appart, on l’aime tellement.

 

 

 

Bestjobers Van

Vous pouvez en attendant le retrouver sur nos réseaux avec son hashtag : #markusleminibus ! Et (re)découvrir notre itinéraire en France pour les prochains mois ici: Un Tour en FRANCE

Et nous poser vos questions ci-dessous en commentaires 🙂

 

 


Pour suivre nos aventures en van et à travers la France jusqu’au mois d’août : #unTOURenFrance sur Instagram, Facebook, Twitter.

A très vite pour la suite, 

Elisa & Max

 

 

HELLO LA VANLIFE, BIENVENUE A MARKUS !
5 (100%) 2 votes

Pin It on Pinterest

Shares