On va au Costa Rica pour sa nature, incroyablement diverse, riche et intense. Un pays qu’on ne pouvait donc pas manquer!! Presque la moitié du territoire est protégée sous forme de parcs nationaux, réserves naturelles, qu’elles soient publiques ou privées.

Les habitants ont conscience de la beauté de leur pays et de l’importance de protéger l’environnement, sa faune et flore. Ici vous entendrez parler de Pura Vida, c’est l’expression nationale! Ça fait du bien!

Par contre, on ne va pas au Costa Rica pour son patrimoine historique, culture et traditions. C’est un pays relativement jeune dans son histoire et développement, et si vous aimez les musées et visites culturelles, l’artisanat… vous pourriez être assez déçus. On a pas retrouvé ce qu’on avait adoré pour le coup au Mexique lors de notre séjour d’un mois en novembre 2015.

Après 3 semaines passées en août 2016 à recourir les 4 coins du pays, on partage nos conseils et expérience pour vous aider à organiser au mieux votre voyage au Costa Rica.

 

NOS CONSEILS PRATIQUES POUR PRÉPARER VOTRE VOYAGE AU COSTA RICA

 

Pas d’itinéraire type!

Ce pays est petit mais il vous faudra 1 mois pour en faire le tour! Mais en 10/15 jours vous pourez en avoir un bon aperçu 😉

Nous avons passé 20 jours et vu déjà pas mal de choses, mais la liste des choses restantes à visiter est assez longue! De toute façon, on ne peut jamais tout voir non plus!!

En fonction de la saison, de vos intérêts, budget, temps disponible, faites votre itinéraire sur mesure.

Le Costa Rica est composé de 7 régions, toute bien différentes. Volcans, forêts de nuage de haute altitude, forêts primaires, plaines, zones tropicales, plantations de bananes, ananas et plus encore. On peut se lever à la plage et se coucher le même jour au pied d’un volcan ou encore passer de la côte Caraïbe à la côte Pacifique en un jour!

 

LE VOL

Compagnies aériennes:

Depuis Paris, il y a Iberia via Madrid ou Air Canada, via Toronto en général. Nous on a volé United pour rentrer sur Genève, mais on ne recommande pas vraiment, des avions plus que vieux… un service déplorable, pas de confort…aie…

Prix moyen: aux alentours de 550 euros l’aller retour acheté en avance. Attention, plus cher en août car la saison privilégiée des Français pour visiter le pays (grandes vacances).

À noter, Air France a lancé un vol direct de Paris à San José en novembre 2016, de quoi réduire et simplifier considérablement le voyage pour se rendre au Costa Rica.

 

Arrivée/ Départ du Costa Rica:

On ne savait pas mais lorsque vous volez au Costa Rica, à San José, il vaut mieux passer la première et/ou la dernière avant de reprendre l’avion à Alajuela, qui est la ville la plus proche de l’aéroport (10 minutes seulement). Le transfert sera moins long et moins cher que d’aller en centre ville de San José. D’ailleurs entre parenthèse une ville qui ne mérite pas vraiment le détour. Quasiment la totalité de ses monuments historiques ont été détruits pour construire à la place des building en béton pour les services et commerces du pays. Il ne reste que deux trois monuments, tel que le théatre national qui détonne avec le reste (bâtis sur le modèle d’un théâtre parisien de la Belle Époque). Le témoin des grandes années de richesse grâce aux plantations de cafés notamment.

DECALAGE HORAIRE

7h ou 8h en fonction de la saison.

Le premier jour vous vous lèverez tôt, parfait et mieux vaut prendre l’habitude tout de suite… car en fait c’est un pays où on se lève tôt! Le rythme est calé sur le soleil, il fait jour à 5h et nuit au alentours de 17h.

Les journées doivent s’attaquer tôt pour pouvoir être optimisées, les excursions commencent d’ailleurs le plus souvent à 6 voir 7h. Vous verrez, ce n’est pas si dramatique!

VISA & VACCINS

Pas besoin de vaccin spécifique, ni de visa touristique, c’est très simple.

Attention si vous avez une escale aux États Unis (nous on venait de Montréal et correspondance à Newark), il vous faut faire la démarche ESTA en ligne pour pouvoir être en règle aux USA. (Demande à faire au minimum 72h avant votre passage aux USA, c’est 14$US et valable 2 ans)

Pays touché par les virus Zika, lchikungunya  et la dengue, attention donc aux moustiques: vêtements longs, produits répulsifs sont recommandés. Pensez à une moustiquaire de voyage aussi très pratique.

SECURITÉ

Une destination relativement sécure, on ne s’est jamais senti en danger en respectant des règles de base. On précisera qu’il ne faut pas laisser sa voiture sans surveillance lorsque l’on va à la plage par exemple, il arrive qu’il y ait des vols. Donc ne rien laisser dans les coffres ou à la vue dans le véhicule non plus. Pas de panique, tous les sites qu’on a visité avait un parking surveillé, pour quelques colons (la monnaie locale), on est soulagé et on retrouve sa voiture intacte.

On dépose au maximum ses bagages dans les hôtels avant de partir visiter.

Se méfier davantage dans la zone Caraïbe sud qui peut paraitre un peu moins sûre.

MONNAIE

Attention, il y a deux monnaies acceptées de partout, le colon, la monnaie nationale et les dollars US.

Au départ, cela nous a un peu perturbé..! Dans les endroits touristiques, les prix seront affichés en dollars, dans les restaurants locaux et hors des circuits touristiques,on verra plus facilement les prix en colons.

Conseil: avoir un peu de chaque monnaie sur soi et payer dans celle affichée pour éviter de payer des frais de taux de change.

Les retraits avec notre CB au distributeur nous ont coûté un peu cher..sur 4 retraits nous avons cumulé plus de 40 euros de frais…Ce n’est pas l’idéal. Faire du change peut peut être être plus avantageux.

HEBERGEMENT

Comme pour tous nos voyages, nous recherchions en priorité des chambres d’hôtes et petits B&B car c’est ce qu’on préfère pour découvrir un pays, sauf qu’en fait on a vite découvert que cela ne se faisait pas au Costa Rica. Sur AirBnB, on ne trouvait que des hostels / petits hôtels répertoriés sur la plateforme!

On a appris par la suite que les Costa Riciens sont des gens très sympathiques, qui vous aideront toujours si vous avez des questions, mais que par contre ce n’est pas dans leur culture, ni habitude de vous accueillir dans leur maison. La famille, la “casa”, c’est quelque chose de privée et non, ils ne vous ouvriront pas forcément leur porte. Du coup, cette catégorie d’hébergement touristique n’est pas du tout développé dans le pays. Dommage.

En revanche, on trouve des hôtels et lodge à tous les prix et pour tous les goûts.

BUDGET

Le Costa Rica est un pays cher, détrompez vous, ce ne sera pas bon marché comme d’autres pays d’Amérique centrale et du sud. Mieux vaut être préparé, le tourisme c’est d’abord développé via le marché américain (USA), les infrastructures et prix sont donc adaptés à ce public.

En fonction des saisons, les prix fluctuent aussi. Vous paierez davantage (activité, hôtels) en saison haute: mi décembre-mi février, également en Août.

Pour vous donner un ordre d’idée de tarif:

Hébergement:

Hostel: 10-15$ pour un lit en dortoir

Hostel: 20-30$ en chambre privée

Hôtel éco: 40-60$

Hôtel intermédiaire: 70-100$

Hôtel confort: 100-200$

Hôtel plaisir – luxe: + 200$

BON PLAN: Nous avons choisi des hébergements partenaires du réseau solidaire Tout Costa Rica. En achetant une carte premium pour les hôtels à 60$, c’est 15% qu’on peut économiser sur chaque réservation de chambre dans les hébergements partenaires, la carte est vite rentabilisée. Plus d’infos sur ToutCostaRica.com

Restaurant: on peut manger pour :

Déjeuner dans un soda typique, le casado à 6$ environ

Diner dans un bon restaurant de poisson: 60$ minimum pour deux plats de poissons frais et dessert.

Jus de fruit frais pressé à 3$

Jusqu’à assez récemment (une petite dizaine d’années) le pays n’avait aucune culture gastronomique, ni d’influence de l’étranger. On a donc encore l’impression de manger très souvent la même chose lorsqu’on visite ce pays. Riz, haricots rouges, banane plantain, viande…en boucle! Vive le casado!

Activités:

Cela représentera une importante partie de votre budget vacances au Costa Rica: il faut être conscient que quasiment tout se paie ici!!

Entrées dans les réserves naturelles et parcs nationaux (de 10 à 20$ en général par personne), accès à une cascade (parfois quelques colons pour la communauté locale, parfois 15$ par personne!),

La nature est protégée et le plus souvent payante.

BON PLAN: encore une fois grâce à la puissance du réseau Tout Costa Rica, on peut aussi économiser sur les prix des activités. Toutes les activités partenaires détaillées sur leur site ToutCostaRica.com

Transport:

Location d’un 4X4 est le plus facile et recommandé pour un voyage en toute liberté.

(une voiture classique n’est pas l’idéal car certaines routes ne sont pas goudronnées, et en fonction des saisons, elles ne seront pas pratiquables).

Vous trouverez donc partout des petits 4X4, comme le Jimny de Suzuki. Ça passe partout, même si c’est raide, dur et que ça tape un peu le c…. Attention ce modèle n’est pas adapté pour voyager à 4, c’est vraiment petit, il n’a que deux portes et si vous avez un peu d’affaires, ça sera l’angoisse!

Pour louer au meilleur prix, on est également passé par le réseau solidaire Tout Costa Rica (qui négocie avec ses partenaires). La voiture a été livrée à l’hôtel Chez Pierre  et quelqu’un est venu la chercher à notre retour à Alajuela. Attention quand même à l’assurance. On a choisi de ne pas payer d’assurance extra et la franchise à payer était de 950$ en cas d’accident. Par contre si on se faisait voler la voiture, il aurait fallu débourser le prix du véhicule!! Le jour du retrait, le loueur nous a expliqué que pour 14$ par jour (tarif avantage Tout Costa Rica) la franchise tombait à 0$ et nous étions totalement couvert, pas si cher pour la tranquillité finalement car nous on avait toujours le stress de la rayure, ou que quelque chose n’arrive au 4X4…

On a payé 350€ pour 10 jours de location et tout s’est très bien passé au final.

Essence: plein du 4X4: 50$ environ

Le bus: le réseau est vraiment moins développé que dans d’autres pays aux alentours.

Si vous ne sortez pas des grandes attractions touristiques (Manuel Antonio, Monteverde, Arenal) alors c’est possible même si ça vous prendra plus de temps. Pour explorer en dehors des sentiers battus, cela pourra se transformer en véritable mission…Si vous voyagez de manière économique, c’est le mieux, si vous voulez optimiser votre temps et visite sur place, alors c’est le 4×4 .

Visite en groupe: le Costa Rica est un pays accessible, sûr et facile à visiter seul, mais vous pouvez aussi passer par une agence de voyage et voyager en groupe.

Laver son linge:

10 à 15$ dans un hôtel standard

3$ le kilo plié et repassé en laverie

Carte Sim:

Kolbi est l’opérateur national (avec la petite grenouille), on a payé 3$ la carte sim, puis acheté un plan prépayé à 18$ pour 2Go de data, appels et SMS.

POURBOIRE

Ce n’est pas dans la mentalité des gens.

Après, les Américains sont les vacanciers les plus nombreux et eux, ils sont habitués à laisser un pourboire, vous trouverez donc partout des incitations à laisser un tips (lieux touristiques).

Mais c’est très agréable de ne pas se sentir constamment sollicités. On paie un certain prix pour un service et on a la paix!

TEMPS & DISTANCES

Le Costa Rica est un petit pays mais les routes ne sont en rien comparables avec la France!

Ce sera donc normal de passer 2h30 sur la route pour faire 70 km…Au départ, on se fait surprendre, tout parait à coté, et puis des heures plus tard, on n’est pas encore arrivé…

Il y a encore pas mal de pistes (routes non goudronnées, dont l’état fluctue en fonction des pluies), on rencontre également énormément de routiers qui ralentissent toute la circulation et qui ne sont pas toujours évident à doubler (pas de voie supplémentaire, pas de ligne droite..).

C’est donc important de raisonner en temps de parcours, plutôt qu’en km!

Il faut aussi prendre en considération qu’il fait nuit noire à 18h, et mieux ne vaut plus être sur la route à ce moment là (pour éviter les accidents avec la faune nocturne notamment).

QUAND PARTIR AU COSTA RICA?

Le Costa Rica a une diversité assez surprenante en terme de micro climats. Parfois, il suffit de faire 30km pour changer totalement d’univers, passé d’une chaleur humide sur la côte, à la fraicheur des sierras intérieures. Il peut pleuvoir à un endroit et faire beau à 5 minutes de distance! Du coup, on oublie totalement le réflex “je vais regarder la météo” et on vit l’instant présent.

Le temps peut changer en une minute…c’est comme ça!

La saison privilégiée est la sèche de décembre à avril, mais tout dépend des zones et des envies de chacun. À la saison humide, la jungle était luxuriante, ce qui est plus beau pour les photos en forêt notamment et aussi plus idéal pour voir les animaux sauvages. Après, c’est moins le top pour profiter des plages ou voir les volcans… À chacun de définir ses priorités.

QUELS VÊTEMENTS POUR VOYAGER AU COSTA RICA?

Prévoir absolument un super imper/poncho pour les pluies tropicales et surtout un sac étanche pour transporter son matos photo par exemple. Une simple bâche sur le sac ne suffit pas, quand il pleut, il pleut fort et ça mouille TOUT!!

L’idéal est de porter des habits légers qui sèchent vite et protègent du soleil.

Le soleil est en effet très fort, les UV sont en moyenne 40% plus intenses qu’en France, alors crème solaire écran total recommandé! On vous recommande la creme solaire EQ qui est respectueuse de l’environnement et notamment des coraux.

Privilégier les pantalons et manches longues pour se protéger des moustiques également, et plutôt de couleur claire qui semblerait moins les attirer que du noir!

Il faudra aussi acheter des sprays anti moustiques sur place, qui sont adaptés et plus puissants que chez nous.

Bien sûr, un chapeau / casquette et des lunettes de soleil.

Une paire de chaussure qui ne craint pas d’aller dans l’eau, pratique pour les activités (rafting etc)

Comme nous le disions plus haut, une moustiquaire de voyage.

On a sûrement oublié des choses, mais on espère que ces quelques conseils vous aideront à organiser votre voyage au Costa Rica.

N’hésitez pas à compléter cet article avec vos conseils personnels et retours d’expérience, cela profitera au plus grand nombre 🙂

PURA VIDA!

Rate this post

Pin It on Pinterest

Shares