Parce que nous courons partout toute l’année et tout le temps, nous avons tous besoin de ralentir notre rythme et de prendre le temps pour des moments simples. L’été et les vacances sont faites pour ça aussi.

L’appel de la nature ça ne vous dit rien? Chez nous il est plus que prononcé, on n’y peut rien, on ressent très souvent ce besoin de se reconnecter avec Mère nature. Alors en ce début d’été, on a tout plaqué et on est parti camper à Chamonix. Tous les deux, la tente sur le dos et un réchaud pour une micro aventure dans les superbes montagnes de la vallée de Chamonix et du Mont Blanc. Une échappée en altitude qui n’a pas eu besoin d’être longue pour nous faire le plus grand bien. Un retour à la nature de deux jours qui est finalement bien plus accessible que ce que vous imaginez… à condition d’être un minimum équipé. On vous livre tous nos conseils pour réaliser votre premier bivouac et randonnée en autonomie aux lacs des Cheserys!

 

BIVOUAC AU SOMMET À CHAMONIX: CE SOIR OÙ ON A DORMI À COTÉ DU LAC MIROIR DE CHESERYS FACE AU MONT BLANC

 

C’est quelque chose qu’on aime faire mais qu’on ne fait pas assez, ce week-end nous a encore prouvé qu’on a bien tord!

Lorsque la marque The North Face nous a proposé de tester leur nouvelle gamme de vêtements et d’accessoires, de partir camper « into the wild » et de faire des photos, on ne pouvait être plus heureux! C’était l’excuse rêvée pour se déconnecter et partir en montagne au grand air!

 

Equipement Bivouac, The North Face

 

Il ne nous restait qu’à choisir le lieu idéal pour cette belle aventure, et c’est assez naturellement qu’on a opté pour la vallée de Chamonix. Déjà parce qu’on l’avait beaucoup aimé en hiver et qu’on s’était promis d’y revenir en été, et puis parce qu’une fois qu’on avait vu les photos et articles de notre ami Jérémy du blog Djisupertramp.com il n’était plus possible qu’on aille ailleurs! Ce n’est pas le spot le plus secret des Alpes, mais il est certainement l’un des plus beaux (du moins photogénique^^)!

La randonnée du lac Blanc et des lacs de Cheserys, avec les cimes du massif des Aiguilles Rouges et les bouquetins des Alpes nous attendaient ce jour là. La voiture chargée de nos sacs à dos de randonneurs, nous voilà sur la route pour Chamonix, le sourire plus grand que la figure! Quelques heures plus tard, nous arrivions dans la mythique station de sports d’hiver. La version été s’annonçait pas mal non plus! Il faut dire que la météo ne pouvait être plus parfaite, le soleil était revenu après plusieurs jours d’absence, les derniers nuages glissaient sur les sommets avant de disparaitre et de laisser place à un ciel bleu éclatant.

 

  L’AIGUILLE DU MIDI, CHAMONIX  

Histoire de se mettre dans l’ambiance nous avons pris le télécabine pour l’Aiguille du midi. C’est très touristique mais la vue de tout là haut vaut le détour à 3 842 mètres. Si en hiver, mon doigt avait manqué de se congeler de peu, avec un ressenti à -35°C, nous aurions pu nous faire bronzer sur l’une des nombreuses terrasses en ce début juillet! Il faut quand même penser à se couvrir car on perd plusieurs degrés en montant tout là haut (j’éviterais le short en étant frileuse^^)

 

Point de vue depuis l'Aiguille du Midi à Chamonix

 

Aiguille du Midi, Chamonix, Mont-Blanc

 

Rencontre à l'Aiguille du Midi, Chamonix

 

Aiguille du Midi, Chamonix

 

 

Après un déjeuner bio et maison à l’Organic Épicerie au centre de Chamonix, on part direction les télécabines de la Flégère pour raccourcir la première partie de la marche, moins intéressante dans les bois, et entre le matériel photo, les affaires pour le bivouac, et la chaleur, on décide de ménager nos mollets!

 

 

Où manger bio à Chamonix? : L'Organic épicerie

 

 

 

  RANDONNÉE DU LAC BLANC ET BIVOUAC AU LAC DE CHESERYS, CHAMONIX  

Du refuge de la Flégère, le sentier est clairement balisé, on ne peut pas se tromper ni se perdre! Il est 15h30, les randonneurs (en masse) redescendent pour rejoindre le village avec la dernière télécabine et nous nous retrouvons quasiment seuls sur les pistes pour notre plus grand bonheur. La couleur de la rando est annoncée direct: ça va monter sérieux! Effectivement le chemin grimpe encore et encore pendant 1h30-2h, en fonction du nombre de pauses photos… Nous apercevrons une marmotte bien timide, puis des bouquetins par dizaine! Les jambes chauffent mais la vue fait vite oublier le poids des sacs! On voit la Mer de glace, le Mont Blanc, les Drus, c’est majestueux. Les derniers mètres de montée nous font perdre patience, mais où est ce lac Blanc?! On continue d’un pas fatigué mais décidé et enfin il s’offre à nous comme sur un plateau d’argent. On ne trouve pas les mots pour décrire ce moment. La lumière est parfaite, la couleur du lac est d’un turquoise à faire pâlir une plage des Caraïbes. Quelle claque! Par contre l’eau annonce aussi la couleur en terme de température, c’est glacial! Ce qui n’empêchera pas deux jeunes courageux (un peu fous) de s’y tremper!

 

Randonnée du Lac Blanc, Chamonix

 

Le Lac Blanc, Chamonix

 

Rencontre avec un bouquetin sur le chemin du lac Blanc

 

Lac Blanc, Chamonix Mont-Blanc, France

 

 

Nous passons au refuge (juste à coté du lac Blanc) pour remplir nos gourdes et continuons en contrebas pour rejoindre le lac de Chéserys, qui lorsqu’il n’y a pas de vent offre un joli miroir. On installera le campement ici. Pour ce soir, le miroir semble compromis, les vaguelettes ondulent à sa surface. On en profite pour monter notre nouvelle tente. Un vrai jeu d’enfant, en 2 minutes elle est opérationnelle et spacieuse. Je m’occupe du couchage pendant que Max se charge de la cuisine.

À l’intérieur, j’organise notre cocon. Nous avons chacun un matelas de sol (SeaToSummit) qui se gonfle à la bouche en quelques secondes, quant à nos sacs de couchage, ils ont l’air si douillets. On a choisi un -10°C pour la frileuse que je suis et -1°C pour Max. On voulait prévoir car les températures chutent une fois le soleil couché, on est à plus de 2000m tout de même (et puis on aurait pu avoir une météo moins clémente^^).

Pour le repas, Max déploie notre nouveau réchaud (Jetboil) ultra compact et efficace. Au menu, c’est pasta et une bonne soupe de brocolis pour se réchauffer. Compote, biscuits, une infusion et au lit! Pas exactement, le vent s’arrêta une fois le soleil couché et le spectacle commença. La superbe toile de fond vint se refléter dans le lac et nous étions aux anges. Les bouquetins semblaient apprécier notre compagnie et restèrent pâturer vers nous plusieurs heures. Un sentiment pas désagréable.

Parce que le lendemain s’annonçait divin, nous nous forcerons à fermer l’oeil pour les réouvrir avec l’impatience et l’excitation de gamins le matin de noël!

 

Chamonix, Bivouac Lac de Cheserys

 

Tente The North Face, Lac de Cheserys

 

Lac de Cheserys, Chamonix

Bivouac au lac de Cheserys

 

Réserve Naturelle des Aiguilles Rouges

 

 

On ne s’y trompa pas, 5h23 ce matin là de juillet, le spectacle était là devant notre tente! Jamais, il n’a été aussi facile de se lever! Minute après minute et pendant les premières heures du jour, le jeu des lumières évolua pour notre plus grand plaisir. On pris le temps de savourer ce moment délicieux, boire une tasse de thé puis une autre avant de plier la tente et de redescendre tranquillement vers le village. Une autre aventure nous y attendait. On redescendra un flan de montagne pour en remonter un autre!

 

 

Réserve Naturelle des Aiguilles Rouges, Chamonix

 

The North Face, Bivouac Lac Cheserys

 

Bivouac Chamonix

 

Ou faire un bivouac dans les Alpes? : Lac de Cheserys

 

Randonnée Chamonix

 

Randonnée du Lac Blanc, Chamonix

 

 

  VOL EN PARAPENTE DEPUIS LES GRANDS MONTETS, CHAMONIX  

Direction les télécabines des Grands Montets pour un vol biplace en parapente avec un départ depuis le glacier à plus de 3000 mètres d’altitude. La vue est à couper le souffle et ce n’est que le début! Bien couverts pour affronter les vents, nous volerons près d’1h les pieds dans le vide, frôlerons les arrêtes des Drus (3754m), survolerons la Mer de glace et jouerons à cache cache avec nos voiles. Une sensation de liberté sans égale. J’ai beau avoir le vertige, en parapente c’est le bonheur, je ne le ressens pas du tout! Sans hésiter le plus beau vol en parapente qu’on ait eu la chance de faire, j’en ai encore des frissons rien que d’en parler. C’est avec un certain regret, mais des étoiles plein les yeux que nous regagnerons la terre ferme de la vallée et que nous quitterons Chamonix…

 

Parapente au dessus de la Mer de Glace, Chamonix Mont-Blanc

 

Parapente depuis les Grands Montets, Chamonix

 

 Kailash parapente, The North Face, Chamonix

 

Chère tente, sache que nous te ressortirons le plus vite possible!

L’appel de la nature sera le plus fort!

 

 

INFOS PRATIQUES | Chamonix Mont-Blanc

 

RANDONNÉE DU LAC BLANC / Bivouac au lac de Cheserys

LIEU: Vallée de Chamonix dans la Réserve naturelle des Aiguilles Rouges.

DEPARTS: cette randonnée à plusieurs variantes, nous en avons testé qu’une sur ce week end:

  • 1/ Depuis la station de Chamonix, se rendre au parking des télécabines de la Flégère (possibilité d’y aller à pied en 30 minutes depuis la gare de Chamonix en longeant la rivière) monter soit à pied (mais rajouter au moins 1h) soit dans les oeufs qui en quelques minutes vous amènent au Refuge de la Flégère. De là, monter à pied sur le sentier très bien balisé en1h30/2h pour le lac blanc et 20 minutes du lac blanc au lac de Chéserys.

*option plus facile: prendre au refuge de la Flégère, le télésiège de l’Index qui vous montera au pied des Aiguilles Rouges pour une randonnée au plat et facile jusqu’au lac glaciaire, le Lac Blanc.

  • 2/ Dépuis le Col des Montets: parking de Tré-le-champ : venir en voiture et se garer ou faire du stop de Chamonix pour y aller et rentrer (à ce qu’il parait c’est assez facile et rapide). De là tout est possible à pied, comptez 3 bonnes heures avec un dénivelé plus fort (+1000m)! Option plus difficile.

 

DUREE: comptez l’après midi, la nuit et le lendemain matin pour redescendre tranquillement (bien sûr vous pouvez continuer en randonnée le lendemain et re-faire un bivouac) les sentiers ne manquent pas!

 

COUT: pour utiliser toutes les remontées mécaniques à Chamonix (hors Panoramic Mont Blanc  Pointe Helbronner), il existe un MultiPass très pratique, flexible et qui permet un accès illimité aux remontées. On vous le recommande vraiment pour découvrir la vallée et ne pas passer à coté des incontournables (Aiguille du midi, le train Montenvers mer de glace, etc) et puis par exemple si vous faites du parapente, il faudra en plus payer votre montée.

Tarifs dégressif avec le nombre de jours: 1 jour: 63€  / 2 jours: 77€ / 3 jours: 88€ (2017)

Sinon à l’unité: montée de la Flégère: 14.90€ par personne (AR: 17.50€) (2017)

PLUS D’INFOS, TARIFS, HORAIRES -PÉRIODE  D’OUVERTURE ET ACHAT EN LIGNE SUR: www.montblancnaturalresort.com

BIVOUAC:  attention camping interdit (sur plusieurs jours) par contre bivouac à la nuit toléré et gratuit. (Pensez à emporter un sac plastique pour collecter vos ordures. Ne laissez pas de traces de votre nuit et redescendez bien vos déchets dans la vallée. Adoptez le « leave no trace » ! Respectez la nature!! )

REFUGE: il existe le refuge du Lac Blanc www.refugedulacblanc.fr  ouvert de mi-juin a fin septembre (hébergement et restauration). Toilettes.

DRONE INTERDIT

Et n’oubliez aussi jamais de vérifier la météo locale avant de partir en bivouac pour rester en sécurité.

 

QU’EMPORTER EN BIVOUAC EN MONTAGNE

On vous dit ce que nous avons emporter pour un bivouac à +2000 mètres d’altitude en été. Attention à toujours se rappeler qu’en montagne, le temps change vite!

 

> Voici tout notre équipement en détail pour 2:

POUR DORMIR, le camping n’est pas forcément synonyme de mal de dos!

  • 1 Tente The North Face: ce modèle est spacieux et peut accueillir 3 personnes pour un poids de 2.75kg: ultra facile à monter / ref. Tente Talus 3 EU
  • 2 matelas de sol isolants qui se gonflent en 2 secondes à la bouche et assurent un certain molleton pour amortir et permettre de bien dormir 🙂 Matelas gonflant Ultralight Insulated XSmall  (2x 500g environ = 1kg)
  • 2 sacs de couchage -9°C pour Elisa: Blue Kazoo TNF / 2°C pour Max: Gold Kazoo TNF (1,2kg + 900g = 2,1kg)

 

  • 1 Frontale
  • 1 Lampe 
  • 1 Chargeur Solaire

 

POUR CUISINER un repas n’a pas la même saveur lorsqu’il est pris en plein nature:-) Ce n’est pas parce qu’on fait de la randonnée qu’on ne peut pas cuisiner 🙂

  • 1 réchaud Jetboil: très compact, astucieux et léger: ils en ont toute une collection pour choisir celui le plus adapté à ses besoins/ profil. 600g avec la bouteille de gaz qui se glisse dans le bol (Attention la bouteille se vise, Campingaz pas compatible, on a pris Primus)
  • Assiette, tasse et casserole Sea to Summit: ça s’empile, on est toujours bluffé par tout ce matériel outdoor ultra performant et pratique. On avait laisser la casserole à la maison sur ce trip, car le bol du Jetboil suffisait largement pour ce qu’on avait à cuisiner.
  • 1 Couteau Opinel, de survie! N°7,8 ou N°12 Avec celui ci on a tout ce qu’il nous faut!
  • 2 Spork 3 en 1 (Cuillère, Fourchette, Couteau) Light My Fire of Sweden.
  • 1 Gourde + 1 Thermos Sigg, pour garder le thé ou café au chaud… ou de l’eau fraiche.
  • Et puis bien sûr de quoi manger 🙂 On avait trouvé des pates déshydratées poulet curry chez Decathlon, très bonnes et pratique! Des barres de céréales, des compotes, du thé… des choses légères!
  • De l’eau!! On nous avait conseillé environ 1l par heure de marche, mais noté que vous pourrez refaire le plein d’eau au Refuge du Lac Blanc.

 

Matos pour un Bivouac

 

POUR S’HABILLER, n’oubliez que le temps peut vite changer en montagne (orage, pluie, vent etc), alors il faut prévoir des vêtements pour rester au chaud et au sec!

Nous avons donc testé les produits The North Face pour ce reportage photo et on est très content de la qualité, vraiment une valeur sûre, voici ce que nous avions sur nous et dans nos sacs pour un bivouac en Montagne à plus de 2000m d’altitude. Il fait très frais le soir et la nuit!

  • 1 short et 1 pantalon de randonnée chacun
  • 1 tee shirt chacun
  • casquette pour la journée et bonnet pour le soir
  • la règle des couches avec 1 polaire, 1 micro doudoune et une veste coupe vent en Gore Tex
  • des sous vêtement techniques de chez Odlo pour dormir bien au chaud (on les avait utilisé pour notre trek au Népal: comment s’habiller pour un trek au Népal)
  • des bonnes chaussures de randonnée
  • et bien sûr deux sacs de randonnée, 1 de 30l et 1 de 50l

 

> Rdv sur thenorthface.fr pour retrouver nos vêtements et accessoires

 

Qu'emporter pour un bivouac en Montagne?

 

 

QUE FAIRE ET QUE VOIR À CHAMONIX ?

 

  • Vol biplace en parapente: avec l’équipe de Kailash parapente pour de belles sensations et une vue inégalable! Plusieurs options de départs à partir de 100€. (Planpraz, Plan de l’Aiguille, Prarion, Grands Montets, Aiguille du midi). Nous avons choisi celui des Grands Montets (180€ pp)

Plus d’infos et réservation: Olivier chez www.kailashadventure.com / 07 69 68 25 85

  • Télécabine de l’Aiguille du Midi: vérifier les heures d’ouverture qui varient en fonction des saisons. Comptez 60€ pp l’aller/retour

Plus d’infos et tarifs sur les remontées mécaniques de Chamonix: www.montblancnaturalresort.com

 

 

  • Où manger / déjeuner sur le pouce à Chamonix? 

L’Organic épicerie: tout est bio et fait maison

Cool Cats: à coté de l’Oganic epicerie: hot dog maisons et super frites.

 

  • Où dormir à Chamonix après /avant votre bivouac?

Le RockyPop Hotel: on n’a pas eu l’occasion de tester, mais le concept et l’ambiance ont l’air sympa!

 

Plus d’infos sur Chamonix et préparer au mieux votre voyage on voua invite à consulter: www.chamonix.com

 

 

Alors prêt pour un bivouac? Ça vous tente ce genre d’aventure?

 


Ce reportage est le résultat d’une belle collaboration avec la marque The North Face!  Merci à toute la team de nous avoir fait confiance pour ce projet! 

A très vite pour de nouvelles aventures, 

Instagram | Facebook Snapchat | Twitter

Elisa & Max

 

FRANCE | L’APPEL DES MONTAGNES, RANDONNÉE DU LAC BLANC
3.7 (73.33%) 3 votes

Pin It on Pinterest

Shares