Quand c’est une première fois au Népal et en trek, forcément on se pose cette question essentielle de qu’est-ce que j’emmène dans mon sac? !? D’autant plus qu’il y a le facteur poids qui entre en jeu, on ne peut pas amener toute son armoire car on vous assure que chaque gramme compte quand on marche toute la journée, il faut pouvoir les trainer les kilos!

Vraiment débutants dans le milieu du trekking, on se demandait ce qu’on allait apporter, ce qui était totalement indispensable ou au contraire inutile. On arrivait pas à se rendre compte du climat sur place… Heureusement que notre guide pour le trek nous a conseillé à l’avance et à distance en nous envoyant une liste de choses essentielles à prévoir dans notre sac. De quoi faciliter notre shopping avant notre arrivée au Népal!

On fait le point ici avec vous de nos tenues utilisées pour le trek au Annapurnas, des marques qu’on a vraiment aimé, des choses qui nous ont manqué, et de ces habits dont on aurait pu au final se passer.

 

Les choses indispensables à emporter dans son sac à dos pour un trek au Népal

 

comment s'habiller pour un trek au Népal1.Thermos Sigg Hot & Cold 2-9.Sous vêtement technique Odlo 3.Polaire Eider 4.Doudoune Eider Veste 3 en 1  5.Veste 3 en 1 Eider   6.Sac Quechua 7.Gants Eider 8.Bonnet Eider 

 

 

1. Quelles chaussures pour un trek au Népal ?

Un élément essentiel pour le bon déroulé de votre trek. Des mauvaises chaussures de rando et votre trek peut se transformer en cauchemar: ampoules, mal de pied et j’en passe.

Conseil n°1: ne cherchez pas à faire des économies sur vos chaussures de rando, vous allez marcher en moyenne 5/6h par jour pendant une dizaine de jours, mieux vaut être bien chaussé! 

Beaucoup nous avait recommandé la marque Merrell, une marque connue pour ses chaussures de très bonne qualité, légère et solide, on a eu zéro ampoules ou bobos.

Nous avions opté pour les Capra Venture, leur coté étanche était bien pratique quand les pistes étaient mouillées.

Compter 150/200€ pour une paire de Merrell. C’est un investissement, mais en tout cas, on a jamais été aussi confort dans des chaussures de marche!

Et la bonne nouvelle? On vous a négocié 15% de réduction pour une commande sur leur site en utilisant le code « BESTJOBERS » (valable jusqu’au 31 décembre 2017)

Conseil n°2: prévoyez aussi des baskets légères et super confortables pour faire office de chausson le soir dans les lodges, j’avais emmené des Teva que je ne quitte plus. Et Max une autre paire de Merrell basse et lègère.

 

quelles chaussures pour un trek au nepal?

 

2. Les chaussettes pour éviter les ampoules

Autre élément clef quand on fait de la randonnée! Pour éviter les frottements et donc les ampoules, on a acheté des chaussettes Forclaz 500 de Quechua chez Décathlon, confortable et spécialement conçues pour limiter les irritations. Compter 18€ pour les 2 paires.

En novembre, elles étaient assez chaudes pour les journées de marche, voir même trop, donc on avait une paire plus simple aussi.

Pour le soir et les nuits dans les lodges, on avait des chaussettes en laine de la ferme du mohair, dont je suis fan et que j’amène toujours partout en cas de froid 🙂

Un conseil: ne prenez pas trop de chaussettes! Au final, il ne vous faut que 2 paires de randonnée pour marcher que vous porterez un jour sur deux et une paire chaude pour le soir. Vous pouvez toujours prendre une paire légère aussi pour les premiers jours en basse altitude où il fait chaud! Ne vous encombrez pas avec plein de paires!!!

 

 

3. Les sous vêtements techniques

Un point essentiel! On a testé une gamme de chez Odlo, une qualité irréprochable, on a adoré notre ensemble collant et haut manche longues, qu’on a porté la journée et la nuit au final. Ils nous ont gardé au chaud et au sec de nuit comme de jour en marchant. Sans couture, ils donnent une impression de seconde peau, très agréable à porter, ils se font oublier! On avait jamais utilisé cette marque, on est convaincu! Environ 50/100€ en fonction des modèles.

Après l’idéal est d’avoir une tenue pour la journée et un ensemble pour le soir/nuit. Tout dépend si vous transpirez beaucoup, si vous êtes frileux etc

 

 

 

3. Le Pantalon

On nous avait conseillé le pantalon avec les zip qui permet de se transformer en short, franchement, trop peu pour moi (Elisa), j’ai toujours trouvé cela moche! Et puis franchement, à part les deux premiers jours à basse altitude, je n’ai jamais vraiment ressenti le besoin d’enfiler un short!

Le trek je l’ai fait en collant de yoga! Si si, j’en ai trouvé un au design super sympa, à 60% de fibre coolmax qui était assez chaud et très confortable car sans couture. Je l’ai acheté chez Yoga Searcher, une marque française basée à Hossegor que j’ai découverte récemment. Aujourd’hui, je préfère acheter moins mais mieux. Cette marque fabrique en Europe dans des ateliers ECO-TEX, (c’est tellement rare!!) et n’utilise que des matières d’origine naturelle, pas nuisible à l’environnement. Donc je valide complètement. Et puis moi j’étais super à l’aise pour marcher! Compter 119€ pour ce modèle.

Je n’ai pas eu besoin de porter mon collant Odlo (cf ci dessus) en dessous du collant, il ne faisait pas assez froid, d’ailleurs dès que le soleil sortait le matin, on était super bien.

Max, lui a porté un pantalon de randonnée outdoor de la marque Eider, il en était bien content.

 

leging yoga pour un trek

 

4. La règle des couches pour le haut: on fait l’Oignon!

Pour marcher, rester au sec et au chaud, nous portions donc la première sous couche: notre maillot technique moulant Odlo, par dessus, une polaire (privilégier une veste zipée beaucoup plus simple qu’un pull pour l’enlever!), en dessus une doudoune et enfin en cas de vent (et s’ il y avait fait plus froid notamment au col) une veste coupe vent en Gore tex, déperlante et avec capuche. Comme ça on était paré à toute épreuve! Durant notre trek, au final, il n’a jamais plu, ni fait beaucoup de vent, mais ça peut être différent avec même des chutes de neige. Donc mieux vaut être préparé!

Pour moi, l’ensemble était une veste de chez Eider coupe simple et droite (qui pourrait être plus cintrée pour le style…) mais couleur sympa pour les filles :-). Comptez 300€ pour l’ensemble 3 en 1.

Max, lui avait une polaire de la marque Kathmandu (sa marque préférée quand on était en Australie), une doudoune Quechua et avait choisit une veste déperlante et coupe vent Eider, très technique, ultra ultra légère et qui aurait pu protéger sa caméra en cas de forte pluie!

Attention, pour les premiers jours à 1000/2000m d’altitude, c’est bien d’avoir un tee shirt manche courte, il fait vite un peu chaud en journée quand on marche. Plus on monte, plus on oublie le mode tee shirt court!

 

5. Les accessoires indispensables pour un trek

  • Un bonnet chaud, notamment pour dormir!
  • Une casquette (et oui le bonnet tient trop chaud quand le soleil est là, surtout les premiers jours)
  • Des gants pour marcher les matins et soir. (pas besoin de gros gants de ski non plus)
  • Une bonne paire de lunettes de soleil (la luminosité était intense, de ce coté là, on a été léger… Privilégiez une paire couvrante qui englobe bien les yeux, comme les modèle outdoor sport de chez Julbo, une marque de mon Jura)
  • Un cache cou / Buff (Il y a plein de poussière alors c’est très pratique! )

 

  • Une gourdes et thermos qu’on a utilisé pour plusieurs fonctions. (L’eau minérale coûtant très cher plus on monte en altitude, on remplissait notre gourde dans les stations spéciales vendant de l’eau traitée par un processus complex..en anglais « ozonated water« . En plus, ça évite de consommer trop de bouteilles en plastique qui sont une plaie, on en voit tellement jetées au bord des sentiers… 🙁 Dans le thermos, j’aimais le remplir d’eau chaude au lodge le matin pour la boire au long de la journée. Le soir, on remplissait le thermos d’eau chaude et une fois dans la chambre, on répartissait cette eau dans nos gourdes pour faire des bouillottes dans les sacs de couchage. Malin 🙂

 

  • Serviette microfibre pour la douche (on n’aime pas trop ce genre de serviettes, mais niveau poid et place… c’est imbattable! )
  • Des Tongs! (oui c’est pratique pour la douche)

 

  • Un sac de couchage -20°C (Nous on est frileux alors là on était au top! C’est notre guide qui nous les avait prêté pour le trek, un poids en moins car on voyageait plusieurs mois entre Inde et Népal, s’il avait fallu se trimballer le sac de couchage dans notre périple… 🙁
  • Sac à viande (pas obligatoire, mais c’est super pratique pour tous les voyages. C’est des draps que l’on peut glisser dans son sac de couchage, pendant le trek, ça nous tenait encore un peu plus chaud. On s’en sert un peu partout quand la propreté est suspecte dans les guesthouses…Un bon achat pour les voyageurs!)
  • Des boules quies (les murs ne sont pas très épais dans les lodges au Népal)
  • Une lampe frontale.

 

  • Un sac à dos 60/75L de randonnée pour mettre le tout dedans. Le modèle Quechua et un super rapport qualité/prix. Après si vous prenez un porteur, le sac à dos peut être en option et il est envisageable de venir avec une valise que vous laisserez à l’hôtel à Katmandou pendant le trek, les porteurs ont des sacs spéciaux, pour leur faciliter la tache, qu’ils vous donneront le jour du départ lorsqu’ils viennent vous chercher à votre hôtel à Katmandou .
  • Sac à dos 20/30L pour la journée si vous avez un porteur, sinon vous aurez votre sac ci-dessus (on a utilisé nos sacs photos de chez Lowepro, j’avais le Photo Hatchback qui permet de transporter des affaires de rando, Max avait le modèle Flipside pour son matos photo/video).

 

quels vetements pour un trek au nepal?

 

6. Dans la trousse de toilette:

  • Crème solaire écran total! (Le soleil tape fort en altitude et en montagne)

 

  • Crème de jour/nuit bien nourrissante pour protéger contre le froid (Ma maman vend les produits de la marque Suisse Just, ça fait des années qu’on utilise plus que ça!)
  • Pack de crème aux plantes de chez Just (Crème tee tree et crème au thym très pratique en cas de rhume notamment pour désinfecter les bronches (on l’applique sur le torse, même effet que le baume du tigre), crème de genièvre pour réchauffer les muscles avant de partir le matin, crème gel à l’arnica pour des massages musculaires après la journée de marche, avec ça pas de courbatures!!, crème pied hydratante très efficace et qui fait office de stick à lèvre aussi)
  • Huile essentielle 31 plantes de chez Just aussi. Parfait pour pour se dégager le nez et les bronches. Elle a 1001 vertues. Elle est comestible et on l’utilise donc sur un morceau de sucre si on est barbouillé de l’estomac, sur une cuillère de miel si on a mal à la gorge, on verse 2 gouttes en inhalation dans un bol d’eau bouillante. On se frictionne le torse et la gorge mélangée avec la crème thym. Bref notre indispensable!!
  • Si vous avez besoin de produits Just, n’hésitez pas à prendre contact avec nous, on vous passera le contact de ma maman.

 

  • Huile essentielle de lavande (un must pour tous nos voyages: purifie et a 1001 fonctions, éloigne les acariens/puces de lit, enlève les mauvaises odeurs dans les chaussures et sur les vêtements techniques par exemple, on s’en sert aussi quand on se fait piquer par des insectes pour apaiser les démangeaisons, elle peut contrairement aux autres huilles essentielles, s’appliquer à même la peau, pratique. Elle éloigne aussi les moustiques. Elle soigne tellement de choses, on vous invite à jeter un oeil à ses vertus.
  • Lingettes (même si on est pas fan car ça colle/poisse, c’est bien utile pour une toilette rapide, car franchement vous n’irez pas vous laver tous les jours…trop froid, pas toujours de l’eau chaude…)
  • Gel antibactérien (L’eau manque plus on monte en altitude, au delà de 4000m dans les Annapurnas, c’était un peu compliqué de pouvoir se laver les mains comme on le voulait, du coup dose max de gel!!)
  • Shampoing sec, j’utilise celui de Klorane, très contente! (Indispensable: on ne peut pas se laver les cheveux souvent, pour être honnête je les ai pas lavé en 8 jours!!)
  • Un bâtonnet de manucure en bois et coupe ongle(franchement quand vous aurez les ongles noir de crasse, il servira beaucoup!)

 

  • Quelques médicaments basiques comme du paracétamol pour les maux de tête (on avait prévu du Diamox pour le mal des montagnes mais en lisant les contre indications, on ne voulait plus l’utiliser finalement, Pastilles pour la gorge si on s’enrhume, Spray pour le nez, un anti-septique, trousse premier secours… 
  • Des probiotiques: avant chaque long voyage dans des pays où l’hygiène n’est pas toujours la même que chez nous ^^ on débute une cure de probiotiques une semaine avant le départ puis une gelule par jour durant le séjour. Ça prépare la flore intestinale et la rend plus résistante notamment aux risques de tourista. On prend la marque Granions en parapharmacie qui a des levures actives bien puissantes, sans avoir besoin de les mettre au frais.

 

que mettre dans son sac pour le nepal?

Pour conclure sur les habits nécessaires pour un trek au Népal, on voulait aussi vous préciser qu’il ne sert à rien d’apporter des habits pour le soir aux lodges (pull par exemple), en fait vous serez toujours en polaire doudoune! C’est pour tout le monde pareil, et mieux vaut ne pas se charger.

 

Si vous avez d’autres conseils, n’hésitez pas à les partager dans les commentaires ci-dessous, ça peut servir pour les prochains 😉

NEPAL | COMMENT S’HABILLER POUR UN TREK?
5 (100%) 3 votes

Pin It on Pinterest

Shares