Nous voulions prendre le large et nous perdre dans des contrées dépaysantes, mais nous n’avions qu’une semaine… En atterrissant aux Açores, nous n’avons pas été déçus.

Pourtant proches (2h de vols de Lisbonne), ces iles ont un air de bout du monde, elles déboussolent!

Si notre premier aperçu depuis le hublot, des vaches broutant des prairies bien grasses, nous ont fait penser à la Grande Bretagne, les fougères géantes et les phénomènes géothermiques rappellent clairement la Nouvelle Zélande, quant aux lacs, on jurerait être au Canada! Et non, nous étions juste “perdus” dans l’Atlantique! Une sensation étrange d’ici et d’ailleurs, bienvenus aux Açores!

 

Ile de Sao Miguel Les AçoresVue sur Santa Maria depuis le hublot, nous y avons fait juste un stop de 20 min en avion

 

En ces périodes d’insécurité et d’horreurs liés aux attentats, cela fait un bien fou de se retrouver dans des iles paisibles où les gens sont accueillants. Un endroit où les mots criminalité, violence, stress n’existent pas. On oublie tout!

Alors certes, il faut accepter les caprices de la météo et prendre le temps comme il est, mais pour cette tranquillité d’esprit, ça vaut le coup! Et puis, il faut dire que nous avons choisi une période délicate, la fin mars… Le printemps pointe son nez timidement. Le vent souffle fort et transporte avec lui des masses nuageuses qui paraissent sans fin, mais au final, le secret des Açores, c’est qu’il fait toujours beau quelque part dans l’archipel (d’ailleurs, un service de météo et webcams se chargent de nous monter en temps réel les conditions dans les coins principaux du pays: www.spotazores.com).

Avec neuf iles au total, chacune avec ses spécificités, il y en a des choses à faire et à voir aux Açores. Ce n’aurait pas été un problème d’y rester un mois, mais comme toujours dans la vie, il a fallu faire des choix!

Notre blog voyage est l’occasion de partager le meilleur de nos découvertes, et les Açores en est une très belle! Pour notre premier séjour de 7 jours, nous avons visité les iles de Sao Miguel, Faial et Pico. Impressions et itinéraires…

 

 

SAO MIGUEL, UNE ILE SURPRENANTE!

Ile principale de l’archipel, c’est ici que vit plus de la moitié des Açoréens (140 000 personnes). Bien desservie avec l’Europe (continentale), c’est en général l’ile que l’on visite en premier. Les amoureux de la nature et des activités en plein air (rando, canyoning, parapente, etc) auront trouvé leur paradis.

J’aime comparer Sao Miguel à un jardin, un jardin luxuriant de 740km2!

Où que l’on aille, les routes sont ornées de massifs de fleurs, de plantes exotiques et de fougères impressionnantes. Des cèdres japonais couvrent des vallées entières, luttant contre les Hedychium, une sorte de gingembre sauvage venu des Himalayas, colonisant toute l’ile. On y trouve aussi des plantations de thé, des champs de bananes, d’ananas ou encore des arbres fruitiers à foison. C’est simple, tout pousse aux Açores et particulièrement sur Sao Miguel!

 

Azalées en fleur açores

 

Camelias en fleur sao miguel1.Vue depuis l’aire de pique-nique sur la route de Faial da Terra | 2 et 3. Camélias, Jardin Botanique Terra Nostra à Furnas

 

À la fin mars, les camélias commençaient à fâner et laissaient place aux azalées rose et blanche. Un beau spectacle mais que nous imaginons, n’égale pas la floraison spectaculaire des mois d’été avec les hortensias bleu et gigantesques hedychium aux fleurs jaunes et à la fragrance sucrée.

Visiter l’ile de Sao Miguel est facile, longue de 62 km et faisans seulement 15km de large, on est jamais très loin de là où on veut aller (et pourtant c’est la plus grande de l’archipel!). En plus, les routes sont en excellent état et l’ile est parfaitement aménagée au niveau touristique. Nous sommes restés dans le même hôtel à Ponta Delgada durant notre séjour, et avons fait des excursions à la journée en voiture. Les trois jours ont été bien remplis, voici le meilleur de nos activités sur un itinéraire en trois parties.

 

 

Premier jour à Sao Miguel: cap à l’Ouest!

 

Pour cette première journée, on commence fort: cap sur une des merveilles de la nature du Portugal, la réserve protégée de Sete Cidades. Un cratère gigantesque composé de quatres lacs de couleurs distinctes. Pour nous, ils ne se sont pas laissés découvrir… Une déception tant le lieu est splendide sur les brochures. Nous étions venus en partie pour ça et pendant trois jours nous avons tenté notre chance mais sans succès. Pourquoi? Le cratère est en altitude et attrape tous les nuages et les retient.

Nous vous conseillons donc de visiter Sete Cidades les premiers jours et si la météo n’est pas bonne et les lacs de cratères sont dans les nuages, vous pourrez revenir durant le reste de votre séjour.

Pour explorer la région des lacs de Sete Cidades, nous sommes partis quelques heures en VTT avec Paulo de chez Futurismo. Une balade qui doit être magique lorsque le temps est dégagé. On longe les lacs, monte sur les hauteurs du cratère pour dominer l’ensemble. Bon pour nous, ça n’aura pas été le même spectacle, nous étions le guidon dans le brouillard! Nos photos ne vous feront malheureusement pas rêver sur ce coup là!

 

Sete Cidades Sao MiguelSete Cidades, Vista do Rei (La Vue du Roi) dans le brouillard! 

Sete Cidades Lagoa AzulSete Cidades, Lagoa Azul

 

Par contre par beau temps, ils proposent pleins d’activités: location de canoé-kayaks, paddle, sorties en jeep pour découvrir l’ile, randonnées guidées. Bref de quoi s’éclater et profiter de ce lieu naturel magnifique!

Les nuages étant accrochés aux cratères, nous avons tenté notre chance sur la côte, en allant à quelques kilomètres de là, à Ponta da Ferra. Ici, le soleil ne brille pas mais la visibilité est parfaite. À Ferraria, il faut tester les piscines naturelles d’eau mer, oui mais chaude!

Il faut s’organiser pour vivre l’expérience car l’eau de mer n’est chaude qu’aux alentours de la marée basse. L’idéal étant de venir 1h30-1h avant la basse mer pour pouvoir en profiter. Plus tôt, c’est froid, à la marée basse, on se brûle les pieds!

Moi (Elisa) j’ai vraiment tout donné pour me mettre à l’eau en cette journée plutôt moche. Arrivée en doudoune, je me suis retrouvée en maillot, ballotée dans un océan déchainé…Ok par une belle journée, cela doit être juste parfait et en plus c’est gratuit! Alors il ne faut pas s’en priver!

Ponta de ferra Ferraria acores

 

piscine naturelle chaude sao miguelPonta da Ferra, Ferraria – Piscine Naturelle Chaude + centre thermal

 

Vous vous sentez moins aventurier? Pas de problème, juste à coté se trouve un centre thermal qui avait l’air très bien. Pour nous, ça sera pour une prochaine fois, je m’étais rhabillée et on avait encore de la côte à voir:-)

Le soleil finit par pointer son nez et on file au petit village de Mosterios plus haut sur la cote ouest. Les petites rues,aux maisonnettes colorées, sont paisibles, deux amoureux s’embrassent, un chat vient nous saluer. On se sent bien, on longe la berge. J’avais oublier à quel point l’Atlantique pouvait être vivifiant! (J’ai passé tous mes étés d’enfance en Vendée). Les vues sur l’océan sont magnifiques, les surfeurs sont de sortie. Les vagues déferlent contre les rochers noirs, les nuages glissent sur les hauteurs à vitesse éclair, l’air de l’Atlantique nous fait vraiment du bien et ce n’est que le début! Après plus d’un mois avec des rhumes à répétition, c’est tout à fait ce qu’il nous fallait!

Pour le coucher du soleil, on croirait reconnaitre 2 des apôtres d’Australie qui se trouvent sur la Great Ocean Road! Ces énormes rochers tiennent bon, contre vents et marées.  Un beau spectacle, surtout quand les oiseaux viennent s’y reposer au soleil couchant.

Mosteiros Sao-Miguel

 

Mosteiros-Village-Acores

 

Mosteiros-Sao-Miguel-Acores

 

Mosteiros Surf Acores

 

Mosteiros AcoresVillage de Mosteiros, sur la cote ouest de Sao Miguel

Deuxième jour à Sao Miguel: le coeur de l’ile

 

 

Pour commencer en douceur la journée, direction les sources chaudes de la Caldeira Velha. Une promenade dans une forêt enchanteresse, les fougères veillent sur nous.

Après quelques pas, des petites cabanes en bois nous invitent à passer le maillot (enfin il n’y aura encore que moi, Max ayant oublié le maillot… ah ces hommes…). Une cascade naturelle et de l’eau à 26° degrés. Mieux vaut démarrer avec celle ci, puis descendre au bassin principal, où l’eau approche les 35°. J’ai trouvé le bonheur, ne plus bouger, écouter le bruit de la jungle, un moment comme je les aime.

 

Caldeira Velha Acores

 

Caldeira-Velha-Bain-chaud-Acores

 

Caldeira-Velha-Sao-MiguelCaldeira Velha

 

INFOS PRATIQUES | Caldeira Velha

TARIF Il faut garer sa voiture sur le parking le long de la route et payer un droit d’accès de 2€ par personne pour accéder aux sources et au centre d’interprétation.

HORAIRES Ouvert toute l’année, on vous conseille de venir dès l’ouverture car la foule arrive rapidement et les bassins ne sont pas très grands. Les horaires changent en fonction des mois. D’Avril à Septembre, c’est de 9h à 20h30. Sinon pas avant 10h et ça ferme plus tôt (avant la nuit).

 

Bien détendus (enfin moi pour le coup), on continue la route et découvrent les panoramas sur le Lagoa do Fogo (lac de feu). Pour ceux qui n’aiment pas marcher (ce qui n’est pas notre cas mais on précise) tout a été bien pensé et les plus beaux points de vue sont accessibles en voiture. Ici, dans le cratère, se trouve la plage sauvage votée la plus belle du pays. C’est ici que j’ai pensé au Canada (enfin comme je me l’imagine avec ses hautes forêts).

 

Lagoa-do-fogo-San-Miguel-Acores Lagoa do Fogo

 

Quelques photos plus tard, direction la côte sud avec les stations balnéaires de Vila Franca do Campo. C’est une des parties les plus touristiques, Plages de sable noir et océan bleu azur. Nous nous arrêtons pas, mais en été, il y a quelque chose à faire: partir en excursion sur une plage “secrète” Ilheu da Vila (ça nous rappelle la playa escondida du Mexique ça). On a vu des photos et ça a l’air grandiose, l’accès est limité à 400 personnes par jour, pas d’excursion en ce week-end de Pâques, on reviendra en haute saison! Pas de baignade non plus, l’air est encore un peu frais, on passe notre tour (même si on a été surpris d’apprendre que sous l’effet du gulf stream, l’océan est un peu plus chaud que chez nous, bon plan :-)).

Nos estomacs gargouillent, c’est qu’aux Açores, l’air de l’océan nous creuse! Et puis, il faut dire qu’on y mange bien (et beaucoup aussi)!

Pour le déjeuner on va tester quelque chose d’inédit, un pot au feu cuit dans le coeur du volcan! C’est la spécialité de Furnas (Cocido das Furnas).

Rdv à 12h30 au lagoa das Furnas, il y a une balade pour observer les phénomènes géothermiques, la terre fume et bouillonne. Et puis, des camionettes des restaurants de la région s’approche, les touristes s’agglutinent curieux. On regarde les hommes s’affairer à aller rechercher les grandes marmites de pot au feu, bien enfuies au chaud dans la terre. Ils ont l’habitude et l’affaire est réglée en quelques minutes. Les casseroles sont entreposées dans les coffres, direction le restaurant! De quoi nous ouvrir l’appétit!

Pour info, il est possible en tant que privé de réserver un pot au feu dans un restaurant (pour une quinzaine d’euros par personne), ils se chargent de vous le faire cuire avec amour pendant 8h à 60°C dans le parc géothermique. Il faudra payer 2,5€ pour l’emplacement et vous pourrez même le manger en pique nique dans le parc! Une idée originale pour un déjeuner tranquille en famille ou entre amis.

Pour nous, ça sera plus traditionnel, et nous partons au chic restaurant de l’hotel Terra Nostra Garden au centre du village de Furnas. Autant vous dire qu’on s’est régalé avec ce pot au feu tendre à souhait. Le cadre est idyllique, au coeur d’un jardin botanique. Après un caldo verde (la traditionnelle soupe de choux portugaise) le pot au feu et un dessert à l’ananas, on ne peut plus bouger!

 

Lagoa-das-Furnas

 

Cocido-das-Furnas-Acores

 

Furnas-Sao-Miguel1 et 2. Lagoa das Furnas | 3. Restaurant de l’Hotel Terra Nostra | 4. Furnas

 

Pour digérer, on flâne dans le très reposant parc de Terra Nostra. Un paradis pour les amateurs de botanique. Une collection extraordinaire de plantes endémiques mais aussi de cycades, fougères et fleurs venues du bout du monde (Australie, Nouvelle Zélande, Amérique du nord, etc). Un vrai voyage ce jardin, surtout qu’encore une fois les jardiniers l’ont bien pensé et qu’il y a toujours une partie en fleurs et ce à chaque saison.

Mais c’est dans la piscine thermale d’eau ferrugineuse que nous passerons le plus de temps! Très riche en fer, l’eau a une couleur orange! Ce n’est pas ce qui nous arrête! Une fois glissés à l’intérieur, il est difficile d’en ressortir! 40°C, c’est royal pour enlever toute tension musculaire. D’ailleurs, l’eau ferrugineuse est reconnue avoir des propriétés de remise en forme, elle est conseillée dans les états nerveux ou de faiblesse, pile ce qu’il nous fallait encore une fois! Et bien, on a bien fait de venir aux Açores!

 

Terra-Nostra-Jardin-Acores

 

Terra-Nostra-Furnas-Sao-Miguel

 

Bain-chaud-naturel-Jaune-AcoresJardin Terra Nostra

 

INFOS PRATIQUES | Jardin Terra Nostra

TARIF 7€ pour l’entrée au jardin botanique et aux sources

SITE WEB www.parqueterranostra.com

!!!! ATTENTION Conseil beauté pour les filles, protégez vos cheveux avec un bonnet de bain si vous avez, car je ne me suis pas méfiée (je n’ai pas mis la tête sous l’eau non plus, hein) mais mes cheveux se sont transformés en crins de cheval…:-( Quand on a les cheveux déjà secs, c’est juste le drame!

 

 

Une fois totalement relaxés, on part tranquillement déguster du thé local à Maia sur la côte nord.

Et oui les Açores sont un des rares endroits où l’on trouve des plantations de thé en Europe (ils disent le seul, mais un de nos lecteurs nous a mentionné une production en Angleterre à Cornwall) et cela depuis 1883.

La visite de la plantation de thé Cha Gorreana est passionnante (si l’on aime le thé et que l’on s’intéresse à sa culture et son histoire). Les missionnaires Portuguais en expéditions en Orient auraient découvert la culture du thé et l’auraient rapporté en Europe. Même si ce sont les Anglais et les Hollandais qui se sont lancés en premier dans sa commercialisation à grande échelle au XVIIIème siècle.

Petite anecdote du mot thé, dans toutes les langues européennes ou presque, on parle de thé-té-tea, alors qu’au Portugal, on dit Chá. Tout simplement car en Chinois, un des symboles pour écrire le mot « thé » ressemble à la lettre “t” . Les européens le voyant sur les paquets importés l’on alors appelés comme la lettre de l’alphabet. Seuls les Portuguais ont gardé le nom original Chá. On en apprend tous les jours:-)

Lors de la visite, on découvre comment le thé est cultivé, ce qui différencie le vert du noir et on peut même goûter les 4 variétés produites sur place.

Grâce à des avantages climatiques, il n’y a pas besoin d’utiliser ni des pesticides, ni des herbicides pour produire le thé à Sao Miguel, encore mieux:-)

 

Plantation-de-the-acores

 

Visite-Plantation-de-the-Sao-MiguelPlantation de Thé, Cha Gorreana

 

INFOS PRATIQUES | Plantation de thé, Cha Gorreana

Visite gratuite, ouvert tous les jours (en semaine, des employés travaillent dans l’usine et l’on peut les regarder trier les feuilles de thé notamment)

Shop pour des souvenirs très “thé”

 

Troisième jour à Sao Miguel: l’Est, la partie la plus primaire de l’ile!

 

 

Dernier jour déjà sur Sao Miguel, cette ile nous plait, on pourrait vraiment y passer la semaine (d’ailleurs on le recommande si vous voulez faire des randos, vous poser, explorer). Cap à l’Est pour cette dernière journée. Là bas, c’est la partie la plus ancienne de l’ile, plusieurs millions d’années et le paysage change de ce que nous avons vu jusque là. La serra da Tronqueira est le seul endroit de l’ile où l’on peut observer des forêts endémiques. Toutes les plantes invasives ont été enlevées notamment pour permettre la survie d’un oiseau local qui perdait tout son habitat naturel. Au belvédère de Bartolomeu la démarcation est flagrante entre les forêts de cêdre japonais (importés pour le bois de construction) et les forêts primitives de laurier.

CONSEIL Tout l’itinéraire dans le plateau de la serra pourrait être superbe en VTT, au coeur de la forêt qui évolue au fil des kilomètres. Nous étions en voiture et ça un peu gâché l’expérience.

 

Serra-da-Tronqueira-Sao-Miguel

 

Serra-da-Tronqueira-AcoresForêt: Serra da Tronqueira

 

Pour ceux qui aiment les activités de plein air, encore une fois, c’est un peu la mecque de tout ça ici! On a l’embarras du choix, pour nous, ça sera sentier de randonnée pour aller voir une jolie cascade (Salto do Prego). Une balade très agréable et très bien balisée de 2 heures et d’environ 5km avec traversée du petit hameau de Sanguinho et sous le chant des oiseaux. Nous devions tester le canoyning avec Tiago de chez Picos de Aventuras mais je venais de me faire opérer des yeux et interdiction formelle de pratiquer ce genre d’activité avant un mois… Dommage, encore une raison de revenir! Tiago est super cool et passionné, il nous accompagne pour la balade et nous raconte pleins de choses et d’anecdotes sur son ile et son métier. On passe un bon moment

 

Randonnée-Cascade-Acores

 

Salto-do-Prego-Acores

 

Cascades-Acores-Sao-Miguel1 et 2. Vue sur le village de Faial da Terra | 3. Sentier de randonnée pour la cascade Salto do Prego | 4-7. Salto do Prego

 

INFOS PRATIQUES | Tiago, Picos de Aventuras

Beaucoup d’activités à la carte pour explorer l’ile : observation des oiseaux, canyoning, sortie en jeep etc.

TARIF entre 30€ – 60€ selon l’activité . Pour le canyoning :1/2journée: 55€  ou journée complète: 75€ (avec  déjeuner inclus)

 

 

Pour finir la journée, on se promène en voiture le long de la côte Est, s’arrête au mirador sur le phare le plus oriental de l’ile. Des points de vue, ce n’est pas ce qui manque sur Sao Miguel, tout est vraiment fait pour rendre accessible les plus beaux endroits de la nature.

 

Point-de-Vue-Sao-MiguelPonta do Arnel

 

 

NOS CONSEILS POUR VISITER L’ILE DE SAO MIGUEL AUX AÇORES

 

Hébergement

Après réflexion, nous aurions bien aimé dormir deux nuits à Ponta Delgada (coté ouest) et 2 nuits à Furnas (coté est). Même s’il faut compter que 2 heures pour traverser l’ile, on aurait aimé être sur place pour faire des photos au lever de soleil à l’Est et éviter de courir sans arrêt d’un bout à l’autre.

Un autre plan qui doit être génial si l’on veut se reposer et se ressourcer: louer une maison rurale dans le petit hameau de Sanguinho, ça nous tenterait bien un jour pour une expérience très différente au vert et sédentaire. Un contact ici:

Sanguinho – Turismo Natureza Açores, Ldails ont 10 maisons à la location, soit la totalité du village! Tél: +351296383359. 

Il y a aussi de belles auberges de jeunesse très sympas.

Combien de temps pour visiter l'ile de Sao Miguel?

C’est l’ile la plus grande et de loin, 3 jours complets sur place sont un minimum pour apprécier, une semaine serait l’idéal pour faire des randos, de beaux pique nique, partir en VTT, plonger etc etc.

Il fait quel temps sur Sao Miguel et aux Açores en général?

Attention, ces iles étant “perdues” en plein océan Atlantique, il pleut souvent et surtout l’hiver de novembre à avril. Il est important de prévoir du temps pour pouvoir décâler des activités dépendantes de la météo en cas de mauvais temps.

Quels habits prendre?

Un conseil, prenez un peu de tout! Après ça dépend à quelle saison vous partez. Même si on avait imaginé des iles exotiques, c’est plus proche de la Bretagne en terme de météo 🙂 Traduction: on prend imper, bottes de pluie et un bon gilet! En mars, on s’est servi d’une doudoune à plusieurs reprises, surtout lorsque l’on va sur les points culminants, en haut des caldeira.

Crème solaire indispensable: entre l’océan et les roches volcaniques, on brule facilement…

Un vieux maillot de bain pour les sources d’eau chaude, surtout celle d’eau ferrugineuse de Furnas, sinon votre tout nouveau flashy maillot ressortira tout orange!!

Un bonnet de bain ou de quoi protéger vos cheveux pour ces même sources chaudes.

 

Nous avons aussi exploré deux autres iles:

L’ile de Faial, le Paradis des Marins

L’ile de Pico, la Majestueuse

 

Un grand merci à aux équipes de VisitPortugal et VisitAzores avec lesquelles nous avons réalisé ce voyage.

 

SI TOI AUSSI TU SOUHAITES VOYAGER AVEC NOUS EN DIRECT, C’EST PAR ICI:

Snapchat : ID Bestjobers

Instagram @ElisaParkRanger et @MaxCoquard

Facebook Bestjobers

Twitter @Bestjobers

À très vite pour de nouvelles aventures,

Elisa & Max

(ps: si tu as aimé l’article n’hésites pas à nous laisser ta note 🙂 ↓)

 

LES AÇORES #1 | Ile de Sao Miguel, l’exotique !
4.5 (90%) 18 votes

Pin It on Pinterest

Shares