Vous êtes assez nombreux à nous interroger sur le blog à propos de la sécurité au Mexique, vous nous exprimez vos doutes et craintes quant à la possibilité d’y réaliser un voyage sans risque. Après un deuxième voyage en mars, on pense que cet article sera utile pour la majorité d’entre vous.

Au delà de la sécurité, on vous dira ce qui nous a décidé à y retourner.

 

Le Mexique, une destination à risque?

Visite de la réserve de Sian Ka'an

Commençons par le commencement, retour en 2015, notre amie Tania, Mexicaine vivant à Mexico City, nous annonce son mariage en novembre. Si la première réaction est l’excitation, la seconde fera davantage place à l’appréhension. Avions nous envie d’aller visiter le Mexique?! Oui on est curieux de tout mais est-ce que ce n’est pas dangereux? Franchement avec tout ce qu’on entend à la télé, dans les journaux, ce pays a vraiment mauvaise presse et avoir des doutes et des craintes est plus que normal je dirais! Si nous avons tout de même hésité à partir, nous ne pouvions pas rater cette belle occasion de visiter le pays de notre amie et au passage faire la fête comme jamais! Alors on s’est renseigné, on a fait des recherches et on y est allé une fois pour un mois, avec un itinéraire bien dense entre plusieurs États du centre, de la côte ouest, mais aussi de la péninsule du Yucatán. Et puis on a tellement aimé qu’on y est retourné une deuxième fois en mars 2017 pour découvrir le Chiapas et explorer les recoins de la péninsule du Yucatán qui nous manquaient.

Avec nos 2 mois passés au total dans le pays et une expérience de plusieurs régions, on se sent plus à l’aise pour écrire sur le sujet de la sécurité au Mexique.

Cet article a pour but de vous rassurer sur les risques de voyager au Mexique, de vous donner des conseils pour éviter les situations délicates. Nous voulons aussi casser certains a priori que vous pourriez avoir sur la destination.

1. QUELS SONT LES RISQUES ET COMMENT LES MINIMISER? 

Enlèvement, guerre des narcos, trafic de drogue et violence en tout style, vol: qu’est ce que je risque en partant en vacances au Mexique? Qu’on soit clair, le Mexique n’est pas un pays connu pour sa paisibilité, un coin où il ne se passe rien, mais on veut quand même préciser que les medias ne font ressortir que le pire de la destination…

 

  • Tout d’abord, le pays est très grand! Il se compose de 32 régions États et c’est plus de 3 fois la France en superficie. Certains endroits craignent plus que d’autres mais n’étant pas forcément touristiques, il est plutôt facile de les éviter afin de réduire les problèmes.

 

Notre premier et principal conseil pour organiser vos vacances au Mexique, éviter l’État du Michoacan, du Veracruz, certains coins de Sinaloa, en général (même si nous n’aimons pas généraliser) les régions du nord à la frontière avec les États Unis (Chihuaha, Coahuila,Durango, Nuevo León, Sonora, Tamaulipas) sauf la Basse Californie qui est touristique, la ville de Monterrey qui peut être dangereuse, tout comme certains quartiers non touristiques de Mexico DF.

 

En ville, renseignez vous des quartiers plus chauds, ne vous promenez pas la nuit seul, essayer de vous fondre dans la masse et de ne pas attirer les regards.

En revanche, les États que nous avons visité et qui sont sûrs sont: Guanajuato, Puebla à coté de Mexico DF, la péninsule du Yucatán dans la globalité (Mérida est réputée comme une des villes les plus sûres du monde). Il y a aussi la station balnéaire de Puerto Vallarta + Yelapa. Nous avons parcouru le Chiapas qui avait une situation compliqué il y a quelques années mais maintenant à part quelques blocages routiers où on nous demande un peu d’argent, nous nous sommes sentis très en sécurité. On aurait aimé visiter l’État de Guéretaro qui est réputé très tranquille aussi. La prochaine fois, nous voudrions aller à Oaxaca et San Luis de Potosi, mais aussi en Basse Californie pour ses paysages arides d’un autre monde! Bref avec cela, une bonne liste pour planifier un voyage au Mexique sans passer par les coins chauds.

 

  • Si le pays a des problèmes, les violences depuis quelques années sont en général faites envers les populations locales et non les touristes. Le Mexique est corrompu, il y a de sévères crises entre les narco trafiquants, avec fusillades, enlèvements de locaux, demandes de rançons et autres violences. Encore une fois si vous n’allez pas dans les villes/régions où agissent les narcos, vous n’aurez pas de risques.

 

  • Un autre conseil en matière de transport, éviter de vous déplacer la nuit, c’est toujours plus dangereux. Si vous devez prendre des bus de nuit, faites attention à choisir ceux empruntant les routes rapides, qui ne s’arrêteront donc quasiment pas. Nous avons fait Guanajuato – Puerto Vallarta en bus de nuit dans une compagnie plus chère pour le confort et puis pour ne pas prendre de risque. Tout s’est très bien passé. Si vous êtes en voiture, éviter de rouler la nuit, déjà pour les animaux qui pourraient surgir de nulle part et créer un accident et aussi pour éviter tout autre risque. Relativisons, des copines ont crevé le soir sur une route entre Cancún et Valladolid, rapidement quelqu’un leur a proposé de l’aide pour changer la roue. Il ne faut pas voir tout en noir!

 

Mais vraiment on insiste sur nos deux séjours au Mexique selon notre itinéraire, nous nous sommes jamais sentis en danger, menacés ou inconfortables. Comme partout, nous n’affichons pas de signe ostentatoire (pas de bijoux, montres ou lunettes de soleil de luxe). Maxime range la majorité des cas son appareil photo dans son sac photo qui est discret (découvrez notre équipement photo en voyage). Nous préférons comme partout j’insiste, ne pas attirer les regards, beaucoup de gens au Mexique vivent avec des revenus bien inférieurs au nôtre et on fait attention. Se fondre dans la masse est toujours la recette de la tranquillité, et ça commence par nos tenues. Comme en Inde, j’ai adopté le look jupe longue, les pantalons légers et les hauts à broderie comme cela se fait beaucoup au Mexique. Savoir où l’on va et ne pas avoir la tête en l’air. Soyez méfiants les premiers jours et vous verrez.

Donc franchement si vous avez envie de visiter le Mexique, il ne faut pas que le facteur sécurité vous retienne, soyez prudent comme lors de tout voyage!

2. PEUR DU TOURISME DE MASSE… Comment l’éviter et avoir des vacances authentiques au Mexique?

Comme on vous le disait, nous ne voulions pas trop y aller la première fois et puis en tout honnêteté si notre amie ne se s’était pas mariée, nous n’y serions peut être jamais allé…! Alors MERCIII Tania!

 

Au delà de la violence, c’est l’image du tourisme de masse et une destination de fête qui nous freinait beaucoup. Acapulco, Cancún, les Américains par milliers (millions) on avait vraiment peur de ne pas se retrouver dans des complexes hôteliers géants en tout inclus avec la tequila qui coule à flot, des nuits en boites, des fêtes délurées toute la journée sur la plage avec des étudiants bourrés fêtant le spring break, des excursions sans âme à la chaine où tout est aseptisé… Car oui le Mexique est connu pour ça aussi! Tout ce qu’on déteste^^

 

Alors comment expliquer qu’on y soit retourné moins de deux ans après notre premier road trip?

Tout comme la violence et l’insécurité, le tourisme de masse est très localisé et il est facile de l’éviter. Cancún, on y arrive en avion mais on en part vite (en bus direct à la sortie de l’avion ou en louant une voiture de location)! Si on veut éviter les coins trop touristiques où les serveurs nous parleront automatiquement en anglais, mieux vaut ne pas s’arrêter à Playa del Carmen, Isla Mujeres, Cozumel et Tulum. Éviter toutes les grands parcs d’attractions sur la côte en descendant de Cancun à Tulum (X’la, Xcaret et compagnie… quelle horreur…!) Il y a tellement d’autres manières de profiter des beautés du pays. Le reste de la péninsule du Yucatán est beaucoup plus authentique!

Puerto Vallarta est très courue des Américains, mais partez à Yelapa, c’est plus isolé et on y est bien! Bref, il y a toujours des solutions pour s’adapter aux envies de chacun de nous.

Pour une première fois en autonomie, un road trip dans la péninsule du Yucatan est très bien, c’est d’ailleurs ce que vous préférez sur le blog car il y a la plage. Mais vraiment Guanajuato, San Miguel de Allende et Puebla méritent le détour!

Pour une deuxième fois, ou si vous êtes plus aventurier, hors des sentiers battus, le Chiapas est vraiment à faire. Une claque, une belle! Des activités éco touristiques, des endroits plus préservés, une culture unique, un vrai dépaysement.

3. LE MEXIQUE, ON L’AIME POUR...

En fait, après notre premier séjour, on s’est fait la remarque que le Mexique réunissait beaucoup d’éléments pour de magnifiques vacances et c’est pourquoi on y est revenu les yeux fermés!

 

Canyoning Las 3 Tzimorelas, Chiapas, Mexique

 

  • C’est un pays divers et varié dans ses paysages, ses climats. Jungle, volcans, mer des Caraibes, ocean Pacifique, desert, canyons, cascades spectaculaires, il y a énormément à faire et à voir au Mexique. On pourra lézarder sur de superbes plages, partir en randonnée, visiter des villes, voir des animaux en liberté, il y a de quoi faire!

 

Chitchen Itza, Yucatan, Mexique

 

  • C’est un pays avec une vraie culture, une histoire, un héritage: une vraie richesse. Les Mayas, les Aztèques, puis la colonisation par les Espagnols, aujourd’hui c’est autant de patrimoine à découvrir. Les pyramides sont incroyables (Chichen Itza fait partie des 7 nouvelles merveilles du monde pour une raison, pas qu’une d’ailleurs!). L’architecture coloniale est superbe. Le Mexique c’est les couleurs, des églises fastueuses, des haciendas impressionnantes.

 

 

Zinacantán, Artisanat Mexicain, Chiapas, Mexique

 

  • C’est un pays à l’artisanat et aux savoir faire uniques et nombreux. Quand on voyage au Mexique, on est bluffés par la broderie, tout un art avec des techniques qui varient selon la région. Chaque ville a son savoir faire et d’ailleurs, l’office du tourisme a créé la dénomination de “pueblo magico” (village magique) pour mettre en valeur certains endroits à l’artisanat reconnu et caractère unique. Vous ne savez pas où aller? Etudiez la liste, il y en un peu plus d’une centaine classé aujourd’hui.

 

  • C’est un pays où on mange bien! Et c’est important, on est tous des gourmands! Il faut savoir qu’à chaque région ses spécialités culinaires. Les saisons sont aussi très importantes pour pouvoir avoir certaines recettes. Vous verrez vite qu’il n’y a pas que des tacos et burritos!! Vous n’aimez pas mangé épicé?  C’est le pays du piment le plus fort du monde, le chile habanero, mais pas de soucis, en général, c’est dans les sauces, mais elles sont servies à part. Ouf..! Pas d’inquiétude, c’est tout à fait possible d’éviter la cuisine épicée si on n’aime pas. Mention spéciale pour les plats régionaux du Yucatán, on a adoré le pollo pibil, la cochinita ou encore le po-chuc! Puebla avait de très bonnes choses aussi 🙂 Quelque chose de très pratique: on peut manger, diner à tout heure au Mexique, autant déjeuner à 17h que diner à 18h ou minuit! Génial. Pour les amateurs d’alcool fort, il y a bien sûr la célèbre tequila, mais aussi le mezcal et le pulque (la seule boisson alcoolisée datant de l’époque pré-hispanique, il s’ obtient grâce à la fermentation de la sève d’agave ( l’agua miel), à goûter!

 

 Jus de Fruit, Yelapa, Mexique

 

  • C’est un pays avec plein de bons fruits tropicaux et donc des jus frais! Buvez les “agua fresca” qui sont des eaux préparé sur place très rafraichissantes à base de fruits frais. À Yelapa, on en a bu une au melon, on s’en est toujours pas remis tellement on a eu l’impression de boire un melon pressé! Un régal!

 

 

  • C’est un pays qu’il fait bon visiter! Nous, on adore le climat, le soleil, l’ambiance dans les rues et places du village (les fameux zocalos). Il se passe toujours quelque chose et souvent une fête religieuse! Musique, douceur de l’air le soir, c’est agréable de manger en terrasse. Les gens sont accueillants (et encore plus au Chiapas), souriants, ça fait du bien! Vraiment de belles rencontres! N’oubliez pas les pourboires qui sont une vraie institution ici 😉
  • C’est un pays relativement bon marché. Certains coins sont bien plus chers comme Tulum par exemple, mais la vie est moins cher qu’en France. Le Chiapas, plus reculé, est par exemple vraiment bon marché pour nous.

 

Bref, c’est autant de raisons qui feront que nous y retournerons! Nous avons encore tant à faire au Mexique! On espère que ces quelques lignes vous auront rassurées et motivées à partir au Mexique, car franchement en suivant nos itinéraires à travers les différentes régions que nous avons visitées, les risques sont quasiment inexistants.

 

Pour aller plus loin, lisez notre article Conseils avant le départ, organisez votre voyage au Mexique

INFO PRATIQUE | ASSURANCE VOYAGE

Avant de partir au Mexique, pensez à vous assurer!! Nous on fait confiance à la formule Globe Partner de chez ACS pour partir tranquille et ce quelques soient les pays visités, voici le lien pour demander un devis en ligne: ACS assurances. On vous invite vivement à regarder leurs formules d’assurances très flexibles qui s’adaptent à la durée de votre voyage, c’est quelques dizaines d’euros en plus pour un voyage de 15 jours / 3 semaines qui peuvent au final vous faire économiser beaucoup beaucoup d’argent et de soucis! (Ça sent le vécu…on a eu l’occasion de s’en servir au Népal lors de notre premier trek en novembre 2016 et au Canada). En plus, leurs tarifs sont très compétitifs.

VOLS POUR LE MEXIQUE

Trouvez le meilleur prix pour votre vol au Mexique avec Skyscanner.fr

 

N’hésitez pas à partager votre expérience en commentaire! Pour rassurer les futurs voyageurs ou alors si vous connaissez des zones à éviter…


A très vite pour de nouvelles aventures, 

Instagram | Facebook | Snapchat | Twitter

Elisa & Max

MEXIQUE | FAUT-IL AVOIR PEUR D’Y ALLER et POURQUOI NOUS ADORONS CE PAYS?
5 (100%) 6 votes

Pin It on Pinterest

Shares