Qui n’a jamais pensé tout couper, téléphone, mails et partir en pleine nature à l’aventure? Avec notre vie ultra connectée toute l’année, nous en rêvions ! Alors quand l’équipe du Canoë Trip nous a proposé de venir passer 1 semaine en canoë sur les lacs suédois, nous n’avons pas hésité une seconde ! Une expérience idéale pour échapper à la routine du quotidien et venir recharger ses batteries au coeur d’une nature préservée et ressourçante. Le canoë trip c’est le parfait mix d’aventure, de nature et de liberté qu’il nous fallait pour cet été ! Dans cet article de blog, nous vous expliquons le concept du canoë trip, partageons notre retour d’expérience personnelle et faisons le point sur l’équipement nécessaire à avoir pour réussir ce voyage dans de bonnes conditions. Bonne lecture !

 

____________________

DÉCOUVRIR LA SUÈDE EN CANOË BIVOUAC 

 

Carte Suède Canoe Trip Base de départ

 

 

1. Qu’est-ce que le Canoë Trip ? 

le canoe trip, Suède Bestjobers

UN CONCEPT DE L’AGENCE TRAVELBASE

Le canoë trip est une aventure originale imaginée par l’agence de voyage Travelbase, qui créé des expériences uniques aux quatre coins du monde depuis 2010. Une agence comme on les aime avec un goût prononcé pour l’aventure, la nature et l’insolite. Chaque voyage est conçu avec soin par une équipe de spécialistes passionnés. Leur valeur ajouté ? Leurs idées ! Et puis ils rendent possibles et accessibles des aventures auxquelles vous n’auriez sûrement pas pensé. Plus qu’un voyage, ils conçoivent des séjours thématiques que vous n’êtes pas prêt d’oublier.

Expédition en canoë en Suède, Vespa trip sur les plus belles routes d’Italie, découverte des paysages islandais à bord d’un 4X4 avec tente sur le toit, trails en Norvège ou dans les Balkans avec des paysages à couper le souffle, ou encore chasse aux aurores boréales en Laponie. Ceci ne sont que quelques exemples ! Pour chaque expérience, ils s’occupent de tout et ont pensé à chaque détail pour un séjour sans souci. Le plus difficile sera donc de choisir son aventure !

>> DÉCOUVRIR toutes les aventures signées Travelbase

 

 

LE CANOE TRIP EN PRATIQUE: TOUTES LES INFOS  

C’est notre premier voyage avec Travelbase et nous espérons bien que ce ne sera pas le dernier ! Nous avons beaucoup apprécié leur organisation, ainsi que leur équipe jeune, sympathique et efficace. Le canoë trip consiste donc à découvrir les lacs du sud de la Suède en canoë bivouac (en tente) lors d’une semaine de mini expédition. C’est un voyage hors sentiers battus tout inclus pour profiter au maximum, sans soucis, de l’époustouflante nature suédoise au coeur de l’été.

 

Voici un récap des infos de base:

 

  • Où en Suède ?  réserve naturelle de Halen / Immeln (à 2h en voiture au nord de Copenhague) ou comté de Varmland (à la frontière avec la Norvège).
  • Quand ?  Organisé de fin juin à début septembre, il s’agit de 7 nuits du samedi au samedi.
  • Tarif aventure canoë trip ? à partir de 400€ par personne (hors transport)

 

  • Comment y aller ? Il est tout a fait possible de se rendre en Suède sans prendre l’avion. Soit avec la navette en bus spécial « Canoë Trip » qui est organisée depuis Paris et Bruxelles (notamment) au prix de 110€/pers en supplément, soit avec votre propre véhicule. En avion, l’aéroport de Copenhague est le plus proche. Une fois arrivé à l’aéroport, une navette Canoë Trip vous attendra pour rejoindre le camp du départ de l’aventure (79€/pers).

 

  • Ce qui est inclus ? Location d’un canoë pour 2 personnes + pagaies + 1 bidon étanche + gilet de sauvetage + roues pour transporter le canoe lors des passages terrestres. Pour cuisiner, un kit de cuisine nomade suédois avec casseroles et poêle (+nécessaire pour laver la vaisselle). Un briefing à l’arrivée permet de connaitre toutes les infos pour pouvoir partir naviguer en autonomie durant la semaine. Soyez rassurés, un ranger francophone sur place reste joignable durant toute l’aventure si besoin.

 

> Nous vous listons en 3e partie de cet article ce qu’il faut apporter par vos soins pour vivre au mieux cette expérience.

 

> Attention pensez à pré-réserver votre place maintenant (système de liste d’attente qui ne vous engage pas mais qui vous permet d’assurer un créneau, places limitées par semaine)

 

 

2. Retour sur notre expérience personnelle lors du Canoë Trip

UNE SEMAINE ENTRE AMIS 

Après une semaine à naviguer sur les lacs suédois, on s’est bien rendu compte qu’il y a autant de façons de vivre l’aventure canoë trip que d’individus et d’envies ! Une expérience nature à vivre en couple pour se retrouver, se reconnecter, se reposer. Une semaine entre amis pour partager des moments inoubliables, faire la fête ou alors se la jouer Robinson. Nombreux partent avec leur chien qui saura trouver sa place à bord de l’embarcation et qui repartira (peut être) avec le pied marin ! Vivre cette aventure entre copines ou entre mecs. Possible aussi en famille. Les canoës sont doubles, ils peuvent compter 3 personnes à bord pour un poids de 400kg au total avec le chargement. Il est tout à fait imaginable de glisser un enfant au milieu, l’âge minimum requis est de 6 ans cependant. Si vos enfants sont plus grands ou ados, sachez que nous avons croisé des familles avec 2 canoës, un ado dans chaque avec un parent. Nous avons aussi rencontré des duos mère-fils ou père-fils. Bref à vous de composer cette aventure comme vous l’entendez. Le tout est d’avoir les mêmes envies pour que cela fonctionne.

 

Hamac Ticket to the moon

 

De notre côté, nous avons embarqué nos amis Eric & Joana, aka @DesFenetresSurLeMonde. Tous les 4, nous étions sur la même longueur d’ondes: besoin de se déconnecter et de profiter des bonheurs simples de la vie en pleine nature. Déjà tous habitués à la vanlife, l’outdoor n’est donc pas une découverte pour nous. Cependant, Max et moi ne faisons que très rarement du bivouac et c’était une première durant 7 jours d’affilé. Un peu d’appréhension, finalement vite levée quand on est bien équipé (cf partie 3 notre équipement)

 

 

NOTRE ROUTINE TOUS LES 4 LORS DU CANOE TRIP

Nous avons imaginé cette semaine comme une pause dans nos rythmes effrénés et une parenthèse à partager pour se raconter nos aventures. Un mot d’ordre: se laisser porter. Chaque jour était dicté par nos envies du moment, la météo, notre énergie. En totale autonomie, nous avons mis nos smartphones en mode avion (parfois nous jetions un oeil au groupe Whatsapp mis en place au départ par notre ranger, qui compte tous les participants au canoë trip de la semaine). Libre comme l’air, nous nous levions avec comme unique but de partir en quête de notre ilot sauvage idéal pour y installer notre prochain campement, profiter et dormir à la Robinson.

En Suède, le libre accès à la nature est un droit constitutionnel, on l’appelle le Allemansrat. Cela permet donc de camper où l’on veut en pleine nature. Le tout en respectant les lieux et en veillant à ne laisser aucune trace de notre passage. Petits déjeuners gourmands au bord de l’eau, baignades, siestes dans le hamac, cuisine nomade, observation des étoiles (et de la lune) rythmaient nos journées. Les jours se suivaient sans se ressembler pour autant. Parfois nous nous motivions à ramer plusieurs heures pour explorer au maximum, franchir les passages terrestres afin de rejoindre l’autre lac, celui d’Immeln.

 

Le canoe trip

 

Le canoe trip Des fenetres sur le monde

 

Suede, Le canoe trip

 

Le canoe trip

 

Le canoe trip

 

Le canoe trip

 

Le canoe trip

 

Le canoe trip

 

Des traversées pouvant réserver des surprises. On a appris que le canoë ce n’est pas que sur l’eau mais en mode 4×4 également avec le franchissement de ponts en bois, de côtes et de descentes au milieu de la forêt. Heureusement, il y a très souvent d’autres participants qui proposent leur aide pour simplifier la tâche. Prévoir une sangle ou corde est une bonne idée pour faciliter certains moments. On se familiarise vite avec ce nouvel environnement et les repères sont vite trouvés !  Pas de panique, sachez aussi que ces passages terrestres ne sont absolument pas obligatoires, il est tout a fait possible de ne rester que sur la partie des lacs d’Halen 🙂

 

Suède, le canoe trip

 

Le canoe trip, Suède

 

Le canoe trip, Suède

 

Le canoe trip, Suède

 

Le canoe trip, Suède

 

D’autres jours, nous étions plus relax. Par contre, une habitude à laquelle nous n’avons jamais dérogé: se lever aux aurores pour voir le soleil se lever, tout en ramant sur les lacs miroirs (avant que le vent se lève quelques heures plus tard). Un réel bonheur que de débuter la journée ainsi. Sérénité 300%. Parfois nous trouvions un ponton, alors on improvisait une petite séance de yoga. Le vrai bonheur.

 

Le canoe trip

 

L'aventure du canoe trip en Suède

 

Yoga, Le canoe trip

 

TROUVER SON RYTHME DE CROISIERE 

Tout n’est pas inné en terme d’organisation pour une telle aventure ! Tout dépendra des habitudes de chacun en matière d’outdoor. Voici quelques points que nous soulignons pour vous donner une idée plus concrète du canoë trip. Au fur et à mesure des jours, nous connaissions davantage notre matériel de camping. Si au départ, il nous fallait 1h pour monter totalement notre camp, au bout de 2 jours, nous étions déjà bien meilleur en terme de chrono (même si ya pas le feu au lac comme diraient nos amis Suisses). On vous recommande, si votre matériel est nouveau, de vous familiariser avec avant votre départ. Repérer le montage de sa tente et du tarp tranquillement à la maison est une bonne idée car si vous arrivez avec un jour de pluie et de vent, cela sera la pagaille !

 

Le canoe trip

 

Pour les repas, on vous recommande vivement de prendre le Food Pack en option car il est très généreux, vous ne manquerez de rien et les lyophilisés sont franchement pas mauvais du tout. Niveau organisation, idem au départ, on galère un peu avec forcément toujours l’ingrédient qu’on veut au fond du bidon étanche^^. Un conseil, pour vous allégez au max, commencez par manger les conserves qui pèsent bien plus lourd que les lyophilisés, Le soir nous plaçons sur le dessus du bidon les ingrédients pour le petit déjeuner. Au fil des jours, le bidon se vide, les habitudes sont prises, tout roule au niveau de la préparation des popotes. Le matin, on pense à glisser des snack, barres de céréales et autres dans notre sac à dos étanche toujours à disposition dans le canoë.

 

Le canoe trip

 

 

LA RECETTE DES CHAPATIS

On nous a donné de la farine dans le food pack… Que pourrait-on en faire? Max s’est lancé dans la réalisation de chapatis, des petits pains indiens. Rien de plus simple, un peu de farine, du sel et de l’eau, le tout glissé dans un sachet de congélation* pour mélanger et bien pétrir. Une fois une pâte lisse et homogène obtenue, faire des petites boules et laisser reposer 1h et après avec la paume de la main et le bout de doigts, former des galettes pas trop épaisses. Pour les faire cuire, mettez un petit bout de beurre et la petite astuce du papier d’alu* tapissé au fond de la poêle fournie par le Canoe Trip pour éviter que ça ne brûle et c’est plus facile pour le nettoyage.

À garnir de fromage, pâte à tartiner ou autres. On s’est régalé. D’autres confectionnaient leur pain. Vous êtes en vacances, vous avez le temps de tester des choses 🙂

*Nous avions apporté quelques sacs congélation et du papier d’alu dans nos bagages, toujours pratiques en camping.

 

Recette Chapati Le canoe trip

 

 

 

 

 

3. L’équipement nécessaire pour partir au Canoë Trip

 

CE QU’IL FAUT PRÉVOIR POUR VIVRE L’AVENTURE EN CANOË DANS DE BONNES CONDITIONS

Des sacs étanches

 

Sac étanche pour Canoe Trip

 

Indispensables de prévoir des sacs étanches pour une aventure en canoë ! En effet, il y a toujours de l’eau qui rentre en ramant ou avec la pluie. Nous sommes donc partis chacun avec un modèle Tribord de 60L (Decathlon), nettement suffisant. Les poches à l’intérieur sont plutôt pratiques et pour le rangement dans le canoë, c’était idéal de les mettre côte à côte. Dans l’un, nous rangions tout le nécessaire de camping, dans l’autre les filets avec nos vêtements, petite trousse de toilette, serviettes microfibre, kit premier secours, spray moustique etc.

Nous avions aussi chacun un sac à dos étanche (20 et 30l). Petit modèle pour moi, un peu plus grand pour Max et son matos photo. Idem, on s’est fourni chez Decathlon avec des Itiwits. Les copains avaient un modèle pas mal aussi tout noir. Nous avons veillé à voyager léger, mon sac pesait à peine 9kg celui de Max 11kg. Dans mon sac à dos, je glissais les jeux de cartes, nos 2 romans, des snacks pour la journée et les vestes/ponchos/maillots de bain/rechanges pour tout avoir à porter de main dans le canoë en fonction des prévisions météo.

 

 

 

Matériel de camping pour dormir et s’abriter

 

Le Canoe Trip tente

 

La tente. Un essentiel à ne pas négliger car elle sera votre maison pour la semaine et vous allez la monter-démonter chaque jour ! Alors mieux vaut bien la choisir. On regarde le confort, la place à l’intérieur et le poids car il faudra l’apporter avec soi (elle n’est fournie par l’organisation). On vous conseille vraiment de privilégier un modèle dôme autoportant. Nous avions la Telos TR2 de la très bonne marque Sea To Summit. Une tente 2 personnes légère (1,6kg au total) avec un bon volume pour dormir à 2 et pouvoir ranger ses affaires sur chaque côté indépendant. Très facile à monter, elle était aussi bien ventilée, ce qui est un point important avec l’humidité en Suède.  Au sol, elle mesure 134 centimètres dans sa plus grande largeur et 109 centimètres au niveau des pieds.

 

Le Canoe Trip quel equipement?

 

Les matelas gonflables. Nous avons testé le modèle Ether Light XT Insulated toujours de chez Sea To Summit. Légers, super compacts et isolants, on a super bien dormi autant sur le dos que sur le côté. Avoir mal au dos au réveil, c’était notre appréhension… Après une nuit, on fut rassuré. Il est possible de bien dormir même en tente. Le système de gonflage est aussi très astucieux pour éviter de s’épuiser et s’essouffler. Bref on a totalement validé ces matelas. Lors de votre choix, regardez bien le côté « isolant » car encore une fois, en campant près des lacs, l’humidité peut être très forte. Si le matelas n’est pas isolé, vous le ressentirez fortement. Nous avions chacun notre petit oreiller gonflable qui venait se fixer sur le matelas. Très pratique.

 

Sacs de couchage. Autre élément incontournable pour une semaine de bivouac, autant ne pas choisir à la légère. Nous sachant frileux, nous sommes partis sur la gamme très performante Spark SPIII en duvet en plumes (certifiées RDS) de chez Sea To Summit. Très techniques, ils gardent au chaud tout en optimisant au max la taille et le poids pour limiter l’encombrement. Le parfait compromis. Modèle sarcophage spacieux, avec fermeture capuche pour éviter le perte de chaleur. Avec une température de confort affichée de -8°C, nous avions prévu large pour camper en été en Suède, mais mieux vaut plus que pas assez . La première nuit avec une météo maussade et pluvieuse, j’avoue avoir même dormi avec mes sous vêtements thermiques de la tête aux pieds, complètement frileuse je suis ..! Les autres nuits, la météo s’est améliorée de jour en jour. La température oscillait entre 8/10 à 15/17 degrés je dirais, alors petit à petit, je pouvais dézipper la fermeture éclair. Je ne regrette pas notre choix, c’est un coût, mais rien de pire que de ne pas dormir parce que l’on a froid…

 

Tarp ou bâche résistante à l’eau. Nous n’avons pas eu à nous en servir beaucoup car la météo était très clémente durant notre semaine de canoë trip. Cependant, la pluie peut être de la partie et déployer un tarp permet de mettre pas mal d’affaire à l’abris. Car tout ne tient pas dans une tente:-) Un accessoire important pour manger abrité également. Nous avions ce modèle. Peut être privilégier un plus grand pour 2 personnes. Les copains Eric et Joana en avaient un grand rectangulaire qui nous a permis de mettre tout le coin repas à l’abris des gouttes le soir où il a plu.

 

 

Un hamac. Le compagnon de voyage qui change tout ! Si lorsque nous voyageons en van, nous n’avons au final peu d’occasion, ni le temps de l’installer. Par contre, je peux vous dire qu’en Suède, on s’en est servi tous les jours. Les arbres sont absolument partout et c’est le pied pour faire une sieste, lire un bon roman. Notre modèle en toile de parachute de chez Ticket to the Moon est juste génial. On peut se mettre à deux dedans, il s’installe en quelques secondes et il est très résistant. Le tout en étant ultra léger et compact, les mots d’ordre quand on voyage ! On ne l’a pas quitté du séjour.

 

Hamac ticket to the moon

 

Lampe frontale chacun à ne pas oublier pour les soirées.

 

 

Matériel pour la cuisine et les repas

 

Le Canoe Trip Cuisine

 

Les chaises pliables ultra légères et compactes.

Un accessoire pas du tout superflu pour une semaine en pleine nature. Un confort qu’on a tous apprécié dans la team aussi bien pour manger que se poser pour jouer et refaire le monde le soir ! Nous avons trouvé les nôtres chez Nature Hike.  Avec un poids de seulement 1,23 kg, elles ne nous ont pas embarrassé.

 

Réchaud gaz express. Jamais sans notre Jetboil ! Quand nous partons en bivouac, ou même en van, nous utilisons toujours le Jetboil pour faire chauffer en quelques secondes le thé le matin au réveil (notamment). Pour cette semaine, nous avions le modèle Stash qui est idéal pour les randonnées car très léger (seulement 200gr). Il convient bien pour un usage de 2 personnes. Même si nous avions le kit de cuisine suédois à l’alcool à brûler, l’eau chauffe beaucoup plus vite avec un Jetboil. Attention à la cartouche de gaz, si vous voyagez en avion, vous ne pourrez pas en apporter une. A voir avec l’équipe du canoë trip pour les possibilités logistiques approvisionnement. Ne pas oublier les allumettes/briquets. Les sacs poubelles ne sont pas fournis, alors il faut bien y penser pour pouvoir gérer ses déchets sur place et les jeter lors des passages aux shelters (les abris avec WC, bac de tri, eau potable, brasero).

 

Gamelle, mugs, couteaux et couverts réutilisables. A bien prévoir, non fourni. Nous avons choisi des petits bols de camping (plutôt que des assiette  car plus multi-usages pour tous les repas). Pas de verre, mais chacun notre mug isotherme signé Hydroflask qu’on apporte toujours partout également. Au niveau des couverts, nous avons apporté le kit PicNic+ de chez Opinel. Un système astucieux avec une cuillère/fourchette en acier inoxydable qui se fixe à tour de rôle sur un Opinel n°8. Le tout dans une petite microfibre bleue pour les protéger, les glisser dans le sac et les retrouver facilement. Seul point à noter, avec l’humidité, l’assemblage était parfois difficile. On a également emporté un couteau Opinel tout terrain ! Nous avons oublié une petite table de camping qui aurait quand même pu être utile. Au final on trouve toujours un rocher, une souche, un tronc d’arbre mais on vous le dit, ça peut être un plus confort.

 

 

LES MYRTILLES SAUVAGES EN SUÈDE

Au plein coeur de l’été, la Suède est recouverte de myrtilles (il parait que 17% de sa superficie en est couverte). Lors d’un passage terrestre, il y en avait tellement qu’on a improvisé un moment cueillette. Un petit check sur internet pour être sûr de ne pas se tromper de baies et hop on cueille en veillant à prendre les plus mûres et à en laisser pour la faune sauvage. Croyez nous, il y avait de quoi faire. Afin d’éviter tout risque d’echinococcose (maladie parasitaire causée par les déjections de renards), nous rincions bien les fruits et les faisions bouillir 1 min minimum. Un délice pour agrémenter le muesli du petit déjeuner.

Le Canoe Trip les myrtilles sauvages

 

 

Gourde filtrante et filtre à eau. Si l’organisation fournit un bidon de 5L pour stocker l’eau potable accessible à certains points stratégiques le long des berges de certains lacs, nous étions bien contents d’avoir prévu notre gourde filtrante et kit filtrant à suspendre de chez Lifestraw. Cela nous a permis d’être plus autonomes. De ne pas devoir absolument passer par les points d’eau potables, bref de faire notre vie comme on l’entendait à l’instant T ! Les modèle de gourdes Flex sont top car la poche est ultra légère, se glisse vide au fond d’un sac pour quelques grammes. On boit facilement avec, pas besoin d’aspirer à fond, il suffit de compresser la poche avec ses mains. L’eau est filtrée instantanément à 99,9%, c’est magique ! On puisait dans le lac lorsque nous ramions. Eau fraiche à volonté.

 

Gourde filtrante

 

Canne à pêche. Eric s’est motivé à en apporter une. Sur place, lors du briefing il est possible d’acheter le permis pêche (pour une dizaine d’euros). Pouvoir déguster quelques truites et brochets fraichement pêchés durant le séjour fut bien apprécié. On s’est régalé !

 

Le canoe trip pêche

 

ATTENTION AU FEU !

En canoë bivouac, faire un feu est un moment privilégié lors des soirées un peu fraiches. Cependant, il est extrêmement important d’écouter les consignes lors du briefing de sécurité au départ de l’aventure. Un accident est vite arrivé ! Du coup, nous avions toujours des seaux et bidons d’eau à disposition à côté. On évitait d’en faire les jours de vent et on éteignait les braises à grande eau avant d’aller se coucher. Un peu partout sur les spots nature, des emplacements de feu sont présents.

Depuis certaines bases de départ un brasero est fourni pour éviter le contact avec le sol, ce n’était pas le cas à Halen.

 

 

 

Vêtements nécessaires & coin toilettes

 

Le canoe Trip

 

Dans l’optique de voyager léger (lors des portages terrestres, vous nous remercierez:-) chasse au superflu niveau habit ! Chacun un filet de rangement. Dans le mien, pour les bas seulement 1 legging, 1 pantalon de randonnée qui sèche vite, 1 short, un ensemble de sous vêtements thermiques Odlo manches/jambes longues, 2/3 paires de chaussettes longues/chaudes, 1 maillot de bain. Pour les hauts, 3 tee shirts sport qui sèchent vite, 1 mérinos, 1 sweater, 1 chemise canadienne, 1 polaire, 1 doudoune et un coupe vent technique ainsi qu’un poncho ultra léger pour les fortes pluies, 1 bonnet, 1 paire de gants légers et 1 buff. Dans le filet de Max, panoplie identique, avec un autre pantalon pour remplacer le legging. L’idée est d’avoir une tenue sèche et chaude pour les soirées au campement et une tenue journée pour être sur l’eau (manches longues ou courtes en fonction de la météo du jour).

Au niveau des chaussures, seulement 1 paire pour la journée qui ne craignent pas l’eau. On aime beaucoup les sandales de randonnées à scratch, bien pratique. Pour les soirées et les passages terrestres techniques avec rochers-obstacles, une paire de chaussures fermée, de randonnée ou bonnes baskets est importante pour avoir les pieds au sec, au chaud et /ou protégés. Nousavions pris une paire qui ne craignait rien, pas nos tout dernier modèle 🙂

Franchement on n’a manqué de rien ! Le tout est d’avoir des habits fonctionnels, techniques (encore mieux) et avoir des couches à superposer pour se réchauffer et se protéger des intempéries. 1 paire de lunettes de soleil est indispensable.

Niveau trousse de toilette, on est partis avec le minimum vital: brosse à dent de voyage, dentifrice biodégradable en pastille, un déo naturel, une mini brosse à cheveux, un coupe ongle et bâtonnet en bois (utile avec la terre et quand on lave les popottes noires!), une crème visage hydratante, une crème solaire 50 (ça cogne sur l’eau), des feuilles de savon biodégradable et un shampoing solide naturel Umaï. Nous avions prévu un spray anti moustique mais nous n’en avons heureusement pas eu besoin. En août, la situation était vraiment gérable et comme nous étions couverts le soir, ils pouvaient difficilement nous piquer. On est rentré avec 2/3 piqûres chacun. Penser à une serviette microfibre chacun. Prévoir aussi une corde et quelques pinces à linge pour faire sécher les affaires lors des bivouacs. Le tout avec un petit nécessaire de premiers secours. Il faut emporter son papier toilette, par contre la pelle à caca est fournie :-).

Je précise qu’une check list Canoë Trip vous sera envoyée en amont de votre départ par email. N’attendez pas la veille du départ pour faire votre sac, car comme vous l’avez vu, il y a plusieurs choses à prévoir et des incontournables qu’on n’a pas forcément !

 

 

CE QUI EST INCLUS ET LES OPTIONS UTILES POUR VOYAGER SANS TRACAS 

 

Un voyage tout inclus

 

Le canoe Trip en Suède

 

Partir une semaine en autonomie en pleine nature peut faire peur quand on n’a pas l’habitude… L’avantage avec le Canoë Trip, c’est qu’ils ont pensé à tout pour permettre à chacun de se lancer dans l’aventure. Du transport jusqu’au camp de base au matériel en passant par le briefing par un ranger francophone sur place , rien n’est laissé au hasard. De quoi rassurer tout le monde et permettre de voyager sans souci.

Une fois sur place au camp, nous sommes accueillis par une team francophone, distribution des canoës avec tout le matériel nécessaire (gilets sauvetage, pagaies, bidon étanche, bidon pour l’eau, roues pour les passages terrestres, carte géographique de la zone avec les shelters, points d’eau et toutes les infos utiles de mentionnées.) Durant le séjour, un groupe Whatsapp mis en place par le/la ranger en charge permet de relier tous les participants de la semaine entre eux. En cas de besoin, on peut poser nos questions. Nous sommes libres et autonomes tout en pouvant compter sur l’aide de la team si nécessaire. Pour cuisiner, un kit nomade suédois est fourni, il permet de préparer à manger de manière très compact. Une poêle, une casserole, manche et système avec brûleur (fonctionnant avec de l’alcool à brûler fourni également) ainsi que ce qu’il faut pour faire la vaisselle. Cela évite de se trimbaler casserole et compagnie, c’est en plus un système bien astucieux.

 

 

Le canoe Trip

 

 

Les options très utiles pour voyager sans tracas

Déjà le food pack, honnêtement, on aurait été embêté de devoir prévoir toute la nourriture nécessaire pour une semaine telle que le canoë trip. Quand on n’est pas rompu à l’exercice, il est sûr que nous n’aurions pas pris les bonnes choses, trop peu ou pas assez. Cela aurait été un embarras, surtout à organiser en fonction du mode de transport choisi… Du coup en cochant l’option lors de la réservation du voyage, on peut choisir une version végétarienne ou classique. Pour les vegan, demander à l’organisation mais cela ne devrait pas poser de problème. Le pack est très généreux, il y a vraiment de quoi faire et même manger pour 2 semaines avec ! Le prix de 105 par personne est très correct quand on connait le prix des sachets lyophilisés… La marque choisie est savoureuse et il n’y pas que ça mais plein d’autres choses. Seul bémol selon nous: pas de conserve de légumes, seulement des féculents et franchement un peu de verdure aurait été la bienvenue:-) Pas de dessert type fruits au sirop/ compote / crème dessert. En fonction des possibilités de transports de chacun, on se dit qu’on aurait dû prévoir quelques citrons, légumes et fruits qui voyagent bien. Prendre ses biscuits préférés permet d’agrémenter les soirées tisane au coin du feu !

 

Le canoe Trip Food pack

 

De plus, la navette bus spéciale Canoë Trip est une option bien pratique et qui permet de voyager sans avion pour se rendre en Suède. Au départ de Paris ou Bruxelles (à voir précisément les autres départs possibles avec la team lors de la réservation), elle est au prix de 110€ par personne. Attention les animaux ne sont pas autorisés à bord. Donc si vous voulez faire l’expérience avec votre meilleur compagnon, il faudra vous rendre en Suède par vos propres moyens en voiture/van. Si vous faites le choix de l’avion, une navette vous attend à l’arrivée de l’aéroport de Copenhague pour vous déposer au camp de base (79€/personne – 1h30/2h de trajet environ).

Enfin, l’assurance voyage spéciale Canoë Trip (annulation et voyage) est une autre option qui permet de voyager sereinement durant toute la semaine sur les lacs suédois. Elle coûtait 39€ par personne lors de notre séjour. Quoi qu’il en soit partez assuré, on ne le répètera jamais assez.

 

Bestjobers X Des Fenêtres sur le Monde

 

____________________

 

une semaine en canoe en Suède

 

Vous l’avez compris, cette semaine en canoë bivouac en Suède nous a fait le plus grand bien. Cette pause en pleine nature et au calme, où nous étions libres de notre rythme était pile ce qu’il nous fallait. Les paysages des lacs suédois ont aussi un côté très apaisant qui permet de recharger pleinement ses batteries. Un pays aussi très « safe » et « secure », idéal pour vivre cette parenthèse loin de son quotidien. Une chose est sûre, nous avons apprécié chaque moment de notre aventure et la semaine est passée bien trop vite !

Si notre expérience vous a donné envie, ne manquez pas de vous pré-enregistrer ici pour vous assurer une place l’été prochain. Les places sont limitées !

Si vous aviez des questions auxquelles nous n’avons pas répondu, n’hésitez pas à consulter notre compte Instagram @Bestjobers avec la story à la une de notre profil « SUEDE ». Nous y avions partagé notre expérience et fait un questions/réponses. Vous pouvez aussi nous laisser un commentaire ci-dessous et on vous répond au plus vite 🙂 N’hésitez pas aussi à partager votre expérience en commentaire si vous l’avez déjà fait , ou nous laisser un petit mot si et article vous a plu, ça fait toujours plaisir de vous lire !

 


 

Vous êtes sur Pinterest?

Pensez à épingler notre article pour le retrouver plus facilement et n’oubliez pas de vous abonner à notre compte 😉

 

le Canoe Trip Bestjobers Blog

 


Merci à l‘équipe Travelbase qui nous a proposé de vivre une de leur aventure originale, celle du Canoë trip !  Nous espérons vous avoir inspiré un prochain séjour nature en Suède ! 

 

Des Bises, 

Elisa & Max

Facebook – InstagramPinterestTik TokYoutube

 

5/5 - (7 votes)

Pin It on Pinterest

Shares