Lors de notre participation au Salon des blogueurs voyage en Corse, nous avions une journée consacrée à la découverte de la région d’Ajaccio. Nous avons opté pour la balade en mer à la découverte de quelques uns des sites les plus spectaculaires de l’Ile de beauté.

Notre guide Cyril nous accueille à la marina d’Ajaccio et nous présente notre navire pour la journée, Gargalo, un puissant bateau de 12 places seulement qui nous mènera cheveux au vent le long de la magnifique côte Ouest. Une côte rocheuse et escarpée qui compte quelques unes des merveilles naturelles de la Corse.

 

150503_219R

wearetravel15

Accompagnés d’une super équipe: Capucine et Thibault (Travel Me Happy), Delphine et Jean-Philippe (À la Fin de la Route) Valérie et Christophe (Les Vadrouilleurs) , de Rachel la blogueuse Québécoise (Découverte monde) et de Bruno (Votre Tour du Monde) nous partons en mer.

 

1. Les Iles Sanguinaires

Iles sanguinaires

Le show commence dès le golfe d’Ajaccio avec les Iles Sanguinaires, elles n’avaient rien de sanguinaire à 9h du matin en tout cas! Pour l’origine du nom, plusieurs versions existent et impossible de choisir! 

La plus “sanglante” tout d’abord, ces iles étaient à l’époque des pensions de fortune pour les pêcheurs de corail surnommés les “i sanguinari” en corse, soit les gens au “sang noir”. Ces marins revenant d’Afrique étaient en effet le plus souvent atteint de la lèpre (une maladie qui donne une couleur noir au sang), ils devaient rester en quarantaine bloquer sur ces iles.

Une plus romantique maintenant, Maupassant a vécu pendant deux ans dans le phare, où il pu se concentrer à l’écriture de nombreux ouvrages. Il décrivait les couchers de soleil comme sanguinaires, tant la lumière pourpre ensanglante les roches au coucher du soleil.

Et une version bucolique pour finir, un nom pouvant faire référence aux frankénies (Frankenia laevis), des petite plantes à fleurs roses dont les feuilles tournent au rouge vif à l’automne. Mais il y a aussi les fleurs roses des nivéoles qui recouvrent Mezzu Maru, la plus grande des iles de l’archipel , au mois de novembre.

 

2. Le Capo Rosso

Cote ouest corse

On continue l’aventure avec le Capo Rosso, situé sur une côte de granit rose (Il parait d’ailleurs qu’il y a une rando très sympa avec une vue à couper le souffle pour rejoindre la tour génoise située au sommet du Cap, nous l’avons déjà ajoutée à notre Bucket List pour notre prochaine visite, si vous voulez plus d’infos nous avons trouvé un article sur le blog d’ Alexandre: www.toc2photo.com). 

Et saviez-vous qu’il n’y avait que 3 endroits dans le monde où il est possible de trouver ce fameux granit rose?

À Perros Guirrec en Bretagne, en Chine et en Corse! C’est son relatif jeune age qui lui donne sa couleur rosé. Au fil du temps et des siècles, le granit s’oxyde et perd son fer, il devient alors gris/noir. Cet endroit nous rappelle fortement Bruny island en Tasmanie, à part donc pour la couleur.

Au volant du très maniable Gargalo, Cyril nous plonge dans des grottes, longe les falaises hautes de plusieurs centaines de mètres. On se sent bien petit devant une telle majestuosité.

 

3. La Réserve Naturelle de la Scandola 

réserve de scandola

Quelques kilomètres plus au nord, nous apercevons de grands panneaux verts “Réserve Naturelle de la Scandola”, ici c’est une zone ultra protégée et ceux qui ont fixé les pancartes sont les derniers à en avoir foulés le sol. La Scandola ne peut se visiter aujourd’hui que par la mer.

Stricte interdiction de faire de la plongée bouteille, de mouiller, de randonner, camper, survoler le site ou même de toucher les roches. Ces mesures radicales, entrées en vigueur après l’inscription du site au patrimoine mondial de l’Unesco en 1983, sont là pour protéger les espèces animales et la flore unique du lieu.

aigle corse

Les aigles qui étaient en voie de disparition, ont peu à peu réinvestit les lieux. Nous ne faisons que passer donc, le temps d’apprendre que ces roches se sont formées il y a 350 millions d’années à l’époque où la Corse s’est détachée du continent.

 

4. La Girolata

150503_183

Accessible uniquement par une marche de 2h (aller) ou par la mer, le petit port de pêcheurs de la Girolata mérite le détour! Et pour nous, c’est un excellent spot pour le déjeuner.

cabane du berger

La Cabane du Berger nous reçoit comme des princes avec un menu aussi beau qu’il n’est bon. Un délice pour nos sens, le tout dans un cadre idyllique avec vue sur la mer. On a connu des jours pires!

150503_174

En guise de balade digestive, nous grimpons sur les hauteurs du village pour découvrir des vues imprenables sur la baie, je vous laisse en juger.

 

5. Les Calanques de Piana

150503_259

L’après midi, le spectacle continue crescendo comme nous l’avait annoncé Cyril. Nous découvrons émerveillés la bouche ouverte les célèbres Calanche de Piana. On aperçoit de géants nids d’aigle perchés sur les falaises.

150503_274

Le bateau continue sa lancée et se faufile dans un passage étroit…et là c’est tout le monde qui s’exclame “Waouh”!! On est dans le spot idéal qui mets tout le monde d’accord, c’est la “piscine”. L’eau est turquoise, d’une transparence inouie, je peux apercevoir le fond à 5-10 mètres sans souci. On se croirait dans un lagon des Caraibes!

150503_244

calanche de piana corse

L’horloge tourne et malheureusement toutes les bonnes choses ont une fin, nous rentrons à Ajaccio, la carte mémoire de l’appareil complètement saturée! 🙂

 

En tout cas une journée pleine de belles rencontres! Et vous qu’est-ce qui vous a le plus marqué en Corse?

maximecoquard_6

 


NOS BONNES ADRESSES en CORSE

 

  •  Nave va ♥ → Si vous aussi vous voulez découvrir par la mer les splendeurs de la côte Corse, contactez-les (www.naveva.com), ils vous offriront d’inoubliables promenades en mer! Ils ont 8 bateaux et proposent des excursions depuis Ajaccio, Bonifaccio, Cargèse, Sagone.
  • La Cabane du Berger → Restaurant sur la plage à Girolata

 


 

Rate this post

Pin It on Pinterest

Shares