Le Costa Rica est un pays magnifique avec une nature époustouflante qui ne pourra pas vous laisser indifférent. Une destination facile à visiter mais pas forcément évidente à planifier. Un petit pays certes, mais des choses à voir aux quatre coins et des temps de distance bien plus longs que par chez nous… En 15 jours, il faudra faire des choix, mais on aura un très bel aperçu. En un mois, on peut en faire le tour.

Après 3 semaines en août 2016, et beaucoup d’aller retours pour les besoins d’un reportage photo pour l’office de tourisme du pays et quelques jours pour nous, voici notre suggestion d’itinéraire réalisable sur 15/20 jours d’après notre expérience sur place. Il est impossible de faire un circuit type au Costa Rica! C’est à planifier en fonction des saisons, de vos intérêts, budgets et envies, ce circuit peut bien sûr s’adapter, mais on espère que ça pourra vous être utile pour vous aider à organiser vos vacances au Costa Rica. Voici nos incontournables à voir et à faire, ainsi que nos hébergements pour visiter le Costa Rica en toute sérénité.

On a trouvé aussi des bons plans pour économiser sur vos réservations car c’est une destination assez chère, mieux vaut en être conscient. On vous en parle dans les prochaines lignes mais on vous invite également à consulter notre article “Costa Rica, Conseils, à lire avant le départ” où vous trouverez beaucoup d’informations très utiles, notamment sur les vols, la monnaie, le budget à prévoir et quand partir au Costa Rica entre autres.

Bonne lecture!

 

 

 

L’Itinéraire de notre Road-trip de 2 semaines sur notre carte détaillée du Costa Rica

 

itinéraire costa rica 15 jour carte

 

ARRIVÉE À SAN JOSÉ

Après notre arrivée à l’aéroport de San José, en soirée 22h, on a décidé de passer notre première nuit sur Alajuela (ville ou se situe l’aéroport). Le transfert en taxi coûte moins cher que pour rejoindre le centre de San José et franchement la capitale n’a pas un grand intérêt comme on l’explique dans nos conseils voyage Costa Rica.

 

ou dormir pres aeroport san jose costa rica alajuelaVilla Marguerita, Alajuela

 

On a choisi la Villa Marguerita, une maison d’hôtes très conviviale et assez confortable. Marguerita est un tout un personnage! Venant de Hollande, cela fait 17 ans qu’elle vit au Costa Rica. Après Manuel Antonio, elle s’est installé à Alajuela il y a 8 ans. Il y a tout ce qu’il faut dans ce Bed&Breakfast. De quoi bien se reposer avant d’attaquer son voyage au Costa Rica et puis c’est un bon plan du Réseau Solidaire Tout Costa Rica (-15% avec la carte Hébergement, on vous en parle plus en détail dans notre article: Costa Rica | Préparer son voyage: conseils à lire avant le départ > onglet Budget)

Au matin de bonne heure, notre voiture de location nous est livrée directement à la villa, très pratique, même s’il faut bien compter une bonne heure pour la remise du véhicule, entre les explications, signature des contrats et vérification de l’état du véhicule. Prévoyez du temps (+ d’infos dans l’onglet Budget également de l’article Préparer son voyage au Costa Rica)

Le GPS réglé, nous voilà partis à la découverte du pays en toute autonomie!

 

PARTIE 1 | LA VALLÉE CENTRALE, MONTEVERDE, TENORIO (RIO CELESTE), ARENAL (5-6jours)

 

VALLÉE CENTRALE

Le Costa Rica, c’est notamment un pays de volcans, on en compte 116 dont 5 encore actifs. Beaucoup se dressent majestueusement dans la Vallée Centrale, comme le volcan Poas. Un cratère avec un lac turquoise en son centre. Mais voilà, observer les volcans à la saison humide, avec le ciel bas et chargé en nuages, ça ne marche pas, ils sont (très souvent) cachés! On se réconforte avec la photo de nos copains de Mon Premier Tour du monde.

 

Volcan Poas, Costa Rica by Axelle et Selim/MonPremierTourDuMonde.comVolcan Poas. Merci Axelle et Selim pour la photo! ©MonPremierTourDuMonde.com  > Retrouver leurs aventures au Costa Rica pour plus d’idées! 

 

La Vallée centrale c’est aussi le coeur du pays, là où se concentre la majorité de la population, et où le tourisme est aussi le plus développé. Comme on aime découvrir l’artisanat et les traditions des pays qu’on visite, on s’arrête à Sarchi, la capitale mondiale des charrettes à boeufs. Tout un art au Costa Rica. C’est lorsque la culture du café a pris place dès 1830 que les paysans ont eu besoin de charrettes solides pour transporter le café à travers le pays. Ils auraient pu se limiter à une simple cariole en bois, mais non, ils ont décidé de les peindre et les décorer de manière unique, c’est magnifique! On passe un agréable moment, en remontant le temps à la Fabrica de Carretas Eloy Alfaro .

 

costa rica blog voyage

 

que voir au costa rica cultureFabrica de carretas, Sarchi

 

Mais après les charrettes, on a eu aussi envie d’en apprendre plus sur la culture du café en elle même! On visite donc la plantation de Espiritu Santo à quelques minutes de Sarchi, une plantation de café qui fonctionne en coopérative. C’est 2000 familles de petits producteurs qui se sont regroupés sur la plantation pour mutualiser les équipements et les récoltes. L’occasion de découvrir l’histoire passionnante du café, la boisson la plus bu au monde, même si nous n’aimons pas ça!! D’ailleurs, on s’est fait surprendre à quasiment apprécier notre tasse de dégustation, faite à la manière traditionnelle costa ricienne, juste fait à l’aide d’un filtre ressemblant à une chaussette, et bien c’était bon!!

 

plantation de café costa rica

 

que visiter au costa rica?Plantation de café, Espiritu Santo, Sarchi

 

 

MONTEVERDE

Les journées passent très vite au Costa Rica, on est proche de l’équateur, il fait nuit tôt et finalement une bonne partie peut se passer sur la route… Après toutes ces émotions, on met le cap sur Monteverde et sa célèbre forêt de nuage (cloud forest). Monteverde ce n’est pas loin (111km) mais la route n’est pas la meilleure, piste en terre et bosses sont au rdv. Le 4X4 est indispensable et il nous a fallu plus de 2h! Une fois arrivés, il nous reste plus qu’à nous installer dans notre chambre d’hôtes pour les deux prochaines nuits et à reprendre des forces pour le lendemain!

Et puis petite aparté, on tenait à vous expliquer un peu Monteverde car on ne comprenait pas tout avant d’y arriver… Le village de Monteverde s’appelle en fait Santa Elena, une bourgade qui s’est énormément développé ces dernières années pour accueillir toujours davantage de touristes.

On y trouve TOUT ce dont on a besoin, même un café restaurant dans un arbre, un cyber café dans une laverie…! De Santa Elena toutes les excursions s’offrent à vous, il ne reste plus qu’à choisir car il y a en a des tonnes… et vous n’aurez sûrement qu’une voir deux nuits ici.

Pour nous, pleine saison du quetzal oblige, on s’est rendu dans la réserve de Curi-Cancha pour tenter de l’observer. Le quetzal, c’est un magnifique oiseau coloré, l’emblème du Guatemala mais qui peut s’observer toute l’année au Costa Rica (il se déplace en fonction des saisons). Un oiseau mythique pour les Mayas qui ont de nombreuses croyances à son égard. Notre mission photo fut partiellement réussie car nous n’avons pas pu voir le mâle adulte qui est le plus beau et coloré. Notre ressenti? La réserve est petite et si ce n’était pas pour le quetzal, on n’aurait pas trouver un grand intérêt à la visiter, d’autant plus que l’accès est payant (14$ par personne). Attention, le quetzal se déplace en fonction de la maturation des fruits de l’aguacatillo et il n’est donc pas toujours possible de le voir sur Curi Cancha. Le mieux est de se renseigner auprès des guides naturalistes locaux et experts en la question.

 

ou voir le quetzal au costa ricaUn jeune Quetzal dans la réserve de Curi Cancha

 

Le nom Monteverde est en fait le nom de la réserve naturelle majeure du coin (car oui il n’y a pas qu’une seule réserve, mais une multitude!): la Monteverde Cloud Forest, la forêt de nuage située dans les hauteurs (maximum 1840 m). Très populaire, on a cru comprendre qu’il y a foules en matinée. Nous avons choisi de l’explorer en après midi et nous étions quasiment les seuls sur les sentiers. Pont suspendu, cascade, belvédère et surtout une forêt humide incroyablement riche et diverse. L’ambiance peut vite devenir très mystique, avec la brume qui avale tout sur son passage. Même sans être des pros de la végétation, on a été totalement ébloui par la beauté de cette forêt primaire.

 

monteverde costa rica infos pratiques

 

costa rica blog voyageMonteverde Cloud Forest

 

Où dormir à Monteverde?

Cabinas Paris-Confort

ou dormir a monteverde?

Michelle, qui est Belge, est aux petits soins et saura vous accueillir comme il se doit dans sa maison d’hôte. Les chambres sont un peu kitsch mais confortables et lumineuses. On s’est retrouvé à dormir sous la Tour Eiffel au Costa Rica, si ce n’est pas insolite ça! Il parait que ça plait beaucoup à la clientèle locale.

Le matin commence en douceur avec un petit déjeuner soigné et copieux. La vue depuis leur maison est splendide! Au coucher du soleil, je ne vous raconte pas la beauté.! On surplombe le golf de Nicoya, c’est très joli.

SITE WEB  www.cabinasconfort.com

Nb: avec la carte Premium Hotels de Tout Costa Rica, vous aurez 15% de réduction sur la chambre.

 

Où manger et boire un verre à Monteverde?

• La coopérative des femmes du village (CASEM, la Cooperativa de Artesanas de Santa Elena y Monteverde) qui a sa propre cafétéria au fond de la boutique et où l’on va pour manger typique Costa Ricien, sans prétention,  pour 5 euros par personne avec boisson. Un autre bon plan 🙂

• Le Café Colibri

Pour boire un verre et regarder les colibris se disputer l’eau sucrée.

 

Que faire à Monteverde?

• Monteverde Cloud Forest: 20$ par personne, prévoir 3h minimum pour faire une belle balade. Mettre des baskets confortables.

• Observer le Quetzal avec un guide naturaliste: s’informer de la saison pour pouvoir les voir, ces magnifiques oiseaux bougent beaucoup.

Et puis vous pouvez tester une des tyroliennes les plus grandes du continent, faire du canyoning, il y a tellement d’activités à faire à Monteverde, c’est juste dingue! Encore faut-il avoir le portefeuille qui suive car les activités coûtent cher.

 

 

PARC NATIONAL DU TENORIO / RIO CELESTE

À notre départ de Monteverde, on a choisi l’option de la route scénique et campagnarde plutôt que de rejoindre la nationale en redescendant sur las Juntas. C’est plus long en passant par Tilarán et Tierras Morenas, mais c’est aussi une des plus belles routes qu’on ait pris du voyage! De la piste, des terres rouges, le volcan Arenal et son lac en toile de fond (enfin, si le temps est dégagé, nous on ne pouvait que l’imaginer). On a traversé des minuscules villages, où les paysans guident leurs vaches à cheval, on voit des écoles au milieu de nulle part, combien d’enfants apprennent ici? Il y a peu de monde qui passe, on n’aura croisé qu’une voiture en 2h et d’ailleurs c’est agréable les gens nous saluent au passage!

 

road trip coasta rica

 

Arrivés à notre chambre d’hôtes du Sueno Celeste à Bijagua, on aurait pu filer au parc national de Tenorio pour faire la balade de la cascade turquoise, Rio Celeste (dernière entrée à 14h, il faut compter 3h pour se balader tranquillement ) mais comme nous avions prévu de le faire le lendemain matin, on a pris notre temps pour profiter du jardin et  aller juste faire un tour à la Finca Verde, à 10 minutes en voiture. Une belle propriété et plantation qui a décidé il y a plusieurs années de ne plus utiliser de pesticides, engrais ou produits chimiques en tout genre. Le résultat est frappant, la nature a repris ses droits! Une forêt secondaire s’est reconstruite, il y a des plantes luxuriantes de partout (nous sommes en août, saison humide). Au détour d’une balade d’une heure environ, on y apprend plein de choses sur les plantes, leurs vertus et pouvoirs, c’est magnifique et pour nous c’est le genre de plantes que l’on voit que chez monsieur le fleuriste! On lève la tête et on découvre des paresseux dans chaque arbre! Notre guide est habité par la nature qui l’entoure, c’est chouette! Une vraie encyclopédie naturaliste.

 

ou voir des paresseux au costa rica

 

blog voyage costa ricaFinca Verde, Bijagua

 

Le lendemain matin, on part voir l’attraction majeure du site: le rio Celeste! Il fait encore une fois bien humide ce jour là, on attaque la marche avec entrain même s’il fait si moite…On est surpris d’arriver si vite à la source où l’eau de la rivière change de couleur pour devenir turquoise. C’est un phénomène qui selon la légende serait divin.

« Quand Dieu termina de peindre le ciel, il rinça les pinceaux dans le rio Celeste »

La réalité est plutôt scientifique dû à une réaction entre plusieurs éléments tels que du soufre et du carbonate de calcium qui lui donne cette teinte turquoise sur une trentaine de kilomètres.

Peu importe l’origine, le spectacle est époustouflant. On reste là, de longues minutes à observer ce petit coin sorti tout droit d’un conte pour enfants!

 

rio celeste conseils pratiqueLà où la magie opère…

riviere cascade bleue turquoise costa ricaLaguna azul

 

On redescend et ne trainons pas sur les ponts plutôt mal en point… Au travers des bruits de la jungle, nous commençons à entendre le tumulte de la cascade. C’est en contrebas d’un long escalier qu’on aperçoit cette dernière. Nous sommes seuls l’espace de quelques minutes, nous avons l’impression d’avoir atterri au Paradis. Le spectacle est vraiment divin, oui.

 

infos pratique rio celeste blog

 

visiter rio celeste costa ricaLa fameuse Cascade du Rio Celeste, juste Waouh

 

Où dormir pour voir le Rio Celeste?

ou dormir pres de rio celeste

Sueno Celeste B&B

Chez Dominique et Daniel, et leur fille Maeva. Une adresse qu’on a adoré, des bungalow entourés de végétation luxuriante avec intérieur soigné, le goût du détail que l’on retrouve dans les serviettes pliées en forme de papillon sur le lit et les pétales de fleurs. Le jardin, la piscine, on s’y sent très bien et puis par temps clair, ils ont une vue imprenable sur le volcan Tenorio. Le soir, on peut réserver un diner en table d’hôtes, préparé par Maeva qui est une vraie chef! À faire absolument et dites leur coucou de notre part!

PRIX à partir de 95$

SITE WEB  www.sueno-celeste.com

INFOS PRATIQUES | Rio Celeste

Ouverture à 8h, dernière entrée 14h. Compter 2-3 heures sur place pour voir la cascade et la source où l’eau se transforme en turquoise. Timing à titre indicatif pour avoir le temps de marcher tranquillement et prendre des photos.

La marche n’est pas difficile, il fait juste chaud et il y a beaucoup d’escaliers!

Attention, en cas de fortes pluies, la couleur de la rivière peut ne pas être turquoise, en cas de doute, demander au guichet, les park rangers ouvrent le parc tous les jours et savent.

PRIX 12$ par personne

Que faire autour du Rio Celeste?

On a beaucoup apprécié ce coin du Costa Rica qui n’est pas encore trop développé touristiquement parlant, c’est encore authentique et plus tranquille.

À la chambre d’hôtes du Sueno Celeste, ils nous présentent et expliquent très clairement les activités et lieux à ne pas manquer dans les environs, car leurs bungalows sont proches des volcans Miravalles, Rincón de la Vieja et Tenorio, du coup il y a beaucoup de choses à faire à coté (se baigner dans des bains de boue, faire des balades à cheval etc).

On vous recommande si vous avez un peu de temps d’aller à la cascade Llanes de Cortes, un endroit magnifique, des cascades comme celle ci il n’y en a pas partout au Costa Rica!

C’est un peu plus bas, à coté de Bagaces, mais ça vaut le détour! L’entrée est à 2000 colons, environ 3.5 euros, et il faut donner 2000 autres colons pour payer le parking surveillé.

cascade Llanes de Cortes

 

 

LA FORTUNA – VOLCAN ARENAL

On quitte la tranquillité de Bijagua pour découvrir le célèbre volcan Arenal, ici c’est autre chose, les hôtels ont poussés comme des champignons! Ça nous rappelle Monteverde. Les locaux nous disent qu’il y a 15 ans, il n’y avait que quelques bungalows, qu’est ce que ça change vite!!

Je précise de suite, nous n’avons pas vu le volcan qui était toujours caché sous les nuages, alors on a comme l’impression qu’il nous a manqué quelque chose!! Après l’avantage de cette région, c’est qu’il y a de quoi faire en tout temps.

On a profité d’une soirée pluvieuse pour aller se prélasser dans les sources d’eaux chaudes (vous aurez le choix, chaque hôtel a ses propres sources ouvertes au public, et puis il y a quelques autres très connues). On a choisit The Springs , un resort trop grand à notre goût mais qui offre une des meilleures vues possibles sur le volcan (même si on aura pas pu en profiter^^) , plus de 20 piscines avec de l’eau venant du volcan, magnésium, fer, calcium, de quoi se refaire une jeunesse tout en profitant des eaux chaudes! On en est ressorti plus que détendus! Ils proposent un pass deux jours à 60$ par personne, avec accès illimité aux piscines.

 

source d'eau chaude arenal the spring

 

Dans un autre style, on a aussi beaucoup aimé notre sortie nocturne à la « quête des grenouilles » organisée tous les soirs par l’Oasis Eco Lodge. Le Costa Rica compte plus de 140 espèces de grenouilles différentes, c’est toujours la surprise de savoir sur lesquelles on va tomber. On craque pour la plus célèbre du pays, celle verte pomme avec les yeux rouge, et les pattes orange (rana de ojos rojos), un mix assez inattendu! Gerald notre guide nous fait découvrir tout un univers, la nuit dans la jungle. Avec lui, on est en sécurité et puis on part pas très loin du lodge. Sur réservation, c’est 25$ si on dort au lodge, 40$ si on vient de l’extérieur.

 

observer les grenouille pres d'arenal costa rica

 

Pour la journée, rafting, cheval, cascade, c’est difficile de ne rien faire!

Pour l’angle photographique, on s’est dit que ça pouvait être sympa d’aller se balader sur des ponts suspendus. On apprend alors qu’il y a des parcs entièrement dédiés à ce type de ponts au Costa Rica! On teste le Mistico Arenal Bridges, Des ponts plus ou moins longs et hauts, de quoi se donner quelques sensations si on a le vertige, mais rien de bien méchant. Avec la vue sur le cône d’Arenal, ça aurait été plus intéressant!

 

pont suspendu costa rica

 

mystical bridges costa rica

 

On voulait faire la cascade de la Fortuna, mais franchement payer 15$ par personne à chaque attraction et site naturel… le porte monnaie en prend un coup, alors on a fait l’impasse sur celle ci…

 

Où dormir à Arenal – La Fortuna?

Il y a le choix en matière d’hébergement. On a testé deux catégories. À savoir comme pour les précédents que ces hôtels ont été validés par le réseau solidaire Tout Costa Rica et que vous aurez 15% de réduction si vous achetez leur carte hébergement, plus d’info dans notre article conseils avant le départ > onglet Budget.

ou dormir a arenal?

Si le budget est la priorité pour vous, le petit hôtel Vagabondo est sans prétention mais avec piscine, hamac, chambres correctes et au coeur du village. Le soir on peut y manger des pizzas sur place.

PRIX La chambre double est à partir de 65$.

SITE WEB  www.vagabondocr.com

 

ou sormir la fortuna costa rica

Plus agréable, mais plus cher, le Kokoro lodge, propose des bungalows au coeur d’un jardin luxuriant, un endroit pour faire du yoga, une piscine, on ne manque de rien encore une fois!

PRIX À partir de 100$.

SITE WEB  www.arenalkokoro.com

Pas testé le Oasis Eco Lodge, mais c’est où on a fait l’excursion grenouilles et ça avait l’air bien sympathique aussi.

 

PARTIE 2: LA PENINSULE DE NICOYA (4-5 jours)

On avait entendu que le nord ouest (pacifique) était un peu trop touristique, avec des plages remplies de resorts. On avait alors des doutes sur la péninsule de Nicoya, mais ça vaut le détour.

Cap donc au sud pour rejoindre San Ramón, puis Puntarenas où l’on embarque sur le ferry direction Paquera. Le voyage coûte 12 000 colons pour la voiture et le chauffeur (environ 20 euros), les personnes paient 810 colons chacun (1.30 euros environ). Consulter les horaires de départ, pas besoin de réserver, mais il faut se présenter en avance sur le port d’embarquement.

La chaleur est étouffante sur la côte, on est content quand le bateau démarre, de l’air! Après 1h30 à bord, on débarque sur la péninsule.

 

Pour l’hébergement, on a quelques options en fonction de votre profil:

1/ Vous êtes plutôt jeune et roots :

On vous propose Montezuma, une petite station balnéaire – village en bord de mer où il fait bon vivre. Il y a beaucoup de cabinas à louer dans la forêt.

Le soir, il y a de l’ambiance dans les bars, la journée, c’est plage, sortie en bateau pour du snorkeling, découverte en quad (ça a l’air d’être l’option la plus choisie ici, tout le monde a son quad!). Ne ratez pas une balade à la cascade (qui est gratuite pour une fois! Payer juste la personne qui surveille le parking si vous garez votre voiture). Le chemin pour y aller n’est pas balisé, mais les gens vous renseigneront avec plaisir. Il faut environ 20 minutes depuis le parking, parfois c’est un peu sport!

 

cascade montezumaCascade de Montezuma

 

C’est à Montezuma qu’on a trouvé un des meilleurs restaurants de tout notre séjour! Rien de prétentieux, un petit soda (auberge au Costa Rica) familial appelé Las Palmeras avec vue sur la mer et les palmiers, et des casados à tomber par terre! (plat typique du Costa Rica, il y en a partout mais pas toujours aussi bons et beaux que ça!!).

 

ou manger a montezuma costa rica

 

 

2/ Vous êtes plutôt confort, en famille ou en voyage de noce par exemple?

Alors on recommande l‘hôtel TangoMar, un resort sur la plage, isolé mais qui a tout: un restaurant avec vue sur les palmiers, un golf, des chevaux pour une petite sortie (comme j’adore), un jardin organique pour la cuisine, une cascade pour se rafraichir, une terrasse pour admirer la mer jusqu’à perte de vue. Ce qui est sympa dans cet hôtel, c’est qu’il y a un large choix de chambres. Différents bâtiments, villa privée, tiki (jolis bungalow), standard, vous trouverez votre bonheur. Nous c’est les tikis qu’on a préféré, juste face à la mer et presque tout en bois.

 

plage costa rica nicoya

 

tango mar costa rica avis

 

boutique hotel costa rica

 

faire du cheval costa rica nicoya

 

blog de voyage costa rica

 

À Tango Mar, tout est simplifié, le personnel est aux petits soins et des excursions sont proposées si vous ne voulez pas rester dans le hamac.

PRIX à partir de 200$ et varie beaucoup selon saison, style de chambres, nombre de nuits.

SITE WEB  www.tangomar.com

 

Que faire dans la péninsule de Nicoya?

Attention, la péninsule est grande, nous avons exploré qu’une partie minime. De Paquera à Cabo Blanco. On aurait eu plus de temps, on serait allé à Samara, il parait que c’est très sympa. Si vous passez par là bas, n’hésitez pas à partager l’expérience en commentaire de l’article:-)

Dans tous les cas, soit depuis Montezuma, soit depuis Tango Mar, on peut explorer les alentours.

Si on a peu de temps, la formule du SuperTour proposé par l’hôtel (90$) permet d’en faire le maximum en une journée. Balade en bateau dans la mangrove, visite de la réserve privée de Curu (+ 12$ par personne) où on a pu voir les singes de très très près et même observer un singe araignée marcher (ce qui est très rare comme scène). Une sortie masque et tuba est aussi incluse, avant de terminer à l’Isla Tortuga, pour le déjeuner. Un petit coin de paradis et d’eau turquoise. Un spot qui doit être bondé en saison sèche (décembre-mars). Max lui n’a pas bougé, il était captivé par l’aras rouge perché à quelques mètres dans le palmier.

 

isla tortugua costa rica

 

reserve de curu costa ricaRéserve de Curu + Isla Tortuga

 

On a aussi profité pour visiter la réserve de Cabo Blanco (12$). Contrairement à d’autres réserves naturelles qu’on a pu faire avant , la réserve de Cabo Blanco ne reçoit qu’à peine 200 visiteurs par jour. Franchement, nous avions l’impression d’être seuls dans la forêt! On a vu un fourmilier dans un arbre, des oiseaux et encore des singes. En août la forêt était verdoyante mais je précise qu’en période sèche, il fait chaud et sec sur la péninsule et donc la forêt ne doit pas du tout avoir le même visage. L’intérêt, c’est plus de partir rejoindre une des rares plages de sable blanc du pays, par contre il faut bien 4h de marche en pleine jungle. Nous n’avons pas pu tester le sentier ni la vue… il nous manquait du temps.. .Mais on serait curieux d’avoir vos retours en commentaires si vous faites la marche.

 

reserve de cabo blanco costa ricaRéserve de Cabo Blanco

 

 

PARTIE 3 | TORTUGUERO (2-3 jours)

parc national tortuguero conseils pratiques blog

Pour rejoindre Tortuguero à l’opposé du pays, on remonte à bord du ferry direction Puntarenas et c’est parti pour une journée de transfert! Le pays est petit, mais demande tout de même du temps pour se traverser. Tortuguero peut paraitre au bout du monde, car accessible seulement en bateau (une grande barque à moteur) ou en avion.

Tout le monde dit que c’est un incontournable, on a été un peu plus mitigé, découvre notre avis dans notre article de blog spécifique sur Tortuguero.

 

PARTIE 4: CAHUITA / PUERTO VIEJO (3 jours)

On reste sur la côte caraibe, cap au sud pour atteindre Cahuita. Des champs de bananes, on en traverse! On évite l’affreux port de Limón, qui n’a pas d’intérêt pour le visiteur lambda.

Après 3h30 de route, on arrive à Cahuita, petit village à l’ambiance très rasta, reggae! C’est un endroit à part au Costa Rica, on a d’ailleurs l’impression d’avoir changé de pays!

Ici il faut venir à la cool pour se détendre. Nous on a décidé de ne rien faire à part de visiter le parc national. En soi c’est déjà pas mal, car avec tous les sentiers, le bord de plage et les animaux, la visite nous a bien occupé la journée! Au parc national de Cahuita, tu paies ton droit d’entrée à la hauteur de tes moyens et envie, un système qui fait plaisir (attention uniquement possible à l’entrée située dans le village, les autres entrées sont avec un tarif fixe). On y est allé un dimanche et on a bien compris que c’était le lieu de retrouvailles en famille et entre amis pour passer la journée autour d’un pique nique.

On a vu énormément d’animaux surtout des paresseux, une dizaine et seulement dans les 300 premiers mètres du sentier, mais pour ça, on a marché ultra doucement, le cou plié et les yeux plissés à la recherche des paresseux. Ce n’est pas évident à voir, il faut prendre son temps et observer avec attention!! Ça nous a rappelé les koalas en Australie, les as du camouflage!

 

parc national de cahuita infos

 

quel animal voir a cahuita?

 

paresseux costa rica cahuita

 

À une vingtaine de minutes, il y a Puerto Viejo, autre village construit à coté de la mer. Le long de la côte, en chemin, la plage Cocles est chouette. On s’arrête un instant. Surfeurs, coco fraiche, sable doré, les gens se déplacent à vélo, c’est cool! Il y a pleins de petits bars et le soir des petits marchés de rue sont improvisés.

 

que faire a puerto viejo

 

puerto viejo costa rica blog voyage

 

Si vous aimez les animaux (si vous êtes au Costa Rica, j’imagine que c’est votre cas!), il ne faut pas rater le centre de secours pour animaux: Jaguar Rescue Center! Une équipe de passionnés qui fait un travail exemplaire pour sauver les animaux sauvages. On ne peut rentrer que sur visite guidée (ce n’est pas un zoo en entrée libre). Soit en groupe d’une dizaine de personnes pour 20$ (1h30) soit en visite privée de moins de 8 personnes pour 60$. Attention il faut impérativement réserver à l’avance pour le tour privé, c’est très demandé. Une occasion unique de pouvoir donner à manger à des bébés singes. Ce n’est pas donné, mais le prix de l’entrée sert à sauver les animaux, payer les soins et la nourriture, à financer des nouveaux équipement et infrastructures.

C’est un lieu idéal pour faire de l’éco-volontariat, on vous en parle ici:

 

Eco Volontariat au Costa Rica bonnes adresses

 

Si la météo est clémente, il parait que les plages de Manzanillo sont splendides, il faut dire qu’on a pas été gâté… On aurait aimé vous faire rêver avec de jolies plages mais ça sera pour une prochaine fois! En tout cas, sachez qu’elles existent!!

On a aussi beaucoup entendu de retour d’expérience positif de personnes qui ont visité la réserve indienne Bribi. Nous n’avions pas le temps de le faire, mais c’est quelque chose qui nous aurait plu!

 

Où dormir à Cahuita / Puerto Viejo?

Pour en profiter, on vous recommande de passer au moins 3 nuits dans cette partie du pays.

On a testé deux adresses très différentes, une à Cahuita et une à Puerto Viejo.

ou dormir a cahuita?

À Cahuita, c’était la Playa Negra Guesthouse, tenue par Maryse et Pierre, un couple de Québecois qui s’est réfugié aux Caraibes pour fuir l’hiver à Montréal! C’est littéralement à deux pas de la plage, avec un grand jardin abritant oiseaux, papillons et d’où on entend les singes hurleurs. Les maisons, de type colonial et de couleur pastel, sont très agréables. Un peu grand pour un couple, mais parfait en famille ou avec des amis. On a beaucoup apprécié la terrasse pour des petits déjeuners de rois (c’est tout équipé et il y a même un blender, génial pour se faire des smoothies), le fait de pouvoir se lever et marcher sur la plage, un coin calme et tranquille à 5 minute en voiture du village.

PRIX à partir de 144$ la nuit pour le Yellow Cottage

SITE WEB  www.playanegra.cr

 

cabane costa rica lodge

À Puerto Viejo, autre ambiance au Tree House Lodge. Un petit hôtel ayant 5 logements insolites, perché dans les arbres, en bambou, en crystal. Un univers à part entre jungle et bord de mer.

On a passé un très bon moment dans la Beach house, on vous en parle plus en détail dans un article de blog dédié: Un eco-lodge entre mer des caraïbes et jungle.

PRIX  250$ la nuit dans la Beach house.

SITE WEB  www.costaricatreehouse.com

Où manger à Cahuita / Puerto Viejo?

Sobre las Olas: à 2 minutes à pied de la Playa Negra Guesthouse, un petit restaurant de poisson et fruits de mer avec table sous les palmiers, le bruit des vagues et la chance d’avoir vu un paresseux descendre de son arbre au moment du dessert, inoubliable et délicieux! les frites étaient exquises! (c’est con mais après plusieurs semaines, on était content d’en manger!)

La Casita Azul: à coté du Jaguar Rescue Centre: bon, frais, décors en terrasse sur pilotis, très sympa

Monli à Puerto Viejo: cuisine des Caraîbes avec une touche française qui change tout! On s’est tellement régalé avec le steak de thon frais.

PARTIE 5: CORCOVADO (2-3 JOURS)

corcovado parc national costa rica blog voyage

Sur la côte Pacifique sud, Corcovado est loin de tout, une région particulièrement isolée, mais c’est ce qui en fait tout son charme et son intérêt. Les animaux y sont nombreux, le paysage est encore quasiment vierge.

C’est un endroit qu’on vous conseille de visiter à la fin de votre circuit au Costa Rica.  Vous pouvez rendre la voiture de location et partir en avion avec la compagnie locale Nature Air, pour gagner du temps. Sur place, pas besoin de véhicule. Découvrez pourquoi on a aimé Corcovado.

Costa Rica

Vous voyez… Pas si évident d’organiser son itinéraire au Costa Rica, il y en a des choses à voir et à faire! Il est vraiment essentiel de faire d’abord le point sur ses priorités avant de commencer à organiser ses vacances au Costa Rica.  Si vous n’avez que 10/15jours, il faut faire un programme adapté à son profil.

Encore une fois, ceci n’est qu’une proposition qu’il ne faut pas suivre à la lettre, mais qui vous donne des idées.

On espère en tout cas que notre blog et articles vous seront utiles pour préparer votre voyage au Costa Rica!

N’hésitez pas à enrichir cet article de conseils personnels et retour d’expérience, ça pourra servir à de prochains visiteurs. Merci 🙂


Un grand merci au Toursime du Costa Rica et au réseau solidaire Tout Costa Rica pour leur précieuse aide et conseils pour la réalisation de ce magnifique voyage.  

COSTA RICA | ROAD TRIP DE 15 JOURS
5 (100%) 6 votes

Pin It on Pinterest

Shares