Au bout du lac de Constance, aux confins de l’Allemagne et à la frontière nord des Alpes, se cache une petite région longtemps préservée du tourisme, le Bregenzerwald. Un ensemble de 23 villages mêlant traditions, savoir faire, architecture ancienne et contemporaine comme nulle part ailleurs, le tout dans une nature luxuriante et apaisante. Avec ses nombreux atout, le Bregenzerwald est doté d’un charme indescriptible. Proche de la France, cette région autrichienne est encore hors des sentiers battus, pour une expérience plus authentique. Amateurs de beau, de bon et de vert, sachez que le Brengenzerwald ne vous décevra pas !  Nous vous embarquons pour un voyage nature époustouflant ponctués d’exemples d’architecture qui méritent le détour ! Ce périple en Autriche est aussi placé sous le signe de la gastronomie et du bien être. Le programme vous plait ? C’est parti !

___________________

LE BREGENZERWALD en AUTRICHE

Carte Autriche Bregenzerwald

Carte Autriche

 

1. Le Bregenzerwald: une nature époustouflante, des randos au top 

Avec un relief moins abrupte et montagneux que le Montafon exploré auparavant, le Bregenzerwald nous a tantôt rappelé le Jura par ses roches calcaires et ses vastes forêts de résineux. Tantôt l’Auvergne avec ses vallons et crêtes impressionnantes. Les montagnes y sont plus douces, pour des randonnées plus accessibles (même en famille) mais non moins spectaculaires.

 

  • L’ascension du Kanisfluh, un incontournable ! 

Le mont Kanisfluh est un des sommets les plus marquants du Bregenzerwald. Avec son imposant flanc rocheux qui se dresse au pied de la vallée, il ne passe pas inaperçu. Arrivés dans la région sous une pluie battante, il était enfoui sous les nuages. C’est avec le retour du soleil qu’il nous est apparu dans toute sa splendeur.  2044m d’éblouissement ! Avec notre expérience de randonneurs, nous pouvons affirmer qu’iI est plutôt rare de trouver une randonnée qui soit à la fois facile, courte et qui permettent d’observer la faune sauvage tout en en prenant plein la vue !

Pour tout cela, le Kanisfluh restera un des meilleurs souvenirs nature de notre séjour en Autriche. Les photos parleront d’elles mêmes. Si beaucoup décident de le grimper au lever du soleil, nous optons pour le coucher qui est tout aussi extraordinaire (du moins on imagine^^). La balade commence en douceur à travers les pâturages des vaches. Le dénivelé apparait peu à peu. Les agneaux et brebis prennent alors le relais. De quoi nous divertir un instant. Les bébés sont si attachants ! Au bout d’une petite heure, nous arrivons au niveau de cet imposant rocher. Les opportunités photos sont alors sans fin ! De là nous apercevons la croix au sommet et..un bouquetin prenant la pose sur une des arêtes  !

Le mont Kanisfluh est un habitat privilégié pour les bouquetins et nous aurons la chance d’en voir de très près !  En quelques enjambées nous atteignons maintenant la croix. De là haut, c’est une impression de liberté immense qui nous emplie. Le panorama à 360° s’apprécie à perte de vue ! Le soleil décline peu à peu pour venir se noyer dans le lac de Constance (Bodensee). Guidés par le tintement des cloches des vaches, nous redescendons jusqu’au gîte de montagne Edelweiss où nous passons une douce nuit en pleine nature.

 

Kanisfluh, Autriche

 

Kanisfluh, Autriche

 

Rando du Kanisfluh, Autriche

 

Bouquetin, Kanisfluh, Autriche

 

Randonnée Kanisfluh, Autriche

 

Kanisfluh, Autriche

 

Bouquetin, Kanisfluh, Autriche

 

INFOS PRATIQUES | Eando Kanisfluh

Départ: plusieurs accès possibles. Nous sommes partis du refuge Edelweiss am Oberle (1495m) où nous dormions (parking légèrement en contrebas pour les randonneurs si vous n’y dormez pas). Il est aussi possible de partir du haut des télécabines Mellaubahn à 1395m, de l’autre côté

Durée: comptez 1h30 pour monter dans un rythme normal. Un peu moins pour redescendre.

Niveau: pas de difficulté particulière (ça monte un peu quand même), terrain assez simple, montée progressive, dénivelé + 565m. Sentier très bien balisé (blanc/rouge/blanc).

Avec un chien? possible mais tenu en laisse pour ne pas déranger la faune très présente.

 

OU DORMIR DANS LE COIN? 

La chambre d’hôtes de montagne Edelweiss am Oberle est une superbe adresse. Au creux du Kanisfluh et avec une vue panoramique sur les montagnes, c’est l’endroit idéal pour se ressourcer. La famille Dietrich a récemment repris cet établissement de montagne. Entièrement rénové, la vue est magnifique !

Edelweiss am Oberle

Ouverture: de début mai à fin octobre (et il paraît que c’est la meilleure période avec les forêts flamboyantes).

Prestations: Chambres spacieuses à la déco cosy/ montagne. Petit déjeuner buffet avec des produits régionaux. Possibilité de diner sur place en supplément.

Tarifs: à partir de 162€  la nuit pour 2 en chambre double avec petit déjeuner

Bon à savoir: Sans y dormir, il est possible d’y réserver qu’un petit déjeuner, une bonne idée pour s’attabler dehors au soleil après une ascension du Kanisfluh au sunrise en été.

Plus d’infos et réservation:   www.oeberle.com (en allemand mais pensez à google translate automatique)

 

 

  • Damüls 

Le secteur montagneux de Damüls est vraiment charmant, une jolie carte postale champêtre. En hiver, la station de ski est bien fréquentée dans la région. Les paysages en été offrent des possibilités de rando très nombreuses. On vous recommande le Sünser Spitze par la boucle des crêtes (appelée parfois la colonie des Valaisans). La balade débute à plus de 1800m d’altitude en haut des remontées mécaniques Uga Express. Après 1h15 de marche, on atteint le premier sommet, le Hochblanken (2068m). La rando se poursuit le long d’une ligne de crêtes à 2000m, avec en vue le second sommet, le Ragazer Blanken ((2051m). Le paysage est atypique, très chouette à voir ! Le prochain c’est le Sünser Spitze à 2062m. La marche est facile car le dénivelé est quasi inexistant durant la ligne de crêtes. On en prend plein la vue avec le lac de Constance en contre fond. Tout est très bucolique car très fleuri et vert. Pour redescendre, soit on suit le chemin du petit lac en contrebas, le Sünsersee ou alors Sünser Joch pour rejoindre  enfin le village de Damüls dans la vallée. Son église baroque typique vaut d’ailleurs le détour.

 

rando Damüls

 

Eglise Damüls

 

rando Damüls, Autriche

 

Sünser Spitze, Autriche

 

Sünser Spitze, Autriche

 

INFOS PRATIQUES | rando Damüls

Départ: plusieurs accès possibles. Nous sommes partis directement de notre hôtel, le Alpenstern (on vous en parle dans la partie n°3). Les variantes dépendent de vos envies/temps. Pour une boucle bien panoramique, partir depuis le haut des télésièges UgaExpress est une bonne chose. (15€ la montée/pers : à savoir que si vous dormez 3 nuits consécutives dans le Bregenzerwald, vous pouvez demander gratuitement la carte visiteur. Cette dernière vous offre les transferts en remontées mécanique. On en reparle en détail à la fin de l’article dans les infos pratiques de la destination.

Durée: comptez 4h pour le grand tour des crêtes.

Niveau: pas de difficulté particulière, peu de dénivelé + 430m.(860m à la redescente). Sentier très bien balisé (blanc/rouge/blanc).

Fonctionnement du télésiège Uga Express: à vérifier plus précisément car varie selon le mois de l’année et le jour de la semaine. En période estivale: 9h-16h30 tous les jours. Pause déjeuner du lundi au vendredi de 12h30 à 13h30 . En continu les week end et jours fériés.

 

 

  • Les balançoires avec vue !

Quelque chose de bien sympa dans la station de Damüls, c’est de se balancer face à la vue montagne ! Pour cela, il suffit de trouver les belles balançoires en bois, façonnées par un artisan des Alpes, Hutschn. Une idée originale à utiliser sans modération et à toute saison (les photos en hiver sont juste magiques) !  Nous avons trouvé celle juste au dessus de l’hôtel montagnard Elsenalpstube au pied des pistes en hiver (et en haut du télésiège Uga, ouvert aussi en été). De là haut, on a une vue sensationnelle sur le Mittagspitze, une montagne à la forme étonnante, comme torsadée. Impossible de ne pas penser à Heidi lorsque l’on se trouve ici.

 

vue sur le Mittagspitze, Autriche

 

Balançoire Elsenalpstube, Vorarlberg Autriche

 

Randonnée en Autriche

 

INFOS PRATIQUES | Balançoire Elsenalpstube

Attention, en été, la route pour monter à cet hôtel/restaurant n’est pas accessible à tous. Seuls ceux y séjournant ou s’y restaurant pourront monter. Il reste l’option des télécabines Uga, à vérifier les horaires de fonctionnement.

Bon à savoir: comme un peu partout dans la région, le Elsenalpstube propose les dimanches en été/automne un petit déjeuner face aux montagnes, sur fond de musique traditionnelle. Cela peut être une super option pour débuter la journée, passer à la balançoire et continuer avec la rando des crêtes décrite ci-dessous (§ n°2).

Tarifs: 18,5€/adulte et 10€ jusqu’à 12 ans pour le « brunch » version montagne autrichienne. Sur réservation. De fin juin à début octobre. Servi de 8h30 à 11h.

 

 

 


2. Une combinaison entre savoir faire traditionnel, design et écologie, le Bregenzerwald: paradis des architectes !

Une région d’Autriche souvent décrite comme un modèle en matière d’architecture. Dans le Bregenzerwald, la qualité et l’esthétique apportées aux habitations sont très importantes, tout comme le sont l’utilisation des ressources locales et la recherche d’économie d’énergie. On construit de manière avant gardiste, pour être au plus proche de la nature, Peu importe où notre regard se pose, l’ancien et le moderne se côtoient avec harmonie. Chaque maison, chaque bâtiment, même les supermarchés ou les casernes de pompiers vont ensemble pour ne pas dénaturer le paysage et leur sublime environnement naturel. Le bois est omniprésent et travaillé sous ses plus belles formes. Que ce soit dans des bardages soignés et très typiques ou dans des lignes pures et plus contemporaines. Les constructions mêlent le bois, le verre mais aussi le métal à la perfection. C’est simple, nous étions en admiration à chaque coin de rue ou dans chaque champs, car oui ici, le style est partout, même à la ferme !  Etat des lieux de quelques projets d’architecture qui mérite une visite !

 

  • Le projet BUS: STOP à Krumbach 

L’histoire d’une initiative intelligente et fun qui montre comment 7 petits abris bus peuvent apporter une touche de culture, design et de tourisme dans un simple village à la campagne. Explication. Ici dans le Bregenzerwald, le réseau de bus local est étendu et de qualité, ce qui permet de relier chacun des villages entre eux mais aussi aux villes alentours comme Bregenz notamment. Les arrêts de car de Krumbach devaient être remplacés. En 2014, au lieu de partir sur quelque chose de classique, ils se sont dit: mais pourquoi ne pas lancer un appel à 7 architectes internationaux de renom pour leur proposer de réaliser un des arrêts de bus ? L’audace a payé et tous ont accepté la proposition: venir gratuitement une semaine dans la région et construire leur propre concept en collaboration avec des architectes et artisans locaux. C’est ainsi que le monde entier a débarqué à Krumbach, 1000 habitants seulement ! Sou Fujimoto du Japon, Smiljan Radic du Chili, Wang Shu et Lu Wenyu de Chine, le cabinet belge De Vylder Vinck Taillieu, Alexander Brodsky de Russie ou encore Rintala Eggertsson de Norvège et les Espagnols Anton Garcia Abril et Débora Mesa. Un véritable succès qui a permis d’enrichir le paysage architectural du village mais aussi de contribuer à l’échange culturel et économique. Ce projet a d’ailleurs reçu plusieurs prix d’architecture et a charmé les jurys car il combine architecture, art et design dans des bâtiments publics simples utilisés au quotidien. On s’amuse à déchiffrer chaque projet, à en comprendre les lignes. Le plus original reste l’oeuvre japonaise où la forêt est représentée par des tubes de métal.

 

projet BUS: STOP à Krumbach 

 

projet BUS: STOP à Krumbach en Autriche

 

INFOS PRATIQUES | BUS:STOP Krumbach

Procurez vous le dépliant (en allemand/ anglais) dans un office de tourisme du secteur pour avoir plus d’infos et décrypter les intentions des architectes invités.Vous aurez aussi leur emplacement, tous à quelques minutes de routes les uns des autres. Plus d’infos en ligne.

A ne pas manquer dans ce secteur: il faut absolument aller voir la petite chapelle Salgenreute construite en pierre et en bois, au milieu d’un champs, en 2016 par Bernado Bader, architecte originaire du Vorarlberg (la région à laquelle appartient la province du Bregenzerwald). Cette réalisation lui a valu plusieurs prix d’architecture. Plus d’infos sur le site de l’architecte.

 

Chapelle de Bernado Bader en Austriche

 

 

  • Le musée Werkraum Bregenzerwald 

Dans le village d’Andelsbuch, un bâtiment attire notre regard (enfin comme presque tous d’ailleurs). Ses vitres gigantesques nous invitent à l’intérieur. La Werkraum Haus Bregenzerwald est un autre projet innovant. Le résultat de la réunion de plus de 90 artisans, commerçants et architectes locaux qui ont décidé de partager leur savoir faire, connaissances et visions pour dynamiser le secteur. Un lieu d’échange pour valoriser les connaissances et les convictions locales en s’appuyant sur le principe qu’ensemble, on est plus fort. Cette sublime construction a été conçue par l’architecte Peter Zumthor. Ce lieu plaira aux amateurs de design et d’architecture. Avec une exposition annuelle, un petit café librairie, un espace avec des produits artisanaux et des exemples de réalisations, nous y avons passé un moment très inspirant. Etant en plein projet de rénovation de notre chalet dans le Jura, la Werkraum Haus est un peu l’endroit rêvé pour trouver des conseils, glâner des idées et trouver des artisans ultra doués. Dommage qu’on habite pas dans le secteur ! tapissier, menuisier, charpentier, électricien, spécialiste du métal et tellement d’autres. Le talent est partout.

 

Le musée Werkraum Bregenzerwald 

 

INFOS PRATIQUES | Werkraum Haus Bregenzerwald

Attention, ce n’est pas un musée à proprement parler. Plus un lieu de démonstration et d’échanges. Un modèle d’architecture. Plus d’infos en ligne.

A ne pas manquer dans ce secteur: l’atelier du tapisssier Mohr Polster à quelques pas mérite le détour (entre autre) avec sa superbe architecture contemporaine. Après être allé dans la Werkraum, vous repérez tous ateliers/bureaux des membres au bord de la route 😉


  • Les sentiers « Umgang Bregenzerwald »  

Il s’agit de chemins de découvertes à travers 12 villages de la région. Ils permettent de mieux comprendre la façon dont les habitants du Bregenzerwald appréhendent leur environnement. C’est une autre idée de balade pour apprécier l’architecture et le mix unique du traditionnel et du moderne qui fait la particularité de la région. Dans un des offices de tourisme locaux, on peut se procurer la documentation sur ce projet. Pour chacun des 12 villages représenté, vous trouverez  une carte avec les points d’intérêt et les explications en allemand/anglais. D’ailleurs le village de Krumbach en fait partie et les explications sur les abris bus sont dedans (cf un peu plus haut). Sur le terrain, des petites bornes en fer (discrètes, il faut ouvrir l’oeil) attirent l’attention sur une bâtisse, un atelier, un détail du paysage. Ces balades permettent de donner vie aux réflexions menées pour les constructions et l’agencement. Elles soulignent des éléments qu’on ne voit pas à première vue. Caractéristiques inhabituel du paysage, détails artisanaux ou écologiques, des aspects reflétant les activités touristiques, artistiques ou culinaires. Pointu et intéressant.

 

Architecture du Bregenzerwald en Autriche

 

Les sentiers "Umgang Bregenzerwald"  

 

INFOS PRATIQUES | Umgang Bregenzerwald

Villages: Schoppernau, Au, Mellau, Bezau, Bizau, Reuthe, Egg, Schwarzenberg, Andelsbuch, lingenau, Langenegg, Krumbach et Hittisau.

Durée: Chaque balade dure entre 1h30 et 4h, en fonction de la manière dont on suit à la lettre le petit dépliant ou pas.

Plus d’infos: www.bregenzerwald.at

 

 

  • La balade Georunde Rindberg  

On termine avec une autre idée de promenade facile qui rend visible et tangible la force de la nature. En 1999, un important glissement de terrain a eu lieu dans la zone géographique du parc naturel de la Nagelfluhkette, à quelques encablures de la frontière allemande. Une violente catastrophe naturelle qui a traumatisé les habitants. En quelques heures, leurs maisons, fermes et chapelles ont été déplacées et très souvent totalement détruites. Les gens ont dû être évacués en urgence. Aujourd’hui, sur les lieux, un parcours circulaire balisé permet de rendre compte de ce qu’il s’est passé cette année là. On débute la balade par une maison totalement penchée, bizarrement quasiment encore intacte. Avec les éléments, elle a glissé de 18 mètres.  Des installations artistiques ont été conçues ici et là pour retranscrire la puissance de la nature. Une sorte d’exposition en plein air dans un panorama magnifique, entouré de montagnes. Ce parcours a reçu le prix d’Etat autrichien pour le design en 2017.

 

La balade Georunde Rindberg Autriche

 

La balade Georunde Rindberg Autriche

 

INFOS PRATIQUES | Georunde Rindberg

Où? : à côté de Sibratsgfäll, à 1000m d’altitude

Durée: 4km de sentier au total, prévoir 1h à 2h en fonction.

Plus d’infos: www.bregenzerwald.at    On regrette la non traduction en anglais des bornes d’explications qui permettraient de mieux apprécier les installations. Ne faites pas le détour, si cela est sur votre route ça peut être sympa de s’arrêter.


 

 


3. Une destination pour les épicuriens: bien être et gastronomie au rdv

Bluffés, tel est le sentiment que l’on ressent un peu partout quand on voyage en Autriche, du moins dans cette partie (nous ne connaissons pas le reste!). La qualité de vie, mais aussi celle des prestations hôtelières et restaurants nous ont surpris. Partout dans ces villages, on y mange bien et on y trouve des établissements pointus et engagés. Les hébergements, qu’ils soient en montagne ou au coeur des communes sont toujours à la pointe du confort et avec un accent design. Et que dire des spa ? Un tout autre niveau ici! Nous vous partageons quelques adresses qui ont marqué notre séjour dans le Bregenzerwald. Des lieux où vous pouvez aller les yeux fermés.

 

  • Séjourner au Panorama Hotel Alpenstern

Au pied des pistes de ski en hiver et des sentiers de randonnée en été, le Panorama Hotel Alpenstern est le camp de base idéal pour découvrir le secteur de Damüls. Perché sur les hauteurs du village, face aux montagnes, on a beaucoup apprécié cet hôtel tout neuf aux lignes contemporaines mais chaleureuses. L’Alpenstern est une adresse tendance qui plait particulièrement aux couples. Le bar servant des cocktails sophistiqué est très hype, le restaurant à la cuisine ouverte et vitrée sert une gastronomie raffinée. Selon un concept qui nous a rappelé les Dolomites (mais aussi le Fernblick Montafon), le diner est servi en plusieurs plats. Un buffet de salades à volonté pour débuter, puis nous poursuivons avec de délicats mets une entrée, un plat et un dessert du jour. Une option végétarienne est toujours proposée. Pas d’inquiétude par rapport aux quantités, les petits appétits peuvent d’ailleurs choisir une portion plus réduite pour éviter le gaspillage. C’est ce que nous avons fait et avons regretté tellement nous nous sommes régalés ! Côté détente, le spa est réparti en deux niveaux. Une piscine extérieure à débordement vue montagne et un superbe bassin intérieur au RDC. Pour le coin sauna, c’est dans les étages. Si l’espace bien être est un peu petit par rapport à la taille de l’hôtel, il est super agréable avec des saunas panoramiques, une grande terrasse et des jolis box pour se reposer. On s’imaginait encore plus séjourner ici au coeur de l’hiver pour partir ski au pied et revenir se lover dans ses chambres cosy.

 

Panorama Hotel Alpenstern

 

Hotel design Autriche

 

Boutique hotel Autriche

 

Panorama Hotel Spa Alpenstern Autriche

 

INFOS PRATIQUES | Hotel Alpenstern****

Où? : sur la station de Damüls,au dessus du village à 1500m d’altitude environ

Tarifs: à partir de 286€/nuit pour une chambre double avec petit déjeuner | à partir de 322€ avec la demi pension (diner) : ce qui est d’après notre expérience un excellent rapport qualité/prix pour les prestations proposées.

Plus d’infos et réservation: www.hotel-alpenstern.at


  • Déjeuner au Bio Hotel Schwanen à Bizau 

Au sein du village très typique de la région, Bizau, nous déjeunons au BioHotel Schwanen (les cygnes). Une ancienne maison familiale, tenu actuellement par le jeune trentenaire Emanuel Moosbrugger, 5e génération. Le petit hôtel de 17 chambres a été entièrement rénové dans un concept de minimalisme. En 2009, il obtient la certification biologique. Emanuel a eu à coeur de travailler de développer le restaurant pour proposer une cuisine bio de qualité. Ici on ne sert rien d’exotique mais plutôt les meilleurs produits locaux de saison. Sur la carte, la provenance de chaque produit est indiqué. Tout est excellent, raffiné. Il parait que les vins y sont divins. On vous promet une très belle expérience gustative. Si vous voulez goûter une recette traditionnelle du Bregenzerwald,  il faut opter pour les Käsknöpfle, des pâtes aux fromage de montagne servies dans un petit baquet en bois. Les desserts n’ont pas de sucre ajouté.

 

Bio Hotel Schwanen à Bizau 

 

 

  • Déjeuner Gasthof Krone à Hittisau 

On continue notre tournée des villages typiques (il y en a 22 au total alors de quoi faire !). Pour ce midi d’été, on découvre le Krone, datant de 1837. La façade recouverte de tavaillons traditionnels est magnifique. A l’intérieur, tout a été rénové également, dans le respect de l’âme d’autrefois. L’ambiance est très chaleureuse et réconfortante. le parquet craque et nous rappelle l’âge de la bâtisse. Les chambres aux lignes sobres et épurées, ont toutes été pensées pour perdurer dans le temps et traverser les années sans se démoder. Ils ont fait le choix de matériaux de quaité, d’objets design et fonctionnels réalisés par des artisans locaux. Leur tout nouvel espace sauna situé au coeur du jardin (et du village) a été imaginé par Bernado Bader (le même qui a dessiné la petite chapelle cf ci dessus). Un havre de paix très réussi. Pour le déjeuner, on s’ attable à l’extérieur sur le grand balcon. Ici, on nous recommande de goûter à la truite entière pêchée à quelques kilomètres du restaurant à Sibratsgfäll. Servie sur un lit d’amandes croquantes et accompagnée de pommes de terre fondantes, c’est extra. Simple mais très savoureux.

 

Gasthof Krone à Hittisau 

 

Pour les gourmands, sachez qu’il existe un autre type d’expériences gastronomiques imaginé et proposé par l’office de tourisme du Bregenzerwald, ce sont les randonnées culinaires. Une journée rythmée par une marche et la dégustation /découverte de plusieurs plats dans différentes refuges, auberges et restaurants de la région. Il existe des variantes pour l’été et l’hiver. Plus d’info par ici. Il y a aussi une Route des Fromages, autre grande fierté locale.

 

__________________

Mot de la fin: 

Vous l’avez bien compris, nous sommes rentrés en France totalement sous le charme de cette région autrichienne. Une merveilleuse découverte qui ne nous a donné qu’une envie: y retourner en hiver ! Secteur très enneigé, l’expérience doit y être magique !  Pour ceux qui auraient besoin davantage d’arguments, le site de l’office de tourisme du Bregenzerwald est traduit en français pour approfondir vos recherches.

 

Autriche Bregenzerwald

 

 

VORARLBERG / BREGENZERWALD : nos infos pratiques & conseils  

 

  • COMMENT ALLER DANS LE BREGENZERWALD?

En train: région située à l’extrême ouest du pays, c’est donc celle la région autrichienne la plus proche de la France. Les gares les plus proches Bregenz ou Dornbirn. Depuis Lyon, nous avons rejoins Genève en 2h, puis changer de train pour passer sur le réseau suisse et rejoindre Zurich en 2h30. A Zurich, changement pour Bregenz. Une fois arrivés à la gare locale, un réseau de bus fiable vous permet de rejoindre les villages. vous pouvez aussi louer une voiture pour plus de flexibilité et autonomie. Nous avons eu 7h30 de trajet depuis Lyon. Les prix peuvent varier on en a eu pour 130€ par personne le retour. A l’aller nous avions fait Lyon-Bludenz (via Zurich) pour explorer le Montafon à côté. Tarifs et durée similaires. La première partie de notre voyage est à lire ici.

 

Train pour aller en Autriche

 

Pour les trains: réseau suisse: www.sbb.ch et réseau autrichien: www.oebb.at. Pour faciliter vos recherches, le site Trainline prend en compte toutes les compagnies européennes.

comparer et louer votre voiture au meilleur prix

En voiture: Possible bien sûr, la région est à moins de 4h de Colmar par exemple. Tout dépend d’où vous viendrez mais il faudra sûrement traverser une partie de la Suisse et donc payer la vignette autoroute.

En avion: pas le plus pratique, selon nous, ce n’est pas assez loin pour justifier un déplacement en avion. Du moins pour nous de Lyon !! Le gain de temps n’est pas avéré et l’empreinte écologique est bien moins intéressante. L’aéroport de Zurich est encore loin (120km), tout comme celui d’Innsbruck (185km). Les plus proches de niveau régional: Friedrichshafen (35km) – St Gallen-Altenrhein (20km).

 

  • LA CARTE D’HOTES DU BREGENZERWALD: UN BEL AVANTAGE POUR VOS VACANCES

Une promotion très avantageuse en été, valable entre le 1er mai et le 31 octobre. Sachez que si vous séjournez a minima 3 nuits dans la Bregenzerwald (même établissement ou pas) vous pouvez recevoir gratuitement à l’office de tourisme une carte d’hôtes (Gäste Card en VO). Celle-ci vous donnera accès gratuitement aux remontées mécaniques, au réseau de bus et même de certaines piscines. Il vous suffira de pouvoir montrer vos réservations d’hébergements pour la demander. Plus d’info ici.  Elle nous a servie pour le télésiège Uga Express Damüls ou encore prendre le bus de Andelsbuch à Bregenz et prendre notre train.

 

  • QUAND VISITER LE BREGENZERWALD ?  

L’été nous a conquis. Les vertes prairies, le bon air frais, le soleil des montagnes et de superbes randonnées à faire. L’automne avec les mélèze colorés doit également être une parfaite saison pour venir, d’autant plus que beaucoup d’établissement ont l’air de fermer que début novembre. L’hiver enfin doit être grandiose car la région est une des plus enneigées du pays. Le domaine skiable est étendue mais les pistes plus accessibles que de gros domaines dans les Alpes. (altitude autour de 1500-2300m).

 

  • COMBIEN DE TEMPS RESTER DANS LE BREGENZERWALD ?

Afin de pouvoir profiter de la carte d’hôtes, on vous recommande au moins 3 nuits sur place. Nous sommes restés 4 jours et c’était très bien. Bien sûr on veut toujours rester davantage mais à coupler sur une semaine / 8 jours avec le Montafon était une super idée.

Bon à savoir: l’été, il y a un grand festival à Bregenz de musique avec une scène sur le lac de Constance, il doit grandement valoir le détour. Parfait à programmer avant ou après votre visite dans le Bregenzerwald.

 

 


 

Vous êtes sur Pinterest?

Pensez à épingler notre article pour le retrouver plus facilement et n’oubliez pas de vous abonner à notre compte 😉

 

Autriche Bregenzerwald Blog Voyage

 

 


Le Bregenzerwald était la deuxième étape de notre aventure estivale en Autriche, après le Montafon, toujours dans la région du Vorarlberg. Une très belle découverte faite en partenariat avec l’office de tourisme national autrichien et celui du Bregenzerwald. on espère que la balade vous a plu autant qu’à nous! 

 

Des Bises, 

Elisa & Max

Facebook – InstagramPinterestTik TokYoutube

 

 

4.5/5 - (2 votes)

Pin It on Pinterest

Shares